Idée pour les assurances

Le
Sylvain
Bonjour,

Pourquoi on ne ferait pas une loi qui oblige les assurances à inscrire leur
marge par contrat, sur le contrat et aussi sur le renouvellement du contrat,
avec la possibilité de non reconduction loi Châtel ?

De la même façon que l'on a obliger les banques à donner le TEG sur les
prêts.

Cela éviterait les petites arnaques habituelles des assurances, du genre :
faire payer plus chère, pour un même contrat, ceux qui sont assurés depuis
longtemps, que les nouveaux arrivants, faire des marges énormes sur les
contrats de copropriétés d'immeubles sachant que les personnes sont moins
regardantes

L'assuré qui voit que la marge est faible, saura qu'il n'est pas nécessaire
de réclamer ou d'aller voir ailleurs. Et s'il voit que la marge est élevée
il saura qu'il peut très probablement obtenir de meilleurs tarifs en
réclamant ou en allant voir ailleurs.

A savoir que les meilleurs performances en bourse sont faite par des
compagnies d'assurances.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 3
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
maurice
Le #23240931
Sylvain avait énoncé :
Bonjour,

Pourquoi on ne ferait pas une loi qui oblige les assurances à inscrire leur
marge par contrat, sur le contrat et aussi sur le renouvellement du contrat,
avec la possibilité de non reconduction loi Châtel ?

De la même façon que l'on a obliger les banques à donner le TEG sur les
prêts.

Cela éviterait les petites arnaques habituelles des assurances, du genre :
faire payer plus chère, pour un même contrat, ceux qui sont assurés depuis
longtemps, que les nouveaux arrivants, faire des marges énormes sur les
contrats de copropriétés d'immeubles sachant que les personnes sont moins
regardantes......

L'assuré qui voit que la marge est faible, saura qu'il n'est pas nécessaire
de réclamer ou d'aller voir ailleurs. Et s'il voit que la marge est élevée il
saura qu'il peut très probablement obtenir de meilleurs tarifs en réclamant
ou en allant voir ailleurs.

A savoir que les meilleurs performances en bourse sont faite par des
compagnies d'assurances.



Bof !

Moi ce qui m'intéresse quand je m'assure c'est :
- combien elle me ponctionne
- quelles garanties, franchises, etc elle me donne
sa marge n'est pas mon soucis.
Le principe même étant de garantir un risque aléatoire, difficile pour
elle de donner une marge sérieuse. Pas convaincu : demandez la marge
des compagnies qui ont garanties il y a quelques années les maisons de
bord de mer à la Faute sur mer.

--
maurice
le-doc
Le #23241151
Sylvain a écrit le 28/03/2011 à 21h25
Bonjour

Pourquoi on ne ferait pas une loi qui oblige les assurances à inscrir
leu
marge par contrat, sur le contrat et aussi sur le renouvellement du contrat
avec la possibilité de non reconduction loi Châtel

De la même façon que l'on a obliger les banques à donner l
TEG sur le
prêts

Cela éviterait les petites arnaques habituelles des assurances, du genr

faire payer plus chère, pour un même contrat, ceux qui son
assurés depui
longtemps, que les nouveaux arrivants, faire des marges énormes sur le
contrats de copropriétés d'immeubles sachant que les personne
sont moin
regardantes.

L'assuré qui voit que la marge est faible, saura qu'il n'est pa
nécessair
de réclamer ou d'aller voir ailleurs. Et s'il voit que la marge es
élevé
il saura qu'il peut très probablement obtenir de meilleurs tarifs e
réclamant ou en allant voir ailleurs

A savoir que les meilleurs performances en bourse sont faite par de
compagnies d'assurances



il faudrait surtout qu'on puisse mieux comparer les tarifs et les prestation
entres les différentes compagnies d'assurance. En ce moment c'est comme ave
les banques, un vrai fouillis organisé...
Broc_Ex_Co
Le #23241771
"Sylvain" 4d90e0e3$0$28100$
| Pourquoi on ne ferait pas une loi qui oblige les assurances à inscrire leur
| marge par contrat, sur le contrat et aussi sur le renouvellement du contrat,
| avec la possibilité de non reconduction loi Châtel ?

Quelle marge?
Le travail d'un assureur se résume:
- à calculer deux variables: la probabilité d'un accident et son coût indemnisable.
- à faire payer une prime supérieure au produit de ces deux variables
- et à constituer une provision pour les risques exceptionnels (en fonction du premier calcul).

Comme les probabilités des évènements exceptionnels est une variable très subjective .... on peut afficher
n'importe quelle marge!
popol
Le #23242251
Le 29/03/2011 11:30, Broc_Ex_Co a écrit :
"Sylvain" 4d90e0e3$0$28100$
| Pourquoi on ne ferait pas une loi qui oblige les assurances à inscrire leur
| marge par contrat, sur le contrat et aussi sur le renouvellement du contrat,
| avec la possibilité de non reconduction loi Châtel ?

Quelle marge?
Le travail d'un assureur se résume:
- à calculer deux variables: la probabilité d'un accident et son coût indemnisable.
- à faire payer une prime supérieure au produit de ces deux variables
- et à constituer une provision pour les risques exceptionnels (en fonction du premier calcul).

Comme les probabilités des évènements exceptionnels est une variable très subjective .... on peut afficher
n'importe quelle marge!




Euh ...Son travail c'est peut être aussi d'assurer son salaire, celui de
ses employés, la publicité, les charges (locaux, électricité,
ménage,...) etc. Tous éléments assez peu fixes (exemple le gaz en ce
moment).

Cette vision "monolitique" des marges est toujours surprenante.
Cordialement
Séb.
Le #23242241
Le 29/03/2011 13:56, popol a écrit :
Le 29/03/2011 11:30, Broc_Ex_Co a écrit :
"Sylvain" 4d90e0e3$0$28100$
| Pourquoi on ne ferait pas une loi qui oblige les assurances à i nscrire leur
| marge par contrat, sur le contrat et aussi sur le renouvellement du
contrat,
| avec la possibilité de non reconduction loi Châtel ?

Quelle marge?
Le travail d'un assureur se résume:
- à calculer deux variables: la probabilité d'un accident et son coût
indemnisable.
- à faire payer une prime supérieure au produit de ces deux variables
- et à constituer une provision pour les risques exceptionnels (e n
fonction du premier calcul).

Comme les probabilités des évènements exceptionnels est une variable très
subjective .... on peut afficher
n'importe quelle marge!




Euh ...Son travail c'est peut être aussi d'assurer son salaire, ce lui de ses
employés, la publicité, les charges (locaux, électricità ©, ménage,...) etc.
Tous éléments assez peu fixes (exemple le gaz en ce moment).

Cette vision "monolitique" des marges est toujours surprenante.
Cordialement




sans compter leur prime de réassurance qui en ce moment doit avoir t endance
à augmenter....
Broc_Ex_Co
Le #23242541
"popol" | Le 29/03/2011 11:30, Broc_Ex_Co a écrit :
| > "Sylvain" | > 4d90e0e3$0$28100$
| > | Pourquoi on ne ferait pas une loi qui oblige les assurances à inscrire leur
| > | marge par contrat, sur le contrat et aussi sur le renouvellement du contrat,
| > | avec la possibilité de non reconduction loi Châtel ?
| >
| > Quelle marge?
| > Le travail d'un assureur se résume:
| > - à calculer deux variables: la probabilité d'un accident et son coût indemnisable.
| > - à faire payer une prime supérieure au produit de ces deux variables
| > - et à constituer une provision pour les risques exceptionnels (en fonction du premier calcul).
| >
| > Comme les probabilités des évènements exceptionnels est une variable très subjective .... on peut afficher
| > n'importe quelle marge!
| >
| >
| Euh ...Son travail c'est peut être aussi d'assurer son salaire, celui de
| ses employés, la publicité, les charges (locaux, électricité,
| ménage,...) etc. Tous éléments assez peu fixes (exemple le gaz en ce
| moment).

Non! Son travail s'est d'établir une offre rentable et de la vendre.
Il en résulte la possibilité de payer tout, mais après.

| Cette vision "monolitique" des marges est toujours surprenante.

Imaginez tout ce que vous voulez d'autre, mais on utilisera que ce dont la bonne marche aura été prouvée.
Sylvain
Le #23243581
Broc_Ex_Co wrote:

Quelle marge?
Le travail d'un assureur se résume:
- à calculer deux variables: la probabilité d'un accident et son
coût indemnisable.
- à faire payer une prime supérieure au produit de ces deux variables
- et à constituer une provision pour les risques exceptionnels (en
fonction du premier calcul).

Comme les probabilités des évènements exceptionnels est une variable
très subjective .... on peut afficher n'importe quelle marge!



Tout événement est exceptionnel, la loi de probabilité des grands nombres
fait que le coût des sinistres a payer par l'assurance est constant et les
assurances le savent très bien et connaissent le coût des sinistres pour
tous leurs assurés. Les assurances établissent donc le prix moyen probable
que leur coute un assuré et établissent le prix de leurs contrats a partir
de ce coût plus une marge.

Cette marge est très subjective et très psychologique, du genre l'arnaque la
plus couramment faite par les assurances est de monter progressivement le
prix du contrat plus vite que l'inflation pour faire payer plus chére ceux
qui ne pensent pas à aller voir ailleurs, et prendre peut de marge sur les
nouveaux assurés qui font marcher la concurence.

Autre arnaque des assurances faire payer très chére l'assurance pour
quelques places de parking, une allée en gravier et trois arbustes dans un
immeubles en copropriété sachant que les copropriétaire n'épluchent pas
toujours les comptes du syndic.

Avec des contrats où le pourcentage de marge est obligatoirement indiqué,
les assurés sauraient s'ils peuvent ou non marchander leurs contrats ou
aller voir ailleurs.

Ce qui forcerait les assurances à faire plutôt du volume que de la marge à
l'avantage des assurés.
Sylvain
Le #23243621
popol wrote:
Euh ...Son travail c'est peut être aussi d'assurer son salaire, celui
de ses employés, la publicité, les charges (locaux, électricité,
ménage,...) etc. Tous éléments assez peu fixes (exemple le gaz en ce
moment).

Cette vision "monolitique" des marges est toujours surprenante.
Cordialement



Oui mais la vente de contrat d'asurance est particulié, le coté commercial
est particuliérement important

Que l'on paie les frais généraux de production et de vente des contrat est
normal.

Vous passez une heure devant un conseillé en assurance, vous payez ce
conseillé dans la marge de votre contrat. Mais quand vous recevez en
automatique votre renouvellement de contrat d'assurance et que tous est géré
par ordinateur, quel travail est rémunéré dans la marge dégagé par le
contrat ?

Quand vous achetter une salade au supermarcher ou quand vous faite
construire une maison vous payez des productifs.

Quand vous prenez un contrat d'assurance vous payez la part de probabilité
de risque, plus une marge qui ne rémunére aucun personnel productif.
Séb.
Le #23243811
Le 29/03/2011 20:34, Sylvain a écrit :
popol wrote:
Euh ...Son travail c'est peut être aussi d'assurer son salaire, c elui
de ses employés, la publicité, les charges (locaux, éle ctricité,
ménage,...) etc. Tous éléments assez peu fixes (exemple le gaz en ce
moment).

Cette vision "monolitique" des marges est toujours surprenante.
Cordialement



Oui mais la vente de contrat d'asurance est particulié, le coté commercial
est particuliérement important

Que l'on paie les frais généraux de production et de vente de s contrat est
normal.

Vous passez une heure devant un conseillé en assurance, vous payez ce
conseillé dans la marge de votre contrat. Mais quand vous recevez en
automatique votre renouvellement de contrat d'assurance et que tous est géré
par ordinateur, quel travail est rémunéré dans la marge dégagé par le contrat ?

Quand vous achetter une salade au supermarcher ou quand vous faite
construire une maison vous payez des productifs.

Quand vous prenez un contrat d'assurance vous payez la part de probabil ité
de risque, plus une marge qui ne rémunére aucun personnel pro ductif.



merci pour ma confrérie d'informaticiens de l'ombre qui justement oe uvrons
pour que ça soit automatique...
y a pas que le vendeur en costard à payer...
Droger Jean-Paul
Le #23244001

Quand vous prenez un contrat d'assurance vous payez la part de probabilité
de risque, plus une marge qui ne rémunére aucun personnel productif.



merci pour ma confrérie d'informaticiens de l'ombre qui justement oeuvrons
pour que ça soit automatique...
y a pas que le vendeur en costard à payer...



Nous savons tous que la culture économique, pour ne parler que de celle
ci, est des plus primaires chez Sylvain.

--
Pour m'envoyer un mail, remplacer anti par droger et manama par
wanadoo; to send me directly a mail replace anti with droger and manama
with wanadoo;

Publicité
Poster une réponse
Anonyme