Multiboot Linux/FreeBSD/Windows

Le
Doug713705
Bonjour à toutes, tous,

Je projette de monter un système multiboot Linux/FreeBSD/Windows et je
cherche à connaître les pièges à éviter notamment concernant le
partitionnement et l'ordre d'installation de ces systèmes.

Pour être plus précis, je dispose d'un disque d'une capacité de 1 To sur
lequel j'aimerai installer les OS suivants :
- Linux (Slackware64)
- FreeBSD (10.0)
- Windows XP (32 bits)
- Windows 7 (64 bits)

Les deux Windows seront des installations minimales pour test et ne sont
pas destinés a grossir démesurément voire disparaîtront.

J'ai prévu de découper le disque de cette manière :
- 400 Go pour Linux
- 500 Go pour FreeBSD
- 50 Go pour XP
- 50 Go pour W7

Ceci dit le système de partitionnement de freeBSD (que je connais à
peine) me laisse perplexe et quelques conseils pour partitionner
efficacement le disque dur dans son ensemble ne sont pas de refus.

Mieux vaut-il partitionner l'ensemble avec FreeBSD ?
GPT ou pas GPT ?

Par ailleurs, vaut il mieux installer les Windows en premier (ce que
j'aurais tendance à faire) ?

Si le disque est partitionné avec FreeBSD, Windows ne va t-il pas
paniquer ?

Bref, toutes ces questions que le noob que je suis cherche à
résoudre. Le but de l'opération étant de se préparer à une future
migration en douceur vers freeBSD.

Merci de vos conseils.

XP fr.comp.os.bsd + FU2 fr.comp.os.linux.configuration

--
Nous voilà de nouveau branchés sur le hasard
Avec des générateurs diesel à la place du c½ur
Et des pompes refoulantes au niveau des idées
-- H.F. Thiéfaine, Autorisation de délirer
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 3
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Philippe
Le #26193222
Le Sat, 14 Jun 2014 17:06:49 +1100, Doug713705 a écrit :


Je projette de monter un système multiboot Linux/FreeBSD/Windows et je
cherche à connaître les pièges à éviter notamment concernant le
partitionnement et l'ordre d'installation de ces systèmes.

Pour être plus précis, je dispose d'un disque d'une capacité de 1 To sur
lequel j'aimerai installer les OS suivants :
- Linux (Slackware64)
- FreeBSD (10.0)
- Windows XP (32 bits)
- Windows 7 (64 bits)

Les deux Windows seront des installations minimales pour test et ne sont
pas destinés a grossir démesurément voire disparaîtront.

J'ai prévu de découper le disque de cette manière :
- 400 Go pour Linux
- 500 Go pour FreeBSD
- 50 Go pour XP
- 50 Go pour W7



Je ne pratiquerai pas de la sorte.
Il manque a mon avis la présence d'une partition d'échange entre systèmes
formatée en ntfs. Je prendrai au moins 100Go.
De la même façon, tu dois pouvoir utiliser une partition /home commune a
Linux et freebsd. Les partitions système peuvent être aussi petites que celles
des windows.
Ça donnerai ça:
50Go Linux système
50Go freebsd système
50Go W7
50Go W XP
600Mo /home
200Mo échange

Pas de swap, inutile avec les volumes de ram d'aujourd'hui.



Mieux vaut-il partitionner l'ensemble avec FreeBSD ?
GPT ou pas GPT ?


Pas GPT, et tu mets «legacy» a la place de «UEFI» chaque fois que le
bios le permet.


--
http://www.assemblee-nationale.fr/histoire/jaures/discours/responsables-guerre_25071914.asp
https://www.youtube.com/watch?v=EUoxRR5aRlI
Philippe Vessaire Ò¿Ó¬
Sergio
Le #26193272
Le 14/06/2014 09:24, Philippe a écrit :

Je projette de monter un système multiboot Linux/FreeBSD/Windows et je
cherche à connaître les pièges à éviter notamment concernant le
partitionnement et l'ordre d'installation de ces systèmes.

Pour être plus précis, je dispose d'un disque d'une capacité de 1 To sur
lequel j'aimerai installer les OS suivants :
- Linux (Slackware64)
- FreeBSD (10.0)
- Windows XP (32 bits)
- Windows 7 (64 bits)

Les deux Windows seront des installations minimales pour test et ne sont
pas destinés a grossir démesurément voire disparaîtront.



Je ne pratiquerai pas de la sorte.
Il manque a mon avis la présence d'une partition d'échange entre systèmes
formatée en ntfs. Je prendrai au moins 100Go.
De la même façon, tu dois pouvoir utiliser une partition /home commune a
Linux et freebsd. Les partitions système peuvent être aussi petites que celles
des windows.
Ça donnerai ça:
50Go Linux système
50Go freebsd système
50Go W7
50Go W XP
600Mo /home
200Mo échange



Si les 2 Windows sont "appelés à disparaître" je tenterais plutôt Un Linux et un FreeBSD (ton partitionnement à l'air bon, juste à
rendre les 100Go de Windows et de la partition d'échange à /home) et les deux Windows dans des machines virtuelles (VirtualBox sous
Linux, par exemple).

Pas de swap, inutile avec les volumes de ram d'aujourd'hui.



Un petit swap (> taille mémoire) sera néanmoins nécessaire si on utilise l'hibernation (dangereux cependant sur un système multiboot).

--
Serge http://leserged.online.fr/
Mon blog: http://cahierdesergio.free.fr/
Soutenez le libre: http://www.framasoft.org
Baton .rouge
Le #26193322
On Sat, 14 Jun 2014 17:06:49 +1100, Doug713705 wrote:

Bonjour à toutes, tous,

Je projette de monter un système multiboot Linux/FreeBSD/Windows et je
cherche à connaître les pièges à éviter notamment concernant le
partitionnement et l'ordre d'installation de ces systèmes.

Pour être plus précis, je dispose d'un disque d'une capacité de 1 To sur
lequel j'aimerai installer les OS suivants :
- Linux (Slackware64)
- FreeBSD (10.0)
- Windows XP (32 bits)
- Windows 7 (64 bits)

Les deux Windows seront des installations minimales pour test et ne sont
pas destinés a grossir démesurément voire disparaîtront.

J'ai prévu de découper le disque de cette manière :
- 400 Go pour Linux
- 500 Go pour FreeBSD
- 50 Go pour XP
- 50 Go pour W7

Ceci dit le système de partitionnement de freeBSD (que je connais à
peine) me laisse perplexe et quelques conseils pour partitionner
efficacement le disque dur dans son ensemble ne sont pas de refus.

Mieux vaut-il partitionner l'ensemble avec FreeBSD ?
GPT ou pas GPT ?

Par ailleurs, vaut il mieux installer les Windows en premier (ce que
j'aurais tendance à faire) ?

Si le disque est partitionné avec FreeBSD, Windows ne va t-il pas
paniquer ?

Bref, toutes ces questions que le noob que je suis cherche à
résoudre. Le but de l'opération étant de se préparer à une future
migration en douceur vers freeBSD.

Merci de vos conseils.

XP fr.comp.os.bsd + FU2 fr.comp.os.linux.configuration




Je pratique la machine virtuelle sur un hôte linux.
Beaucoup moins chiant que de rebooter.

Si tu veux en savoir plus...
--
Les assistés du CAC 40 :
http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=W5Yx_diRxA8#tH
Doug713705
Le #26193312
Le 14-06-2014, Philippe nous expliquait dans
fr.comp.os.linux.configuration
(
Le Sat, 14 Jun 2014 17:06:49 +1100, Doug713705 a écrit :


Je projette de monter un système multiboot Linux/FreeBSD/Windows et je
cherche à connaître les pièges à éviter notamment concernant le
partitionnement et l'ordre d'installation de ces systèmes.

Pour être plus précis, je dispose d'un disque d'une capacité de 1 To sur
lequel j'aimerai installer les OS suivants :
- Linux (Slackware64)
- FreeBSD (10.0)
- Windows XP (32 bits)
- Windows 7 (64 bits)

Les deux Windows seront des installations minimales pour test et ne sont
pas destinés a grossir démesurément voire disparaîtront.

J'ai prévu de découper le disque de cette manière :
- 400 Go pour Linux
- 500 Go pour FreeBSD
- 50 Go pour XP
- 50 Go pour W7



Je ne pratiquerai pas de la sorte.
Il manque a mon avis la présence d'une partition d'échange entre systèmes
formatée en ntfs. Je prendrai au moins 100Go.



Inutile dans mon cas. Les Windows ne sont voués qu'a quelques tests ne
nécessitant aucune donnée en provenance des autres systèmes.
Il est probable qu'à terme ils disparaissent.

De la même façon, tu dois pouvoir utiliser une partition /home commune
linux et freebsd



Pareil, je ne souhaite pas partager mon /home entre les systèmes.
Linux restera mon système principal comme il l'est actuellement le temps
pour moi d'acquérir des connaissances _et_ de vérifier la compatibilité
matérielle avec freeBSD (ce que ne peut pas faire une vbox).

Une fois cela fait et si je suis convaincu, il deviendra mon système
principal et Linux disparaitra.

Les partitions système peuvent être aussi petites que celles
des windows.
Ça donnerai ça:
50Go Linux système
50Go freebsd système
50Go W7
50Go W XP
600Mo /home
200Mo échange

Pas de swap, inutile avec les volumes de ram d'aujourd'hui.



Sur ce point je vais rester traditionaliste d'autant plus que j'utilise
au moins pour Linux le suspend-to-disk.

Du coup, question : Linux et freeBSD peuvent-ils partager la même
partition swap (hors cas du suspend-to-disk évidemment) ?

Mieux vaut-il partitionner l'ensemble avec FreeBSD ?
GPT ou pas GPT ?



Pas GPT,



Pourquoi ?

et tu mets «legacy» a la place de «UEFI» chaque fois que le
bios le permet.



Ça c'est déjà fait ;-)

Néanmoins ma question était moins sur la façon d'organiser les
partitions que sur comment bien le faire (les bons outils, les bonnes
méthodes et le bon ordre d'installation des différents OS).

Merci de ta réponse.

--
À toujours vouloir être ailleurs,
Pyromanes de nos têtes brûlées,
On confond les batt'ments du c½ur
Avec nos diesels encrassés.
-- H.F. Thiéfaine, Errer humanum est
Doug713705
Le #26193342
Le 14-06-2014, Sergio nous expliquait dans
fr.comp.os.linux.configuration
(
Si les 2 Windows sont "appelés à disparaître" je tenterais plutôt Un Linux et un FreeBSD (ton partitionnement à l'air bon, juste à
rendre les 100Go de Windows et de la partition d'échange à /home) et les deux Windows dans des machines virtuelles (VirtualBox sous
Linux, par exemple).



Oui mais non, j'ai déjà des vboxes Windows. Le but est vraiment d'avoir
Windows installé "en dur" sur la machine.

> Pas de swap, inutile avec les volumes de ram d'aujourd'hui.

Un petit swap (> taille mémoire) sera néanmoins nécessaire si on
utilise l'hibernation (dangereux cependant sur un système multiboot).



Je ne vois pas en quoi ça peut-être dangereux si on fait attention à ce
qu'on fait. Au pire on perd l'état du système qui est enregistré sur le
swap en cas de démarrage de l'autre système. Pas bien grave.

--
Mais les pavots se sont flétris
Dans les champs du dernier salut.
-- H.F. Thiéfaine, La môme kaléïdoscope
Philippe
Le #26193362
Le Sat, 14 Jun 2014 19:10:10 +1100, Doug713705 a écrit :


Sur ce point je vais rester traditionaliste d'autant plus que j'utilise
au moins pour Linux le suspend-to-disk.


Je suis passé au ssd, donc l'intérêt est faible pour moi.


Mieux vaut-il partitionner l'ensemble avec FreeBSD ?
GPT ou pas GPT ?





Pas GPT,



Pourquoi ?


Utile seulement pour plus de 2To ou bien une multitude de partitions.
Comme toute nouvelle norme, elle entraîne des complications qui ne sont
pas utile quand tu reste a l'intérieur des limitations de l'ancienne.

Tu risque de perdre la possibilité de récupérer ton disque sur un ordinateur
ancien, au cas ou.


Néanmoins ma question était moins sur la façon d'organiser les
partitions que sur comment bien le faire (les bons outils, les bonnes
méthodes et le bon ordre d'installation des différents OS).


Pour l'ordre, ce serait
W xp, W7, linux, free BSD.
XP reste limité a la première partition principale
W7... je ne sais pas vraiment quelles sont ses limitations a ce niveau.
linux parce que je sais que ça marche dans cet ordre et
en dernier free BSD, le système qui va installer le gestionnaire de
démarrage que tu veux utiliser, je crois.





--
http://www.assemblee-nationale.fr/histoire/jaures/discours/responsables-guerre_25071914.asp
https://www.youtube.com/watch?v=EUoxRR5aRlI
Philippe Vessaire Ò¿Ó¬
Bruno Ducrot
Le #26193652
On 2014-06-14, Doug713705 wrote:
Mieux vaut-il partitionner l'ensemble avec FreeBSD ?
GPT ou pas GPT ?





Pas GPT,



Pourquoi ?




Pour un autre argument, voir :

Voir :
http://www.microsoft.com/resources/documentation/windows/xp/all/proddocs/en-us/guid_partition_table.mspx?mfr=true

Windows XP 32 bits ne s'installe pas sur un disque GPT.

A plus,

--
Bruno Ducrot

A quoi ca sert que Ducrot hisse des carcasses ?
Fred
Le #26193802
On 14/06/2014 10:10, Doug713705 wrote:

Ça donnerai ça:
50Go Linux système
50Go freebsd système
50Go W7
50Go W XP
600Mo /home
200Mo échange

Pas de swap, inutile avec les volumes de ram d'aujourd'hui.



Sur ce point je vais rester traditionaliste d'autant plus que j'utilise
au moins pour Linux le suspend-to-disk.




Les swap peuvent aussi être créés dans des fichiers pour gagner une
partition et dissocier les 2 OS.
Sur slack, il faudra modifier la commande swapon dans le script rc.S.



Du coup, question : Linux et freeBSD peuvent-ils partager la même
partition swap (hors cas du suspend-to-disk évidemment) ?




Oui. Apparement, il faut que la partiton ait l'id "linux swap" pour
être reconnue par Linux. Freebsd n'utilise pas l'id pour le swap.
Joe The Smoe
Le #26193922
Le 14/06/2014 09:24, Philippe a écrit :
Le Sat, 14 Jun 2014 17:06:49 +1100, Doug713705 a écrit :


Je projette de monter un système multiboot Linux/FreeBSD/Windows et je
cherche à connaître les pièges à éviter notamment concernant le
partitionnement et l'ordre d'installation de ces systèmes.

Pour être plus précis, je dispose d'un disque d'une capacité de 1 To sur




[...]


Pas de swap, inutile avec les volumes de ram d'aujourd'hui.




pas tout à fait, l'espace de swap (fichier ou partition) est utilisé par
linux pour gérer la mémoire vive (quelques ko seulement) et ça améliore
(parait-il ?) les performances. Par ailleurs, l'hibernation utilise cet
espace pour placer le contenu de la RAM.
Patrick Lamaizière
Le #26194482
Doug713705 :

Yo !

Les deux Windows seront des installations minimales pour test et ne sont
pas destinés a grossir démesurément voire disparaîtront.



ben utilise des VM alors, non ? Virtualbox ça marche pas trop mal, même
sous FreeBSD.

J'ai prévu de découper le disque de cette manière :
- 400 Go pour Linux
- 500 Go pour FreeBSD
- 50 Go pour XP
- 50 Go pour W7

Ceci dit le système de partitionnement de freeBSD (que je connais à
peine) me laisse perplexe et quelques conseils pour partitionner
efficacement le disque dur dans son ensemble ne sont pas de refus.

Mieux vaut-il partitionner l'ensemble avec FreeBSD ?
GPT ou pas GPT ?



C'est rare que j'installe un FreeBSD alors je ne sais plus trop, ici
j'ai un disque d'un To partitionné en MBR avec trois slices :

une slice pour W2008, une pour le systeme FreeBSD (découpée en /,/usr/
/tmp swap) et la dernière pour un zpool ZFS.

Pour le chargeur, c'est celui de freebsd qui est utilisé.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme