[HDR] Qtpfsgui

Le
Bour-Brown
Non ce ne sont pas des borborygmes, c'est un logiciel open source.

Pour le mettre en oeuvre sous Windows, ce n'est pas intuitif mais c'est
jouable. Charger et dézipper le truc. Ça ne va pas marcher parce qu'il
manque un machin. Charger et dézipper le machin. Lire où il faut le mettre.
Le faire. Lancer le truc : ça marche.

C'est plutôt approximatif, il me cherche une disquette à chaque fenêtre
disque, il ne me permet pas de glisser une image vers la barre des tâches et
le coupé-collé n'est pas encore tout à fait fonctionnel (lire n'existe pas)
les écrêtages en rouge ou blanc restent en rouge ou blanc sur l'image finale
et des fois il plante soit en bloquant sur les onglets, soit en
disparaissant instantanément mais bon

Non, ce qui motive mon post, c'est la procédure pour le mettre en oeuvre
sous Linux :
http://qtpfsgui.sourceforge.net/download.php

Le problème, c'est le nombre de versions. On apprendra donc qu'il faut des
adaptations ou des instructions pour Slackware, pour Debian, pour Fedora
Core6, pour openSuze 10.2, pour Gentoo Linux Ebuild ou pour Pardus. Que tout
ceux-là je ne sais même pas ce que c'est. Et pour Ubuntu c'est tellement
simple :
http://bellette.tuxfamily.org/tutos/hdr/3.php
(où l'on apprend qu'il y a encore Dapper, Edgy, Feisty)

Bref, on a si souvent lu que Linux c'est comme le Mac, à savoir tellement
mieux, que j'ai décidé de rester sous Windows et d'adopter Photomatix, honte
à moi.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Jacques L'helgoualc'h
Le #1646175
Le 28-02-2008, Bour-Brown
Non ce ne sont pas des borborygmes, c'est un logiciel open source.


On en a déjà parlé par ici (ou sur frpn ?), « gui » c'est graphic user
interface, et le reste je ne sais plus. En fait, les bons noms sont déjà
déposés par les plus riches :/

Pour le mettre en oeuvre sous Windows, ce n'est pas intuitif mais c'est
jouable. [...]


Bon, pas encore mûr, quoi.

Non, ce qui motive mon post, c'est la procédure pour le mettre en oeuvre
sous Linux :
http://qtpfsgui.sourceforge.net/download.php


Ben, on y lit que c'est préemballé (paquets *.deb, ou *.rpm, etc.) pour
les distributions les plus répandues, tu n'as donc pas à la compiler
toi-même, et les petits problèmes d'adaptation sont résolus (touchons du
bois).

Quand un logiciel fait partie d'une distribution, c'est libre et
gratuit, et encore plus simple qu'avec windows :

Pour installer Gimp et Firefox, par exemple, avec Debian ou Ubuntu je
tape :

apt-get update # mise à jour des listes de paquets
apt-get install gimp mozilla-firefox

et ça télécharge, puis installe et configure le tout. Il vaut mieux
avoir l'ADSL, mais tu trouves aussi des CD/DVD chez les marchands de
journaux.

Ensuite, pour les mises à jour, il suffit de taper de temps en temps

apt-get update
apt-get upgrade


Pour les logiciels plus exotiques comme qtpfsgui, tu as des dépôts
extérieurs, il suffit de copier-coller /une/ ligne dans le fichier
/etc/apt/sources.list.

Chez Fedora, Mandriva, Suse, etc. tu as des outils analogues. Gentoo,
Linux From Scratch, c'est pour les bricoleurs fous...

Le problème, c'est le nombre de versions. On apprendra donc qu'il faut des
adaptations ou des instructions pour Slackware, pour Debian, pour Fedora
Core6, pour openSuze 10.2, pour Gentoo Linux Ebuild ou pour Pardus. Que tout
ceux-là je ne sais même pas ce que c'est. Et pour Ubuntu c'est tellement
simple :
http://bellette.tuxfamily.org/tutos/hdr/3.php
(où l'on apprend qu'il y a encore Dapper, Edgy, Feisty...)


Ben c'est pareil pour les bagnoles --- si tu te perds dans les noms
àlakon© de chez Renault, va chez Peugeot, au moins c'est simple ;)

Tu mélanges les marques, les types et les numéros de version, et tu
t'affoles parce qu'on explique en douze langues comment installer ton
autoradio sur toutes les voitures disponibles en neuf comme en occasion.

Bref, on a si souvent lu que Linux c'est comme le Mac, à savoir tellement
mieux, que j'ai décidé de rester sous Windows et d'adopter Photomatix, honte
à moi.


Pourquoi donc ? Tu fais comme tu veux.
--
Jacques L'helgoualc'h

bruno
Le #1646174
Non ce ne sont pas des borborygmes, c'est un logiciel open source.

Pour le mettre en oeuvre sous Windows, ce n'est pas intuitif mais c'est
jouable. Charger et dézipper le truc. Ça ne va pas marcher parce qu'il
manque un machin. Charger et dézipper le machin. Lire où il faut le mettre.
Le faire. Lancer le truc : ça marche.

C'est plutôt approximatif, il me cherche une disquette à chaque fenêtre
disque, il ne me permet pas de glisser une image vers la barre des tâches et
le coupé-collé n'est pas encore tout à fait fonctionnel (lire n'existe pas)
les écrêtages en rouge ou blanc restent en rouge ou blanc sur l'image finale
et des fois il plante soit en bloquant sur les onglets, soit en
disparaissant instantanément mais bon...

Non, ce qui motive mon post, c'est la procédure pour le mettre en oeuvre
sous Linux :
http://qtpfsgui.sourceforge.net/download.php

Le problème, c'est le nombre de versions. On apprendra donc qu'il faut des
adaptations ou des instructions pour Slackware, pour Debian, pour Fedora
Core6, pour openSuze 10.2, pour Gentoo Linux Ebuild ou pour Pardus. Que tout
ceux-là je ne sais même pas ce que c'est. Et pour Ubuntu c'est tellement
simple :
http://bellette.tuxfamily.org/tutos/hdr/3.php
(où l'on apprend qu'il y a encore Dapper, Edgy, Feisty...)

Bref, on a si souvent lu que Linux c'est comme le Mac, à savoir tellement
mieux, que j'ai décidé de rester sous Windows et d'adopter Photomatix, honte
à moi.


Air connu : quand on aime plus son chien on dit qu'il a la rage


Bour-Brown
Le #1646173
Jacques L'helgoualc'h a écrit
( slrnfsebjn.juv.lhh+ )

On en a déjà parlé par ici (ou sur frpn ?), « gui » c'est graphic user
interface, et le reste je ne sais plus.


Qt du nom du toolkit utilisé et pfs parce qu'en interne il utilise des
fichiers PFS d'après ce que j'ai compris.


Bon, pas encore mûr, quoi.


C'est ce que je pense.


apt-get update # mise à jour des listes de paquets
apt-get install gimp mozilla-firefox


Heu, faut taper ça dans une fenêtre genre console avec caractères et rien
d'autre comme au vingtième siècle ?
(je demande parce que je n'ai pas Linux et je ne trouve pas grand sens à
tout ça)


Tu mélanges les marques, les types et les numéros de version, et tu
t'affoles parce qu'on explique en douze langues comment installer ton
autoradio sur toutes les voitures disponibles en neuf comme en occasion.


C'est devenu une pratique tellement courante que c'est aujourd'hui un
standard : à l'utilisateur de se débrouiller dans ce maquis et de n'aller
qu'aux parties qui l'intéressent. Il m'est déjà arrivé d'arracher les trois
quarts d'un mode d'emploi d'apn pour ne prendre en voyage que la partie en
français.

Sérieusement, c'est tellement difficile de faire un utilitaire qui
trouverait la version du système, les bibliothèques déjà présentes et qui
irait chercher uniquement ce qui manque ?

Ce n'est peut-être pas l'esprit, note bien...

Kojak
Le #1646172
Le Fri, 29 Feb 2008 07:05:01 +0100,

Sérieusement, c'est tellement difficile de faire un utilitaire qui
trouverait la version du système, les bibliothèques déjà   présentes et qui
irait chercher uniquement ce qui manque ?

Ce n'est peut-être pas l'esprit, note bien...


Il y a.

Par exemple : synaptic, gnome-apt, ... Ça te charge, installe, param ètre
tout ce qu'il te faut. Et en plus c'est "cliquodromesque" à souhait.

Il y aussi leurs pendants textuels comme dselect, aptitude, ... Un peu
plus textuel" avec apt-get et consorts, voire même plus brutal encore,
mais bon, là, je vais m'arrêter. :-)


--
Jacques.

Jean-Pierre Roche
Le #1646171

Quand un logiciel fait partie d'une distribution, c'est libre et
gratuit, et encore plus simple qu'avec windows :


Quand je lis ça je m'interroge. Quand je lis la suite, je
suis plié en deux !
Le sens du réel est décidément difficile à acquérir...

--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...

Charles VASSALLO
Le #1646170
Bour-Brown wrote:
Non ce ne sont pas des borborygmes, c'est un logiciel open source.

Pour le mettre en oeuvre sous Windows, ce n'est pas intuitif mais c'est
jouable. [....].

Bref, on a si souvent lu que Linux c'est comme le Mac, à savoir tellement
mieux, que j'ai décidé de rester sous Windows et d'adopter Photomatix, honte
à moi.


Pour Linux, je sais pas, mais pour Mac, l'installation est enfantine :
(i ) on prévient qu'il faut une certaine librairie au bout de tel lien.
On y va, un clic et c'est installé
(ii) on charge le logiciel principal, un clic pour installer et c'est fini
(iii) et ça marche tout seul...

Bon, je préfère toujours assembler mes images à la main sous Photoshop :-)

Charles

daniel patin
Le #1646169
Charles VASSALLO wrote:


Pour Linux, je sais pas, mais pour Mac, l'installation est enfantine :
(i ) on prévient qu'il faut une certaine librairie au bout de tel lien.
On y va, un clic et c'est installé
(ii) on charge le logiciel principal, un clic pour installer et c'est fini
(iii) et ça marche tout seul...


pas chez moi :-( (leopard)
l'application plante au démarrage.

Bon, je préfère toujours assembler mes images à la main sous Photoshop :-)

on peut essayer DRImaker, ou mieux photomatix



--
daniel.patin (et non pas marcel.dugenou)
http://leinad-fr.net le blog
http://www.daniel-patin.net sur mon mac
http://daniel.patin.adsl.free.fr/ quelques photos

Jacques L'helgoualc'h
Le #1646168
Le 29-02-2008, Bour-Brown
Jacques L'helgoualc'h a écrit
[...]

apt-get update # mise à jour des listes de paquets
apt-get install gimp mozilla-firefox


Heu, faut taper ça dans une fenêtre genre console avec caractères et rien
d'autre comme au vingtième siècle ?


Oui, ça c'est la version texte, rustique et fiable ; non, Kojak t'a répondu
pour les interfaces graphiques. M'enfin, évite dselect :/

[...]
Tu mélanges les marques, les types et les numéros de version, et tu
t'affoles parce qu'on explique en douze langues comment installer ton
autoradio sur toutes les voitures disponibles en neuf comme en occasion.


C'est devenu une pratique tellement courante que c'est aujourd'hui un
standard : à l'utilisateur de se débrouiller dans ce maquis et de n'aller
qu'aux parties qui l'intéressent. Il m'est déjà arrivé d'arracher les trois
quarts d'un mode d'emploi d'apn pour ne prendre en voyage que la partie en
français.


Vu comme c'est parfois traduit, il peut être prudent de garder aussi la
version anglaise.

Sérieusement, c'est tellement difficile de faire un utilitaire qui
trouverait la version du système, les bibliothèques déjà présentes et qui
irait chercher uniquement ce qui manque ?


C'est ce que font les sous-programmes appelés par apt (ou autre
gestionnaire de paquets). Une distribution est un ensemble cohérent (en
principe) de programmes et leurs bibliothèques ; quand tu installes un
paquet, tous les paquets manquants nécessaires sont aussi installés, tu
n'as pas besoin d'aller à la chasse aux DLLs ni vérifier la version.

Ce n'est peut-être pas l'esprit, note bien...


Oui et non : une distribution offre un peu l'analogue des packs complets
Microsoft, mais tu peux intégrer des dépôts officieux de « libreware » à
ta liste de sources.

Sinon, il reste la possibilité de compiler soi-même ; quand l'archive
source est bien faite ça n'a rien de très compliqué (sauf si les
dépendances sont nombreuses et disparates).
--
Jacques L'helgoualc'h


bruno
Le #1646167

Quand un logiciel fait partie d'une distribution, c'est libre et
gratuit, et encore plus simple qu'avec windows :


Quand je lis ça je m'interroge. Quand je lis la suite, je suis plié en
deux !
Le sens du réel est décidément difficile à acquérir...

et tu m'en fourni régulièrement la preuve.



Bour-Brown
Le #1646166
Charles VASSALLO a écrit
( 47c7ba1f$0$852$ )

Pour Linux, je sais pas, mais pour Mac, l'installation est enfantine :
(i ) on prévient qu'il faut une certaine librairie au bout de tel lien. On
y va, un clic et c'est installé
(ii) on charge le logiciel principal, un clic pour installer et c'est fini
(iii) et ça marche tout seul...


Pour moi avec XP c'est plus compliqué. Quand je clique sur un lien j'ai un
petit «plip» et il me faut autoriser le chargement à cause de mon
paramétrage. (une ligne en haut à cliquer, puis savoir où le mettre dans une
arborescence de disque dur)

Il me faut savoir aussi dézipper le fichier. C'est prévu comme option avec
un clic droit et «extraire tout...» mais il y a des fenêtres et des boutons.
Enfin il faut être capable de sélectionner les fichiers et les déplacer - ou
extraire le deuxième paquet au bon endroit. J'ai tellement l'habitude d'une
arborescence que cela ne me pose pas de problème, mais pour avoir expliqué
ce genre de manip' par téléphone je peux dire que ce n'est pas toujours
simple pour le néophyte.

Bon, je préfère toujours assembler mes images à la main sous Photoshop :-)


Moi c'est vraiment au cas par cas. J'ai des hdr sur lesquels Photoshop se
plante vraiment dans certaines zones, et je préfère utiliser Registax pour
aligner et moyenner en 16 bits. Mais des fois c'est Registax qui rechigne,
pfff...

Publicité
Poster une réponse
Anonyme