Les grands ratés du XXIe siècle avec Free

Le
Prometheus
Freephonie
C'est en toute confidentialité que Free a récemment retiré de sa boutique en
ligne son téléphone wifi permettant d'accéder à la freephonie, plus connu
sous le surnom de White.
..
Cette mesure vient entériner encore un peu plus l'échec commercial qu'a été
le lancement des freephones. Chers et de qualité médiocre, ceux-ci n'étaient
pas en mesure de rivaliser avec les modèles plus évolués proposés dans le
commerce, et notamment à la concurrence chez feu N9uf Telecom. L'instabilité
du SIP proposé par Free ainsi que ses restrictions vers de nombreux numéros
taxés ou à l'international n'ont pas aidé l'offre
.
Pour finir, que dire des possesseurs de freephones, laissés à leur triste
sort sans aucune communication ?



Télé Sites, le côté obscur de Free !
Les télésites sont un autre exemple de fonction ayant du mal à trouver son
public. Un HTML particulièrement ardu à coder et peu permissif, de nombreux
bugs incompréhensibles ainsi qu'un hébergement en IPv6 obligatoire, ont
rendu le service terriblement compliqué à exploiter pour les développeurs.
.
Ce qui est certain c'est que l'interface de sélection des télésites est
particulièrement imbuvable pour un utilisateur standard. A moins de savoir
précisément ce qu'on cherche (et encore), il est désagréable de naviguer
au hasard entre les sites-test et les sites sans intérêt pour tomber sur les
rares perles du service..



Plus, plus, un p'tit peu plus

S'il est une fonction dont l'intérêt semble plus que douteux à nombre d'entre
nous, il s'agit bien des Services Plus Freebox. Pour info, pour 9,99 euros
par mois en plus de l'abonnement, cette option vous donne droit à une
installation à domicile de la Freebox, une licence à McAfee Internet
Security, ainsi qu'un accès VIP à la hotline de Free et une assurance pour
la Freebox.

Il convient d'abord de rappeler qu'une licence seule pour McAfee coûte
environ 60 euros par an, soit 5 euros par mois. Difficile de comprendre une
telle différence de prix, donc. Facturer l'installation de la Freebox n'est
déjà pas une pratique très logique, mais de plus, pour une installation de
30 minutes maximum une seule fois lors de l'abonnement à Free, on se demande
ce qui justifie de payer un abonnement tous les mois pour cela ; une
facturation unique à la prestation serait plus logique.

On passera outre l'éthique douteuse constituant à commercialiser un accès
hotline prioritaire. Le service après-vente, étant un droit de chaque
consommateur, ne devrait pas faire l'objet de tels privilèges le même
raisonnement étant plus ou moins valable aussi pour l'assurance de la
Freebox (après tout, la Freebox appartenant à Free et non au client, Free
est-il réellement en position de vendre une assurance pour un bien qui lui
appartient ?).

Nombreux sont les clients, débutants ou effrayés, se laissant berner par les
Services Plus de Free ; mais force est de constater que cette option, en l'absence
d'argument commercial vraiment convaincant, est plutôt à éviter.



http://www.freenews.fr/nat/6344-divers-problemes-freenautes-gros-bides.html





Bravo à Freenews pour cette news, on voit bien la différence entre freenews
et universfreebox site de frustrés, lèche-bottes patenté de l'actionnaire
free
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Molotov
Le #17767911
Prometheus a écrit :
Freephonie
C'est en toute confidentialité que Free a récemment retiré de sa boutique en
ligne son téléphone wifi permettant d'accéder à la freephonie, plus connu
sous le surnom de White.
........
Cette mesure vient entériner encore un peu plus l'échec commercial qu'a été
le lancement des freephones. Chers et de qualité médiocre, ceux-ci n'étaient
pas en mesure de rivaliser avec les modèles plus évolués proposés dans le
commerce, et notamment à la concurrence chez feu N9uf Telecom. L'instabilité
du SIP proposé par Free ainsi que ses restrictions vers de nombreux numéros
taxés ou à l'international n'ont pas aidé l'offre...
.............
Pour finir, que dire des possesseurs de freephones, laissés à leur triste
sort sans aucune communication ?



Télé Sites, le côté obscur de Free !
Les télésites sont un autre exemple de fonction ayant du mal à trouver son
public. Un HTML particulièrement ardu à coder et peu permissif, de nombreux
bugs incompréhensibles ainsi qu'un hébergement en IPv6 obligatoire, ont
rendu le service terriblement compliqué à exploiter pour les développeurs.
................
Ce qui est certain c'est que l'interface de sélection des télésites est
particulièrement imbuvable pour un utilisateur standard. A moins de savoir
précisément ce qu'on cherche (et encore...), il est désagréable de naviguer
au hasard entre les sites-test et les sites sans intérêt pour tomber sur les
rares perles du service..



Plus, plus, un p'tit peu plus...

S'il est une fonction dont l'intérêt semble plus que douteux à nombre d'entre
nous, il s'agit bien des Services Plus Freebox. Pour info, pour 9,99 euros
par mois en plus de l'abonnement, cette option vous donne droit à une
installation à domicile de la Freebox, une licence à McAfee Internet
Security, ainsi qu'un accès VIP à la hotline de Free et une assurance pour
la Freebox.

Il convient d'abord de rappeler qu'une licence seule pour McAfee coûte
environ 60 euros par an, soit 5 euros par mois. Difficile de comprendre une
telle différence de prix, donc. Facturer l'installation de la Freebox n'est
déjà pas une pratique très logique, mais de plus, pour une installation de
30 minutes maximum une seule fois lors de l'abonnement à Free, on se demande
ce qui justifie de payer un abonnement tous les mois pour cela ; une
facturation unique à la prestation serait plus logique.

On passera outre l'éthique douteuse constituant à commercialiser un accès
hotline prioritaire. Le service après-vente, étant un droit de chaque
consommateur, ne devrait pas faire l'objet de tels privilèges... le même
raisonnement étant plus ou moins valable aussi pour l'assurance de la
Freebox (après tout, la Freebox appartenant à Free et non au client, Free
est-il réellement en position de vendre une assurance pour un bien qui lui
appartient ?).

Nombreux sont les clients, débutants ou effrayés, se laissant berner par les
Services Plus de Free ; mais force est de constater que cette option, en l'absence
d'argument commercial vraiment convaincant, est plutôt à éviter.



http://www.freenews.fr/nat/6344-divers-problemes-freenautes-gros-bides.html





Bravo à Freenews pour cette news, on voit bien la différence entre freenews
et universfreebox site de frustrés, lèche-bottes patenté de l'actionnaire
free









Jilou, Vince, Arribo, Agrippa... Un mot à ajouter ?
doumé
Le #17769241
Il se trouve que Molotov a formulé :

Jilou, Vince, Arribo, Agrippa... Un mot à ajouter ?



Pfffffffffffffffffff . Sont jamais là quand on a vraiment besoin d'eux
:(

--
Je dis de belles choses dit le vieux Sénèque en défilant ...
Prométhé
Le #17792701
"Molotov" 49133757$0$932$
Prometheus a écrit :
Freephonie
C'est en toute confidentialité que Free a récemment retiré de sa boutique
en ligne son téléphone wifi permettant d'accéder à la freephonie, plus
connu sous le surnom de White.
........
Cette mesure vient entériner encore un peu plus l'échec commercial qu'a
été le lancement des freephones. Chers et de qualité médiocre, ceux-ci
n'étaient pas en mesure de rivaliser avec les modèles plus évolués
proposés dans le commerce, et notamment à la concurrence chez feu N9uf
Telecom. L'instabilité du SIP proposé par Free ainsi que ses restrictions
vers de nombreux numéros taxés ou à l'international n'ont pas aidé
l'offre...
.............
Pour finir, que dire des possesseurs de freephones, laissés à leur triste
sort sans aucune communication ?



Télé Sites, le côté obscur de Free !
Les télésites sont un autre exemple de fonction ayant du mal à trouver
son public. Un HTML particulièrement ardu à coder et peu permissif, de
nombreux bugs incompréhensibles ainsi qu'un hébergement en IPv6
obligatoire, ont rendu le service terriblement compliqué à exploiter pour
les développeurs.
................
Ce qui est certain c'est que l'interface de sélection des télésites est
particulièrement imbuvable pour un utilisateur standard. A moins de
savoir précisément ce qu'on cherche (et encore...), il est désagréable de
naviguer au hasard entre les sites-test et les sites sans intérêt pour
tomber sur les rares perles du service..



Plus, plus, un p'tit peu plus...

S'il est une fonction dont l'intérêt semble plus que douteux à nombre
d'entre nous, il s'agit bien des Services Plus Freebox. Pour info, pour
9,99 euros par mois en plus de l'abonnement, cette option vous donne
droit à une installation à domicile de la Freebox, une licence à McAfee
Internet Security, ainsi qu'un accès VIP à la hotline de Free et une
assurance pour la Freebox.

Il convient d'abord de rappeler qu'une licence seule pour McAfee coûte
environ 60 euros par an, soit 5 euros par mois. Difficile de comprendre
une telle différence de prix, donc. Facturer l'installation de la Freebox
n'est déjà pas une pratique très logique, mais de plus, pour une
installation de 30 minutes maximum une seule fois lors de l'abonnement à
Free, on se demande ce qui justifie de payer un abonnement tous les mois
pour cela ; une facturation unique à la prestation serait plus logique.

On passera outre l'éthique douteuse constituant à commercialiser un accès
hotline prioritaire. Le service après-vente, étant un droit de chaque
consommateur, ne devrait pas faire l'objet de tels privilèges... le même
raisonnement étant plus ou moins valable aussi pour l'assurance de la
Freebox (après tout, la Freebox appartenant à Free et non au client, Free
est-il réellement en position de vendre une assurance pour un bien qui
lui appartient ?).

Nombreux sont les clients, débutants ou effrayés, se laissant berner par
les Services Plus de Free ; mais force est de constater que cette option,
en l'absence d'argument commercial vraiment convaincant, est plutôt à
éviter.



http://www.freenews.fr/nat/6344-divers-problemes-freenautes-gros-bides.html





Bravo à Freenews pour cette news, on voit bien la différence entre
freenews et universfreebox site de frustrés, lèche-bottes patenté de
l'actionnaire free









Jilou, Vince, Arribo, Agrippa... Un mot à ajouter ?






freenews a bien parlé lol
JKB
Le #17793111
Prométhé a tenté de se faire comprendre en utilisant ces mots :
"Molotov" 49133757$0$932$
Prometheus a écrit :
Freephonie
C'est en toute confidentialité que Free a récemment retiré de sa boutique
en ligne son téléphone wifi permettant d'accéder à la freephonie, plus
connu sous le surnom de White.
........
Cette mesure vient entériner encore un peu plus l'échec commercial qu'a
été le lancement des freephones. Chers et de qualité médiocre, ceux-ci
n'étaient pas en mesure de rivaliser avec les modèles plus évolués
proposés dans le commerce, et notamment à la concurrence chez feu N9uf
Telecom. L'instabilité du SIP proposé par Free ainsi que ses restrictions
vers de nombreux numéros taxés ou à l'international n'ont pas aidé
l'offre...
.............
Pour finir, que dire des possesseurs de freephones, laissés à leur triste
sort sans aucune communication ?



Télé Sites, le côté obscur de Free !
Les télésites sont un autre exemple de fonction ayant du mal à trouver
son public. Un HTML particulièrement ardu à coder et peu permissif, de
nombreux bugs incompréhensibles ainsi qu'un hébergement en IPv6
obligatoire, ont rendu le service terriblement compliqué à exploiter pour
les développeurs.
................
Ce qui est certain c'est que l'interface de sélection des télésites est
particulièrement imbuvable pour un utilisateur standard. A moins de
savoir précisément ce qu'on cherche (et encore...), il est désagréable de
naviguer au hasard entre les sites-test et les sites sans intérêt pour
tomber sur les rares perles du service..



Plus, plus, un p'tit peu plus...

S'il est une fonction dont l'intérêt semble plus que douteux à nombre
d'entre nous, il s'agit bien des Services Plus Freebox. Pour info, pour
9,99 euros par mois en plus de l'abonnement, cette option vous donne
droit à une installation à domicile de la Freebox, une licence à McAfee
Internet Security, ainsi qu'un accès VIP à la hotline de Free et une
assurance pour la Freebox.

Il convient d'abord de rappeler qu'une licence seule pour McAfee coûte
environ 60 euros par an, soit 5 euros par mois. Difficile de comprendre
une telle différence de prix, donc. Facturer l'installation de la Freebox
n'est déjà pas une pratique très logique, mais de plus, pour une
installation de 30 minutes maximum une seule fois lors de l'abonnement à
Free, on se demande ce qui justifie de payer un abonnement tous les mois
pour cela ; une facturation unique à la prestation serait plus logique.

On passera outre l'éthique douteuse constituant à commercialiser un accès
hotline prioritaire. Le service après-vente, étant un droit de chaque
consommateur, ne devrait pas faire l'objet de tels privilèges... le même
raisonnement étant plus ou moins valable aussi pour l'assurance de la
Freebox (après tout, la Freebox appartenant à Free et non au client, Free
est-il réellement en position de vendre une assurance pour un bien qui
lui appartient ?).

Nombreux sont les clients, débutants ou effrayés, se laissant berner par
les Services Plus de Free ; mais force est de constater que cette option,
en l'absence d'argument commercial vraiment convaincant, est plutôt à
éviter.



http://www.freenews.fr/nat/6344-divers-problemes-freenautes-gros-bides.html





Bravo à Freenews pour cette news, on voit bien la différence entre
freenews et universfreebox site de frustrés, lèche-bottes patenté de
l'actionnaire free








Jilou, Vince, Arribo, Agrippa... Un mot à ajouter ?






freenews a bien parlé lol




On doit pouvoir ajouter que maintenant, au grand mépris du plan
de numérotation de l'ARCEP et de ses propres CGV, Free facture
des communications vers des n° géographiques.

--
Elle est partie faire du voilier
Avec ce grand crétin Freesé
JKB
Guénol
Le #17793251
Le 09-11-2008, JKB nous racontait :
On doit pouvoir ajouter que maintenant, au grand mépris du plan
de numérotation de l'ARCEP et de ses propres CGV, Free facture
des communications vers des n° géographiques.



Il est possible d'avoir plus de précisions là dessus ?
(en particulier le rapport avec le plan de numérotation de l'ARCEP)

--
A la question : faites vous encore confiance aux instituts de sondage ?
64% des Français ont répondu non.
Et 59% ont répondu oui.
Gerd
Le #17793261
"JKB" 4917152d$0$19333$

On doit pouvoir ajouter que maintenant, au grand mépris du plan de
numérotation de l'ARCEP et de ses propres CGV, Free facture des
communications vers des n° géographiques.



Et les 2 clowns vince et jils vont nous dire que c'est moins cher que les
communications gratuites d'Orange... Mouarf !!!
Aurelgadjo
Le #17793421
Prométhé a écrit :
"Molotov" 49133757$0$932$
Prometheus a écrit :
Freephonie
C'est en toute confidentialité que Free a récemment retiré de sa boutique
en ligne son téléphone wifi permettant d'accéder à la freephonie, plus
connu sous le surnom de White.
........
Cette mesure vient entériner encore un peu plus l'échec commercial qu'a
été le lancement des freephones. Chers et de qualité médiocre, ceux-ci
n'étaient pas en mesure de rivaliser avec les modèles plus évolués
proposés dans le commerce, et notamment à la concurrence chez feu N9uf
Telecom. L'instabilité du SIP proposé par Free ainsi que ses restrictions
vers de nombreux numéros taxés ou à l'international n'ont pas aidé
l'offre...
.............
Pour finir, que dire des possesseurs de freephones, laissés à leur triste
sort sans aucune communication ?







Vu l'activité niveau developpement de firmwares, c'est pas étonnant...
J'ai voulu en prendre un (de freephone, surtout celui qui fait mobile +
wifi), mais vu les problémes réccurents remontés dés la sortie qui n'ont
jamais été corrigés... C'était pourtant pas le prix qui me génait...

Et aprés, freenews oublie de parler de la fiabilité du service global et
surtout télévision qui tombe en ruine depuis quelques mois...
il ne se passe pas une semaine sans que mes parents (technophobes se
soignant) m'appelle à l'aide pour la television qui "ne marche pas" ... :-/
JKB
Le #17796101
Guénol a tenté de se faire comprendre en utilisant ces mots :
Le 09-11-2008, JKB nous racontait :
On doit pouvoir ajouter que maintenant, au grand mépris du plan
de numérotation de l'ARCEP et de ses propres CGV, Free facture
des communications vers des n° géographiques.



Il est possible d'avoir plus de précisions là dessus ?
(en particulier le rapport avec le plan de numérotation de l'ARCEP)




Oui, dans ses CGV, Free nous dit que ce qui est dans le forfait,
ce sont les communications "vocales interpersonnelles ... (hors
numéros courts, spéciaux, surtaxés ou support de services autres
que de communications interpersonnelles)"

Et donc Free facture désormais des appels vers des n° commençant
par 01 en prétextant apparemment que ce sont des "COMMUNICATIONS
HORS FORFAIT (S.V.A)", c'est à dire ses Services à valeur ajoutés.

Or le plan de numérotation de l'ARCEP, accessible ici :

http://www.arcep.fr/uploads/tx_gsavis/05-1085.pdf

nous dit "Les numéros de communications interpersonnelles sont
les numéros suivants : - les numéros dont la valeur de Z est 1,
2, 3, 4 ou 5, appelés numéros géographiques ;"

Donc pour l'ARCEP et donc pour moi client de Free, ces 01 sont
des "numéros de communications interpersonnelles" qui doivent
donc être compris dans le forfait suivant les CGV que j'ai acceptées.

Et Free précise même que sont payants "des appels vers des
Services à Valeur Ajoutée accessibles par numéros spéciaux
tels que définis dans le plan national de numérotation géré
par l'ARCEP, aux tarifs déterminés par les exploitants et
indiqués dans la Brochure Tarifaire Service Téléphonique."

Et encore une fois le document de l'ARCEP auquel Free fait
allusion, nous dit :

"Les services à valeur ajoutée désignent les prestations
consistant à fournir principalement des ommunications au public
par voie électronique accessibles avec une ressource en
numérotation.
Les numéros d'accès à des services à valeur ajoutée sont
notamment les numéros dont la valeur de Z est 8, les numéros à
quatre chiffres de la forme 3BPQ, appelés numéros courts et les
numéros à six chiffres de la forme 118XYZ. "

Donc pas de 01 pour les n° à Valeur ajouté.

C'est la preuve par 2 que Free cherche les coups de bâton, non ?

--
Elle est partie faire du voilier
Avec ce grand crétin Freesé
JKB
JKB
Le #17796091
Guénol a tenté de se faire comprendre en utilisant ces mots :
Le 09-11-2008, JKB nous racontait :
On doit pouvoir ajouter que maintenant, au grand mépris du plan
de numérotation de l'ARCEP et de ses propres CGV, Free facture
des communications vers des n° géographiques.



Il est possible d'avoir plus de précisions là dessus ?
(en particulier le rapport avec le plan de numérotation de l'ARCEP)




Ha j'ai pas les réponses qui partent dans un autre groupe que
celui dans lequel je suis !

Je recopie ...

Oui, dans ses CGV, Free nous dit que ce qui est dans le forfait,
ce sont les communications "vocales interpersonnelles ... (hors
numéros courts, spéciaux, surtaxés ou support de services autres
que de communications interpersonnelles)"

Et donc Free facture désormais des appels vers des n° commençant
par 01 en prétextant apparemment que ce sont des "COMMUNICATIONS
HORS FORFAIT (S.V.A)", c'est à dire ses Services à valeur ajoutés.

Or le plan de numérotation de l'ARCEP, accessible ici :

http://www.arcep.fr/uploads/tx_gsavis/05-1085.pdf

nous dit "Les numéros de communications interpersonnelles sont
les numéros suivants : - les numéros dont la valeur de Z est 1,
2, 3, 4 ou 5, appelés numéros géographiques ;"

Donc pour l'ARCEP et donc pour moi client de Free, ces 01 sont
des "numéros de communications interpersonnelles" qui doivent
donc être compris dans le forfait suivant les CGV que j'ai acceptées.

Et Free précise même que sont payants "des appels vers des
Services à Valeur Ajoutée accessibles par numéros spéciaux
tels que définis dans le plan national de numérotation géré
par l'ARCEP, aux tarifs déterminés par les exploitants et
indiqués dans la Brochure Tarifaire Service Téléphonique."

Et encore une fois le document de l'ARCEP auquel Free fait
allusion, nous dit :

"Les services à valeur ajoutée désignent les prestations
consistant à fournir principalement des ommunications au public
par voie électronique accessibles avec une ressource en numérotation.
Les numéros d'accès à des services à valeur ajoutée sont
notamment les numéros dont la valeur de Z est 8, les numéros à
quatre chiffres de la forme 3BPQ, appelés numéros courts et les
numéros à six chiffres de la forme 118XYZ. "

Donc pas de 01 pour les n° à Valeur ajouté.

C'est la preuve par 2 que Free cherche les coups de bâton, non ?

