le sujet

Le
Octave
J'ai fait une série, là :

http://www.octav.fr/quotidien/10-02-21/21fev10.html


Photos de ce qui me permettra de laisser une trace.
La photo laisse le sujet photographique en l'état. Là, ce qui est pris
en photo disparaît en servant d'outil de dessin.
De cette feuille, de cette fleur ne reste que cette trace.

Octave
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 16
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
albert
Le #21242511
> http://www.octav.fr/quotidien/10-02-21/21fev10.html



Photos de ce qui me permettra de laisser une trace.
La photo laisse le sujet photographique en l'état. Là, ce qui est pris en
photo disparaît en servant d'outil de dessin.
De cette feuille, de cette fleur ne reste que cette trace.

Octave



La, quelque chose est en train d'apparaître. Observez bien. Octave nous
donne à voir. Tous les commentaires, y compris le mien ne sont plus
nécessaires. Nous participons, aimablement, ou avec cynisme et indifférence,
selon qu'on s'y adonne. La chose est telle, qu'elle soit vue de l'esprit,
images, explications, tout se rassemble.

Encore quelques retouches, et simplifier en ne gardant que 5 images,
c'est suffisant à mon avis. Il n'y a pas besoin de texte. Je trouve cela
vraiment fort, très beau. Surtout la similitude entre la forme de la fleur
et la forme de sa trace. C'est sûrement voulu, peut-être pas, peu importe,
cela me touche beaucoup, comme la photographie de Ricco, qui lui y est allé
directement, c'est un autre propos.

Amitiés,
albert
----------------------------------------------------------
Photographies imaginaires
http://perso.orange.fr/albert.lemoine
----------------------------------------------------------
filh
Le #21242501
Octave
J'ai fait une série, là :

http://www.octav.fr/quotidien/10-02-21/21fev10.html


Photos de ce qui me permettra de laisser une trace.
La photo laisse le sujet photographique en l'état. Là, ce qui est pris
en photo disparaît en servant d'outil de dessin.
De cette feuille, de cette fleur ne reste que cette trace.



Oui c'est vraiment très bien. Plus aboutit que les autres,

FiLH

--
Le fondement du constat bourgeois, c'est le bon sens, c'est-à-dire
une vérité qui s'arrête sur l'ordre arbitraire de celui qui la parle.
Roland Barthes.
http://www.filh.org
Delestaque
Le #21242641
Octave wrote:
J'ai fait une série, là :

http://www.octav.fr/quotidien/10-02-21/21fev10.html


Photos de ce qui me permettra de laisser une trace.
La photo laisse le sujet photographique en l'état. Là, ce qui est pris
en photo disparaît en servant d'outil de dessin.
De cette feuille, de cette fleur ne reste que cette trace.

Octave



C'est quoi ce truc à droite, de la gouache pas sèche qui s'est décalquée,
faudrait enlever ça, c'est dégoûtant.

--
G.Ricco
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle
Le #21242811
Octave a écrit :


Un tout petit memento mori, un tout petit peu de cafard sur la fragilité
des choses. Et la dernière image parce que l'herbe repousse toujours.

Noëlle Adam
Delestaque
Le #21242791
albert wrote:
http://www.octav.fr/quotidien/10-02-21/21fev10.html



Photos de ce qui me permettra de laisser une trace.
La photo laisse le sujet photographique en l'état. Là, ce qui est
pris en photo disparaît en servant d'outil de dessin.
De cette feuille, de cette fleur ne reste que cette trace.

Octave



La, quelque chose est en train d'apparaître. Observez bien. Octave
nous donne à voir. Tous les commentaires, y compris le mien ne sont
plus nécessaires. Nous participons, aimablement, ou avec cynisme et
indifférence, selon qu'on s'y adonne. La chose est telle, qu'elle
soit vue de l'esprit, images, explications, tout se rassemble.

