Litite avec Geothermie : contrat ne parlant pas de l'état du sol

Le
guda
Bonjour tous,

Nous avons une construction en cours de finition. Nous avons opt pour
la gothermie et nous avons maintenant l'impression de nous tre fait
avoir.

Nous avons eu plusieurs dboires avec eux. Entre autre, ils ont jou
sur le mot sur le contrat. Par exemple ils s'occupent du plancher. A
notre tonnement, ils n'ont fait que poser les tubes et n'ont pas
coul de dalle dessus. Ils nous ont rpondu que le plancher ne
correspondait pas la dalle et que c'tais notre charge.

Ensuite on a appris que le terrassement pour enfouir les tubes taient
aussi notre charge. Il est vrai que malgr que le commercial nous
ait dit le compter, cela n'apparaissait pas dans le contrat. Nous
l'avons donc fait.

Aujourd'hui, malgr la visite chantier, les ouvriers sont repartis :
il y a trop de cailloux.

Ils demandent que nous ajoutions du sable.

Etant donn que le contrat stipule seulement que le terrassement doit
tre fait et en aucun cas l'tat, est-ce leur charge ? D'autant que
le terrassier nous a dit avoir dj travaill avec des socits de
gothermies et que notre terrain n'avait pas plus de cailloux que les
autres.
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
François
Le #15482961
guda a écrit le 23.07.2007 12:12:

Etant donné que le contrat stipule seulement que le terrassement doit
être fait et en aucun cas l'état, est-ce à leur charge ? D'autant que
le terrassier nous a dit avoir déjà travaillé avec des sociétés de
géothermies et que notre terrain n'avait pas plus de cailloux que les
autres.




J'ai eu l'occasion de faire enterrer tantôt une conduite d'eau, tantôt
une évacuation d'eau, tantôt un câble électrique, tantôt une prise de
terre, tantôt un câble informatique, tantôt un câble téléphonique. À
chaque fois, c'était à moi de rechercher un entrepreneur de
terrassements à mes frais.

Ne jamais écouter ce que racontent les commerciaux, mais lire
attentivement (ce qu'ils écrivent. S'il n'a pas _écrit_ qu'il va
creuser, c'est qu'il ne creusera pas, ou qu'il te facturera le
terrassement en supplément (éventuellement gratiné).

--
François
guda
Le #15482861
On 23 juil, 13:11, François wrote:
guda a écrit le 23.07.2007 12:12:

> Etant donné que le contrat stipule seulement que le terrassement doit
> être fait et en aucun cas l'état, est-ce à leur charge ? D'autant que
> le terrassier nous a dit avoir déjà travaillé avec des sociét és de
> géothermies et que notre terrain n'avait pas plus de cailloux que les
> autres.

J'ai eu l'occasion de faire enterrer tantôt une conduite d'eau, tantôt
une évacuation d'eau, tantôt un câble électrique, tantôt une pr ise de
terre, tantôt un câble informatique, tantôt un câble téléphon ique. À
chaque fois, c'était à moi de rechercher un entrepreneur de
terrassements à mes frais.

Ne jamais écouter ce que racontent les commerciaux, mais lire
attentivement (ce qu'ils écrivent. S'il n'a pas _écrit_ qu'il va
creuser, c'est qu'il ne creusera pas, ou qu'il te facturera le
terrassement en supplément (éventuellement gratiné).

--
François



Je suis d'accord mais une fois le terrassement fait, on vient nous
dire "y a trop de caillous, on fait pas". Pourtant le contrat et la
doc technique n'en parlent pas.
Droger Jean-Paul
Le #15482831
guda avait énoncé :
On 23 juil, 13:11, François wrote:
guda a écrit le 23.07.2007 12:12:

Etant donné que le contrat stipule seulement que le terrassement doit
être fait et en aucun cas l'état, est-ce à leur charge ? D'autant que
le terrassier nous a dit avoir déjà travaillé avec des sociétés de
géothermies et que notre terrain n'avait pas plus de cailloux que les
autres.



J'ai eu l'occasion de faire enterrer tantôt une conduite d'eau, tantôt
une évacuation d'eau, tantôt un câble électrique, tantôt une prise de
terre, tantôt un câble informatique, tantôt un câble téléphonique. À
chaque fois, c'était à moi de rechercher un entrepreneur de
terrassements à mes frais.

Ne jamais écouter ce que racontent les commerciaux, mais lire
attentivement (ce qu'ils écrivent. S'il n'a pas _écrit_ qu'il va
creuser, c'est qu'il ne creusera pas, ou qu'il te facturera le
terrassement en supplément (éventuellement gratiné).

--
François



Je suis d'accord mais une fois le terrassement fait, on vient nous
dire "y a trop de caillous, on fait pas". Pourtant le contrat et la
doc technique n'en parlent pas.



pour commencer c'est un chauffage appelé improprement "géothermique"
(la vrai géothermie consiste à aller chercher de l'eau à quelques
centaines de mètres sous terre); en fait il s'agit d'une pompe à
chaleur où un des échangeurs est enterré et échange de l'énergie avec
la terre environante!!

encore un contrat mal ficelé car en fait il faudrait que tu détiennes
un papier caractérisant le sol où sont posés les tuyaux, mais le
commercial a finement joué car dans ce cas là tu aurais peut être pas
passé le contrat!

d'un point de vue technique ton entreprise a raison, pour qu'il y ait
échange de chaleur il faut qu'il y ait contact intime et donc un lit de
sable est indispensable, sinon ton installation marchera mal ou très
mal!! fallait se renseigner avant ou te faire assister par un homme de
l'art!

--
Pour m'envoyer un mail, remplacer anti par droger et manama par
wanadoo; to send me directly a mail replace anti with droger and manama
with wanadoo;

Christophe, tout simplement
Le #15482751
"Droger Jean-Paul" news:
guda avait énoncé :
On 23 juil, 13:11, François wrote:
guda a écrit le 23.07.2007 12:12:

Etant donné que le contrat stipule seulement que le terrassement doit
être fait et en aucun cas l'état, est-ce à leur charge ? D'autant que
le terrassier nous a dit avoir déjà travaillé avec des sociétés de
géothermies et que notre terrain n'avait pas plus de cailloux que les
autres.



J'ai eu l'occasion de faire enterrer tantôt une conduite d'eau, tantôt
une évacuation d'eau, tantôt un câble électrique, tantôt une prise de
terre, tantôt un câble informatique, tantôt un câble téléphonique. À
chaque fois, c'était à moi de rechercher un entrepreneur de
terrassements à mes frais.

Ne jamais écouter ce que racontent les commerciaux, mais lire
attentivement (ce qu'ils écrivent. S'il n'a pas _écrit_ qu'il va
creuser, c'est qu'il ne creusera pas, ou qu'il te facturera le
terrassement en supplément (éventuellement gratiné).

--
François



Je suis d'accord mais une fois le terrassement fait, on vient nous
dire "y a trop de caillous, on fait pas". Pourtant le contrat et la
doc technique n'en parlent pas.



pour commencer c'est un chauffage appelé improprement "géothermique" (la
vrai géothermie consiste à aller chercher de l'eau à quelques centaines de
mètres sous terre); en fait il s'agit d'une pompe à chaleur où un des
échangeurs est enterré et échange de l'énergie avec la terre environante!!

encore un contrat mal ficelé car en fait il faudrait que tu détiennes un
papier caractérisant le sol où sont posés les tuyaux, mais le commercial a
finement joué car dans ce cas là tu aurais peut être pas passé le contrat!

d'un point de vue technique ton entreprise a raison, pour qu'il y ait
échange de chaleur il faut qu'il y ait contact intime et donc un lit de
sable est indispensable, sinon ton installation marchera mal ou très mal!!
fallait se renseigner avant ou te faire assister par un homme de l'art!





Et pour passer le contrat avec l'homme de l'art, l'architecte ou le conseil,
il aurait du faire appel à qui?

Je ne suis pas d'accord. S'il s'agit d'un particulier, l'entreprise est
d'éjà l'homme de l'art, et son devoir de conseil ne fait aucun doute. Là, en
l'occurence, il semble que le conseil minimum n'ait pas été donné.
La mauvaise fois de l'entreprise est de plus évidente, si elle a
effectivement dit (écrit) qu'elle fesait le plancher, et quelle dit (écrit)
ensuite qu'elle ne fait pas la dalle. Sur ce simple point l'escroquerie
n'est, à mon avis, pas loin.

La question est plutôt de savoir comment contraindre l'entreprise à avancer.
Et là,.... Je ne sais pas...Peut être voir le patron? Envisager d'écrire à
la DGCCRF?Relire le contrat et, sur sa base, faire une injonction au
tribunal d'instance?

En tout cas, bon courage,

Christophe

PS: j'envisage aussi un chauffage de ce type. Je serais intéressé d'avoir le
nom de la société à éviter en privé - hadri.christophe chez orange -
Ernest
Le #15482141
On 23 juil, 15:44, "Christophe, tout simplement" <Répondez moi sur
News @ Merci> wrote:

Et pour passer le contrat avec l'homme de l'art, l'architecte ou le conse il,
il aurait du faire appel à qui?

Je ne suis pas d'accord. S'il s'agit d'un particulier, l'entreprise est
d'éjà l'homme de l'art, et son devoir de conseil ne fait aucun doute. Là, en
l'occurence, il semble que le conseil minimum n'ait pas été donné.
La mauvaise fois de l'entreprise est de plus évidente, si elle a
effectivement dit (écrit) qu'elle fesait le plancher, et quelle dit ( écrit)
ensuite qu'elle ne fait pas la dalle. Sur ce simple point l'escroquerie
n'est, à mon avis, pas loin.





tout à fait d'accord, c'est très clair... ce qui l'est beaucoup moins
c'est
comment ça se fait que les pouvoirs publics permettent ces
agissements
parce que ce n'est pas exceptionnel, il-y-a beaucoup à faire pour
assainir la profession,
notamment chez les artisans... ("la première entreprise de
France" !...)

PS: j'envisage aussi un chauffage de ce type. Je serais intéressé d'a voir le
nom de la société à éviter en privé - hadri.christophe chez ora nge --



Je pense que ce serait aussi utile à bien des gens
Publicité
Poster une réponse
Anonyme