Indiscrétion de mon médecin du travail

Le
Heron danseur
Bonsoir à tous,

Tout d'abord, le médecin qui fait passer les visites médicales à mon
travail dépend directement de la DRH et non de la médecine du travail. En
gros, c'est mon patron qui me paye et qui paye aussi le médecin. Comme
indépendance, on a vu mieux mais il paraît que c'est légal.

Ensuite, le médecin m'a fait passer tout un tas d'examens effectués sur
place : test sanguin, test urinaire, électrocardiogramme, test psycho sur
ordi en plus de la petite visite médicale classique (test de vision, pesée,
prise de poux et de tension et questions).

La visite médicale classique ne me choque pas mais tout le reste oui.
Je vais régulièrement voir mon médecin traitant donc je sais où j'en suis.
Aussi, je ne comprend pas pourquoi le médecin du travail veut en savoir
autant.

* On m'a dit qu'on pouvait refuser certains examens comme le test urinaire,
est-ce vraiment le cas ?

* Si c'est le cas, quels sont les examens médicaux minimaux permettant
d'obtenir le certificat d'aptitude ?

Merci d'avance pour les infos.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 3
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Serge
Le #23296931
"Heron danseur" news:
Bonsoir à tous,

Tout d'abord, le médecin qui fait passer les visites médicales à mon
travail dépend directement de la DRH et non de la médecine du travail.
En
gros, c'est mon patron qui me paye et qui paye aussi le médecin. Comme
indépendance, on a vu mieux mais il paraît que c'est légal.

Ensuite, le médecin m'a fait passer tout un tas d'examens effectués
sur
place : test sanguin, test urinaire, électrocardiogramme, test psycho
sur
ordi en plus de la petite visite médicale classique (test de vision,
pesée,
prise de poux et de tension et questions).

La visite médicale classique ne me choque pas mais tout le reste oui.
Je vais régulièrement voir mon médecin traitant donc je sais où j'en
suis.
Aussi, je ne comprend pas pourquoi le médecin du travail veut en
savoir
autant.

* On m'a dit qu'on pouvait refuser certains examens comme le test
urinaire,
est-ce vraiment le cas ?

* Si c'est le cas, quels sont les examens médicaux minimaux permettant
d'obtenir le certificat d'aptitude ?

Merci d'avance pour les infos.



Bonjour,

Où voyez vous une indiscrétion ???

As t-il trahi le secret médical ???

Sa seule mission est de savoir et de faire savoir à votre employeur si
vous êtes apte ou non pour le poste que vous occupez ou postulez...
Il peut demander des examens, des avis complémentaires d'autres
médecins, y compris de spécialistes !

Ne sachant pas quel travail vous faites, il est difficile, et il le sera
aussi à un professionnel de déterminer quels sont les "tests d'aptitude"
nécessaires...

Pas les mêmes sans doute pour un manutentionnaire et un pilote de ligne
!
(exemples pris totalement au hasard !)

J'ai travaillé longtemps dans une grosse société ou le(s) médecin(s) du
travail étaient employés à plein temps par l'entreprise, cela ne les
empêchait pas d'être tenu au secret médical...

Serge
www.juristprudence.c.la
Le #23297201
Le 19/04/2011 22:43, Heron danseur a écrit :
Tout d'abord, le médecin qui fait passer les visites médicales à mon
travail dépend directement de la DRH et non de la médecine du travail.



"indiscrétion" !
ce genre de raisonnement expose les limites de votre entendement

En
gros, c'est mon patron qui me paye et qui paye aussi le médecin. Comme
indépendance, on a vu mieux mais il paraît que c'est légal.



en résumé, le médecin agit selon la déontologie de sa profession, en
toute indépendance et l'employeur a l'obligation d'assumer les coûts du
service médical ainsi rendu sans pouvoir donner la moindre directive au
médecin...
mais "on" peut s'essayer à vouloir le faire croire


Ensuite, le médecin m'a fait passer tout un tas d'examens effectués sur
place



où est le scandale ? "sur place" a un intérêt quelconque dans vos
critiques ?

à moins que ce soit parce qu'un médecin ait osé sentir la nécessité d'un
examen ?

ou pire : pour parfaire son appréciation, le bougre en a fait plusieurs...


: test sanguin, test urinaire, électrocardiogramme, test psycho sur
ordi en plus de la petite visite médicale classique (test de vision, pesée,
prise de poux et de tension et questions).



il était urgent de dénoncer tout cela...
cette "indiscrétion"
Toto
Le #23297271
Heron danseur a écrit :

Ensuite, le médecin m'a fait passer tout un tas d'examens effectués sur
place : prise de poux



Vous pensiez pouvoir continuer à travailler chez votre patron en ayant
des poux ? Vous plaisantez ...
Serge
Le #23297251
"Toto" 4dae88f8$0$17755$
Heron danseur a écrit :

Ensuite, le médecin m'a fait passer tout un tas d'examens effectués
sur place : prise de poux



Vous pensiez pouvoir continuer à travailler chez votre patron en ayant
des poux ? Vous plaisantez ...



Bonjour,

Puis le médecin du travail étant membre de droit du CHSCT, il est normal
qu'il s'inquiète des poux au niveau de l'hygiène des salariés et de
l'entreprise...

Serge
www.juristprudence.c.la
Le #23297241
Le 20/04/2011 09:19, Toto a écrit :

Heron danseur a écrit :
Ensuite, le médecin m'a fait passer tout un tas d'examens effectués
sur place : prise de poux



Vous pensiez pouvoir continuer à travailler chez votre patron en ayant
des poux ? Vous plaisantez ...




une histoire de poux relevée par un "toto"
MDR
jr
Le #23298081
Le 19/04/2011 23:10, Serge a écrit :

J'ai travaillé longtemps dans une grosse société ou le(s) médecin(s) du
travail étaient employés à plein temps par l'entreprise, cela ne les
empêchait pas d'être tenu au secret médical...



Certes, mais c'est un secret qui n'est *que* médical. C'est un cas de
figure où le patient ne choisit pas son médecin qui ne choisit pas son
patient, et le médecin est prié de répondre à une question posée par un
tiers.

Ça ne m'étonnerait pas qu'il y ait des contradictions éthiques dans les
cas de figure où le postulant a le droit de cacher son état de santé
(grossesse) alors que l'employeur a le droit de lui faire passer une
visite médicale.

--
jr
Le St Edredon est carré!
Broc_Ex_Co
Le #23298131
"www.juristprudence.c.la" 4dae8507$0$26866$
| il était urgent de dénoncer tout cela...
| cette "indiscrétion"

Hum!
Ma chère Prudence, l'urgence n'a pas changé depuis des dizaines d'années: il est très difficile à un médecin du
travail d'être employé et de s'en tenir strictement au secret médical face à son employeur indiscret.
Il y a vingt cinq ans, de retour d'une hospitalisation, j'avais sciemment menti au médecin salarié du travail
sur le motif de mon arrêt.... et j'ai pu constater que mon bobard a été répercuté à toute ma hiérarchie ...
Serge
Le #23298121
"jr" 4daecc90$0$4757$
Le 19/04/2011 23:10, Serge a écrit :

J'ai travaillé longtemps dans une grosse société ou le(s) médecin(s)
du
travail étaient employés à plein temps par l'entreprise, cela ne les
empêchait pas d'être tenu au secret médical...



Certes, mais c'est un secret qui n'est *que* médical. C'est un cas de
figure où le patient ne choisit pas son médecin qui ne choisit pas son
patient, et le médecin est prié de répondre à une question posée par
un tiers.

Ça ne m'étonnerait pas qu'il y ait des contradictions éthiques dans
les cas de figure où le postulant a le droit de cacher son état de
santé (grossesse) alors que l'employeur a le droit de lui faire passer
une visite médicale.



Bonjour,

"Ça ne m'étonnerait pas...."

Tu peux citer un cas concret, un cas qui s'est déjà produit avec le
médecin dont il est question ???

Sauf erreur, une grossesse peut entraîner une inadaptation à certains
postes (manutention !) et de toutes façons, en général cela se voit !!!

Serge
koumac
Le #23298211

Sauf erreur, une grossesse peut entraîner une inadaptation à certains
postes (manutention !) et de toutes façons, en général cela se voit !!!




Pas les 15 premiers jours .
moisse
Le #23298411
jr avait prétendu :
Le 19/04/2011 23:10, Serge a écrit :

J'ai travaillé longtemps dans une grosse société ou le(s) médecin(s) du
travail étaient employés à plein temps par l'entreprise, cela ne les
empêchait pas d'être tenu au secret médical...



Certes, mais c'est un secret qui n'est *que* médical. C'est un cas de figure
où le patient ne choisit pas son médecin qui ne choisit pas son patient, et
le médecin est prié de répondre à une question posée par un tiers.



C'est aussi le cas avec un service de médecine du travail indépendant
d'un employeur.

Ça ne m'étonnerait pas qu'il y ait des contradictions éthiques dans les cas
de figure où le postulant a le droit de cacher son état de santé (grossesse)
alors que l'employeur a le droit de lui faire passer une visite médicale.



Le mdedecin est en charge de délivrer un avis d'aptitude partiel ou
total ou moyennant aménagements temporaires ou définitifs en fonction
du poste de travail décrit dans la convocation dressée par l'employeur.
C'est du style :
* apte
* inapte temporaire (jusqu'au...) ou inapte définitif
* apte avec aménagements suivants...
Nul part il n'est question de vérole, bras cassé ou grossesse.

C'est ainsi que, pour un manutentionnaire par exemple, un empl;oyeur
avisé (par l'expérience) complètera sa demande d'aptitude par des
précisions du style :
* apte à la manutention de charges sans moyens de préhension de 5 ou 10
ou 15 ou 25 kgs (on ne peut pas depasser)
* ou encore : apte à la manipulation de denrées périssables emballées
sous carton ou partiellement emballées en présentoirs...
Publicité
Poster une réponse
Anonyme