Image minimale

Le
albert
Bonjour,

Un petit tour chez vous. C'est une image numérique, une vue panoramique
en long en large et en travers. Une photographie géante difficile à réduire
pour le Net. Elle a l'air de fonctionner quand même. Je l'ai réduite au
minimum de lisibilité. Il semble que c'est plus la lumière qui la fait vivre
que les détails et c'est suffisant. Dans la taille originale, on peut
pourtant entrer facilement et découvrir sous les racines de minuscules
habitations, comme des troglodytes d'une espèce qui ne sort que la nuit. En
plein jour il reste encore les ombres qui courent partout dans la
photographie. Pur produit de mon imagination :

http://pagesperso-orange.fr/albert.lemoine/panoramique/&saizenay_13.htm

Amitiés,
albert
-
Photographies imaginaires
http://perso.orange.fr/albert.lemoine
-
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle
Le #19136251
albert a écrit :
Bonjour,

Un petit tour chez vous. C'est une image numérique, une vue panoramique
en long en large et en travers. Une photographie géante difficile à réduire
pour le Net. Elle a l'air de fonctionner quand même. Je l'ai réduite au
minimum de lisibilité. Il semble que c'est plus la lumière qui la fait vivre
que les détails et c'est suffisant. Dans la taille originale, on peut
pourtant entrer facilement et découvrir sous les racines de minuscules
habitations, comme des troglodytes d'une espèce qui ne sort que la nuit. En
plein jour il reste encore les ombres qui courent partout dans la
photographie. Pur produit de mon imagination :

http://pagesperso-orange.fr/albert.lemoine/panoramique/&saizenay_13.htm

Amitiés,
albert
----------------------------------------------------------
Photographies imaginaires
http://perso.orange.fr/albert.lemoine
----------------------------------------------------------




L'esprit est égaré, tout chamboulé, mais les yeux et le cœur sont
contents. Comme on ne sait s'il faut aller à gauche ou à droite, on
reste à la scruter les ombres, les dryades farceuses ont du changer la
mousse de sens pour nous faire perdre le nord.
Je ne sais pas pour le coté minimal...C'est quelque chose hein comme le
web impose des contraintes. Ce n'est qu'une vitrine, le vrai (faux
évidement, si l'imaginaire est faux) est ailleurs. Dans l'idée qu'on
s'en fait, peut être. les cîmes sont particulièrement étranges, j'irais
bien voir...

Noëlle Adam
Stephane Legras-Decussy
Le #19136241
"YouDontNeedToKnowButItsNoëlle" dans le message de news: 49e8d23e$0$17071
dryades farceuses



mot compte triple ?
Stephane Legras-Decussy
Le #19136231
"albert" 49e8b134$0$17070$
http://pagesperso-orange.fr/albert.lemoine/panoramique/&saizenay_13.htm



c'est superbe et terrifiant.

je pense immédiatement à la chèvre de
monsieur seguin, aux loups ... brrr...
Delestaque
Le #19137211
Stephane Legras-Decussy wrote:
"YouDontNeedToKnowButItsNoëlle" a écrit dans le message de news: 49e8d23e$0$17071
dryades farceuses



mot compte triple ?



avec le y qui comptait double

--
--
G.Ricco


Car avec le constat bourgeois, il y a beaucoup de chagrin
une vérité qui accroît sa science, accroît la douleur arbitraire de
celui qui la parle.
filh
Le #19139061
albert
Bonjour,

Un petit tour chez vous. C'est une image numérique, une vue panoramique
en long en large et en travers. Une photographie géante difficile à réduire
pour le Net. Elle a l'air de fonctionner quand même. Je l'ai réduite au
minimum de lisibilité. Il semble que c'est plus la lumière qui la fait vivre
que les détails et c'est suffisant. Dans la taille originale, on peut
pourtant entrer facilement et découvrir sous les racines de minuscules
habitations, comme des troglodytes d'une espèce qui ne sort que la nuit. En
plein jour il reste encore les ombres qui courent partout dans la
photographie. Pur produit de mon imagination :

http://pagesperso-orange.fr/albert.lemoine/panoramique/&saizenay_13.htm



Il est pourtant évident que cette photo a été prise de nuit et que c'est
la forêt qui éclaire tes rêves...

FiLH


--
Le fondement du constat bourgeois, c'est le bon sens, c'est-à-dire
une vérité qui s'arrête sur l'ordre arbitraire de celui qui la parle.
Roland Barthes.
http://www.filh.org
Publicité
Poster une réponse
Anonyme