[HELP] Orange : débit nominal, mais échec si requêtes trop nombreuses

Le
francois.mondot
Bonjour.

Suis abonné chez Orange depuis longtemps (8 méga, distance 2700 mètres,
débit mesuré moyen : 6, ce qui est normal).

Je n'ai pas pris de Livebox, et suis resté avec un SpeedtouchHome
débridé. Mon débit est correct, les transfert ftp, consultations de
videos se font à la vitesse nominale, mais depuis un an environ, le surf
s'est fortement dégradé : avant, je pouvais avec les onglets
automatiques ouvrir 10 pages en même temps, ou consulter normalement une
page MySpace. Maintenant, au delà de 4 pages, c'est difficile, le surf à
deux à la maison devient impossible. Ça semble lié au nombre de requêtes
http, dès qu'il y en a trop, ça s'effondre. Qui dois-je suspecter (si
mon installation était fautive, le débit serait, je pense affecté, mais
je ne suis pas un expert).

Merci

F
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
leurrero.nald
Le #18442541
On Mon, 19 Jan 2009 09:54:09 +0100,
(=?ISO-8859-1?Q?François_Mondot?=) wrote:

Bonjour.

Suis abonné chez Orange depuis longtemps (8 méga, distance 2700 mètres,
débit mesuré moyen : 6, ce qui est normal).

Je n'ai pas pris de Livebox, et suis resté avec un SpeedtouchHome
débridé. Mon débit est correct, les transfert ftp, consultations de
videos se font à la vitesse nominale, mais depuis un an environ, le surf
s'est fortement dégradé : avant, je pouvais avec les onglets
automatiques ouvrir 10 pages en même temps, ou consulter normalement une
page MySpace. Maintenant, au delà de 4 pages, c'est difficile, le surf à
deux à la maison devient impossible. Ça semble lié au nombre de requêtes
http, dès qu'il y en a trop, ça s'effondre. Qui dois-je suspecter (si
mon installation était fautive, le débit serait, je pense affecté, mais
je ne suis pas un expert).




c'est sans doute pas ton installation qui est en cause mais peut-être
le nombre d'internautes qui a fortement augmenté dans ton secteur

tous les internautes raccordés sur un NRA (central téléphonique) se
partagent la bande passante dont dispose ce NRA
plus il y a d'abonnés ADSL connectés et plus ça rame !

c'est le cas dans mon bled
je me suis renseigné auprès des techniciens FT
le NRA du bled dispose de 4 Mbits pour tous les abonnés
ça rame donc de plus en plus
et FT se permet de vendre partout des abonnements "jusqu'à 18 Mbits"
c'est limite escroquerie :-(
A+
Lancelot
[supprimer leurre pour me répondre]
Jean-Cyrille
Le #18470041
Bon jour/soir;


Lancelot a écrit :

c'est sans doute pas ton installation qui est en cause mais peut-être
le nombre d'internautes qui a fortement augmenté dans ton secteur



Perso, je ne serais pas si affirmatif sans avoir vu le réseau privé de
la personne concernée.

tous les internautes raccordés sur un NRA (central téléphonique) se
partagent la bande passante dont dispose ce NRA



Avec un très gros raccourcis technique, on peux presque le voir comme ça.

plus il y a d'abonnés ADSL connectés et plus ça rame !



Non, enfin pas généralement dans l'immense majorité des liens ADSL.

c'est le cas dans mon bled



Donc dans un cas particulier, CQFD...

je me suis renseigné auprès des techniciens FT
le NRA du bled dispose de 4 Mbits pour tous les abonnés



DSLAM non fibré.

Ne pas se plaindre, ça n'intéresse aucun opérateur de dépenser 50 ou 100
briques (anciens centimes) pour connecter un bled de 500 habitants dont
50 % souscrira chez un concurrent. Ne pas prendre FT pour une bille non
plus.

ça rame donc de plus en plus



Porter réclamation auprès du fournisseur réseau ?, FT si c'est cette
société qui a la charge de fourniture ?, afin de faire augmenter le
nombre de MIC DSLAM/BAS.

En zone rurale le maire de la commune est l'interlocuteur privilégié
auprès de FT, ainsi ses demandes peuvent être prisent en compte et
traitées (Si FT est le fournisseur). Ne pas oublier également les
actions de ton Conseil Général qui, s'il l'estime utile, peux financer
tout ou partie des travaux d'infrastructure.

Bref, faire les bonnes actions auprès des bonnes personnes. Se
renseigner a minima quoi.

En aparté : pourquoi demander à FT cette mise à jour du réseau ? Il est
tout à fait possible de s'adresser à un de ses concurrents et de
demander qu'ils s'implantent sur la zone en faisant du dégroupage total,
non ?

Ah... ils ne veulent pas... Pas assez "rentable" pour eux ? ...ben alors
pour FT non plus hein... donc tu reste comme ça si personne ne veux
payer et basta....

et FT se permet de vendre partout des abonnements "jusqu'à 18 Mbits"



Je reformule pour toi :

...Et l'ensemble des FAI se permettent de vendre leurs offres
*commerciales 18 Megas*, et leurs clients ont le débit *technique* réel
que que leurs lignes permet. Lire son contrat commercial est un minimum.

... ils y en a même un qui, au lieu de te dire que tu auras du "18 Megas
commercial /IP" te dira qu'il *t'offre* du *24* Méga... ATM.... ;-)

c'est limite escroquerie :-(



Non c'est *La Loi*, se plaindre à l'ARCEP et/ou contacter son député
pour la faire changer.

http://www.arcep.fr/index.php?id"11

Nous avons souhaité la privatisation et la dérégulation/ouverture des
marchés -> il faut assumer maintenant. ;-)

Bref, on redescend sur terre....


Amitiés,

Jean-Cyrille.
leurrero.nald
Le #18474441
On Sat, 24 Jan 2009 02:42:09 +0100, Jean-Cyrille




Perso, je ne serais pas si affirmatif sans avoir vu le réseau privé de
la personne concernée.


c'est pour cela que j'ai dis "peut-être" ce qui n'est pas une
affirmation

tous les internautes raccordés sur un NRA (central téléphonique) se
partagent la bande passante dont dispose ce NRA



Avec un très gros raccourcis technique, on peux presque le voir comme ça.

plus il y a d'abonnés ADSL connectés et plus ça rame !



Non, enfin pas généralement dans l'immense majorité des liens ADSL.



je maintiens que tous les internautes d'un NRA se partagent la bande
passante de ce NRA, ça ne peut pas être autrement

je me suis renseigné auprès des techniciens FT
le NRA du bled dispose de 4 Mbits pour tous les abonnés



DSLAM non fibré.


ça c'est une affirmation gratuite et fausse
la fibre optique est arrivée recemment mais elle n'est pas encore
exploitée: il faudrait remplacer le vieux matériel



Nous avons souhaité la privatisation et la dérégulation/ouverture des
marchés -> il faut assumer maintenant. ;-)



toi peut-être mais pas moi ;-)
A mon avis il aurait fallut garder le reseau comme service public
quitte à faire financer la fibre optique par l'état

il y aurait beaucoup moins d'inégalité entre les villes et les
campagnes pour l'accès au haut débit
A+
Lancelot
[supprimer leurre pour me répondre]
François
Le #18475891
Lancelot a écrit :

Nous avons souhaité la privatisation et la dérégulation/ouverture
des
marchés -> il faut assumer maintenant. ;-)



toi peut-être mais pas moi ;-)



Ben si, par l'intermédiaire de ton député qui a voté le traité de Nice.

A mon avis il aurait fallut garder le reseau comme service public
quitte à faire financer la fibre optique par l'état



C'est ce qu'il faudrait : séparer juridiquement le réseau et les
opérateurs, non seulement pour les télécoms, mais aussi pour le rail ou
l'électricité. C'est comme si le réseau routier appartenait à un
transporteur et que ce serait celui-ci qui déciderait des voies à
entretenir, améliorer ou créer.

--
François
Les gens les moins compétents sont systématiquement affectés aux postes
où ils risquent de causer le moins de dégâts : l'encadrement. (Sott
Adams)
Didier
Le #18476571
Lancelot a écrit :
On Sat, 24 Jan 2009 02:42:09 +0100, Jean-Cyrille
tous les internautes raccordés sur un NRA (central téléphonique) se
partagent la bande passante dont dispose ce NRA


Avec un très gros raccourcis technique, on peux presque le voir comme ça.

plus il y a d'abonnés ADSL connectés et plus ça rame !


Non, enfin pas généralement dans l'immense majorité des liens ADSL.



je maintiens que tous les internautes d'un NRA se partagent la bande
passante de ce NRA, ça ne peut pas être autrement


Tous les internautes qui ont du traffic simultanément à un instant donné

A+
Lancelot
[supprimer leurre pour me répondre]


Didier.
Didier
Le #18476561
François a écrit :
Lancelot a écrit :

Nous avons souhaité la privatisation et la dérégulation/ouverture
des
marchés -> il faut assumer maintenant. ;-)



toi peut-être mais pas moi ;-)



Ben si, par l'intermédiaire de ton député qui a voté le traité de Nice.

A mon avis il aurait fallut garder le reseau comme service public
quitte à faire financer la fibre optique par l'état



C'est ce qu'il faudrait : séparer juridiquement le réseau et les
opérateurs, non seulement pour les télécoms, mais aussi pour le rail ou
l'électricité. C'est comme si le réseau routier appartenait à un
transporteur et que ce serait celui-ci qui déciderait des voies à
entretenir, améliorer ou créer.



Oui, mais ce serait l'Etat (ou l'opérateur national en charge de ce
réseau) qui déciderait des technologies à mettre en oeuvre dans ce
réseau, peut-être au détriment des FAI clients du réseau ...
Le monde n'est pas parfait.
Didier.
Guillaume
Le #18478241
François a écrit :
Lancelot a écrit :

Nous avons souhaité la privatisation et la dérégulation/ouverture
des
marchés -> il faut assumer maintenant. ;-)



toi peut-être mais pas moi ;-)



Ben si, par l'intermédiaire de ton député qui a voté le traité de Nice.

A mon avis il aurait fallut garder le reseau comme service public
quitte à faire financer la fibre optique par l'état



C'est ce qu'il faudrait : séparer juridiquement le réseau et les
opérateurs, non seulement pour les télécoms, mais aussi pour le rail ou
l'électricité. C'est comme si le réseau routier appartenait à un
transporteur et que ce serait celui-ci qui déciderait des voies à
entretenir, améliorer ou créer.




Reste à savoir si ce serait économiquement viable: les FAI (et autres)
réclameraient comme actuellement à payer au "prix de reviens", donc quid
des investissements ? Ce n'est pas l'état, qui se décharge déjà de
l'entretien du réseau routier sur les collectivités locales, qui va
faire cela ... (ces dernières ont déjà bien du mal a se faire payer les
subventions accordées ....)
François
Le #18480211
Guillaume avait soumis l'idée :

Reste à savoir si ce serait économiquement viable: les FAI (et
autres) réclameraient comme actuellement à payer au "prix de
reviens", donc quid des investissements ? Ce n'est pas l'état, qui se
décharge déjà de l'entretien du réseau routier sur les collectivités
locales, qui va faire cela ... (ces dernières ont déjà bien du mal a
se faire payer les subventions accordées ....)



Peut-être une structure du type GIE, avec mission de service public,
constituée entre les opérateurs et la collectivité (État, régions ou
départements) et financée par les opérateurs au prorata de leur chiffre
d'affaire. Les collectivités pouraient participer au financement des
équipements non rentables, style haut débit pour tous.

--
François
Si le bol de riz qu'on te propose ne te convient pas, laisse le riz
et mange le bol.
Michelot
Le #18482001
Bonsoir,

je maintiens que tous les internautes d'un NRA se partagent la bande
passante de ce NRA, ça ne peut pas être autrement

>> je me suis renseigné auprès des techniciens FT
>> le NRA du bled dispose de 4 Mbits pour tous les abonnés



Le NRA est un répartiteur qui permet de brasser les connections
électriques entre les clients et les interfaces du ou des DSLAM
auxquels les clients sont raccordés. C'est un vaste panneau de
brassage, entièrement passif, composé de jarretières (jonctions). Les
débits bidirectionels à l'entrée du NRA sont strictement les mêmes à
la sortie.

Le débit de 4Mbit/s devrait correspondre aux liaisons entre le DSLAM
et le BAS, côté WAN. Ce débit, s'il est correct, correspondrait à 2 x
E1 (l'E1 est une structure de 32 octets sur 125 µs), que l'on
supposera être dans le sens BAS vers DSLAM.

Normalement chaque E1 se transmet sur une connection électrique (câble
ou paire torsadée). Néanmoins, en phase transitoire, la connection
peut être optique, en attendant que les cartes aux extrémités puissen t
être changées.

Tous les abonnés en cours de trafic à un instant donné se partagent l e
débit constant des 2 x E1. Cette fonction est rendue possible par ATM
qui réalise un multiplexage statistique de tous les besoins, à
concurrence du débit constant des 2 x E1 qui ne peut être dépassé.
L'ATM réalise une adaptation de débit variable (VBR) sur la couche
serveuse de débit constant (CBR).

Cordialement,
Michelot
Jean-Cyrille
Le #18482211
Bon jour/soir,


Lancelot a écrit :

je maintiens que tous les internautes d'un NRA se partagent la bande
passante de ce NRA, ça ne peut pas être autrement



Oui mais non.

Enfin comment dire... on est en ATM sur le lien DSLAM/BAS... ça se
complique un peu... difficile d'expliquer l'ATM par clavier interposé en
quelques lignes....

ça c'est une affirmation gratuite et fausse
la fibre optique est arrivée recemment mais elle n'est pas encore
exploitée: il faudrait remplacer le vieux matériel



Bon, donc tu as un bout de truc en silice et enrobage plastoc jaune dans
ta main et qui ne sert à rien.
...et on est comme on a dit, sur deux MIC 2 megas....

Nous avons souhaité la privatisation et la dérégulation/ouverture des
marchés -> il faut assumer maintenant. ;-)



toi peut-être mais pas moi ;-)



J'ai personnellement refusé la "reclasification" de la société privée
France Telecom et j'ai choisi de rester sur mon grade d'origine de la
fonction publique de l'Etat..., j'en paie le prix financièrement et
professionnellement depuis de nombreuses années.

Nous serions hors charte de discuter de ça ici.

A mon avis il aurait fallut garder le reseau comme service public
quitte à faire financer la fibre optique par l'état



Ca ou d'autres solutions d'ailleur.

il y aurait beaucoup moins d'inégalité entre les villes et les
campagnes pour l'accès au haut débit



Il fallait y penser il y a une quinzaine d'année maintenant, au temps de
"salaud de fonctionnaires PTT"... "vivement la privatisation"... "Vous
verrez quand vous serez privatisés...", etc....

Maintenant nous y sommes... payez.... ;-)


Amitiés,

Jean-Cyrille.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme