[info] L’Afsset recommande de réduire les expositions.

Le
Alf92
Les radiofréquences : mise à jour de l’expertise relative aux
radiofréquences, L’Afsset recommande de réduire les expositions.
la suite : http://www.afsset.fr/index.php?pageid=415&newsid=497&MDLCODE=
=news

--
Alf92
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
jfc
Le #20368621
Alf92 a écrit :
L’Afsset recommande de réduire les expositions.
la suite : http://www.afsset.fr/index.php?pageidA5&newsidI7&MDLCODE=news



le rapport du collège d'experts conclut :"absence de risque sanitaire".

L'Afsset dans son avis réalisé à partir de ce rapport, préconise des
précautions telles que la réduction des niveaux d'exposition.

Que retient-on dans beaucoup de médias ? uniquement ce dernier point.
Certaines associations s'en sont réjouies y voyant la justesse de leurs
thèses, à savoir exactement l'inverse du contenu du rapport !

Martine Perez pointe cette contradiction dans le Figaro d'aujourd'hui :

(...) l'Afsset a rendu un avis (...) cet avis s'appuie sur le rapport
d'un collège d'experts qui a travaillé pendant près de deux ans et
examiné des centaines d'études (...) Si ce rapport conclu globalement à
l'absence de risques sanitaires lié aux antennes relais mais incite à la
prudence concernant les effets à long terme des téléphones portables,
l'avis de l'Afsset est légèrement divergeant, proposant notamment de
réduire l'exposition de la population (...) il y a donc une petite
contradiction apparente entre le rapport d'experts et l'avis de
l'agence, dont certains spécialistes se sont émus.

En réalité, la question des antennes relais est devenu un problème
politique. Car comment gérer un risque non avéré mais qui inquiète
certaines personnes dans notre pays ? Le Principe de précaution peut-il
être pertinent ? Le sénat vient d'organiser une réunion sur ce principe
au cours de laquelle plusieurs intervenants ont déploré que son
inscription dans la constitution n'ait pas été associé à une pédagogie
forte notamment auprès des magistrats et qu'on l'ait dissocié de toute
analyse du rapport bénéfice/risque et des coûts, pourtant nécessaire à
toute décision sanitaire. Ils auraient pu mentionner aussi les
inquiétudes de la population, qui doivent être gérées, même si elles
contredisent les données de la science.
fin de citation

QUAND LA PRECAUTION FAIT PEUR
Le sociologue Olivier Borraz a depuis longtemps analysé la contradiction
qui existait entre la prise de précaution de la part des autorités et
son interprétation négative par le public : Si on prend des précaution,
alors c'est qu'il y a danger ! sinon pourquoi en prendre ?

Document : "la peur des ondes : une question sociale et politique ?"
45 minutes :
http://www.culturemobile.net/marche/l-ethique/dossier-ondes-borraz-01.html

TEXTE :
1 un champ de recherche spécifique :
http://www.culturemobile.net/marche/l-ethique/dossier-ondes-borraz-02.html
2 naissance d'une inquiétude :
http://www.culturemobile.net/marche/l-ethique/dossier-ondes-borraz-03.html
3 le contexte d'une crise annoncée :
http://www.culturemobile.net/marche/l-ethique/dossier-ondes-borraz-04.html
4 une nouvelle sensibilité au risque :
http://www.culturemobile.net/marche/l-ethique/dossier-ondes-borraz-05.html
5 l'expertise en question :
http://www.culturemobile.net/marche/l-ethique/dossier-ondes-borraz-06.html
6 du mimétisme au bruit de fond :
http://www.culturemobile.net/marche/l-ethique/dossier-ondes-borraz-07.html
7 des territoires et des hommes :
http://www.culturemobile.net/marche/l-ethique/dossier-ondes-borraz-08.html
8 le portable ou les paradoxes d'un succès :
http://www.culturemobile.net/marche/l-ethique/dossier-ondes-borraz-09.html

Biographie Olivier Borraz
http://www.cso.edu/cv_equipe.asp?per_id=9
Publicité
Poster une réponse
Anonyme