Luc Besson, VOD, ces choses

Le
Jean-Louis Matrat
Salut la foule,

Je viens de lire le billet du jour sur le blog de Maître Eolas, touj=
ours
intéressant, et aujourd'hui consacré à une réaction (=
sur le plan
juridique) des récents propos et tribunes de Luc Besson.
J'ai trouvé l'extrait suivant assez rigolo:

Luc Besson (dans Le Monde): «Il faut que cesse l'hypocrisie qui perm=
et à
de grandes institutions françaises et internationales de gagner de
l'argent sur le dos de créateurs qui ont perdu, rien qu'en France, 1=

milliard d'euros en 2008 à cause du piratage d'œuvres ciné=
matographiques
sur Internet.»

Maître Eolas: «Heu… Attends. Il y aurait eu selon toi 5=
00.000 films
téléchargés par jour en 2008. Soit 182.500.000(*) par an. =
Ce qui fait un
manque à gagner de 5,47 euros par film. Chiffre intéressant, qu=
and un
DVD dans le commerce coûte pas loin de 30 euros. D'où ma questi=
on
initiale : quand est-ce que je pourrais télécharger légale=
ment un film
que je pourrai regarder autant de fois que je le voudrai pour 5,50 euros =

(à ce prix là, tu augmentes même ta marge) ?»

(*) ce chiffre a donné lieu à des erreurs, comme quoi on peut Ã=
ªtre bon
en droit et nul en calcul ;-)

Bon, le truc complet c'est là:
http://www.maitre-eolas.fr/2009/02/16/1318-quelques-lecons-de-droit-a-l-a=
ttention-de-luc-besson
(toutefois, c'est un peu trop compliqué pour kowalski, je le crains)=


Bonne lecture

JLM
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
molaine
Le #18687431
Jean-Louis Matrat a écrit :
Salut la foule,

Je viens de lire le billet du jour sur le blog de Maître Eolas, toujours
intéressant, et aujourd'hui consacré à une réaction (sur le plan
juridique) des récents propos et tribunes de Luc Besson.
J'ai trouvé l'extrait suivant assez rigolo:

Luc Besson (dans Le Monde): «Il faut que cesse l'hypocrisie qui permet à
de grandes institutions françaises et internationales de gagner de
l'argent sur le dos de créateurs qui ont perdu, rien qu'en France, 1
milliard d'euros en 2008 à cause du piratage d'œuvres cinématographiques
sur Internet.»

Maître Eolas: «Heu… Attends. Il y aurait eu selon toi 500.000 films
téléchargés par jour en 2008. Soit 182.500.000(*) par an. Ce qui fait un
manque à gagner de 5,47 euros par film. Chiffre intéressant, quand un
DVD dans le commerce coûte pas loin de 30 euros. D'où ma question
initiale : quand est-ce que je pourrais télécharger légalement un film
que je pourrai regarder autant de fois que je le voudrai pour 5,50 euros
(à ce prix là, tu augmentes même ta marge) ?»

(*) ce chiffre a donné lieu à des erreurs, comme quoi on peut être bon
en droit et nul en calcul ;-)

Bon, le truc complet c'est là:
http://www.maitre-eolas.fr/2009/02/16/1318-quelques-lecons-de-droit-a-l-attention-de-luc-besson

(toutefois, c'est un peu trop compliqué pour kowalski, je le crains)

Bonne lecture

JLM



Evidemment, quelle question !!!
Daniel DRZ
Le #18692581
molaine news:499a5ed9$0$18394$:

Evidemment, quelle question !!!



Heu 30 euros c'était au début le tarif des DVD. Aujourd'hui les nouveautés
sont à 19,99 euros ;-). Et je dirais même que ça tend doucement vers les 15
euros. On trouve assez facilement des films à moins de 10 euros. Reste que
les classiques en raison sans doute des coût de restauration sont souvent
pas loin des 30 euros eux.
Néonmoins autant le prix des cd audio me choque car pour moi un cd ça ne
devrait pas dépaser 7/8 euros, autant je trouve le prix des dvd
raisonnable. Tout le mond a droit de vivre de son travail après tout.

Même le tarif des BR tend à baisser ces derniers temps, on commence à en
trouver à 25 euros.

Par contre la VoD sur les films et encore plus sur les séries, c'est
vraiment prendre les gens pour des cons. Ca coûte souvent plus cher que les
DVD et question contrainte, c'est carrément le bagne. Et puis pourquoi
attendre 6 mois pour acheter le film ??? Le public ciné et celui DVD n'est
pas à mon avis le même, on perd tout le buzz qui se fait autour du film
lors de sa projection et donc des ventes...

Enfin, j'ai reçu dernièrement un mail de kinépolis me signalant que leur
tarif passait à 9,30 euros la place... Même si les salles sont de qualités
(grand écran, projection numérique, film en 3D, son de qualité, fauteuil
accueillant surtout pour mon mètre 90) une sortie en famille à ce prix là
ça devient du luxe. Et comme le cinéma s'oriente très nettement en faveur
des CSP++, faut pas s'étonner de ne pas avoir en face des chiffres de conso
de masse. De moins en moins de monde c'est normal.

Pour finir je dirais aussi que si certains dans le mileu n'avaient pas des
salaires hors de prportion avec les bénéfices générés par leur oeuvre, il
serait sans doute possible à tout ce milieu de mieux vivre une période
difficile pour l'ensemble des mortels que nous sommes. Y a pas de raison
qu'on soit les seuls à en chier en ce moment...


--
http://www.nancy-guide.net
"On tue un homme : on est un assassin. On en tue des millions : on est un
conquérant. On les tue tous : on est un Dieu."
(Jean Rostand / 1894-1977 / Pensées d'un biologiste)
Jean-Louis Matrat
Le #18693221
en ce 17/02/2009 17:10, Daniel DRZ nous disait:

Heu 30 euros c'était au début le tarif des DVD. Aujourd'hui les nou veautés
sont à 19,99 euros ;-). Et je dirais même que ça tend doucement v ers les 15
euros. On trouve assez facilement des films à moins de 10 euros.



C'est à Eolas qu'il faut le dire!

Reste que
les classiques en raison sans doute des coût de restauration sont sou vent
pas loin des 30 euros eux.



Je pense que c'est plutôt une question d'étroitesse du marché.

Néonmoins autant le prix des cd audio me choque car pour moi un cd ç a ne
devrait pas dépaser 7/8 euros, autant je trouve le prix des dvd
raisonnable. Tout le mond a droit de vivre de son travail après tout.



Certes, mais je trouve moi que ce sont les DVD qui sont trop chers:
arrivant après le film en salle, ils ont bénéficié de la publicit é de
celui-ci, et ne demandent qu'un surcoût de production très faible par
rapport à celui du film. Avec des prévisions de ventes relativement
faciles et fiables à dégrossir.
Quant au pressage et au conditionnement, c'est quoi? Sans doute
largement sous les 2¤.
Par opposition, un CD est, en général, un produit ex nihilo qu'il fau t
produire (sens show biz), lancer commercialement, stocker, etc., en
prenant parfois quelques risques. Bon, les éditeurs en prennent de moin s
en moins, de risques, c'est vrai, hélas.

Même le tarif des BR tend à baisser ces derniers temps, on commence à en
trouver à 25 euros.



Et ça coûte moins de 20¤ pièce si on les prend par 2 chez Cinebox .

Par contre la VoD sur les films et encore plus sur les séries, c'est
vraiment prendre les gens pour des cons.



Non, des vilains méchants pirates.

JLM
kowalski
Le #18694181
On 16 fév, 23:59, Jean-Louis Matrat
Bon, le truc complet c'est là:http://www.maitre-eolas.fr/2009/02/16/131 8-quelques-lecons-de-droit-a...
(toutefois, c'est un peu trop compliqué pour kowalski, je le crains)



Tu dis cela parce que je corrige tes erreurs continuellement ?
Daniel DRZ
Le #18695821
Jean-Louis Matrat news:499aeeb9$0$18382$:

Certes, mais je trouve moi que ce sont les DVD qui sont trop chers:
arrivant après le film en salle, ils ont bénéficié de la publicité de
celui-ci, et ne demandent qu'un surcoût de production très faible par
rapport à celui du film. Avec des prévisions de ventes relativement
faciles et fiables à dégrossir.



J'ai lu un article des Années Laser qui détaillaient le coût de production
des Dvd. A priori si mes souvenirs sont bons, ce qui coûte relativement
cher ce sont les bonus. C'est sans doute pour cela qu'ils sont absents des
dvd à bas prix qu'on trouve. J'avoue que perso je les regarde très
rarement.


Par opposition, un CD est, en général, un produit ex nihilo qu'il faut
produire (sens show biz), lancer commercialement, stocker, etc., en
prenant parfois quelques risques. Bon, les éditeurs en prennent de
moins en moins, de risques, c'est vrai, hélas.



Peut être... mais je reste toujours sur le cul quand j'apprends que
certains artistes qui ont fait un tube ou deux en vivent encore après des
années, et bien mieux que moi.
Je dois relativisier en mentionnant la marge que se prennent grossites et
grandes surfaces. Il y a quelques années j'avais une connaissance qui avait
autoproduit un album pour son groupe. Vendus (sans bénéf) 40 frs ht à la
Fnac, les cd se sont retrouvés à 130 Frs prix grand public. Comme il me le
disait à l'époque, personne n'achétera un cd d'un groupe inconnu à ce prix.
Aujourd'hui, qaund je télécharge un album, c'est avant tout pour écouter ce
que je risque d'acheter et souvent c'est effacé rapidement. C'est là que
fait mal le piratage, on peut voir avant d'acheter et éviter ainsi de se
faire entuber par des albums où un ou deux titres sont potables.

Par contre la VoD sur les films et encore plus sur les séries, c'est
vraiment prendre les gens pour des cons.


Non, des vilains méchants pirates.



J'ai été éberlué il y a pas longtemps quand je me suis rendu compte que le
service de catchtv de tf1 était payant: l'émission gratuite de la veille
devenait payante le lendemain. Tu m'étonnes qu'il lutte contre
l'enregistrement sous toutes ses formes.



--
http://www.nancy-guide.net
"On tue un homme : on est un assassin. On en tue des millions : on est un
conquérant. On les tue tous : on est un Dieu."
(Jean Rostand / 1894-1977 / Pensées d'un biologiste)
Jean-Louis Matrat
Le #18696191
en ce 17/02/2009 20:59, Daniel DRZ nous disait:

J'ai lu un article des Années Laser qui détaillaient le coût de p roduction
des Dvd. A priori si mes souvenirs sont bons, ce qui coûte relativeme nt
cher ce sont les bonus.



Pas lu. L'explication est plausible, mais les films actuels intègrent l e
DVD dans la production dès le départ, y compris les bonus. Évidemme nt,
pour Autant en emporte le vent ou Citizen Kane, c'est différent ;-)

C'est sans doute pour cela qu'ils sont absents des
dvd à bas prix qu'on trouve. J'avoue que perso je les regarde très
rarement.



Pareil. "C'était génial de travailler tous ensemble dans cette ambian ce
formidable", on l'a vu une fois, ça suffit.

Peut être... mais je reste toujours sur le cul quand j'apprends que
certains artistes qui ont fait un tube ou deux en vivent encore après des
années, et bien mieux que moi.



Coluche disait: "dire qu'il suffirait que personne n'en achète pour que
ça ne se vende plus"!

Je dois relativisier en mentionnant la marge que se prennent grossites et
grandes surfaces.



Auriez-vous oublié qui était en première ligne pour promouvoir la l oi
DADVSI? Et lutter contre la licence globale?

JLM
Kachan
Le #18699511
Daniel DRZ a formulé la demande :
Peut être... mais je reste toujours sur le cul quand j'apprends que
certains artistes qui ont fait un tube ou deux en vivent encore après des
années, et bien mieux que moi.



A titre d'exemple, la chanson "Comme d'habitude" rapporte à elle seule
une dizaine de millions d'euros par an aux héritiers de Claude François
:-)

Un bon salaire de rentier, il aurait pu s'arrêter là ;-)
Publicité
Poster une réponse
Anonyme