Linux est

Le
P4nd1-P4nd4
http://blog.newsletteronline.net/post/2009/10/12/Retour-surprise-de-SCO-:-Linux-est-%C3%A0-nouveau-en-danger

Alors que l'on vient de fêter les 40 ans d'Unix, un jugement totalement
inattendu vient perturber les festivités. Une cour d'appel américaine
vient en effet de casser le verdict de 2007 allouant à Novell la
propriété d'Unix, un procès qui avait à l'époque mené SCO tout droit à
la banqueroute.
Pour rappel, SCO, qui proposait les systèmes Unixware et SCO OpenServer
et revendiquait de fait tous les droits sur Unix, avait accusé IBM
d'avoir incorporé illégalement dans le code de Linux du code d'Unix, et
lui réclamait d'abord 1 milliard puis 5 milliards de dollars. SCO
réclamait en outre aux entreprises utilisant Linux le paiement d'une
licence très onéreuse. Il avait ainsi contacté 1500 grandes entreprises
pour les menacer. Mais tel un chevalier blanc, Novell était intervenu
au cours du procès et avait réussi à convaincre le tribunal qu'il était
le seul détenteur de la propriété intellectuelle d'Unix (et en outre
qu'il possédait le copyright d'Unixware).

Novell avait en effet déboursé plus de 300 millions de dollars en 1993
pour acquérir Unix System Laboratories, qui possédait les droits
d'auteurs sur Unix et les licences associées. Deux ans plus tard, il
vendait son activité Unix à SCO, mais les 2 sociétés avaient une
version différente sur le fait que cette vente incluait ou non la
propriété du copyright sur le code Unix. Le juge Kimball avait donné
raison à Novell et avait condamné SCO à une amende de 2,5 millions de
dollars. Par la suite, suite aux coûts engendrés par les poursuites
judiciaires, SCO s'était déclaré en faillite, mais avait finalement été
sauvé de la liquidation judiciaire suite à l'intervention du fonds
d'investissement Gulf Capital Partners LLC et de son président Stephen
Norris, qui a choisi de soutenir la société en lui versant 100 millions
de dollars en 2008, mais sous la condition que la direction de SCO
s'engage à maintenir « agressivement » ses poursuites à l'encontre
d'IBM et de Novell (et contre la société Autozone, qui devait servir
d'exemple pour toutes les sociétés utilisant Linux). Pour rentabiliser
son investissement, Norris parie donc sur le fait que SCO arrivera à
ses fins, et donc parviendra à imposer le versement de royalties sur
Linux.

Le feuilleton débuté en 1993 n'est donc pas encore achevé, et devrait
nous tenir en haleine dans les mois qui viennent.

Cet épisode intervient alors que la Fondation Linux et L’Open Invention
Network (OIN) ont critiqué la vente par Microsoft de 22 brevets liés à
Linux à la société AST (Allied Security Trust), une société spécialisée
dans le rachat de brevets et la revente de licences aux autres
compagnies. L’OIN, qui a réussi à convaincre AST de lui rétrocéder ces
brevets, accuse l’éditeur d’avoir réalisé cette opération en indiquant
que les 22 brevets faisaient parties de ceux que Microsoft brandit de
manière récurrente pour accuser Linux de violation de propriété
intellectuelle. Microsoft a démenti avoir eu une telle intention, et a
rappelé ses récentes initiatives envers le monde open source (ouverture
d’une fondation open source nommée Codeplex.org, accords avec Red Hat
et Novell, mise à disposition de 20.000 lignes de code source sous
licence GPL v2).

Il faut enfin noter qu'une étude de la fondation Linux affirme que 2,7
millions de lignes de code ont été ajoutées au kernel Linux depuis
avril 2008, dont 70 % sont le fait d'entreprises privées. Les plus gros
contributeurs sont ainsi Red Hat (12 % des changements), IBM (6,3 %),
Novell (6,1 %), Intel (6 %) et Oracle (3,1 %), Google se trouvant très
loin avec seulement 512 modifications. D’un côté, cela augmente le
risque de procès pour violation de brevet, et de l’autre cela fait
craindre des problèmes de stabilité à Linus Torvalds, qui souhaitait un
kernel « léger et hyper efficace » au début du projet, et qu’il
considère désormais « bouffi, énorme et effrayant », comme… Windows
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
mypchome
Le #20381851
slt,

un HOAX...! le noyau linux a été développé par et avec des
codes nouveaux, libres...le créateur a ensuite choisi une
licence de distribution...
les codes du noyau ont été développé d'une telle façon, une
sorte de team on-line....sans parler de propriété intellectuelle,
linux est dans l'histoire maintenant...libre. à mon avis
le boulot est ailleurs...je serai le 1er à payer une distrib
linux dans une boîte...mais...sous conditions ! et là, même
cadeau...la mandrake...j'en veux pas...je préfére tailler une
pipe à bill si c'est tout leur jeu à tous du monde unix like.
l'informatique est partout...c'est stratégique...structurel,
économique...elle est même à l'âge de pierre pour celle que nous
connaissons...le pc de demain est à inventé, pour aller bcp
plus loin.

A+

markliste
P4nd1-P4nd4
Le #20382151
mypchome a présenté l'énoncé suivant :
slt,

un HOAX...! le noyau linux a été développé par et avec des
codes nouveaux, libres...le créateur a ensuite choisi une
licence de distribution...
les codes du noyau ont été développé d'une telle façon, une
sorte de team on-line....sans parler de propriété intellectuelle,
linux est dans l'histoire maintenant...libre. à mon avis
le boulot est ailleurs...je serai le 1er à payer une distrib
linux dans une boîte...mais...sous conditions ! et là, même
cadeau...la mandrake...j'en veux pas...je préfére tailler une
pipe à bill si c'est tout leur jeu à tous du monde unix like.
l'informatique est partout...c'est stratégique...structurel,
économique...elle est même à l'âge de pierre pour celle que nous
connaissons...le pc de demain est à inventé, pour aller bcp
plus loin.

A+

markliste



Entre achetez une Mandrake (enfin, une Mandriva...) et taillez une pipe
à Bill, je préfère encore...Achetez la Mandriva ;>)

Et oui, même moi ...
Amandine Parmesan
Le #20382191
On Mon, 19 Oct 2009 22:18:19 +0200, P4nd1-P4nd4 wrote:

mypchome a présenté l'énoncé suivant :
slt,

un HOAX...! le noyau linux a été développé par et avec des
codes nouveaux, libres...le créateur a ensuite choisi une
licence de distribution...
les codes du noyau ont été développé d'une telle façon, une
sorte de team on-line....sans parler de propriété intellectuelle,
linux est dans l'histoire maintenant...libre. à mon avis
le boulot est ailleurs...je serai le 1er à payer une distrib
linux dans une boîte...mais...sous conditions ! et là, même
cadeau...la mandrake...j'en veux pas...je préfére tailler une
pipe à bill si c'est tout leur jeu à tous du monde unix like.
l'informatique est partout...c'est stratégique...structurel,
économique...elle est même à l'âge de pierre pour celle que nous
connaissons...le pc de demain est à inventé, pour aller bcp
plus loin.

A+

markliste



Entre achetez une Mandrake (enfin, une Mandriva...) et taillez une pipe
à Bill, je préfère encore...Achetez la Mandriva ;>)

Et oui, même moi ...




PArce que tu sais pas le bonheur que ca procure de tailler une pipe...
P4nd1-P4nd4
Le #20382331
Amandine Parmesan a pensé très fort :
On Mon, 19 Oct 2009 22:18:19 +0200, P4nd1-P4nd4 wrote:

mypchome a présenté l'énoncé suivant :
slt,

un HOAX...! le noyau linux a été développé par et avec des
codes nouveaux, libres...le créateur a ensuite choisi une
licence de distribution...
les codes du noyau ont été développé d'une telle façon, une
sorte de team on-line....sans parler de propriété intellectuelle,
linux est dans l'histoire maintenant...libre. à mon avis
le boulot est ailleurs...je serai le 1er à payer une distrib
linux dans une boîte...mais...sous conditions ! et là, même
cadeau...la mandrake...j'en veux pas...je préfére tailler une
pipe à bill si c'est tout leur jeu à tous du monde unix like.
l'informatique est partout...c'est stratégique...structurel,
économique...elle est même à l'âge de pierre pour celle que nous
connaissons...le pc de demain est à inventé, pour aller bcp
plus loin.

A+

markliste



Entre achetez une Mandrake (enfin, une Mandriva...) et taillez une pipe
à Bill, je préfère encore...Achetez la Mandriva ;>)

Et oui, même moi ...




PArce que tu sais pas le bonheur que ca procure de tailler une pipe...



Si Windows 7 est concocté à la sauce à Bill, je passe aussi à Linux...
NiKo
Le #20382791
P4nd1-P4nd4 a écrit :
http://blog.newsletteronline.net/post/2009/10/12/Retour-surprise-de-SCO-:-Linux-est-%C3%A0-nouveau-en-danger


Alors que l'on vient de fêter les 40 ans d'Unix, un jugement totalement
inattendu vient perturber les festivités. Une cour d'appel américaine
vient en effet de casser le verdict de 2007 allouant à Novell la
propriété d'Unix, un procès qui avait à l'époque mené SCO tout droit à
la banqueroute.
Pour rappel, SCO, qui proposait les systèmes Unixware et SCO OpenServer
et revendiquait de fait tous les droits sur Unix, avait accusé IBM
d'avoir incorporé illégalement dans le code de Linux du code d'Unix, et
lui réclamait d'abord 1 milliard puis 5 milliards de dollars. SCO
réclamait en outre aux entreprises utilisant Linux le paiement d'une
licence très onéreuse. Il avait ainsi contacté 1500 grandes entreprises
pour les menacer. Mais tel un chevalier blanc, Novell était intervenu au
cours du procès et avait réussi à convaincre le tribunal qu'il était le
seul détenteur de la propriété intellectuelle d'Unix (et en outre qu'il
possédait le copyright d'Unixware).

Novell avait en effet déboursé plus de 300 millions de dollars en 1993
pour acquérir Unix System Laboratories, qui possédait les droits
d'auteurs sur Unix et les licences associées. Deux ans plus tard, il
vendait son activité Unix à SCO, mais les 2 sociétés avaient une version
différente sur le fait que cette vente incluait ou non la propriété du
copyright sur le code Unix. Le juge Kimball avait donné raison à Novell
et avait condamné SCO à une amende de 2,5 millions de dollars. Par la
suite, suite aux coûts engendrés par les poursuites judiciaires, SCO
s'était déclaré en faillite, mais avait finalement été sauvé de la
liquidation judiciaire suite à l'intervention du fonds d'investissement
Gulf Capital Partners LLC et de son président Stephen Norris, qui a
choisi de soutenir la société en lui versant 100 millions de dollars en
2008, mais sous la condition que la direction de SCO s'engage à
maintenir « agressivement » ses poursuites à l'encontre d'IBM et de
Novell (et contre la société Autozone, qui devait servir d'exemple pour
toutes les sociétés utilisant Linux). Pour rentabiliser son
investissement, Norris parie donc sur le fait que SCO arrivera à ses
fins, et donc parviendra à imposer le versement de royalties sur Linux.

Le feuilleton débuté en 1993 n'est donc pas encore achevé, et devrait
nous tenir en haleine dans les mois qui viennent.

Cet épisode intervient alors que la Fondation Linux et L’Open Invention
Network (OIN) ont critiqué la vente par Microsoft de 22 brevets liés à
Linux à la société AST (Allied Security Trust), une société spécialisée
dans le rachat de brevets et la revente de licences aux autres
compagnies. L’OIN, qui a réussi à convaincre AST de lui rétrocéder ces
brevets, accuse l’éditeur d’avoir réalisé cette opération en indiquant
que les 22 brevets faisaient parties de ceux que Microsoft brandit de
manière récurrente pour accuser Linux de violation de propriété
intellectuelle. Microsoft a démenti avoir eu une telle intention, et a
rappelé ses récentes initiatives envers le monde open source (ouverture
d’une fondation open source nommée Codeplex.org, accords avec Red Hat et
Novell, mise à disposition de 20.000 lignes de code source sous licence
GPL v2).

Il faut enfin noter qu'une étude de la fondation Linux affirme que 2,7
millions de lignes de code ont été ajoutées au kernel Linux depuis avril
2008, dont 70 % sont le fait d'entreprises privées. Les plus gros
contributeurs sont ainsi Red Hat (12 % des changements), IBM (6,3 %),
Novell (6,1 %), Intel (6 %) et Oracle (3,1 %), Google se trouvant très
loin avec seulement 512 modifications. D’un côté, cela augmente le
risque de procès pour violation de brevet, et de l’autre cela fait
craindre des problèmes de stabilité à Linus Torvalds, qui souhaitait un
kernel « léger et hyper efficace » au début du projet, et qu’il
considère désormais « bouffi, énorme et effrayant », comme… Windows





Et alors ? Qu'essaies tu de faire passer maintenant que tu nous a
convaincus que Linux n'étais pas Unix ?

Car si Linux n'est pas Unix, Linux n'en a rien à cirer des problèmes de
SCO.nnard !
NiKo
Le #20382861
P4nd1-P4nd4 a écrit des conneries ...

A moins qu'il y ait un rapport avec ça ?

http://www.journaldunet.com/solutions/0403/040315_sco_microsoft.shtml
leeed
Le #20384551
Le 19-10-2009, NiKo
P4nd1-P4nd4 a écrit sans chercher ...




Non, P4nd1-P4nd4 a copié collé. Il n'y a (apparemment, j'ai pas eu le
courage de tout lire) pas de fautes dans son post, ça ne peut donc pas
être de lui. De là à déduire qu'il n'a encore rien compris, il n'y a
qu'un pas que je m'empresse de franchir allègrement :-)
debug this fifo
Le #20385141
P4nd1-P4nd4 wrote:

Le feuilleton débuté en 1993 n'est donc pas encore achevé, et devrait
nous tenir en haleine dans les mois qui viennent.



show us the code.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme