Le juge en prison

Le
Flipper, le gentil dauphin facétieux
Bonjour à la noble assemblée.

J'étais, il y a quelques jours, aux Etats Unis d'Amérique, où je suis tombé
sur une dame absolument charmante, "une activite", comme on dit par là bas,
organisatrice d'une petite assoce du nom de "Judge in Jail" - le juge en
prison.

Elle a lancé cette association un beau soir, avec des copains, à la suite
d'une décision de tribunal, ressentie comme scandaleuse, tout
particulièrement dans ses séquelles, décision à la suite de laquelle un
pervers sexuel avait été condamné à une peine de prisons riquiqui (genre 10
heures de TIG). Monsieur le pervers était à peine sorti du tribunal qu'il
violait une adolescente (le jour du jugement, en fait).

Or donc, la dame en question a donc créé l'assoce et milite pour que le juge
soit responsable de ses et de ses décisions. Ainsi, le juge qui aurait
littéralement laché un fauve dans la nature serait prié de partager sa
peine, une fois que la maréchaussée l'aurais repris.

Il semble que le législateur américain ne soit pas extrèmement chaud pour
responsabiliser le juge. Qu'en est-il en France?

--
PGå

Say goodbye to the world you thought you lived in
Take a bow, play the part of a lonely lonely heart
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Flipper, le gentil dauphin facétieux
Le #15440351
"Flipper, le gentil dauphin facétieux"

Bonjour à la noble assemblée.

J'étais, il y a quelques jours, aux Etats Unis d'Amérique, où je suis
tombé sur une dame absolument charmante, "une activite",



oups, "activiste", oeuf corse.

comme on dit par là bas, organisatrice d'une petite assoce du nom de
"Judge in Jail" - le juge en prison.

Elle a lancé cette association un beau soir, avec des copains, à la suite
d'une décision de tribunal, ressentie comme scandaleuse, tout
particulièrement dans ses séquelles, décision à la suite de laquelle un
pervers sexuel avait été condamné à une peine de prisons riquiqui (genre
10 heures de TIG). Monsieur le pervers était à peine sorti du tribunal
qu'il violait une adolescente (le jour du jugement, en fait).

Or donc, la dame en question a donc créé l'assoce et milite pour que le
juge soit responsable de ses et de ses décisions. Ainsi, le juge qui
aurait littéralement laché un fauve dans la nature serait prié de partager
sa peine, une fois que la maréchaussée l'aurais repris.

Il semble que le législateur américain ne soit pas extrèmement chaud pour
responsabiliser le juge. Qu'en est-il en France?

--
PGå

Say goodbye to the world you thought you lived in
Take a bow, play the part of a lonely lonely heart



Publicité
Poster une réponse
Anonyme