[HS] Qu'est-ce qu'un bobo ?

Le
Dominique
Bonjour,

Ici, il est courant de se faire traiter de « bobo » pour des motifs
divers et variés.

Voici un article intéressant sur ce thème :

http://minilien.fr/a0o19x

Pour faire simple, est « bobo » celui qui n'est pas comme l'autre. C'est
comme pour les c..s, on est toujours le « bobo » de quelqu'un.


--
Dominique
Courriel : dominique point sextant ate orange en France
Esto quod es
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 9
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
jdanield
Le #26011052
Le 01/03/2014 06:45, Dominique a écrit :

Pour faire simple, est « bobo » celui qui n'est pas comme l'autre. C'est comme
pour les c..s, on est toujours le « bobo » de quelqu'un.




à l'origine, "bobo" c'est pour "Bourgeois Bohème", en gros quelqu'un de friqué
qui vit comme un pauvre par snobisme.

Après chacun en fait ce qu'il veut, on peut avoir du fric et des gouts
simples... ou pas de fric et être snob à mort

http://www.youtube.com/watch?v=ojY1Sj1-E0Q

parenthèse: ne trouvez-vous pas curieux qu'on trouve comme on veut des videos
de n'importe quoi, mais pas de bande son dans le même genre? L'image est-elle
obligatoire? sur un forum de photographe, c'est en charte, non?

jdd
Jean-Pierre Roche
Le #26011182
Le 01/03/2014 08:58, jdanield a écrit :
Le 01/03/2014 06:45, Dominique a écrit :

Pour faire simple, est « bobo » celui qui n'est pas comme
l'autre. C'est comme
pour les c..s, on est toujours le « bobo » de quelqu'un.




à l'origine, "bobo" c'est pour "Bourgeois Bohème", en gros
quelqu'un de friqué qui vit comme un pauvre par snobisme.



Vivre comme un pauvre non, plutôt ne pas adopter les codes
sociétaux et les comportements de consommation censés aller
avec son niveau de revenu.
Ensuite le bobo offre une grande quantité de variétés...


--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...
Ricco
Le #26011822
Jean-Pierre Roche a utilisé son clavier pour écrire :
Le 01/03/2014 08:58, jdanield a écrit :
Le 01/03/2014 06:45, Dominique a écrit :

Pour faire simple, est « bobo » celui qui n'est pas comme
l'autre. C'est comme
pour les c..s, on est toujours le « bobo » de quelqu'un.




à l'origine, "bobo" c'est pour "Bourgeois Bohème", en gros
quelqu'un de friqué qui vit comme un pauvre par snobisme.



Vivre comme un pauvre non, plutôt ne pas adopter les codes sociétaux et les
comportements de consommation censés aller avec son niveau de revenu.
Ensuite le bobo offre une grande quantité de variétés...



c'est vrai qu'il y a des variantes, mais quand même uen base certaine,
le bobo a du fric, mais il joue les " sans fric " alors tu peux te
faire avoir et copiner avec lui sans te rendre compte
il a certainement effectivement pas mal de choses que décrit l'article,
mais il n'est pas forcément tout.
dans " bobo " on le sait bien quand même il y a " bourgeois "
je me suis fait avoir une fois avec un pote retrouvé des années plus
tard, et j'ai dû refuser une invitation, dans une très belle avenue du
septième à Paris, près de l'Ecole militaire, en plus, comment aurais je
pu rendre l'invitation, j'aurais eu l'air malin.
là, je me suis bien fait piéger,
il ne l'a pas bien pris, tant pis, je sais rester à ma place
là, c'est spécial parce que j'en ai fréquenté d'autres, mais je le
savais, en revanche, ils avaient compris eux que j'étais " vrai peuple
" et pour balader les klebs, ça allait.
mais parfois, en parlant klébar, un truc m'avait amusé, une dame qui
protestait et je lui faisais remarquer que la priorité était à la voie
sur laquelle je me trouvais, vois mon chien et s'esclaffe
" et ça a un korthal...!"
confusion, mais en général c'est " vieux con qui picole, ou espèce
d'écolo " au choix !
Alf92
Le #26011892
jdanield
à l'origine, "bobo" c'est pour "Bourgeois Bohème", en gros quelqu'un de
friqué qui vit comme un pauvre par snobisme.



tu changes snobisme par conviction et alors, oui, je suis bobo.
Maréchal Nourevoilat
Le #26011882
"Alf92"
jdanield
à l'origine, "bobo" c'est pour "Bourgeois Bohème", en gros quelqu'un de friqué qui vit comme un pauvre par snobisme.



tu changes snobisme par conviction et alors, oui, je suis bobo.





Non seulement le bobo est con, mais en plus il est fier de l'être.
jdanield
Le #26011872
Le 01/03/2014 16:33, Alf92 a écrit :
jdanield
à l'origine, "bobo" c'est pour "Bourgeois Bohème", en gros quelqu'un de
friqué qui vit comme un pauvre par snobisme.



tu changes snobisme par conviction et alors, oui, je suis bobo.




ca fait toute la différence (j'y faisais allusion par la suite)

jdd
Maréchal Nourevoilat
Le #26011862
"Dominique"
Bonjour,

Ici, il est courant de se faire traiter de « bobo » pour des motifs divers et variés.

Voici un article intéressant sur ce thème :

http://minilien.fr/a0o19x

Pour faire simple, est « bobo » celui qui n'est pas comme l'autre. C'est comme pour les c..s, on est toujours le «
bobo » de quelqu'un.



Le test ultime pour reconnaitre le bobo :
Il est persuadé qu'en 41 il aurait été résistant alors que 40 millions de Français
chantaient :

http://www.youtube.com/watch?v=LmsdHnQ7RD8

Le prototype : Jean-Michel Ribes, résistant du Théatre du Rond-Point.
Maréchal Nourevoilat
Le #26011852
"Dominique"
Bonjour,




Salut les bobos,

Bravo Poutine, bravo les Russes, pour la quenelle de 175 dans le cul de l'Otan,
de BHL et de Fabius, vous avez vaincu les nazis, 20 millions de morts, ça vous
donne des droits !
Solanar
Le #26012262
Il se trouve que Dominique a formulé :
Bonjour,

Ici, il est courant de se faire traiter de « bobo » pour des motifs divers et
variés.

Voici un article intéressant sur ce thème :

http://minilien.fr/a0o19x

Pour faire simple, est « bobo » celui qui n'est pas comme l'autre. C'est
comme pour les c..s, on est toujours le « bobo » de quelqu'un.



Un bobo c'est une blessure sans gravité

--



Etre libre c'est n'avoir rien à perdre
Ricco
Le #26012512
Maréchal Nourevoilat a exprimé avec précision :
"Dominique" news:lers51$bfr$
Bonjour,

Ici, il est courant de se faire traiter de « bobo » pour des motifs divers
et variés.

Voici un article intéressant sur ce thème :

http://minilien.fr/a0o19x

Pour faire simple, est « bobo » celui qui n'est pas comme l'autre. C'est
comme pour les c..s, on est toujours le « bobo » de quelqu'un.



Le test ultime pour reconnaitre le bobo :
Il est persuadé qu'en 41 il aurait été résistant alors que 40 millions de
Français
chantaient :

http://www.youtube.com/watch?v=LmsdHnQ7RD8

Le prototype : Jean-Michel Ribes, résistant du Théatre du Rond-Point.



moi, justement, je me suis souvent posé la question, et je pense que,
vu l'état de débilité dans lequel j'étais dans les années 50 (
inutile, je sais, ça ne s'est pas arrangé, je vous fais l'économie de
la remarque ) je me dis que quelques années avant, ça aurait été encore
pire, et que le premier qui serait venu m'aurait embarqué, je pense que
j'aurais pu être milicien autant que résistant, là, c'est vraiment le
coup de pot
Publicité
Poster une réponse
Anonyme