Mort du SACD

Le
azincourt
Lu dans le mode d'emploi du Blu-ray disc Sony BDP-S1E, page 6 :
exemples de disques incompatibles avec le lecteur :
couche HD des Super Audio CD.

Sony anticiperait ainsi l'annonce officiel de l'arrêt du format SACD. Il est
vrai que les bacs des disquaires ne contiennent pas beaucoup de SACD. Le
SACD est donc mort aujourd'hui.
Internet, le piratage, le MP3, le I-Pod ont tué la haute fidélité.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 4
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Jean-Louis Matrat
Le #13913961
en ce 14/10/2007 13:51, azincourt nous disait:

Internet, le piratage, le MP3, le I-Pod ont tué la haute fidélité.



J'ai tendance à incriminer plutôt la cupidité des éditeurs de CD, mais
j'ai très mauvais esprit.
Et puis la hifi n'est pas morte, il y a encore des tonnes de 33 tours,
en cherchant bien.

JLM
Le Forgeron
Le #13913951
Le 14.10.2007 14:25, Jean-Louis Matrat nous fit lire :
en ce 14/10/2007 13:51, azincourt nous disait:

Internet, le piratage, le MP3, le I-Pod ont tué la haute fidélité.






Restreindre la haute-fidelité à l'un des maillons purement technique
de la chaîne est une vilainie intellectuelle.
Le CD a tué le SACD... pareil.
La license SACD a tué le SACD. (à trop vouloir se gaver, on tue la
poule...)

Depuis qu'on accepte le CD comme Hifi, on néglige le contenu.
(j'ai toujours un problème conceptuel concernant les
intermodulations de phases de deux signaux de fréquences élévées et
proches (disons 15 kHz et 16 kHz) face à un théoreme de Shanon et
les 44,1 kHz du CD, mais le pire est certainement la compression et
l'expansion du volume de chaque piste depuis plus d'une décennie).

J'ai tendance à incriminer plutôt la cupidité des éditeurs de CD, mais
j'ai très mauvais esprit.



Y a de ça, et la disparition de preneurs de son et d'ingénieurs du
son travaillant avec des oreilles et non pas en batch avec des
montagnes de pistes à traiter, et le critére "diffusion radio,
récepteur en voiture": niveau moyen 0db, dynamique inférieur à 3db.

Le pire étant probablement les traitements automatiques réglé sur
une seule voie, appliqué en sourd à l'autre (Et une voie gauche qui
sature & ecrete parce qu'elle était plus forte que la voie de droite
servant à régler le compresseur...)

CD: 96 dB de dynamique, 6 d'utilisé!
A quoi bon avoir un support plus performant qu'un 45 tours ? Le CD a
la seule nouveauté valable: l'accés direct a une plage et le mode
random.
(Et si peu d'éditeur de CD qui dans une plage mettent des indexes...
et si peu de lecteurs CD qui savent géré les indexes... et le
CD-Text est si rare en boutique, c'est pourtant pas compliqué et ça
peut être un plus-produit certain... non, on chiale, on pleure, on
trèpigne et on taxe de partout).

Et puis la hifi n'est pas morte, il y a encore des tonnes de 33 tours,
en cherchant bien.



Certes. Mais la chanson est morte: On cache la voix monotonale sous
une ligne mélodique instrumentale et celle-ci sous une couverture
rythmique bien épaisse. ça facilite les reprises et les traductions
pour l'étranger.
xcomm
Le #13913941
Jean-Louis Matrat a écrit :
J'ai tendance à incriminer plutôt la cupidité des éditeurs de CD, mais
j'ai très mauvais esprit.
JLM


Bonjour Jean-Louis,

C'est pas faut. Quand on voit la rapidité, et l'énergie qu'ils dépensent
pour instaurer au plus vite de nouvelles taxes sur les support des
cartes des photographes et de leurs disques, photographes, qui c'est
bien connus piratent la musique à chaque déclenchement sur leur boîtier. ;-)

Je ne vois pas le même empressement à nous sortir tous les nouveaux
enregistrement en SACD hybride, avec des prises de son de qualité.

Alors OUI, je peux fortement être amené à penser que l'amour de la
musique de qualité et de leur métier n'est qu'un lointain souvenir, et
qu'ils préfèrent taxer les pauvres photographes qui se demandent ce
qu'ils ont fait de mal...

A quelques centimes sur toutes les mémoires vendues, ça fait déjà un max
d'argent, et je ne suis pas sur que le pauvre artiste, et encore plus
l'indépendant en voit un jour la couleur à la hauteur de l'ampleur de ce
racket.

Bonne journée.
A+, Xavier
xcomm
Le #13913931
Le Forgeron a écrit :
Y a de ça, et la disparition de preneurs de son et d'ingénieurs du
son travaillant avec des oreilles et non pas en batch avec des
montagnes de pistes à traiter, et le critére "diffusion radio,
récepteur en voiture": niveau moyen 0db, dynamique inférieur à 3db.

Le pire étant probablement les traitements automatiques réglé sur
une seule voie, appliqué en sourd à l'autre (Et une voie gauche qui
sature & ecrete parce qu'elle était plus forte que la voie de droite
servant à régler le compresseur...)

CD: 96 dB de dynamique, 6 d'utilisé!


Bonjour,

La dessus, nous sommes tous d'accord. Il nous faut des enregistrements
digne de ce nom, s'il veuille regagner le coeur des auditeurs.

Si certains souhaitent jouer de la compression, libre à eux, mais, qu'on
ne l'impose pas à tous le monde !

Mais bon, je suis un privilégié. Dans le classique, on trouve encore des
SACD bien enregistrés, donc tout n'est pas perdu.

Allez, EDITEUR de tout horizon, faites un effort pour nous produire vos
nouvelles sorties en SACD de qualité !

Bonne jouréne.
A+, Xavier
Runge4
Le #13913921
TOUT DE SUITE LES GRANDS MOTS

"azincourt" news:471202ab$0$5094$
Lu dans le mode d'emploi du Blu-ray disc Sony BDP-S1E, page 6 :
exemples de disques incompatibles avec le lecteur :
couche HD des Super Audio CD.

Sony anticiperait ainsi l'annonce officiel de l'arrêt du format SACD. Il
est vrai que les bacs des disquaires ne contiennent pas beaucoup de SACD.
Le SACD est donc mort aujourd'hui.
Internet, le piratage, le MP3, le I-Pod ont tué la haute fidélité.



R. Daneel Olivaw
Le #13913911
azincourt a écrit :

Internet, le piratage, le MP3, le I-Pod ont tué la haute fidélité.



Sur le net, rien n'empeche de distribuer de la musique en utilisant tous
les formats imaginables. Par exemple sur http://www.archive.org on
trouve du FLAC 24 bits.

Et au contraire du SACD, les moindres coûts de distributions pourraient
permettre l'émergence du 24 bits / 192 kHz sous forme digitale, même
s'il n'intéresse qu'une niche de la clientele.

A terme, avec les coûts des mémoires de masse à la baisse, on verra
arriver des baladeurs supportant le 24 bits losseless. Le surcout du 24
bits au niveau de la production, s'il y en a un, est améné à disparaitre.

Internet multiplie les opportunités pour les consommateurs, les artistes
et les labels.

Certes nous sommes dans le creux de la vague, mais ça va repartir.
sebastienmarty
Le #13913871
MELMOTH
Il était donc possible de relire en boucle juste un extrait
(index)A-(index)B, déterminé par l'utilisateur !...



Ça, beaucoup de lecteurs (et pas forcément haut de gamme) savent le
faire. Ça n'a rien à voir avec les index de pistes.

--
[SbM]
"If the French were really intelligent, they'd speak English" (W. Sheed)
sebastienmarty
Le #13913851
MELMOTH
Ce cher mammifère du nom de SbM nous susurrait, le lundi 15/10/2007,
dans nos oreilles grandes ouvertes mais un peu sales quand même, et
dans le message doux mélismes suivants :

> Ça, beaucoup de lecteurs (et pas forcément haut de gamme) savent le
> faire. Ça n'a rien à voir avec les index de pistes.

Merci de *relire* correctement ce que J'ai écrit...



Oui, j'ai bien lu : ça n'a rien à voir avec les index de pistes.

--
[SbM]
"If the French were really intelligent, they'd speak English" (W. Sheed)
sebastienmarty
Le #13913831
MELMOTH
Ce cher mammifère du nom de SbM nous susurrait, le lundi 15/10/2007,
dans nos oreilles grandes ouvertes mais un peu sales quand même, et
dans le message doux mélismes suivants :

>> Merci de *relire* correctement ce que J'ai écrit...

> Oui, j'ai bien lu : ça n'a rien à voir avec les index de pistes.

Explique Moi donc comment tu peux relire en boucle les mesures 25 à 50
d'un mouvement de sonate qui dure 12 minutes (et donc de lire en boucle
de (par exemple) 3'21 à 5'32 (de la plage constituant *tout* le
mouvement (disons la plage n°3, 0' à 10'25))...Avec les lecteurs
actuels...



Ben sur mon vieux Sony, j'appuyais sur la touche idoine au point A (donc
à 3'21), puis à nouveau au point B (à 5'32). Comme n'importe quelle
platine proposant cette fonction de répétition A-B. C'est pas ce que tu
expliques ?

Mais encore une fois, ce dont tu parles n'a rien à voir avec les index
de pistes inscrits au moment de la gravure par l'éditeur, et que trop
peu de platines actuelles savent utiliser (ma vieille Philips d'entrée
de gamme savait le faire il y une quinzaine d'années, mais je n'en ai
plus vu aucune autre depuis dans cette gamme de prix).

--
[SbM]
"If the French were really intelligent, they'd speak English" (W. Sheed)
Fernand Naudin
Le #13913821
"azincourt" 471202ab$0$5094$
Lu dans le mode d'emploi du Blu-ray disc Sony BDP-S1E, page 6 :
exemples de disques incompatibles avec le lecteur :
couche HD des Super Audio CD.

Sony anticiperait ainsi l'annonce officiel de l'arrêt du format SACD. Il
est vrai que les bacs des disquaires ne contiennent pas beaucoup de SACD.
Le SACD est donc mort aujourd'hui.




Pour qu'il mourût, il aurait fallu qu'il eût vécu.

idem la raie bleue en video...la surenchère technologique est un cul-de-sac.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme