Impuissance des candidats UMPS (Brussels décide)

Le
Réjean Laflamme
La France a été condamnée jeudi à Strasbourg à la suite de la plainte
d’un Erythréen, Asebeba Gebremedhin, qui voulait se réfugier en France.
A cette occasion, la Cour européenne des droits de l’homme a déclaré «
contraire aux droits de l’homme » la procédure d’expulsion d‘étrangers à
l’entrée du territoire français. C’est la procédure d’expulsion de
clandestins dite « procédure de l’asile à la frontière » qui permet de
refouler dès l’aéroport les étrangers arrivés sans aucun papier, qui
essaient de pénétrer sur le territoire français. Dans leur arrêt rendu
jeudi, les juges européens « exigent » que les clandestins aient « accès
à un recours suspensif ».

A la lueur de ce nouveau jugement contre la France, on constate plus que
jamais que les promesses des candidats à la présidence de la République
française ne coûtent rien. A supposer que Sarkozy, partisan d’une «
immigration choisie », prenne des mesures contre toute immigration qui
ne serait pas « de choix », l’Europe dira non. Dans la pratique on sait
déjà qu’un fort pourcentage d’expulsés revient. C’est le cas tout récent
de la famille kosovare Raba expulsée le 6 décembre vers le Kosovo et
rentrée clandestinement en France il y a quelques jours. « Sarkozy avait
dépensé au moins 100 000 euros pour les expulser avec notamment la
location d’avions privés », affirme Richard Moyon du Réseau éducation
sans frontière, « et quatre mois plus tard, ils sont de retour ». Entre
ceux qui reviennent et ceux que l’on ne pourra plus expulser parce que
l’Europe s’y oppose, l’immigration-invasion a encore de beaux jours
devant elle malgré les affirmations contraires d’un Sarkozy candidat à
la présidence d’un pays disloqué dans l’Europe mondialiste. Candidat au
petit reste de pouvoir d’un Etat dont 80% des règles, des normes et des
lois lui sont dictés d’ailleurs. Et contre nous.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
jojolapin
Le #15711281
Je te rappelle que la CEDH ne dépend pas de l'UE.
La désinforamtion est de mise
Publicité
Poster une réponse
Anonyme