Inventaire et prise d'objets

Le
Eric
Bonjour.


Mon oncle A est décédé. Il n'a ni ascendant, ni descendant, pas marié,
rien. Il est donc libre de son argent et a fait un testament avec 4
héritiers dessus, dont moi son neveu et un autre oncle B (frère du
défunt) avec ses deux enfants comme héritiers eux aussi.

Mon oncle A décédé nous légue tout, sa maison, son argent, tout.

Le problème c'est que mon oncle B héritier qui vit à 500km, depuis le
début de la succession ne me pose que des problèmes. Il n'a jamais
voulu me donner les clefs de la maison de mon oncle A décédé mais lui
il y allait avec sa famille de temps en temps. C'est lui qui s'est
occupé de la succession et a porté les papiers devant un notaire mais
a toujours refusé de répondre à la moindre de mes questions, disant
qu'il n'en savait pas plus que moi.

J'indique quand même que je n'ai jamais eu la moindre anicroche avec
mon oncle B, comme quoi dès qu'il y a une succession, ça se passe mal.
Le pire c'est qu'ici il n'y a que des sommes ridicules en jeu. Enfin
bref c'est la vie.


Nous allons faire un inventaire par notaire de tous les meubles et
objets de la maison de mon oncle A décédé et seulement ensuite mon
oncle B accepte de me donner les clefs. Mon notaire m'a expliqué que
si je veux prendre un objet, un tableau par exemple ou un vase mais
que mon autre oncle veut également cet objet, il faut trouver un
arrangement ou bien tirer au sort.

Vu que depuis le début j'ai été lésé en ne pouvant pas (depuis presque
6 mois) avoir accès à la maison de mon oncle A décédé, ne pas pouvoir
prendre connaissance de ses objets, vu que mon oncle B m'a dit qu'il
souhaitait garder tous les objets, j'ai peur que lorsque je vais
indiquer le jour même de l'inventaire les quelques rares objets que je
souhaite conserver et qui ne valent rien, sauf sentimentalement
parlant, que mon oncle B me contredise et veuille lui aussi les avoir,
juste histoire de m'embeter.

Je m'étais donc fait la réflexion suivante: une fois l'inventaire
réalisé, je prends les objets que je veux, très peu, 4-5, tout le
reste de la maison je le laisse à mon oncle. Je le signale au notaire
en charge de la succession quels objets j'ai pris bien entendu.

Ma question:

que peut faire mon oncle s'il veut les objets? M'attaquer en justice
pour un tableau et un vase d'une valeur de 100¤?

Ma seconde et dernière question:

On a le choix entre 5%, un inventaire par notaire on vente aux
enchères. Nous avons choisi de faire un inventaire mais peut-on
ensuite faire une vente aux enchères si mon oncle me pose des soucis
avec ce tableau et ce vase qui ne valent rien? Dans ce cas là on ne
vend aux enchères que le tableau et le vase ou faut tout vendre aux
enchères?

Car là je me pose la question suivante en fait:

Etant donné que moi héritier je ne souhaite que 4-5 objets et que tout
le reste je ne le veux pas, finalement ne serait-je pas gagnant, moi,
de faire procéder à une vente aux enchéres?

Exemple:

Si le notaire qui va passer et qui va estimer les objets un par un
arrive au bout du compte à 200 objets pour une valeur de 2000¤. Nous
sommes 4 héritiers, 2000¤ divisés par 4 ca fait 500¤ par héritier. Si
je prends pour 100¤ d'objets, je vais recevoir un surplus de 400¤ pour
l'équité tout an ayant la crainte que mon oncle veuille lui aussi les
memes objets juste pour m'embêter.

Maintenant si on vend aux enchères le tout, le prix de vente risque de
s'envoler par rapport à l'estimation de base du notaire car ce dernier
estime un prix minimal, de départ mais aux enchères, les acheteurs
font grimper les prix. Donc au final on peut imaginer que la vente aux
enchères rapportera 6000¤ soit 1500¤ par héritier et moi-même je peux
racheter mon tableau et mon vase lorsde la vente aux enchères, disons
500¤, il me reste donc 1000¤ dans ce cas de figure.

Il me semble que je suis plus gagnant moi pour procéder à une vente
aux enchères.

Qu'en pensez-vous? Je dois téléphoner à mon notaire pour lui dire que
je veux faire une vente aux enchères à la place de l'inventaire et
partage des meubles entre héritiers ou bien je laisse faire
l'inventaire et on peut ensuite faire une vente aux enchères?

Mon oncle ne voit QUE ses intérêts et fait ses propres lois et
m'empêche de rentrer dans la maison de mon oncle dont je deviens
propriétaire par testament. Il m'empêhce de rentrer chez moi en
quelque sorte. Donc aujourd'hui je ne souhaite plus faire de
concession et je regarde moi aussi QUE mes intérêts. Donc si mon
intérêt est de faire une vente aux enchères, autant le faire.

C'est pour ça que je vous pose la question pour m'aider à éclaircir la
situation.


Merci.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
lemeilleur
Le #20443881
On 26 oct, 05:34, wrote:
Bonjour.

Mon oncle A est décédé. Il n'a ni ascendant, ni descendant, pas mar ié,
rien. Il est donc libre de son argent et a fait un testament avec 4
héritiers dessus, dont moi son neveu et un autre oncle B (frère du
défunt) avec ses deux enfants comme héritiers eux aussi.

Mon oncle A décédé nous légue tout, sa maison, son argent, tout.

Le problème c'est que mon oncle B héritier qui vit à 500km, depuis le
début de la succession ne me pose que des problèmes. Il n'a jamais
voulu me donner les clefs de la maison de mon oncle A décédé mais l ui
il y allait avec sa famille de temps en temps. C'est lui qui s'est
occupé de la succession et a porté les papiers devant un notaire mais
a toujours refusé de répondre à la moindre de mes questions, disant
qu'il n'en savait pas plus que moi.

J'indique quand même que je n'ai jamais eu la moindre anicroche avec
mon oncle B, comme quoi dès qu'il y a une succession, ça se passe mal .
Le pire c'est qu'ici il n'y a que des sommes ridicules en jeu. Enfin
bref c'est la vie.

Nous allons faire un inventaire par notaire de tous les meubles et
objets de la maison de mon oncle A décédé et seulement ensuite mon
oncle B accepte de me donner les clefs. Mon notaire m'a expliqué que
si je veux prendre un objet, un tableau par exemple ou un vase mais
que mon autre oncle veut également cet objet, il faut trouver un
arrangement ou bien tirer au sort.

Vu que depuis le début j'ai été lésé en ne pouvant pas (depuis presque
6 mois) avoir accès à la maison de mon oncle A décédé, ne pas p ouvoir
prendre connaissance de ses objets, vu que mon oncle B m'a dit qu'il
souhaitait garder tous les objets, j'ai peur que lorsque je vais
indiquer le jour même de l'inventaire les quelques rares objets que je
souhaite conserver et qui ne valent rien, sauf sentimentalement
parlant, que mon oncle B me contredise et veuille lui aussi les avoir,
juste histoire de m'embeter.

Je m'étais donc fait la réflexion suivante: une fois l'inventaire
réalisé, je prends les objets que je veux, très peu, 4-5, tout le
reste de la maison je le laisse à mon oncle. Je le signale au notaire
en charge de la succession quels objets j'ai pris bien entendu.

Ma question:

que peut faire mon oncle s'il veut les objets? M'attaquer en justice
pour un tableau et un vase d'une valeur de 100¤?

Ma seconde et dernière question:

On a le choix entre 5%, un inventaire par notaire on vente aux
enchères. Nous avons choisi de faire un inventaire mais peut-on
ensuite faire une vente aux enchères si mon oncle me pose des soucis
avec ce tableau et ce vase qui ne valent rien? Dans ce cas là on ne
vend aux enchères que le tableau et le vase ou faut tout vendre aux
enchères?

Car là je me pose la question suivante en fait:

Etant donné que moi héritier je ne souhaite que 4-5 objets et que tou t
le reste je ne le veux pas, finalement ne serait-je pas gagnant, moi,
de faire procéder à une vente aux enchéres?

Exemple:

Si le notaire qui va passer et qui va estimer les objets un par un
arrive au bout du compte à 200 objets pour une valeur de 2000¤. Nous
sommes 4 héritiers, 2000¤ divisés par 4 ca fait 500¤ par hériti er. Si
je prends pour 100¤ d'objets, je vais recevoir un surplus de 400¤ pou r
l'équité tout an ayant la crainte que mon oncle veuille lui aussi les
memes objets juste pour m'embêter.

Maintenant si on vend aux enchères le tout, le prix de vente risque de
s'envoler par rapport à l'estimation de base du notaire car ce dernier
estime un prix minimal, de départ mais aux enchères, les acheteurs
font grimper les prix. Donc au final on peut imaginer que la vente aux
enchères rapportera 6000¤ soit 1500¤ par héritier et moi-même j e peux
racheter mon tableau et mon vase lorsde la vente aux enchères, disons
500¤, il me reste donc 1000¤ dans ce cas de figure.

Il me semble que je suis plus gagnant moi pour procéder à une vente
aux enchères.

Qu'en pensez-vous? Je dois téléphoner à mon notaire pour lui dire q ue
je veux faire une vente aux enchères à la place de l'inventaire et
partage des meubles entre héritiers ou bien je laisse faire
l'inventaire et on peut ensuite faire une vente aux enchères?

Mon oncle ne voit QUE ses intérêts et fait ses propres lois et
m'empêche de rentrer dans la maison de mon oncle dont je deviens
propriétaire par testament. Il m'empêhce de rentrer chez moi en
quelque sorte. Donc aujourd'hui je ne souhaite plus faire de
concession et je regarde moi aussi QUE mes intérêts. Donc si mon
intérêt est de faire une vente aux enchères, autant le faire.

C'est pour ça que je vous pose la question pour m'aider à éclaircir la
situation.

Merci.



fait faire 1 inventaire et puis mise en vente .car chez nous on
accepte le bon comme le mauvais donc s il y as des dettes tu seras au
courant .
nous on appele cela accepté l héritage sous réserve d inventaire et
aux moins comme cela tu ne seras pas lésé.et en plus tu mise sur ce
qui t intéresse et tu dit zut a lautre
Publicité
Poster une réponse
Anonyme