Encore quelques retouches, et simplifier en ne gardant que 5
images, c'est suffisant à mon avis. Il n'y a pas besoin de texte. Je
trouve cela vraiment fort, très beau. Surtout la similitude entre la
forme de la fleur et la forme de sa trace. C'est sûrement voulu,
peut-être pas, peu importe, cela me touche beaucoup, comme la
photographie de Ricco, qui lui y est allé directement, c'est un autre
propos.
Amitiés,
albert
----------------------------------------------------------
Photographies imaginaires
http://perso.orange.fr/albert.lemoine
----------------------------------------------------------



la photo de Ricco est une merde, c'est un tronc bouffé par une sorte de
taret, molusque, ou plutôt taraire, un truc dégueulasse qui grignotte tout.
C'est un ver qui bouffe les arbres, c'est documentaire, rien d'autres, ça ne
vaut que dalle.
Bricolé pour avoir les premiers et arrières plans flous, jaune légérement
ressaturés, un coup de courbe pour contraster un peu.
Ca va bien valoir une vignette de 3 centimètres sur deux, catastrophe, j'ai
oublié de mettre un copyright au cas où on me la piquerait.

--
G.Ricco
albert
Le #21243241
Bonjour Ricco,

"Delestaque"
C'est un ver qui bouffe les arbres, c'est documentaire, rien d'autres, ça
ne vaut que dalle.



Ah ! Le ver sort du trou ! C'est ce que je voulais savoir, d'ailleurs je
me demandais quel outil aurait pu circuler en rond dans le bois.

Un jour j'ai trouvé ca dans la forêt :
http://pagesperso-orange.fr/albert.lemoine/panoramique/vimenil/void_03.htm
On voit tout de suite que c'est de la trace humaine, du chasseur qui bloque
un coin de sel dans l'arbre pour attirer les chevreuils.

Ton image me plaît, même si elle ne vaut rien. On s'en fout, tu l'as
faite.

Amitiés,
albert
Bour-Brown
Le #21243481
Delestaque a écrit
( news:4b81786f$0$18389$ )

C'est quoi ce truc à droite, de la gouache pas sèche qui s'est décalquée,



Non non, si j'ai bien compris, il frotte les organes sexuels des plantes sur
du papier pour que ça laisse des traces. Les motifs sont justement faits
pour montrer que l'homme sait dépasser la beauté de la nature par son art.

(attention, le fait qu'un gamin puisse faire ça avec ses genoux dès l'âge de
trois ans ne doit pas nous amener à des conclusions hâtives)
Ferdinand Marechal
Le #21243471
"Bour-Brown" news:4b818b3d$0$15846$
Delestaque a écrit
( news:4b81786f$0$18389$ )

C'est quoi ce truc à droite, de la gouache pas sèche qui s'est
décalquée,



Non non, si j'ai bien compris, il frotte les organes sexuels des plantes
sur
du papier pour que ça laisse des traces.




Ah bigre, au delà du concept, ça devient franchement grivois.
C'est pour illustrer un cours d'éducation ?
Delestaque
Le #21243561
Bour-Brown wrote:
Delestaque a écrit
( news:4b81786f$0$18389$ )

C'est quoi ce truc à droite, de la gouache pas sèche qui s'est
décalquée,



Non non, si j'ai bien compris, il frotte les organes sexuels des
plantes sur du papier pour que ça laisse des traces. Les motifs sont
justement faits pour montrer que l'homme sait dépasser la beauté de
la nature par son art.



ah, merci, mais bon, c'est normal, je n'arrive pas toujours à suivre.

(attention, le fait qu'un gamin puisse faire ça avec ses genoux dès
l'âge de trois ans ne doit pas nous amener à des conclusions hâtives)



on s'en garderait bien.


--
G.Ricco
filh
Le #21243551
Bour-Brown
(attention, le fait qu'un gamin puisse faire ça avec ses genoux dès l'âge de
trois ans



Tiens BB sort de l'argument moisi d'il y a 150 ans... ça faiblit ça
faiblit. Forcément à force de faire toujours la même chose...

FiLH


--
Le fondement du constat bourgeois, c'est le bon sens, c'est-à-dire
une vérité qui s'arrête sur l'ordre arbitraire de celui qui la parle.
Roland Barthes.
http://www.filh.org
Publicité
Poster une réponse
Anonyme