grande surface

Le
ric
bonsoir a tous
je dois acheter un PC
je me suis rendu dans une grande surface et j'ai trouve le bon
je demande un vendeur celui ci me dit on en a plus on vend le modele d'expo
je dis ok mais a quel prix ?
il me repond a celui affiche (soit prix normal)
premiere question des l'instant ou le produit est en rayon ne sont ils pas
obliges d'en avoir ? ou ne faut il pas une mention du genre plus en stock ?
deuxieme question dans le cas ou c'est un produit en expo peuvent ils le
vendre au meme prix ?
merci de votre aide
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
JL
Le #15787491
"ric" 47586006$0$10891$

premiere question des l'instant ou le produit est en rayon ne sont ils pas
obliges d'en avoir ?



Si, ils ont celui qui est en rayon...

deuxieme question dans le cas ou c'est un produit en expo peuvent ils le
vendre au meme prix ?



Oui.

JL.
nobody
Le #15787461
JL a écrit :
"ric" 47586006$0$10891$

premiere question des l'instant ou le produit est en rayon ne sont ils
pas
obliges d'en avoir ?



Si, ils ont celui qui est en rayon...

deuxieme question dans le cas ou c'est un produit en expo peuvent ils le
vendre au meme prix ?



Oui.



ben non car le modele d'expo n'est pas un matos neuf
Christophe Cuq
Le #15787441
nobody
ben non car le modele d'expo n'est pas un matos neuf



Et ? Où est le problème ? Les prix ne sont plus libres en France ?
Après, personne ne vous oblige à acheter le produit en question...

--
CHC
Christophe Cuq
Le #15787281
nobody
les prix sont libre mais un matos d'expo doit etre moins chers qu'un neuf



Doit ?
Donnez les références du texte, on va rire.

--
CHC
Christophe Cuq
Le #15787271
"Moisse"
Votre réflexion péremptoire vous invite illico à citer ce texte
impliqant l'obligation en question.



Arf, grillé.

--
CHC
Christophe Cuq
Le #15787261
nobody
demander a l' UFC ils ont tout en services droit de la consommation



Donc votre affirmation péromptive© est pipeau. (pléonasme)
Merci d'avoir joué. Vous ne passez pas en deuxième semiane.

--
CHC
Christophe Cuq
Le #15787241
nobody
désolé mais pour chaque acte de ma vie je ne cherches pas des
références juridique je me contente de savoir que j'ai le droit



Même celui de passer pour un idiot fini, oui. Aucune loi ne vous
l'interdit, et c'est heureux, nous perdrions des occasions de rire.

Et je n'ai pas besoin d'avoir de références pour ce que j'ai le droit de
faire (ce qui n'est pas explicitement interdit par la loi est autorisé),
il me suffit de connaître celles qui indiquent ce qui est interdit.

--
CHC
Christophe Cuq
Le #15787201
nobody
justement écrire ici que je passe pour "un idiot fini" est de la
diffamation



Non, un constat.
(hint : "être" et "passer pour" n'ont pas le même sens en français)

et cela est interdit



La diffamation, oui. Et peut mener à un procès. Brrr.

Maintenant, si vous vous estimez diffamé, déposez plainte, c'est la
mode.

donc en matière de connaître ce qui est interdit tu as des lacunes :-)



Nous ne nous connaissons pas, donc je vous invite à réserver ce
tutoiement à vos connaissances.

Quant à mes lacunes, je suis assez grand pour les connaître tout seul.

--
CHC
Christophe Cuq
Le #15787101
nobody
Christophe Cuq a écrit :
nobody
justement écrire ici que je passe pour "un idiot fini" est de la
diffamation



Non, un constat.
(hint : "être" et "passer pour" n'ont pas le même sens en fran çais)



dire que quelqu'un "passe pour"
ou "est" est de toute maniere de la diffamation



Non ; le premier cas est un jugement sur ce que vous écrivez et le
second, éventuellement, une injure publique.

La diffamation est définie à l'article 29 Al 1 de la loi du 29 juillet
1881 : "Toute allégation ou imputation d’un fait qui porte atteinte à
l’honneur ou à la considération de la personne ou du c orps auquel le
fait est imputé est une diffamation"

c'est pas parce qu'une mode est con qu'il faut la suivre



Vous ne faisiez donc que *passer pour*...

votre message me jugeant laisse entendre que nous connaissons sinon
comment jauger un inconnue



Je ne vous jugeais pas *vous*, ne vous connaissant justement pas, mais
je jugeais vos écrits. Rien ne me l'intedit, si ?

Quant à mes lacunes, je suis assez grand pour les connaître to ut seul.



ref "la besace" de J. de La Fontaine ?



Non :)

Quand je dis ou écris une connerie (et ça m'arrive plus souvent
qu'à mon tour, rassurez-vous), je n'ai aucun problème à le r econnaître.

Pour mes lacunes c'est pareil, juste que j'essaie de les combler.

Sur ce, EOT pour moi sur le sujet, je vous laisse la fin.

--
CHC
Christophe Cuq
Le #15786961
"vocatus"
le simple fait qu'il soit déballé hors de son enveloppe de garantie * et
qu'il soit mis en service *
le texte de loi c'est celui qui fixe le champ des conditions de garantie
pour le fabricant



Voilà, les textes (dont vous n'avez donné aucune référence, mais on va
considérer qu'ils existent) fixent les conditions de garantie. Et sur ce
point là le vendeur prend effectivement un risque.

Mais ces textes n'imposent nullement de vendre ledit produit ouvert
moins cher que le produit emballé.

Après, que le vendeur fasse un geste commercial, c'est un autre
problème, mais ce n'est en rien une obligation.

Il est libre de vendre le produit ouvert au même prix que le produit non
déballé et vous êtes libre de ne pas l'acheter à ce prix là.

--
CHC
Publicité
Poster une réponse
Anonyme