Impédance...

Le
MELMOTH
Je Me suis toujours demandé pourquoi plus de 80% des enceintes
acoustiques avaient une impédance (moyenne) de *8 ohms*
Très peu en effet descendent à 4 ohmsCe qui aurait somme toute un
intérêt, la puissance de l'ampli étant alors multipliée par #2

Y a-t-il une raison technique à àa, dites ?
Jeposelaquestion©

--
Car avec beaucoup de science, il y a beaucoup de chagrin ; et celui qui
accroît sa science accroît sa douleur.
[Ecclésiaste, 1-18]
MELMOTH - souffrant
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Jean-Pierre Roche
Le #21465591
Le 30/03/2010 13:14, MELMOTH a écrit :
Je Me suis toujours demandé pourquoi plus de 80% des enceintes
acoustiques avaient une impédance (moyenne) de *8 ohms*...
Très peu en effet descendent à 4 ohms...Ce qui aurait somme toute un
intérêt, la puissance de l'ampli étant alors multipliée par #2...



Heu... L'ampli ne fournit que la puissance dont il
dispose... Et s'il est conçu pour fournir cette puissance
sur une charge de 8 ohms, il ne fournira qu'une puissance
inférieure sur 4 ohms !

Y a-t-il une raison technique à àa, dites ?...
Jeposelaquestion©...



En gros cette façon de raisonner n'a pas beaucoup de sens.
Sauf dans certains cas particuliers : lorsque la tension
d'alimentation est limitée, cas par exemple de l'autoradio.
Certains systèmes actuels utilisent des impédances très
basses mais ce n'est guère possible que dans un système
intégré afin de limiter les pertes.

--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...
Dominique Bourdeau
Le #21465721
"MELMOTH"
Je Me suis toujours demandé pourquoi plus de 80% des enceintes acoustiques
avaient une impédance (moyenne) de *8 ohms*...
Très peu en effet descendent à 4 ohms...Ce qui aurait somme toute un
intérêt, la puissance de l'ampli étant alors multipliée par #2...



A condition que le courant max dévivrable par l'ampli ne soit pas dépassé
sur 4 ohm ! Sinon vous n'atteindrait jamais cette puissance double sur 4
ohm. Et votre ampli fatiguera moins sur 8 que sur 4 ohm à puisance
équivalente (il fournira moins de courant, ce qui dimensionne les
transistors de sortie, entre autres )

Y a-t-il une raison technique à àa, dites ?...
Jeposelaquestion©...



Physiquement la limite basse de l'impédance (de son module en fait) c'est la
résistance série présentée par la bobine du HP (les bobines des HP s'il en y
en a plusieurs, d'où l'intérêt éventuel d'en mettre plusieurs en parallèle
mais cela pose d'autres problème). Il y a des caractéristiques, en terme de
diamètre de fil, de métal utilisé, de nombre de spires et de structure du
bobinage (une couche, deux couches, ça doit passer d'ans l'entrefer !) et de
diamètre de la bobine qui fixent la longueur totale du fil, qui vous donnent
une fourchette de résistances possibles qui amène plus communément vers 8
ohm que vers 4 ohm.
MELMOTH
Le #21467901
Ce cher mammifère du nom de Jean-Pierre Roche nous susurrait, le mardi
30/03/2010, dans nos oreilles grandes ouvertes mais un peu sales tout
de même, et dans le message doux mélismes suivants :

Je Me suis toujours demandé pourquoi plus de 80% des enceintes
acoustiques avaient une impédance (moyenne) de *8 ohms*...
Très peu en effet descendent à 4 ohms...Ce qui aurait somme toute
un
intérêt, la puissance de l'ampli étant alors multipliée par #2...



Heu... L'ampli ne fournit que la puissance dont il dispose... Et s'il
est conçu pour fournir cette puissance sur une charge de 8 ohms, il
ne fournira qu'une puissance inférieure sur 4 ohms !



On lit pourtant dans les tests d'amplis : 100 watts sur 8 ohms et 400
watts sur 4 ohms !...
Encore un truc qui M'aurait échappé ?...
Jeposelaquestion©...

--
Car avec beaucoup de science, il y a beaucoup de chagrin ; et celui qui
accroît sa science accroît sa douleur.
[Ecclésiaste, 1-18]
MELMOTH - souffrant
MELMOTH
Le #21467891
(supersedes
Ce cher mammifère du nom de Jean-Pierre Roche nous susurrait, le mardi
30/03/2010, dans nos oreilles grandes ouvertes mais un peu sales tout
de même, et dans le message doux mélismes suivants :

Je Me suis toujours demandé pourquoi plus de 80% des enceintes
acoustiques avaient une impédance (moyenne) de *8 ohms*...
Très peu en effet descendent à 4 ohms...Ce qui aurait somme toute
un
intérêt, la puissance de l'ampli étant alors multipliée par #2...



Heu... L'ampli ne fournit que la puissance dont il dispose... Et
s'il est conçu pour fournir cette puissance sur une charge de 8
ohms, il ne fournira qu'une puissance inférieure sur 4 ohms !



On lit pourtant dans les tests d'amplis : 100 watts sur 8 ohms et 200
watts sur 4 ohms !...
Encore un truc qui M'aurait échappé ?...
Jeposelaquestion©...

--
Car avec beaucoup de science, il y a beaucoup de chagrin ; et celui qui
accroît sa science accroît sa douleur.
[Ecclésiaste, 1-18]
MELMOTH - souffrant
Emmanuel
Le #21468481
MELMOTH a présenté l'énoncé suivant :
Je Me suis toujours demandé pourquoi plus de 80% des enceintes acoustiques
avaient une impédance (moyenne) de *8 ohms*...
Très peu en effet descendent à 4 ohms...Ce qui aurait somme toute un intérêt,
la puissance de l'ampli étant alors multipliée par #2...

Y a-t-il une raison technique à àa, dites ?...
Jeposelaquestion©...



Arrêtez moi si je me trompe...
Ce qui fait fonctionner un haut parleur c'est le courant pas la
puissance

--
Emmanuel
Dominique Bourdeau
Le #21470291
"Emmanuel" hotira$2ifb$
MELMOTH a présenté l'énoncé suivant :
Je Me suis toujours demandé pourquoi plus de 80% des enceintes
acoustiques avaient une impédance (moyenne) de *8 ohms*...
Très peu en effet descendent à 4 ohms...Ce qui aurait somme toute un
intérêt, la puissance de l'ampli étant alors multipliée par #2...

Y a-t-il une raison technique à àa, dites ?...
Jeposelaquestion©...



Arrêtez moi si je me trompe...
Ce qui fait fonctionner un haut parleur c'est le courant pas la puissance



Dit comme cela ça n'a pas vraiment de sens : puissance, courant, tension et
impédance sont indissolublement liés par des relations physiques. Vous ne
pouvez pas les prendre isolément comme si ces caractéristiques étaient
indépendantes. Les relations sont du type : P=UI=ZI*I.=U*U/Z

Un ampli de "puissance" utilisé en Hi-Fi est généralement considéré comme un
générateur de "tension". Donc dans certaines limites de linéarité il fournit
le courant nécessaire à une puissance donnée et sur une impédances donnée.
Si l'impédance est trop faible le courant devient trop important et l'ampli
n'est plus linéaire, il sature.

C'est donc un tout petit peu plus compliqué que ce que vous présentez.
Jean-Pierre Roche
Le #21470351
Le 30/03/2010 20:02, MELMOTH a écrit :

Heu... L'ampli ne fournit que la puissance dont il dispose... Et s'il
est conçu pour fournir cette puissance sur une charge de 8 ohms, il ne
fournira qu'une puissance inférieure sur 4 ohms !



On lit pourtant dans les tests d'amplis : 100 watts sur 8 ohms et 200
watts sur 4 ohms !...



Ca c'est extrêmement rare puisque ça suppose que l'ampli
soit (au moins sous certains aspects) parfait. Or la
perfection... Donc c'est une affirmation qui ressemble plus
à une escroquerie qu'à autre chose. D'une façon plus
générale, *la plupart* des amplificateurs hifi sont conçus
pour pouvoir fonctionner sous des charges pouvant descendre
vers 2 ohms mais ce n'est pas une obligation. Par ailleurs,
un amplificateur audio est avant tout un générateur de
tension et c'est très bien ainsi les haut-parleurs sont
mesurés à partir de tensions présentes à leurs bornes et non
à partir de la puissance absorbée. Dont on se contrefiche un
peu (dans certaines limites).
La puissance c'est "parlant" pour le grand public et on y
attache donc une importance très exagérée.


--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...
Dominique Bourdeau
Le #21470591
"MELMOTH"
(supersedes
Ce cher mammifère du nom de Jean-Pierre Roche nous susurrait, le mardi
30/03/2010, dans nos oreilles grandes ouvertes mais un peu sales tout de
même, et dans le message mélismes suivants :

Je Me suis toujours demandé pourquoi plus de 80% des enceintes
acoustiques avaient une impédance (moyenne) de *8 ohms*...
Très peu en effet descendent à 4 ohms...Ce qui aurait somme toute un
intérêt, la puissance de l'ampli étant alors multipliée par #2...





Heu... L'ampli ne fournit que la puissance dont il dispose... Et s'il est
conçu pour fournir cette puissance sur une charge de 8 ohms, il ne
fournira qu'une puissance inférieure sur 4 ohms !



On lit pourtant dans les tests d'amplis : 100 watts sur 8 ohms et 200
watts sur 4 ohms !...
Encore un truc qui M'aurait échappé ?...
Jeposelaquestion©...



Cela dépend complètement de la conception de l'ampli. Il y a deux
limitations : tension max qui ne peut être supérieure à celle de la tension
d'alimentation des transistors de sortie, courant max qui dépend du
dimensionnement des transistors de sortie et du schéma de l'ampli sur ses
sorties. Après on donne les cacactéristiques des puissances des amplis sur
différentes impédances de sortie suivant ce qu'il peut donner. On trouve
donc bien des amplis qui correspondent à ce que vous dites, mais ce n'est
pas un généralité, on voit bien que si le raisonnement est poussé à
l'extrème 2 ohm, 1 ohm....cela ne peut pas durer ! L'ampli ci-dessus peut
fournir 7 ampères en sortie et la tension d'alimentation secondaire est d'au
moins 28 V, pour le reste il faudrait voir le schéma, mais pas
d'impossibilité physique.
Franck T
Le #21471171
La puissance c'est "parlant" pour le grand public et on y
attache donc une importance très exagérée.




Voir notamment les folkloriques "puissances" PMPO
qui permettent d'annoncer des dizaines voir des centaines
de "watts" pour des trucs amplifiés de PC basés sur
de petits circuits qui doivent déja peiner à gérer un watt
avec 10% de distorsion... ;-)
Franck T
Le #21471381

On lit pourtant dans les tests d'amplis : 100 watts sur 8 ohms et 200
watts sur 4 ohms !...
Encore un truc qui M'aurait échappé ?...
Jeposelaquestion©...




C'est bien d'être encore cureiux à Ton age ;-)

Si les spécifications sont un tant soit peu serieuses ,
Tu ne verras jamais une puissance annoncée sous 4
double de celle de sous 8. Comme le dit JPR
cela reviendrait à considérer l'ampli comme une
source de tension idéale.
Par exemple j'ai sous les yeux une doc d'ampli
qui annonce en puissance
( EIA, à 1KHz pour 0,1% de DHT )
775 W sous 8 ohms et 1250 sous 4.

On s'éloigne de ta question lié à l'impédance,
mais parler de la puissance seule d'un ampli
n'a guère de sens. Il faut préciser dans quel conditions
est mesurée cette puissance, sur quel charge,
avec quel signal, à quel niveau de distortion, avec
ou non les deux canaux en service, etc...
Par exemple on peut dire qu'un ampli peut délivrer
en continu tant de watts ,avec ses deux canaux en service,
dans une charge résistive de X ohms, à un niveau de
distorsion donnée, avec un signal donné par exemple
un sinusoidal à 1 KHz

C'est pour cela que sur certains matériels on voit
des mentions de puissance mesurée selon des normes
de l'EIA (electronics industries alliance ) ou de la FTC
( federal trade comission ) afin de tenter d'offrir au consommateur
des données assez rigoureuses et compararables.


Franck
Publicité
Poster une réponse
Anonyme