Image accentuée

Le
*core*administrator
Bonjour,

J'aimerais avoir l'avis de spécialistes.

Ma question: Soit une image enregistrée en TIFF (oui, en Tiff, pas
en Raw) sur un Nikon D300s. Cette image est transférée dans Photoshop
et il lui est appliqué une accentuation. L'image est ensuite
enregistrée en JPEG avec le niveau le moins élevé de compression et
distribuée sous forme de fichier (via CD-Rom).

Est-il possible à celui qui regarde l'image (toujours avec Photoshop)
de déterminer SANS AUCUN DOUTE que l'image a été accentuée.

Merci de vos lumières.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 4
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Jean-Pierre Roche
Le #22275881
Le 19/06/2010 18:16, Richard a écrit :

Ma question: Soit une image enregistrée en TIFF (oui, en Tiff, pas
en Raw) sur un Nikon D300s. Cette image est transférée dans Photoshop
et il lui est appliqué une accentuation. L'image est ensuite
enregistrée en JPEG avec le niveau le moins élevé de compression et
distribuée sous forme de fichier (via CD-Rom).

Est-il possible à celui qui regarde l'image (toujours avec Photoshop)
de déterminer SANS AUCUN DOUTE que l'image a été accentuée.



Bah... Tout dépend de l'accentuation appliquée. Du type et
des paramètres utilisés. Dans un certain nombre de cas, oui
on voit clairement (en la visualisant avec un fort
grossissement) que l'image a été accentuée. En particulier
si elle a été *trop* accentuée.
Si tu disais le pourquoi de ta question il serait plus
facile d'y répondre...

--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...
Chris
Le #22275991
"Richard"

Ma question: Soit une image enregistrée en TIFF (oui, en Tiff, pas
en Raw) sur un Nikon D300s. Cette image est transférée dans Photoshop
et il lui est appliqué une accentuation. L'image est ensuite
enregistrée en JPEG avec le niveau le moins élevé de compression et
distribuée sous forme de fichier (via CD-Rom).

Est-il possible à celui qui regarde l'image (toujours avec Photoshop)
de déterminer SANS AUCUN DOUTE que l'image a été accentuée.



Il existe des logiciels qui permettent de vérifier l'authenticité de la
photo;
faut souhaiter pour toi que le récepteur ne l'a pas, sinon gare aux
poursuites pénales qui peuvent s'en suivre avec effraction sur la dite
photo; mais tu peux encore souscrire à un rétributeur d'emballage qui
te permettras d'annuler la procédure de départ; sinon, il faut faire une
déclaration au trésor publique en donnant les références directes de
l'anomalie constatée sur le domaine de copyright.
voilà, c'est tout simple!
Erwan David
Le #22276091
"Chris"
"Richard"

Ma question: Soit une image enregistrée en TIFF (oui, en Tiff, pas
en Raw) sur un Nikon D300s. Cette image est transférée dans Photoshop
et il lui est appliqué une accentuation. L'image est ensuite
enregistrée en JPEG avec le niveau le moins élevé de compression et
distribuée sous forme de fichier (via CD-Rom).

Est-il possible à celui qui regarde l'image (toujours avec Photoshop)
de déterminer SANS AUCUN DOUTE que l'image a été accentuée.



Il existe des logiciels qui permettent de vérifier l'authenticité de la
photo;
faut souhaiter pour toi que le récepteur ne l'a pas, sinon gare aux
poursuites pénales qui peuvent s'en suivre avec effraction sur la dite
photo; mais tu peux encore souscrire à un rétributeur d'emballage qui
te permettras d'annuler la procédure de départ; sinon, il faut faire une
déclaration au trésor publique en donnant les références directes de
l'anomalie constatée sur le domaine de copyright.
voilà, c'est tout simple!



Euh tu pourrais expliciter ce charabia (c'est quoi une effraction sur
une hoto ?) et en particuleir dire en quoi ça répond à la question posée ?

--
Le travail n'est pas une bonne chose. Si ça l'était,
les riches l'auraient accaparé
Erwan David
Le #22276141
"Chris"
"Richard"

Ma question: Soit une image enregistrée en TIFF (oui, en Tiff, pas
en Raw) sur un Nikon D300s. Cette image est transférée dans Photoshop
et il lui est appliqué une accentuation. L'image est ensuite
enregistrée en JPEG avec le niveau le moins élevé de compression et
distribuée sous forme de fichier (via CD-Rom).

Est-il possible à celui qui regarde l'image (toujours avec Photoshop)
de déterminer SANS AUCUN DOUTE que l'image a été accentuée.



Il existe des logiciels qui permettent de vérifier l'authenticité de la
photo;
faut souhaiter pour toi que le récepteur ne l'a pas, sinon gare aux
poursuites pénales qui peuvent s'en suivre avec effraction sur la dite
photo; mais tu peux encore souscrire à un rétributeur d'emballage qui
te permettras d'annuler la procédure de départ; sinon, il faut faire une
déclaration au trésor publique en donnant les références directes de
l'anomalie constatée sur le domaine de copyright.
voilà, c'est tout simple!



Euh tu pourrais expliciter ce charabia (c'est quoi une effraction sur
une photo ?) et en particulier dire en quoi ça répond à la question posée ?

--
Le travail n'est pas une bonne chose. Si ça l'était,
les riches l'auraient accaparé
Erwan David
Le #22276131
"Chris"
"Erwan David"
"Chris"
"Richard"

Ma question: Soit une image enregistrée en TIFF (oui, en Tiff, pas
en Raw) sur un Nikon D300s. Cette image est transférée dans Photoshop
et il lui est appliqué une accentuation. L'image est ensuite
enregistrée en JPEG avec le niveau le moins élevé de compression et
distribuée sous forme de fichier (via CD-Rom).

Est-il possible à celui qui regarde l'image (toujours avec Photoshop)
de déterminer SANS AUCUN DOUTE que l'image a été accentuée.



Il existe des logiciels qui permettent de vérifier l'authenticité de la
photo;
faut souhaiter pour toi que le récepteur ne l'a pas, sinon gare aux
poursuites pénales qui peuvent s'en suivre avec effraction sur la dite
photo; mais tu peux encore souscrire à un rétributeur d'emballage qui
te permettras d'annuler la procédure de départ; sinon, il faut faire une
déclaration au trésor publique en donnant les références directes de
l'anomalie constatée sur le domaine de copyright.
voilà, c'est tout simple!



Euh tu pourrais expliciter ce charabia (c'est quoi une effraction sur
une hoto ?) et en particuleir dire en quoi ça répond à la question posée ?



hein? pourquoi cette question, je n'ai pas posé de question!!!!




Non mais tu as sorti un charabia en réponse à Richard qui postait une
question.

Donc peux-tu expliquer ce que tu as dit, et dire en quoi ça concerne le
problème de Richard...

1) c'est quoi l'authenticité d'une photo ?
2) qui est ce récepteur dont tu parles ?
3) poursuites pénales à quel titre ?
4) que signifie "avec effraction sur la dite photo" ?
5) tu parles de "souscrire à un rétributeur d'emballage", de quel
emballage s'agit-il ?
6) qu'est-ce qu'un domaine de copyright, et que vientfaire le trésor
public là dedans ?

7) quel est le rapport de tout ceci avec le fait de détecter si une
photo a été ou non accentuée ?

--
Le travail n'est pas une bonne chose. Si ça l'était,
les riches l'auraient accaparé
Erwan David
Le #22276251
"Chris"
"Erwan David"
"Chris"
"Erwan David"
"Chris"
"Richard" news:


Ma question: Soit une image enregistrée en TIFF (oui, en Tiff, pas
en Raw) sur un Nikon D300s. Cette image est transférée dans Photoshop
et il lui est appliqué une accentuation. L'image est ensuite
enregistrée en JPEG avec le niveau le moins élevé de compression et
distribuée sous forme de fichier (via CD-Rom).

Est-il possible à celui qui regarde l'image (toujours avec Photoshop)
de déterminer SANS AUCUN DOUTE que l'image a été accentuée.



Il existe des logiciels qui permettent de vérifier l'authenticité de la
photo;
faut souhaiter pour toi que le récepteur ne l'a pas, sinon gare aux
poursuites pénales qui peuvent s'en suivre avec effraction sur la dite
photo; mais tu peux encore souscrire à un rétributeur d'emballage qui
te permettras d'annuler la procédure de départ; sinon, il faut faire
une
déclaration au trésor publique en donnant les références directes de
l'anomalie constatée sur le domaine de copyright.
voilà, c'est tout simple!



Euh tu pourrais expliciter ce charabia (c'est quoi une effraction sur
une hoto ?) et en particuleir dire en quoi ça répond à la question posée
?



hein? pourquoi cette question, je n'ai pas posé de question!!!!




Non mais tu as sorti un charabia en réponse à Richard qui postait une
question.

Donc peux-tu expliquer ce que tu as dit, et dire en quoi ça concerne le
problème de Richard...

1) c'est quoi l'authenticité d'une photo ?
2) qui est ce récepteur dont tu parles ?
3) poursuites pénales à quel titre ?
4) que signifie "avec effraction sur la dite photo" ?
5) tu parles de "souscrire à un rétributeur d'emballage", de quel
emballage s'agit-il ?
6) qu'est-ce qu'un domaine de copyright, et que vientfaire le trésor
public là dedans ?

7) quel est le rapport de tout ceci avec le fait de détecter si une
photo a été ou non accentuée ?




tu t'emmerdes pour rien, il n'y a qu'à lire ce que j'ai écris,
c'est simple, non?




Ben non justement : ce que tu as écris est pour moi du carabia
incompréhensible...


--
Le travail n'est pas une bonne chose. Si ça l'était,
les riches l'auraient accaparé
Ofnuts
Le #22276691
On 19/06/2010 18:16, Richard wrote:
Bonjour,

J'aimerais avoir l'avis de spécialistes.

Ma question: Soit une image enregistrée en TIFF (oui, en Tiff, pas
en Raw) sur un Nikon D300s. Cette image est transférée dans Photoshop
et il lui est appliqué une accentuation. L'image est ensuite
enregistrée en JPEG avec le niveau le moins élevé de compression et
distribuée sous forme de fichier (via CD-Rom).

Est-il possible à celui qui regarde l'image (toujours avec Photoshop)
de déterminer SANS AUCUN DOUTE que l'image a été accentuée.



En la regardant, non, avec un logiciel d'analyse d'image, oui.

Un exemple: un photo prise en JPEG avec le réglage standard de mon
appareil (un reflex, donc assez neutre), en haut, puis accentuée, sans
que ça se remarque trop à l'oeil nu, en bas. Toutes les deux passées au
détecteur de contour laplacien de GMIC (le plugin à tout faire de Gimp)
avec les mêmes réglages (sortie à droite).

http://cjoint.com/?gtwGuB2DkA

On remarque, en plus du bateau, l'arrivée du clapot à l'arrière et le
reflet du coffre de corps-mort à l'avant.

Maintenant, est-ce q'il pourra penser que cette photo a été accentuée
au-delà de ce que fait l'appareil si on fait du JPEG direct avec des
réglages un peu agressifs, sans doute pas.

--
Bertrand
Jide
Le #22277591
Le Sat, 19 Jun 2010 19:13:11 +0200, Chris a écrit:

Il existe des logiciels qui permettent de vérifier l'authenticité de la
photo;



Reste à définir ce que peut être "l'authenticité " d'une image numérique
qui résulte de toute façon d'un traitement informatique?
J.D.
Erwan David
Le #22277681
Jean-Pierre Roche
Le 20/06/2010 10:25, Jide a écrit :
Le Sat, 19 Jun 2010 19:13:11 +0200, Chris a écrit:

Il existe des logiciels qui permettent de vérifier l'authenticité de la
photo;



Reste à définir ce que peut être "l'authenticité " d'une image numérique
qui résulte de toute façon d'un traitement informatique?



Nikon puis Canon ont développé des systèmes qui permettent de
s'assurer que l'image n'a pas été modifiée après la prise de vue. Pour
tous les usages légaux, police, justice, etc. Au moins chez Nikon, ne
fonctionne qu'avec des reflex compatibles.



après la prise de vue ou après la sortie de l'apareil ?

Car il y a traitement informatique dans l'appareil...

--
Le travail n'est pas une bonne chose. Si ça l'était,
les riches l'auraient accaparé
benoit.sansspam
Le #22277671
Erwan David
> Nikon puis Canon ont développé des systèmes qui permettent de
> s'assurer que l'image n'a pas été modifiée après la prise de vue. Pour
> tous les usages légaux, police, justice, etc. Au moins chez Nikon, ne
> fonctionne qu'avec des reflex compatibles.

après la prise de vue ou après la sortie de l'apareil ?



C'est tout à fait réalisable au moment de la prise de vue ;
avant d'être stockés sur une carte quelconque.

--
Benoît http://picasaweb.google.com/leraillez/

Avec des fumeurs c'est difficile de s'arrêter. Avec des branleurs,
là, par contre, c'est difficile de continuer.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme