Impression ou tirage ?

Le
Jaune d'Eau
Bonjour,


Je suis photograph semi-professionnel. Ayant envie de passer au
numéric, je me pose la question des tirages : Est-il intéressant de
tirer soi même ses photos où est-il plus intéressant de passer par un
labo photo ? Je ne parle pas des délais qui ne sont pas un facteur
limitant dans mon cas, mais du coût et du rendu :
-Si j'imprime mes photos moi même, celà me coutera l'amortissement d'une
imprimante (canon pixma 9500 a 700 euros par exemple), plus le prix de
l'encre et du papier (20 à 30 centimes pour un A4 ?), donc si sur les 4
ou 5 ans de vie de l'imprimante, je sors un 300 ou 400 photos, j'arrive
à un peu plus de deux euros la photo. Par rapport à un labo grand
public, qui fait les tirages 20x30 a 2 euros je pense, celà veux dire
que 400 photo est la limite à partir de laquelle celà devient rentable.
J'ai juste ?
-Pour ce ui est de la durée de vie des tirage, il paraît que les
nouvelles encre à pigment tiennent bien le coup, mais il n'y a pas a ma
connaissance d'imprimante qui permette un vernissage. Existe-t-il des
solution de pelliculage abordables et qui donnent un résultat acceptable ?
-Pour ce qui est de la qualité des tirage, est-ce qu'on a moin de
mauvaises surprise maintenant que toute la chaîne est numérique que
quand on faisait développer des negatifs au rayon photo des magasins de
disque ?
-Enfin, les imprimeurs n'ont pas de tarifs adaptés aux photographs
(frais de "mise en route" de l'ordre de 50 à 100 euros, donc inadapté au
tirages à l'unité). Existe-il des solutions que j'aurais omises, par
exemple des labo photo pro qui travaillent à partir de fichiers (soit en
impression soit en projection sur papier photo) et qui puissent fournir
un travail de qualité ?


Merci,
Jhon.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 3
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Daniel Masse
Le #3296461
"Jaune d'Eau" 463dff8b$0$5109$
Bonjour,


Je suis photograph semi-professionnel. Ayant envie de passer au numéric,
je me pose la question des tirages : Est-il intéressant de tirer soi même
ses photos où est-il plus intéressant de passer par un labo photo ?


Vous auriez probablement plus de réponses sur le forum fr.rec.labo.numerique

De toutes façons, le premier investissement à faire, et qui n'est pas
négligeable, en temps et en argent, est d'équiper son "labo photo" :
matériel informatique, écran, sonde d'écran, logiciels... et passer le temps
nécessaire pour apprendre à utiliser ces nouveaux outils... Cet
investissement est indispensable, que l'on imprime soi-même ses images ou
qu'on les fasse tirer à l'extérieur.

-Si j'imprime mes photos moi même, celà me coutera l'amortissement d'une
imprimante (canon pixma 9500 a 700 euros par exemple), plus le prix de
l'encre et du papier (20 à 30 centimes pour un A4 ?), donc si sur les 4 ou
5 ans de vie de l'imprimante, je sors un 300 ou 400 photos, j'arrive à un
peu plus de deux euros la photo.


Voir avec ceux qui ont choisi cette solution. Je pense que cela coûte en
fait sensiblement plus cher, car on fait des essais, et on perd du papier et
de l'encre. Il faudra également établir le profil de l'imprimante.

Par rapport à un labo grand public, qui fait les tirages 20x30 a 2 euros
je pense, celà veux dire que 400 photo est la limite à partir de laquelle
celà devient rentable. J'ai juste ?


Il ne faut pas forcément chercher le labo "grand public" le moins cher, si
la qualité est importante. Il faut chercher le labo qui accepte de ne faire
aucune correction sur les fichiers envoyés : le photographe doit pouvoir
maitriser lui-même tous les facteurs, de façon à pouvoir faire des
corrections si nécessaire. Tous les labos ne permettent pas cette option, et
peu de labos fournissent le profil de leur imprimante.

-Pour ce qui est de la qualité des tirage, est-ce qu'on a moin de
mauvaises surprise maintenant que toute la chaîne est numérique que quand
on faisait développer des negatifs au rayon photo des magasins de disque ?


Oui, si l'on choisit avec soin son matériel informatique et son labo de
tirage, on arrive à une maitrise presque parfaite des résultats. Ceux-ci
sont incomparablement meilleurs que ce que l'on obtenait autrefois avec des
négatifs tirés dans un labo grand public.

-Enfin, les imprimeurs n'ont pas de tarifs adaptés aux photographs (frais
de "mise en route" de l'ordre de 50 à 100 euros, donc inadapté au tirages
à l'unité). Existe-il des solutions que j'aurais omises, par exemple des
labo photo pro qui travaillent à partir de fichiers (soit en impression
soit en projection sur papier photo) et qui puissent fournir un travail de
qualité ?


L'impression chez un imprimeur est un autre métier, infiniment plus
compliqué... Pour commencer, les images doivent être en CMJN, et non en
RVB...

Ricco
Le #3296451

"Jaune d'Eau" 463dff8b$0$5109$
Bonjour,


Je suis photograph semi-professionnel. Ayant envie de passer au
numéric, je me pose la question des tirages : Est-il intéressant de
tirer soi même ses photos où est-il plus intéressant de passer par
un labo photo ?



a te lire, qu 'est ce que c'est semi professionnel, par tes connaissances,
je peux te l'assurer, c'est bien ca, semi amateur aussi
--
Ricco
d.francoise32[NO-SPAM]@aliceadsl.fr


Jaune d'Eau
Le #3296441

a te lire, qu 'est ce que c'est semi professionnel, par tes connaissances,
je peux te l'assurer, c'est bien ca, semi amateur aussi


Je ne suis pas certain d'avoir compris la question, mais pour clarifier :

-J'ai quelques années de photo derrier moi
-J'ai commencé à gagner un peu d'argent en faisant des photos de mariage
(à l'origine à la demande d'un photographe de métier qui avait couvert
le mariage d'un des mes amis et à qui j'avais prété un 135/2L, qui
m'avait demandé de lui montrer mes photos et qui m'appelait de temps en
temps pour l'aider les week-end où il avait plusieurs mariages ou de
gros mariages à couvrir)
-J'ai aussi fait quelques photos de commande (jardins, architecture)

Voilà, tout celà n'est pas mon métier, je ne le fais pas pour gagner de
l'argent, mais le fait que celà me rapporte un peu me permet de tout
re-dépenser dans le matériel et donc d'être moins limité dans le choix.

Pour ce qui est de l'informatique, qui est mon métier, j'ai déjà le
matériel et les logiciels, mais je les utilise assez peu pour l'instant
(je ne fais pas de retouche, je me contente de scanner et d'archiver mes
diapositives)

J'étudie actuellement la possibilité de remplacer mon EOS 1N
(défaillant) par un EOS 1 DS, mais j'ai assez peu de visibilité sur tout
ce qui concerne les tirages. Le but serait de pouvoir plus facilement
faire un catalogue en ligne et permettre des commandes à la carte. Ce
n'est pas un besoin, mais plustot un envie.


Voilà :)
Jhon.

Ricco
Le #3296411


Voilà, tout celà n'est pas mon métier, je ne le fais pas pour gagner
de l'argent, mais le fait que celà me rapporte un peu me permet de
tout re-dépenser dans le matériel et donc d'être moins limité dans le
choix.
Pour ce qui est de l'informatique, qui est mon métier, j'ai déjà le
matériel et les logiciels, mais je les utilise assez peu pour
l'instant (je ne fais pas de retouche, je me contente de scanner et
d'archiver mes diapositives)


que dirais tu si ton patron ( si tu en as un ) faisait appel à un amateur le
wekk end pour faire un peu de ton travail ?





J'étudie actuellement la possibilité de remplacer mon EOS 1N
(défaillant) par un EOS 1 DS, mais j'ai assez peu de visibilité sur
tout ce qui concerne les tirages. Le but serait de pouvoir plus
facilement faire un catalogue en ligne et permettre des commandes à
la carte. Ce n'est pas un besoin, mais plustot un envie.


un catalogue de tes prestations avec un RC ou un RM qui va avec ?





--
Ricco
d.francoise32[NO-SPAM]@aliceadsl.fr

Ghost-Rider
Le #3294031


que dirais tu si ton patron ( si tu en as un ) faisait appel à un amateur le
wekk end pour faire un peu de ton travail ?


un catalogue de tes prestations avec un RC ou un RM qui va avec ?




Tu as raison Ricco, passés les quelques travaux que tout amateur
passionné exécute dans son entourage pour se payer son matériel, il faut
rentrer dans le rang. Il n'y a pas de semi-professionnel, mais notre
ami semble de bonne foi.

Ghost Rider

Ricco
Le #3294021

Tu as raison Ricco, passés les quelques travaux que tout amateur
passionné exécute dans son entourage pour se payer son matériel, il
faut rentrer dans le rang. Il n'y a pas de semi-professionnel, mais notre
ami semble de bonne foi.


peut etre mais il dit qu il fait ca pour un photographe, lequel n'est
d'ailleurs pas plus respectueux dans la mesure ou il est le pourvoyeur,
faudra pas qu il se plaigne.

Ghost Rider


--
Ricco
d.francoise32[NO-SPAM]@aliceadsl.fr

et...pas trop de bêtises !

Ricco
Le #3294011



Tu as raison Ricco, passés les quelques travaux que tout amateur
passionné exécute dans son entourage pour se payer son matériel, il
faut rentrer dans le rang. Il n'y a pas de semi-professionnel, mais notre
ami semble de bonne foi.




j'ai envoyé trop tôt, mais là, je le cite :


"-J'ai commencé à gagner un peu d'argent en faisant des photos de mariage
(à l'origine à la demande d'un photographe de métier qui avait couvert
le mariage d'un des mes amis et à qui j'avais prété un 135/2L, qui
m'avait demandé de lui montrer mes photos et qui m'appelait de temps en
temps pour l'aider les week-end où il avait plusieurs mariages ou de
gros mariages à couvrir)
-J'ai aussi fait quelques photos de commande (jardins, architecture) "

ce n'es pas vraiment une question de bonne foi, il le dit, c'est sûr que
sans charges sociales, ca fait moins cher, et que la pratique est tres, tres
courante, elle n'en est pas plus louable pour ça, c'est comme les gens qui
garent leur voiture sur les emplacemenst pour personnes handicapées, c'est
toujours pour cinq minutes.
il est bien certain qu on ne va pas m'appeller pour faire des mariages, ca
coute trop cher de payer un confrère, en fait, ce n'est pas vrai, j'ai un
ami specialisé dans cette activité, je pourrais en faire pratiquement tous
les week end, mais je n'en fais jamais, ca me barbe trop
donc, j'entends déjà d'ici le " si ca te barbe, te plains pas que les
amateurs le font "
réponse : ce n'est pas une obligation,
en faisant les demandes et les réponses, ca va mieux, et puis il vaut mieux
faire des heures sup que d'embaucher, n'est ce pas ?



--
Ricco
d.francoise32[NO-SPAM]@aliceadsl.fr

Jaune d'Eau
Le #3293991
que dirais tu si ton patron ( si tu en as un ) faisait appel à un amateur le
wekk end pour faire un peu de ton travail ?


Il nous arrive de travailler avec des stagiaires. Il m'arrive aussi
d'encadrer des jeunes diplômés, qui ne feront pas tout mon travail, mais
qui sont tout à fait capables de faire même des choses que je ne fais
plus aussi bien avec le temps.

Et puis je connais plusieurs étudiants passionnés avec qui j'aurais plus
plaisir à travailler que beaucoup des "ingénieurs diplomés d'état" que
je fréquente habituellement.

un catalogue de tes prestations avec un RC ou un RM qui va avec ?


Oui, j'ai une micro entreprise, mais là c'est un procès d'intention
protectionniste que vous me faite, celà n'a plus rien à voir avec ma
question sur les imprimantes :)


Cordialement,
Jhon.

filh
Le #3293961
Ghost-Rider


que dirais tu si ton patron ( si tu en as un ) faisait appel à un amateur le
wekk end pour faire un peu de ton travail ?


un catalogue de tes prestations avec un RC ou un RM qui va avec ?




Tu as raison Ricco, passés les quelques travaux que tout amateur
passionné exécute dans son entourage pour se payer son matériel, il faut
rentrer dans le rang. Il n'y a pas de semi-professionnel, mais notre
ami semble de bonne foi.


Ne t'en fais pas bientôt t'auras les papis de 66 ans qui feront du
mariage pour payer leur retraite !

Pis comme en angleterre, les bas salaires ne suffiront plus à payer le
loyer, donc ça va concurencer sec !

FiLH

--
Le fondement du constat bourgeois, c'est le bon sens, c'est-à-dire
une vérité qui s'arrête sur l'ordre arbitraire de celui qui la parle.
Roland Barthes.
http://www.filh.org


Jaune d'Eau
Le #3293951
ce n'es pas vraiment une question de bonne foi, il le dit,


Je ne vois pas ce que je suis sensé avoir dit. Ce que j'entend par "semi
professionnel" c'est que celà me rapporte un peu d'argent, qui reste
anecdotique par rapport à ce que me rapporte mon métier/travail, et
aussi que j'utilise un matériel généralement considéré comme
professionnel (bien que dans la pratique, il m'arrive de preter à des
"pro" le matériel que mon métier m'a permis d'acheter)

c'est sûr que sans charges sociales, ca fait moins cher, et que la pratique est tres, tres
courante, elle n'en est pas plus louable pour ça,



c'est comme les gens qui
garent leur voiture sur les emplacemenst pour personnes handicapées, c'est
toujours pour cinq minutes.


Je ne vois absolument pas le rapport entre d'un coté le non respect des
règlementations et des plus élémentaires règles de vie en communauté,
qui porte atteinte à des personnes qui n'ont pas choisi leur handicap,
et de l'autre le status juridique de gérant non salarié d'une entreprise.

Je ne vois pas ce qu'il y a de non louable à faire quelque chose que je
sais faire, de façon légale, et dont apparemment les clients sont
satisfaits (je ne rentre pas dans les détails, mais je ne m'occupe que
des photos "à coté" que le photographe "officiel" n'a pas le temps de
faire, et visiblement les clients demande des tirages)

J'ai surtout l'impression que c'est une hostilité protectionniste. Je ne
vois pas en quoi le fait de payer le loyer d'un magasin ou de passer des
diplomes donnerait une légitimité à certains pour être rémunéré pour
leur travail, et pourquoi les autres n'auraient pas le droit de savoir
appuyer sur un boutton :)

il est bien certain qu on ne va pas m'appeller pour faire des mariages, ca
coute trop cher de payer un confrère,


A, si c'est corporatiste, je n'y peut rien.

en fait, ce n'est pas vrai, j'ai un
ami specialisé dans cette activité, je pourrais en faire pratiquement tous
les week end, mais je n'en fais jamais, ca me barbe trop


Ce n'est certainement pas une activité que je ferai toute ma vie,
d'ailleurs je ne le fais plus. Mais je suis content de l'avoir fait : je
vois ça un peu comme un stage. Et si d'autre amateurs ont l'occasion de
faire des trucs du genre, tant mieux pour eux.



Cordialement,
Jhon.

Publicité
Poster une réponse
Anonyme