Multiboot multilinux

Le
Pierre Maurette
Bonjour,

J'ai plusieurs machines en multiboot. Jusqu'à maintenant j'avais un
seul Linux sur chaque bécane, et je maîtrisais à peu près le multiboot
Windows et grub.
Je vais avoir, après la phase des laive-cd, à installer plusieurs Linux
sur la même machine. Je ne souhaite pas à priori de trucs compliqués à
base de chroot par exemple. