HP 9000

Le
Thierry Mella
Bonsoir à tous,

Il y a 12 ans de cela, un de mes profs d'informatique
m'a brièvement parlé des HP 9000 et de tout le bien
qu'il en pensait.

Il vantait la stabilité de l'OS (par rapport aux SUN ? (BSD ??))

Auriez-vous un historique de cette station de travail ainsi
que des photos ? Est-ce vrai qu'il s'agit d'une Apollo améliorée ??

D'avance Merci d'étancher ma soif de curiosité :-)
Thierry
Questions / Réponses high-tech
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Arnaud Delaloy
Le #21908201
Le Fri, 31 Aug 2007 23:32:41 +0200, Thierry Mella

Bonsoir à tous,

Il y a 12 ans de cela, un de mes profs d'informatique
m'a brièvement parlé des HP 9000 et de tout le bien
qu'il en pensait.

Il vantait la stabilité de l'OS (par rapport aux SUN ? (BSD ??))

Auriez-vous un historique de cette station de travail ainsi
que des photos ? Est-ce vrai qu'il s'agit d'une Apollo améliorée ??

D'avance Merci d'étancher ma soif de curiosité ... :-)
Thierry




Bonjour,

Pour autant qu'il m'en souvienne, les Apollo tournaient sur une archi
Motorola 68000 et sous DomainOS; avec l'achat d'Apollo par HP, je connais
pas ce qui en a été pris pour faire HP-UX et les HP9000 à base des
processeurs PA-RISC de chez HP .

La référence en matière de HP9000 aussi bien en photos des bestioles que
de leurs specs est là : http://openpa.net/

Pour l'histoire d' HP-UX, je crois que c'est de l'unix BSD à la base,
puis s'est "Systeme V-ifié" à partir d'HPUX 10; d'aucuns disent que ça
s'administre moins bien qu'AIX, et que c'est une usine à gaz.


( Sur le site d'HP www.hp.com/go/unix , hormis l'itanium2 et hpux 11.31,
c'est même plus la peine; mes bookmarks sur les specs des stations HP9000
sont morts)

Maintenant, la ligne HP9000 est enterrée avec développement des
processeurs PA-RISC stoppé au PA-8900 (qui était un dual-core à 64Mo de
L2), le futur est donc forcément radieux vers l'archi IPF à base
d'Itanium; le dernier chipset HP (zx2?) en date gérant les deux archis, la
migration sera moins douloureuse. (pour les binaires, la version IPF de
HPUX intègre un emulateur temps réel nommé ARIES qui sait lire les
binaires PA-RISC).

D'autre part, HPUX ne tourne plus que sur des serveurs : on peut encore
le mettre sur des stations, mais les cartes graphiques ne sont pas
exploitées, et le support est quasi nul); et depuis la fusion "HP-Compaq",
il est régulièrement "promis" l'intégration des fonctionnalités de Tru64;
et on attend toujours son TrueClustering...
Phil 93
Le #21908191
Thierry Mella a écrit :

Il y a 12 ans de cela, un de mes profs d'informatique
m'a brièvement parlé des HP 9000 et de tout le bien
qu'il en pensait.

Il vantait la stabilité de l'OS (par rapport aux SUN ? (BSD ??))

Auriez-vous un historique de cette station de travail ainsi
que des photos ? Est-ce vrai qu'il s'agit d'une Apollo améliorée ??



Bonjour,

j'ai travaillé sur des HP 9000 dans la période 1986 à 1992.
Il y avait plusieurs séries de HP 9000 assez différentes les unes des
autres. J'ai travaillé sur des machines de la série 300 qui étaient
équipés de processeurs Motorola de la famille 68000.

Il y a bien eu des machines qui étaient des Apollo, mais pas la
série 300, peut-être la série 400. La série 300 est antérieure
au rachat de Apollo par HP.

HP-UX est effectivement très sable.

Dès le départ il y a eu 3 séries, je crois que c'était les séries
300, 500 et 800. Il y a eu d'autres séries ensuite.

Dans la série 300, les différents éléments (UC, disques durs,
imprimantes, streamer...) étaient reliées par un bus HPIB.
Miod Vallat
Le #21908181
Pour autant qu'il m'en souvienne, les Apollo tournaient sur une archi
Motorola 68000 et sous DomainOS; avec l'achat d'Apollo par HP, je connais
pas ce qui en a été pris pour faire HP-UX et les HP9000 à base des
processeurs PA-RISC de chez HP .



Rien. HP a racheté Apollo pour récupérer sa clientèle, puis l'a
poignardé dans le dos et a piétiné son cadavre.

Pour l'histoire d' HP-UX, je crois que c'est de l'unix BSD à la base,
puis s'est "Systeme V-ifié" à partir d'HPUX 10; d'aucuns disent que ça
s'administre moins bien qu'AIX, et que c'est une usine à gaz.



Il était déjà fortement teinté SysV à partir de la version 8.

La comparaison avec AIX est naturelle, car HP-UX tout comme AIX a une
personnalité suffisamment distincte des Unix restés plus proches de BSD
ou SysV, et tous deux, en partie à cause de ça, fourniss(ai)ent un outil
d'administration. Cependant, là ou smit d'AIX est un bon outil, sam de
HP-UX est à éviter comme la peste.
Miod Vallat
Le #21908171
Il y a bien eu des machines qui étaient des Apollo, mais pas la
série 300, peut-être la série 400. La série 300 est antérieure
au rachat de Apollo par HP.



Les séries 400 sont un croisement entre le DN2500 (pur Apollo) et une HP
9000/380. Le bus (DIO-II ou SGC) et les pièces détachées (sticks
mémoire...) sont d'origine HP, mais elle dispose tout de même d'un
connecteur clavier Apollo, et d'un slot ISA castré destiné à faire
fonctionner la carte Token Ring d'Apollo, et rien d'autre.

Elle contient aussi une PROM hybride, capable de faire tourner DomainOS
ou HP-UX. Bien sûr, comme HP-UX ne gère pas les claviers Apollo, et que
DomainOS ne gère pas les périphériques HIL, il n'était pas possible de
migrer de DomainOS à HP-UX sans devoir acheter de nouveaux
périphériques, ce qui a mécontenté encore plus les clients Apollo
floués.

Dans la série 300, les différents éléments (UC, disques durs,
imprimantes, streamer...) étaient reliées par un bus HPIB.



Les modèles de la série 400 ont un connecteur HPIB optionnel, qui occupe
une partie de l'espace utilisé par le slot ISA : en général, les séries
400 qui ont été achetées pour fonctionner sous HP-UX l'ont
systématiquement.
Thierry Mella
Le #21908161
Merci à tous pour vos réponses.


Il vantait la stabilité de l'OS




Etait-ce les SUN dont mon prof me parlait en comparaison ?

L'OS des SUN était-il stable à l'époque des HP9000 ?



D'avance Merci d'éclairer mon ignorance ...

Thierry
Johan SANCHEZ CISC
Le #21908151
On Sat, 01 Sep 2007 16:12:34 +0200
Thierry Mella
Merci à tous pour vos réponses.


> Il vantait la stabilité de l'OS


Etait-ce les SUN dont mon prof me parlait en comparaison ?



L'idéal serait de le lui demander :)

L'OS des SUN était-il stable à l'époque des HP9000 ?



A l'époque de quels HP9000 ? (qui est une famille de machines)
Si l'on parle purement Sun OS 4.x c'est du BSD et c'est assez
stable si l'on parle Sun OS 5.x c'est du SYSBSD :)
Un mélange batard à souhait.
En ce qui concerne les comparaisons les gens venant du monde hpux
trouve solaris bordélique y'a des binaires partout et que c'est mal
documenté (man pages dans des packages optionnels non installés)
Personnellement j'utilise sam (en mode texte) pour certaines
actions (alors que j'ai jamais utilisé SMC) mais on a tres vite
fait de se rendre compte de la lourdeur de la chose ...
De plus sur Hpux j'ai souvent vu des systèmes saturés de ps
defuncts .
Sur solaris >9 la gestion des volumes logiques est nettement moins
aisée que sous hpux.
Johan SANCHEZ CISC
Le #21908141
On Sat, 1 Sep 2007 16:33:45 +0200
Johan SANCHEZ CISC
On Sat, 01 Sep 2007 16:12:34 +0200
Thierry Mella
> Merci à tous pour vos réponses.
>
>
> > Il vantait la stabilité de l'OS
>
>
> Etait-ce les SUN dont mon prof me parlait en comparaison ?

L'idéal serait de le lui demander :)

> L'OS des SUN était-il stable à l'époque des HP9000 ?

A l'époque de quels HP9000 ? (qui est une famille de machines)
Si l'on parle purement Sun OS 4.x c'est du BSD et c'est assez
stable si l'on parle Sun OS 5.x c'est du SYSBSD :)
Un mélange batard à souhait.
En ce qui concerne les comparaisons les gens venant du monde hpux
trouve solaris bordélique y'a des binaires partout et que c'est mal
documenté (man pages dans des packages optionnels non installés)
Personnellement j'utilise sam (en mode texte) pour certaines
actions (alors que j'ai jamais utilisé SMC) mais on a tres vite
fait de se rendre compte de la lourdeur de la chose ...
De plus sur Hpux j'ai souvent vu des systèmes saturés de ps
defuncts .
Sur solaris >9 la gestion des volumes logiques est nettement moins
aisée que sous hpux.



Petit patch
* solaris <9 *
Miod Vallat
Le #21907981
A l'époque de quels HP9000 ? (qui est une famille de machines)



La remarque du Prof datait de 94-95. Mais il n'as pas cité de machines
en particulier ...



C'était l'époque des premières versions de Solaris (SunOS 5.x), qui
plantait en effet plus vite que son ombre.

Solaris n'a pas été stable avant Solaris 2.4/SunOS 5.4, fin 95 (ou
peut-être début 96, je ne m'en souviens plus très bien).

Par contre SunOS 4.1.3U1 était toujours vendu (sous le nom de Solaris
1.1.3) sur les machines monoprocesseurs, et fonctionnait très bien.
Thierry Mella
Le #21907711
En complément de vos réponses très instructives,
je souhaiterai vous demander ce qui a remplacé les HP9000 ?

(p.ex. le labo ou j'ai effectué mon mémoire était équippé d'Apollo
et est maintenant entièrement équippé de PC, même pas de SUN ...)

Le concept de station de travail est-il encore d'actualité
ou bien le PC a entièrement mangé ce marché avec l'accroissement
de ses performances ???

D'avance Merci pour vos réponses,

Thierry
Alex
Le #21907521
"Arnaud Delaloy" message news:

Pour l'histoire d' HP-UX, je crois que c'est de l'unix BSD à la base,
puis s'est "Systeme V-ifié" à partir d'HPUX 10; d'aucuns disent que ça
s'administre moins bien qu'AIX, et que c'est une usine à gaz.



C'est violent comme insulte ;-)

--
Alex
[JDR] Visitez Extremia, un monde gratuit et en francais pour D&D et
autres jeux de role.
www.extremia.org
Publicité
Poster une réponse
Anonyme