Microscope USB: le miracle n'existe pas (encore)

Le
Markorki
Vous vous souvenez ?
Le 12/12/12 , je demandais ici même si quelqu'un avait une expérience
des "microscopes USB" qui sont en fait plutôt des espèces de webcam
dédiées à la macro/micro-protographie *utilitaire* à fort
grossissement. Le fil est visible entre autres là :

http://www.generation-nt.com/reponses/microscope-usb-experience-entraide-4109942.html?page=1

J'y donnais notamment mon "cahier des charges" :
"
Si quelqu'un a un tuyau correspondant à mon cahier des charges :
- 5Mp en photo, ( et au moins 640*480 en video ?)
- utilisation avec *et* sans PC (donc écran + slot SD)
- champ maxi de l'ordre de 3cm*2cm , mini de l'ordre de au moins 10 fois
moins (infos rarement communiquées, à déduire au petit bonheur des
autres infos)
- alim en autonome si possible pas trop exotique
"

Cahier des charges auquel j'ai ajouté entre temps la possibilité de
*mesurer* des objets sur les photos, grâce au logiciel livré avec
l'engin, puisque plusieurs proposent (et montrent des images, bidonnées
ou pas, d'exemples) cette possibilité. En effet, photographier sur le
terrain une fleur ou une bestiole minuscule, et savoir que ,
"puisqu'elle est au point et que l'appareil l'a prise avec tels réglages
(consignés dans les EXIF ?), on connait par le logiciel adéquat la
taille du champ embrassé, et donc de tous les objets visibles nets sur
la photo".

Oui, bon, j'ai donc commandé un engin fabriqué en allemagne (c'est ce
qui est dit), utilisable en autonome ou connecté à un PC, qui se trouve
chez Conrad, Amazon, et quelques autres, qui est le "presque bien" dont
je parlais le 19/12/2012 à 12:14.

Il est ici :
http://www.amazon.fr/Appareil-microscope-mobile-Import-Allemagne/dp/B006GE66VQ/ref=cm_cr_pr_pb_t


Hélas hélas, cet engin est très séduisant, bien fabriqué, mais pèche par
un logiciel inexistant et qui m'a gommé la webcam intégrée de mon
EEEpc-XP-pro , ce qui m'a amené à publier l'évaluation, évaluation qui
j'espère sera utile à d'autres.

Amazon est très sport, ils m'ont repris l'engin, et n'ont pas censuré
mon évaluation.

J'espère que cette évaluation sera transmise au fabricant et
l'encouragera à transformer son bel engin inutile (selon moi) en un truc
sympa, en ajoutant
- une consignation des réglages dans les exif (pour pouvoir mesurer les
objets à la prise de vue connecté à un PC, ou en différé sur PC pour les
photos prises en autonome).
- un logiciel de mesure véritable où ce n'est pas à l'opérateur d'entrer
le grossissement qu'il suppose (!!;-)
- un outil sous windows de choix d'entrée USB , et qui ne supprime pas
la webcam intégrée au couvercle du netbook (changer le cable d'entrée
USB ne sert à rien, le logiciel de prise de vue "capture" toujours ce
que voit la webcam du couvercle, en général la tronche de l'opérateur ;-(((

Mon évaluation est là :

http://www.amazon.fr/product-reviews/B006GE66VQ/ref=dp_top_cm_cr_acr_txt?ie=UTF8&showViewpoints=1
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Ghost-Rider
Le #25293942
Le 20/03/2013 10:53, Markorki a écrit :

Mon évaluation est là :
http://www.amazon.fr/product-reviews/B006GE66VQ/ref=dp_top_cm_cr_acr_txt?ie=UTF8&showViewpoints=1



Très intéressant.
Jacques DASSIÉ
Le #25295752
Markorki a écrit :
Vous vous souvenez ?
Le 12/12/12 , je demandais ici même si quelqu'un avait une expérience des
"microscopes USB" qui sont en fait plutôt des espèces de webcam dédiées à la
macro/micro-protographie *utilitaire* à fort grossissement. Le fil est
visible entre autres là :

http://www.generation-nt.com/reponses/microscope-usb-experience-entraide-4109942.html?page=1



Je t'avais répondu à l'époque et mon avis n'a pas changé.
Mon BRENNER (LIDL 79 ¤), à trois objectifs, est toujours en service,
avec sa caméra/oculaire USB.
Ça me dépanne... mais on ne peut comparer cet article avec du matériel
professionnel sérieux. C'est toutefois plus qu'un jouet.

--
Jacques DASSIÉ
http://archaero.com/
Markorki
Le #25296082
Jacques DASSIÉ a écrit :
Markorki a écrit :
Vous vous souvenez ?
Le 12/12/12 , je demandais ici même si quelqu'un avait une expérience
des "microscopes USB" qui sont en fait plutôt des espèces de webcam
dédiées à la macro/micro-protographie *utilitaire* à fort
grossissement. Le fil est visible entre autres là :

http://www.generation-nt.com/reponses/microscope-usb-experience-entraide-4109942.html?page=1




Je t'avais répondu à l'époque et mon avis n'a pas changé.
Mon BRENNER (LIDL 79 ¤), à trois objectifs, est toujours en service,
avec sa caméra/oculaire USB.
Ça me dépanne... mais on ne peut comparer cet article avec du matériel
professionnel sérieux. C'est toutefois plus qu'un jouet.




oui, mais ton engin couvre quels points de mon cahier des charges ?

- léger ? (bon, l'engin que j'ai testé est assez lourd, et sa densité
plairait aux gens qui aiment le côté "marteau" des Nikon historiques ;-)
mais comparé à un "vrai" microscope lesté d'une caméra d'oculaire...
- champ embrassé pouvant atteindre >= 3cm*2cm ? et descendre disons au
mm ou moins (beaucoup d'orchidées malgaches ont des fleurs <= 1mm)
- possibilité de mesure de champ/objets automatique : sinon il faut
prendre des notes, ce qu'on faisait avant le numérique, mais maintenant,
on a des outils sûrs pour le lieu (GPS) pourquoi pas aussi pour la
taille du champ ? puisque c'est **possible** par logiciel
- l'éclairage intégré à 8 leds manque d'ombres et n'a rien d'
"artistique" mais comme outil **documentaire** , ça marche (mais oui, ça
serait bien de pouvoir n'en allumer que certaines)

Le "matériel pro sérieux" , ça va, ça vient...

Par exemple, au milieu des années 90, je voulais utiliser un GPS pour
relever l'emplacement d'orchidées minuscules bien de chez nous (ex:
chamorchis alpina) **en_boutons** pour les retrouver **rapidement** une
semaine plus tard en fleurs. A cette époque, la précision du GPS était
au mieux de 30 à 50m (sauf module de resynchronisation utilisant des
balises fixes de l'IGN ou de l'ONF, qui étaient censées donner le mètre,
mais déjà 1m de marge pour trouver un chamorchis dans l'herbe, ça peut
durer une heure)... Et en plus de ça, le GPS à l'époque côutait environ
2000ff et le module supplémentaire largement autant, et l'autonomie d'un
jeu de **bonnes** piles ne dépassait guère 3heures, voire nettement moins...
Maintenant, pour 50¤, tu as un IgotU, précision de l'ordre du mètre,
moins de 40g, 260K points de mémoire, autonomie dépassant la semaine si
on prend des points espacés dans le temps...
... et le point commun avec le microscope que j'ai testé, c'est que le
logiciel est **très_perfectible**. Il n'y a pas de moyen simple, sur une
trace internet (google-earth), d'obtenir la date/heure d'un point de la
trace, entre autres lourdeurs/pb d'ergonomie...
exemple : http://www.a-trip.com/tracks/view/70760

La trace à facettes et qui fait des "cordes" entre 2 points de la
route/Piste, c'est dû au paramétrage du traçage : toutes les 10mn à
pied, toutes les 1mn si vitesse > 20km/h, veille si >1mn sans bouger
(par détecteur de mouvement), ou arrêt pur et simple quand on allait
d'un point à un autre **sans** arrêt "intéressant", fonctionnement
possible parce que le recalage à froid est assez rapide (< 4mn je crois)
en cas de point d'intérêt imprévu.
jdanield
Le #25296142
Le 21/03/2013 11:06, Markorki a écrit :

... et le point commun avec le microscope que j'ai testé, c'est que le
logiciel est **très_perfectible**. Il n'y a pas de moyen simple, sur
une trace internet (google-earth), d'obtenir la date/heure d'un point
de la trace, entre autres lourdeurs/pb d'ergonomie...
exemple : http://www.a-trip.com/tracks/view/70760




as-tu essayé d'autres logiciels? ca ne manque sans doute pas.

seul le firmware (logiciel interne) peut rarement être changé et s'il
ne note pas les exifs...

est-e que ca fait vraiment mieux qu'un APN en macro après recadrage?

jdd
Markorki
Le #25296212
jdanield a écrit :
Le 21/03/2013 11:06, Markorki a écrit :

... et le point commun avec le microscope que j'ai testé, c'est que le
logiciel est **très_perfectible**. Il n'y a pas de moyen simple, sur
une trace internet (google-earth), d'obtenir la date/heure d'un point
de la trace, entre autres lourdeurs/pb d'ergonomie...
exemple : http://www.a-trip.com/tracks/view/70760




as-tu essayé d'autres logiciels? ca ne manque sans doute pas.

seul le firmware (logiciel interne) peut rarement être changé et s'il ne
note pas les exifs...

est-e que ca fait vraiment mieux qu'un APN en macro après recadrage?



Le modèle testé avait un capteur de 5Mpixels réels (présenté comme
montant à 12Mp interpolés ;-) et résolution video proche du DV.
L'intérêt est pour les très forts grossissements, de ne pas monter
30cm/>1kg d'optique ni passer 1/4h à obtenir enfin une image mise au
point et **encore_au_point** lors du déclenchement, en apnée prolongée ...

C'est moins beau, mais aussi détaillé, et lisible pour cause
d'éclairage puissant bien placé, sans être trop gourmand en énergie.

Pour le changement de logiciel, je ne sais pas si tu parles de
microscope USB ou de balise.

Sur le forum de la balise, il semble que personne n'utilise d'autre
logiciel de partage de trace sur internet (mise sur google-earth), mais
ça existe peut-être, puisque les fichiers de données générés sont à un
format utilisé aussi par des traceurs d'autres marques orientés VTT ou
trail/raid montagne.

Pour le microscope, ce que j'espère (sans trop y croire) c'est que mon
évaluation encourage le *fabricant* à changer le firmware pour noter les
positions de zoom + MAP dans les EXIF et d'ajouter leur utilisation
*intelligente* dans leur logiciel, qui par ailleurs est assez invalidant
pour un PC qui a une autre webcam.

Petit détail amusant : le microscope marche très bien avec cheese sous
Ubuntu pour l'observation directe.
jmp
Le #25298112
Bonjour,

- champ embrassé pouvant atteindre >= 3cm*2cm ? et descendre disons au
mm ou moins (beaucoup d'orchidées malgaches ont des fleurs <= 1mm)



Un champ de 1mm conduit à de forts grossissements. Il faut un objectif
de microscope 20x, SLWD... avec comme inconvénients une profondeur de
champ de qqs µm... et un éclairage puissant.

Tu devrais regarder du coté du swift FM-31
http://www.microscopies.com/DOSSIERS/Magazine/Articles/D-VOISIN-Swift/vierge.htm
http://www.lenaturaliste.net/forum/viewtopic.php?f%9&tA07&start
Qu'il faudra coupler avec un APN.


Maintenant, pour 50¤, tu as un IgotU, précision de l'ordre du mètre,


La précision est toujours de 40 ou 50m... rien n'a changé.

moins de 40g, 260K points de mémoire, autonomie dépassant la semaine si
on prend des points espacés dans le temps...



Reste à l'alimenter... mais on peut le faire avec un chargeur simple 5v,
un accu 5v ou une cellule solaire 5v.

.... et le point commun avec le microscope que j'ai testé, c'est que le
logiciel est **très_perfectible**. Il n'y a pas de moyen simple, sur une
trace internet (google-earth), d'obtenir la date/heure d'un point de la
trace, entre autres lourdeurs/pb d'ergonomie...
exemple : http://www.a-trip.com/tracks/view/70760



Il faut utiliser NoniMapView (input ngt), et ma moulinette (gpx -> ngt)
pour avoir une information de date et heure.

La trace à facettes et qui fait des "cordes" entre 2 points de la
route/Piste, c'est dû au paramétrage du traçage : toutes les 10mn à
pied, toutes les 1mn si vitesse > 20km/h, veille si >1mn sans bouger
(par détecteur de mouvement), ou arrêt pur et simple quand on allait
d'un point à un autre **sans** arrêt "intéressant", fonctionnement
possible parce que le recalage à froid est assez rapide (< 4mn je crois)
en cas de point d'intérêt imprévu.


On peut aussi régler les heures de démarrage et d'arrêt.

Cordialement
--
JMP
Visitez mon site sur la proto informatique, l'électronique, la photo et
la macro-photographie: http://pichotjm.free.fr/
Markorki
Le #25298802
jmp a écrit :
Bonjour,

- champ embrassé pouvant atteindre >= 3cm*2cm ? et descendre disons au
mm ou moins (beaucoup d'orchidées malgaches ont des fleurs <= 1mm)



Un champ de 1mm conduit à de forts grossissements. Il faut un objectif
de microscope 20x, SLWD... avec comme inconvénients une profondeur de
champ de qqs µm... et un éclairage puissant.

Tu devrais regarder du coté du swift FM-31
http://www.microscopies.com/DOSSIERS/Magazine/Articles/D-VOISIN-Swift/vierge.htm

http://www.lenaturaliste.net/forum/viewtopic.php?f%9&tA07&start
Qu'il faudra coupler avec un APN.



Oui, mais non, le swift est **diascopique**, je ne fais que de la macro
sans prélèvement (sauf exception si population très nombreuse, on
s'accorde une "facilité" en cueillant une fleur d'une inflorescence
fournie. Je sais, ça parait idiot alors qu'un brulis détruit parfois des
tas de km² sans réel besoin, mais quand on s'impose une règle, il faut
s'y tenir tant que possible...)
tavy ? ici déjà de quelque temps (petites plantes pionnières par endroit)
http://cjoint.com/13ma/CCwuydUU2VB_mm_2011-02-22_06-45-47_k200__007406.jpg
là, charbonniers au travail t (dans une "réserve spéciale" ;-(((
http://cjoint.com/13ma/CCwuBIIPuCg_mm_2011-02-22_06-48-59_k200__007407.jpg
Or donc, je fais de l'épiscopique et je 'ai pas trop envie d'ajouter qqs
kilos de plus à mes > 5kg dephoto (le PC de 1100g ne va que rarement sur
le terrain)


Maintenant, pour 50¤, tu as un IgotU, précision de l'ordre du mètre,


La précision est toujours de 40 ou 50m... rien n'a changé.



curieux, parce que les traces à pied faites dans des chemins étroits
faiys dans les 2 sens à 2 ou 3 h d'intervalle se superposent quasiment
au zzom maxi de G-earth. Je pense que c'est mieux dès qu'on a plus de 5
ou 6 satellites...

moins de 40g, 260K points de mémoire, autonomie dépassant la semaine si
on prend des points espacés dans le temps...



Reste à l'alimenter... mais on peut le faire avec un chargeur simple 5v,
un accu 5v ou une cellule solaire 5v.


J'ai dépassé 8j en 2011, sauf si l'accu est nttement malade, ça ira
mieux cette année (je crois pas plus de 5j loin d'une prise ... mais mon
PC peut faire "accu pour IGotU" le soir sous la tente ;-)

.... et le point commun avec le microscope que j'ai testé, c'est que le
logiciel est **très_perfectible**. Il n'y a pas de moyen simple, sur une
trace internet (google-earth), d'obtenir la date/heure d'un point de la
trace, entre autres lourdeurs/pb d'ergonomie...
exemple : http://www.a-trip.com/tracks/view/70760



Il faut utiliser NoniMapView (input ngt), et ma moulinette (gpx -> ngt)
pour avoir une information de date et heure.



Je suis intéressé par ta moulinette, je ne me souviens plus si tu
l'avais proposée, je vais consulter les archives ;-)


La trace à facettes et qui fait des "cordes" entre 2 points de la
route/Piste, c'est dû au paramétrage du traçage : toutes les 10mn à
pied, toutes les 1mn si vitesse > 20km/h, veille si >1mn sans bouger
(par détecteur de mouvement), ou arrêt pur et simple quand on allait
d'un point à un autre **sans** arrêt "intéressant", fonctionnement
possible parce que le recalage à froid est assez rapide (< 4mn je crois)
en cas de point d'intérêt imprévu.


On peut aussi régler les heures de démarrage et d'arrêt.




oui, mais dans mon cas, les jours ont souvent des horaires
imprévisibles, donc arrêt manuel de temps en temps .
jdanield
Le #25298852
Le 22/03/2013 20:39, Markorki a écrit :

J'ai dépassé 8j en 2011, sauf si l'accu est nttement malade, ça ira
mieux cette année (je crois pas plus de 5j loin d'une prise ... mais
mon PC peut faire "accu pour IGotU" le soir sous la tente ;-)



2 ou trois accus de rechange... c'est ni gros ni lourd

jdd
jmp
Le #25299162
Le 22/03/2013 20:45, jdanield a écrit :
Le 22/03/2013 20:39, Markorki a écrit :

J'ai dépassé 8j en 2011, sauf si l'accu est nttement malade, ça ira
mieux cette année (je crois pas plus de 5j loin d'une prise ... mais
mon PC peut faire "accu pour IGotU" le soir sous la tente ;-)



2 ou trois accus de rechange... c'est ni gros ni lourd

jdd





Bonjour,

L'accu est interne... la seule possibilité est d'alimenter le module gps
via la prise usb. D'où la proposition de prendre un accu 5 v (et comme
un accu 5v + cellule solaire ne coûte qu'un ou 2 euros de plus...)
Mais tout cela rajoute du poids! surtout dans un sac à dos.

--
JMP
Visitez mon site sur la proto informatique, l'électronique, la photo et
la macro-photographie: http://pichotjm.free.fr/
jmp
Le #25299172
Le 22/03/2013 20:39, Markorki a écrit :
jmp a écrit :
Bonjour,

- champ embrassé pouvant atteindre >= 3cm*2cm ? et descendre disons au
mm ou moins (beaucoup d'orchidées malgaches ont des fleurs <= 1mm)



Un champ de 1mm conduit à de forts grossissements. Il faut un objectif
de microscope 20x, SLWD... avec comme inconvénients une profondeur de
champ de qqs µm... et un éclairage puissant.

Tu devrais regarder du coté du swift FM-31
http://www.microscopies.com/DOSSIERS/Magazine/Articles/D-VOISIN-Swift/vierge.htm


http://www.lenaturaliste.net/forum/viewtopic.php?f%9&tA07&start
Qu'il faudra coupler avec un APN.



Oui, mais non, le swift est **diascopique**, je ne fais que de la macro
sans prélèvement (sauf exception si population très nombreuse, on
s'accorde une "facilité" en cueillant une fleur d'une inflorescence
fournie. Je sais, ça parait idiot alors qu'un brulis détruit parfois des
tas de km² sans réel besoin, mais quand on s'impose une règle, il faut
s'y tenir tant que possible...)
tavy ? ici déjà de quelque temps (petites plantes pionnières par endroit)
http://cjoint.com/13ma/CCwuydUU2VB_mm_2011-02-22_06-45-47_k200__007406.jpg
là, charbonniers au travail t (dans une "réserve spéciale" ;-(((
http://cjoint.com/13ma/CCwuBIIPuCg_mm_2011-02-22_06-48-59_k200__007407.jpg
Or donc, je fais de l'épiscopique et je 'ai pas trop envie d'ajouter qqs
kilos de plus à mes > 5kg dephoto (le PC de 1100g ne va que rarement sur
le terrain)



Il faut développer les liens... et regarder les compatibles. Prendre des
photos avec un champ de 1mm, impose du matériel précis. Le swift permet
de faire de l'episcopie donc avec éclairage d'appoint. C'est loin d'être
simple. Et en plus les objectifs ne sont pas standard en diamètre ais
ils offrent une distance de travail permettant un éclairage epi.
Il existe aussi des microscopes de terrain Nikon, très recherché sur la
baie. Un compatible est encore plus rare. Mais toujours en dia.

Un autre problème concernant le 1mm de champ, est l'obligation de stacking.
La solution consiste à s'inventer un système.

Maintenant, pour 50¤, tu as un IgotU, précision de l'ordre du mètre,


La précision est toujours de 40 ou 50m... rien n'a changé.



curieux, parce que les traces à pied faites dans des chemins étroits
faiys dans les 2 sens à 2 ou 3 h d'intervalle se superposent quasiment
au zzom maxi de G-earth. Je pense que c'est mieux dès qu'on a plus de 5
ou 6 satellites...



Je regarde avec un zoom 18 sur Google map. Et on voit bien
l'imprécision. Mais je n'ai qu'un 120. Tu as probablement le GT600. Et
si tu confirme une nette amélioration, je pourrais passer à l'achat.

moins de 40g, 260K points de mémoire, autonomie dépassant la semaine si
on prend des points espacés dans le temps...



Reste à l'alimenter... mais on peut le faire avec un chargeur simple 5v,
un accu 5v ou une cellule solaire 5v.


J'ai dépassé 8j en 2011, sauf si l'accu est nttement malade, ça ira
mieux cette année (je crois pas plus de 5j loin d'une prise ... mais mon
PC peut faire "accu pour IGotU" le soir sous la tente ;-)



Oui mais le PC va vite se décharger...

.... et le point commun avec le microscope que j'ai testé, c'est que le
logiciel est **très_perfectible**. Il n'y a pas de moyen simple, sur une
trace internet (google-earth), d'obtenir la date/heure d'un point de la
trace, entre autres lourdeurs/pb d'ergonomie...
exemple : http://www.a-trip.com/tracks/view/70760



Il faut utiliser NoniMapView (input ngt), et ma moulinette (gpx -> ngt)
pour avoir une information de date et heure.



Je suis intéressé par ta moulinette, je ne me souviens plus si tu
l'avais proposée, je vais consulter les archives ;-)



On en trouve une version ici http://pichotjm.free.fr/Photos/GPS/GPS.html
Le logiciel continue à être amélioré, mais comme personne ne montre de
l'intérêt, je continue pour moi. Et j'y place des fonctions qui n'ont
pas à être diffusées, tout en assurant que les seules fonctions que
j'utilise sont bien testées.

La trace à facettes et qui fait des "cordes" entre 2 points de la
route/Piste, c'est dû au paramétrage du traçage : toutes les 10mn à
pied, toutes les 1mn si vitesse > 20km/h, veille si >1mn sans bouger
(par détecteur de mouvement), ou arrêt pur et simple quand on allait
d'un point à un autre **sans** arrêt "intéressant", fonctionnement
possible parce que le recalage à froid est assez rapide (< 4mn je crois)
en cas de point d'intérêt imprévu.


On peut aussi régler les heures de démarrage et d'arrêt.




oui, mais dans mon cas, les jours ont souvent des horaires
imprévisibles, donc arrêt manuel de temps en temps .



Disons que cela permet d'éteindre automatiquement le gps entre 22h et 6h
(ou 18h et 8h). Cela gagne 30% (?) en autonomie. il faut en effet aussi
penser à éteindre manuellement (pour les trails longs) mais j'ai une
nette tendance à oublier!

J'ai depuis qqs jours un problème de clé API Google Maps avec @trip PC.
On me demande de recréer une clé. As-tu ce genre de problème?

--
JMP
Visitez mon site sur la proto informatique, l'électronique, la photo et
la macro-photographie: http://pichotjm.free.fr/
Publicité
Poster une réponse
Anonyme