--
Elle est partie faire du voilier
Avec ce grand crétin Freesé
JKB
Albert ARIBAUD
Le #17796421
Le Mon, 10 Nov 2008 00:20:46 +0100, JKB a écrit :

Guénol a tenté de se faire comprendre en utilisant ces mots :
Le 09-11-2008, JKB nous racontait :
On doit pouvoir ajouter que maintenant, au grand mépris du plan de
numérotation de l'ARCEP et de ses propres CGV, Free facture des
communications vers des n° géographiques.



Il est possible d'avoir plus de précisions là dessus ? (en particulier
le rapport avec le plan de numérotation de l'ARCEP)




Ha j'ai pas les réponses qui partent dans un autre groupe que celui dans
lequel je suis !

Je recopie ...

Oui, dans ses CGV, Free nous dit que ce qui est dans le forfait, ce sont
les communications "vocales interpersonnelles ... (hors numéros courts,
spéciaux, surtaxés ou support de services autres que de communications
interpersonnelles)"

Et donc Free facture désormais des appels vers des n° commençant par 01
en prétextant apparemment que ce sont des "COMMUNICATIONS HORS FORFAIT
(S.V.A)", c'est à dire ses Services à valeur ajoutés.

Or le plan de numérotation de l'ARCEP, accessible ici :

http://www.arcep.fr/uploads/tx_gsavis/05-1085.pdf

nous dit "Les numéros de communications interpersonnelles sont les
numéros suivants : - les numéros dont la valeur de Z est 1, 2, 3, 4 ou
5, appelés numéros géographiques ;"

Donc pour l'ARCEP et donc pour moi client de Free, ces 01 sont des
"numéros de communications interpersonnelles" qui doivent donc être
compris dans le forfait suivant les CGV que j'ai acceptées.



Mais l'ARCEP n'impose nullement une classe de tarification unique vers
tous les numéros en Z=1..5, ce me semble, et il me paraît clairement
énoncé par Free que sa tarification des Z=1..5 exclut "numéros courts,
spéciaux, surtaxés ou support de services autres que de communications
interpersonnelles". Et l'on ne peut leur reprocher ni leur liberté
d'établir leurs tarifs, ni d'avoir caché le fait.

Et encore une fois le document de l'ARCEP auquel Free fait allusion,
nous dit :

"Les services à valeur ajoutée désignent les prestations consistant à
fournir principalement des ommunications au public par voie électronique
accessibles avec une ressource en numérotation. Les numéros d'accès à
des services à valeur ajoutée sont notamment les numéros dont la valeur
de Z est 8, les numéros à quatre chiffres de la forme 3BPQ, appelés
numéros courts et les numéros à six chiffres de la forme 118XYZ. "

Donc pas de 01 pour les n° à Valeur ajouté.



Mais Free n'a pas classé les Z=1..5 comme SVA. Le passage que j'ai cité
("hors numéros courts..." indique clairement que la phrase ne se limite
pas aux Z=1..5 : les numéros courts n'en font pas partie, les SVA non
plus. C'est la troisième exception (numéros ne servant pas de suppoort de
communication interpersonnelle [quand bien même ils sont en Z=1..5].

Et personne non plus, et pas l'ARCEP en premier, n'impose une seule
tarification pour tout le Z=1..5. On a le souvenir des tarifications "à
la tête de la box", qui n'avaient rien d'interdit pour peu qu'elles
soient raisonnables vis-à-vis de la TA.

C'est la preuve par 2 que Free cherche les coups de bâton, non ?



Non : c'est la preuve, AMTHA, que tu fais une erreur en estimant que Free
classerait certains Z=1..5 comme SVA, et une autre en considérant que la
tarification serait tenue d'être unique sur tous les Z=1..5. Pour le
premier point, ce que Free fait réellement c'est facturer sans surtaxe
certains Z=1..5 et non les traiter en surtaxé ; pour le second, le plan
de l'ARCEP ne définit pas les politiques précises de tarification et les
opérateurs restent libres de leurs offres commerciales dans les limites
du respect de la distinction SVA/non SVA.

Si Free *surfacturait* ces numéros en Z=1..5, là oui, il y aurait mépris
du plan et des CGV. Mais tant que Free les facture sans excès au regard
de la TA, il est encore dans sa sphère de liberté -- comme tout autre
opérateur, d'ailleurs, ça n'a rien de spécifique.

Amicalement,
--
Albert.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme