[MAJ] Enfermés dehors...

Le
Cyril Fakiri
Bonjour,

Dans le cadre du plan grand froid, la mairie de Paris a ouvert,
courant décembre, 2 gymnases pour accueillir les sans logis qui le
souhaitent. Je vous propose quelques portraits de ces personnes
étonnantes.
http://www.cyrilfakiri.com --> recent work--> "Enfermés dehors"

Bonne visite et bonne année a tous.

Cyril..
http://www.cyrilfakiri.com
http://cyloux.blogspot.com
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 4
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Ricco
Le #3400451
Cyril Fakiri wrote:
Bonjour,

Dans le cadre du plan grand froid, la mairie de Paris a ouvert,
courant décembre, 2 gymnases pour accueillir les sans logis qui le
souhaitent. Je vous propose quelques portraits de ces personnes
étonnantes.
http://www.cyrilfakiri.com --> recent work--> "Enfermés dehors"

Bonne visite et bonne année a tous.


merci et à toi aussi

je me demandais pourquoi ce curieux titre
bon, ça va j'ai compris
impressionnant, quel accueil, quelle intimité quelle chaleur des lieux, je
finis par comprendre que certains ne veulent même pas en entendre parler.
c'est à se flinguer.
dehors sous une tente, c'est pas top non plus
mais je croyais que cette années ça ne devait plus exister, parait que le
texte sur le droit au logement sera applicable demain
je suis surtout impatient de voir les modalités, c'est sûr que les
prétendant n'auront plus, comme on dit en droit qu à élire domicile au
cabinet de leur avocat, ça risque de faire étrange, des coups a se faire
débouter ou se prendre outrage a magistrat
tes photos reflètent bien cette impression de vide, d'abandon, de
désintérêt.

--
Ricco

filh
Le #3400441
Cyril Fakiri
Bonjour,

Dans le cadre du plan grand froid, la mairie de Paris a ouvert,
courant décembre, 2 gymnases pour accueillir les sans logis qui le
souhaitent. Je vous propose quelques portraits de ces personnes
étonnantes.
http://www.cyrilfakiri.com --> recent work--> "Enfermés dehors"


Très bien... mais quelque part tu es resté assez loin... plus loin que
dans les manifs.

Tu pourrais nous raconter comment tu as pu aller là bas ? T'as eu des
contacts avec qui ? Comment ça s'est passé ?

FiLH
--
Le fondement du constat bourgeois, c'est le bon sens, c'est-à-dire
une vérité qui s'arrête sur l'ordre arbitraire de celui qui la parle.
Roland Barthes.
http://www.filh.org

daniel patin
Le #3400391
Cyril Fakiri wrote:
Bonjour,

Dans le cadre du plan grand froid, la mairie de Paris a ouvert,
courant décembre, 2 gymnases pour accueillir les sans logis qui le
souhaitent. Je vous propose quelques portraits de ces personnes
étonnantes.
http://www.cyrilfakiri.com --> recent work--> "Enfermés dehors"



j'aime bien car les commentaires sont assez significatifs et
indispensables. ces gens là sont des hommes.
j'ai froid pour eux.

--
daniel.patin (et non pas marcel.dugenou)
http://leinad-fr.net le blog
http://www.daniel-patin.net sur mon mac
http://daniel.patin.adsl.free.fr/ quelques photos

Cyril Fakiri
Le #3400381
Très bien... mais quelque part tu es resté assez loin... plus loin que
dans les manifs.


Tout l'intérêt, selon moi, était d'intégrer l'environnement pour
situer les choses, d'où ce manque de proximité. D'autre part, je ne
voulais pas trop empieter sur l'espace de mes interlocuteur. J'étais
dans leur chambre en quelque sorte.

Tu pourrais nous raconter comment tu as pu aller là bas ? T'as eu des
contacts avec qui ? Comment ça s'est passé ?


Je suis déjà allé dans un gymnase il y a 5 ans et je me suis dit que,
le froid arrivant, ca pourrait être le bon moment pour u retourner.
Je me suis renseigné 2 minutes sur le net pour savoir si cette année
encore des gymnases allaient être mis a dispo. En général ils ouvrent
plus tard mais la vague de froid est arrivée plus tôt cette année.
Il y en avait déja 2 ouverts. Je me suis donc rendu sur place, y ai
expliqué ma démarche à l'encadrement et réalisé le travail en 4
soirées... Jusque là pas de pb particulier. Le plus compliqué c'est
face aux sans abri. Je ne veux pas tomber dans la compassion ou dans
l'empathie absolue. Je veux un vrai dialogue, je veux apprendre des
choses et je veux faire de l'image. Ca prend du temps, je discutre
beaucoup et surtout j'écoute beaucoup. L'isolement est réel et le
besoin de se confier bien présent. J'ai fait de belles rencontres, et
je reviens avec plein de belles histoires en tête.



Cyril..
http://www.cyrilfakiri.com
http://cyloux.blogspot.com

mouillot.francois
Le #3400351
On 1 jan, 20:06, Cyril Fakiri
Très bien... mais quelque part tu es resté assez loin... plus loin qu e
dans les manifs.


Tout l'intérêt, selon moi, était d'intégrer l'environnement pour
situer les choses, d'où ce manque de proximité. D'autre part, je ne
voulais pas trop empieter sur l'espace de mes interlocuteur. J'étais
dans leur chambre en quelque sorte.

Tu pourrais nous raconter comment tu as pu aller là bas ? T'as eu des
contacts avec qui ? Comment ça s'est passé ?


Je suis déjà allé dans un gymnase il y a 5 ans et je me suis dit que ,
le froid arrivant, ca pourrait être le bon moment pour u retourner.
Je me suis renseigné 2 minutes sur le net  pour savoir si cette anné e
encore des gymnases allaient être mis a dispo. En général ils ouvren t
plus tard mais la vague de froid est arrivée plus tôt cette année.
Il y en avait déja 2 ouverts. Je me suis donc rendu sur place, y ai
expliqué ma démarche à l'encadrement et réalisé le travail en 4
soirées... Jusque là pas de pb particulier. Le plus compliqué c'est
face aux sans abri. Je ne veux pas tomber dans la compassion ou dans
l'empathie absolue. Je veux un vrai dialogue, je veux apprendre des
choses et je veux faire de l'image. Ca prend du temps, je discutre
beaucoup et surtout j'écoute beaucoup. L'isolement est réel et le
besoin de se confier bien présent. J'ai fait de belles rencontres, et
je reviens avec plein de belles histoires en tête.

Cyril..http://www.cyrilfakiri.comhttp://cyloux.blogspot.com


bonjour,

je suis bénévole dans un centre d'accueil de nuit "alimenté" par le
115 du 92 et je reste un peu étonné de votre expression "je reviens
avec plein de belles histoires en tête"...
par contre la prise de distance ne m'étonne pas (je crois comprendre
"proximité" de la prise de vue) ; une hypothèse : inverser les rôles
et s'imaginer en ces lieux devant un photographe (après avoir
imaginé : je suis dans la rue, c'est l'hiver, où vais-je dormir ce
soir ?) ;

cordialement

--
françois mouillot


filh
Le #3400341
Cyril Fakiri
Très bien... mais quelque part tu es resté assez loin... plus loin que
dans les manifs.


Tout l'intérêt, selon moi, était d'intégrer l'environnement pour
situer les choses, d'où ce manque de proximité. D'autre part, je ne
voulais pas trop empieter sur l'espace de mes interlocuteur. J'étais
dans leur chambre en quelque sorte.

Tu pourrais nous raconter comment tu as pu aller là bas ? T'as eu des
contacts avec qui ? Comment ça s'est passé ?


Je suis déjà allé dans un gymnase il y a 5 ans et je me suis dit que,
le froid arrivant, ca pourrait être le bon moment pour u retourner.
Je me suis renseigné 2 minutes sur le net pour savoir si cette année
encore des gymnases allaient être mis a dispo. En général ils ouvrent
plus tard mais la vague de froid est arrivée plus tôt cette année.
Il y en avait déja 2 ouverts. Je me suis donc rendu sur place, y ai
expliqué ma démarche à l'encadrement et réalisé le travail en 4
soirées... Jusque là pas de pb particulier. Le plus compliqué c'est
face aux sans abri. Je ne veux pas tomber dans la compassion ou dans
l'empathie absolue. Je veux un vrai dialogue, je veux apprendre des
choses et je veux faire de l'image. Ca prend du temps, je discutre
beaucoup et surtout j'écoute beaucoup. L'isolement est réel et le
besoin de se confier bien présent. J'ai fait de belles rencontres, et
je reviens avec plein de belles histoires en tête.


Merci...

FiLH

--
Le fondement du constat bourgeois, c'est le bon sens, c'est-à-dire
une vérité qui s'arrête sur l'ordre arbitraire de celui qui la parle.
Roland Barthes.
http://www.filh.org


Pierre Pallier
Le #3400331
Hello, Cyril Fakiri a écrit dans

Dans le cadre du plan grand froid, la mairie de Paris a ouvert,
courant décembre, 2 gymnases pour accueillir les sans logis qui le
souhaitent. Je vous propose quelques portraits de ces personnes
étonnantes.
http://www.cyrilfakiri.com --> recent work--> "Enfermés dehors"


La visite commence à 19h19 et se termine à 19h25...
Et bizarrement, je sens aussi une distance, je n'avais pas lu les
commentaires au départ, laissant les photos se débrouiller toutes seules.
Sans doute était-ce là mon tort. Sacrées ambiances tout de même !

Bonne visite et bonne année a tous.


Pareil, que 2008 te soit profitable.
--
Pierre.
Mes photographies : La FAQ de frp : Les news avec 40tude Dialog : http://perso.wanadoo.fr/pierre.pallier/Dialog

Cyril Fakiri
Le #3400321
bonjour,

je suis bénévole dans un centre d'accueil de nuit "alimenté" par le
115 du 92 et je reste un peu étonné de votre expression "je reviens
avec plein de belles histoires en tête"...


Et bien contrairement à l'idée que l'on se fait, et moi le premier, il
n'y a pas que du malheur dans la vie de ces hommes. Il y a des
expériences, des aventures et des parcours intéressants. Il y a aussi
de la joie malgré les difficultés. Il y a aussi des gens complètement
renfermé et refractaires a toute communication. Ceux là, je ne les
montre pas car je respecte avant tout leur choix de ne pas être
photographiés.

par contre la prise de distance ne m'étonne pas (je crois comprendre
"proximité" de la prise de vue) ;


on peut dire aussi "pudeur"

une hypothèse : inverser les rôles
et s'imaginer en ces lieux devant un photographe (après avoir
imaginé : je suis dans la rue, c'est l'hiver, où vais-je dormir ce
soir ?) ;


Je n'ai pas eu cette démarche car je souhaitais rester dans mon rôle
de photographe. Si je l'avais fait, je ne sais pas si j'aurais eu le
courage d'y aller. J'avoue que ce n'est pas évident.



Cyril..
http://www.cyrilfakiri.com
http://cyloux.blogspot.com

Cyril Fakiri
Le #3400311
On Tue, 1 Jan 2008 21:19:17 +0100, Pierre Pallier

Hello, Cyril Fakiri a écrit dans

Dans le cadre du plan grand froid, la mairie de Paris a ouvert,
courant décembre, 2 gymnases pour accueillir les sans logis qui le
souhaitent. Je vous propose quelques portraits de ces personnes
étonnantes.
http://www.cyrilfakiri.com --> recent work--> "Enfermés dehors"


La visite commence à 19h19 et se termine à 19h25...


... mais les images ne datent pas du même jour :o)) ... mais joli coup
d'oeil :o)
Cyril..
http://www.cyrilfakiri.com
http://cyloux.blogspot.com


Ricco
Le #3400301
wrote:



je suis bénévole dans un centre d'accueil de nuit "alimenté" par le
115 du 92



dans le 92 à Neuilly ?

--
Ricco

Publicité
Poster une réponse
Anonyme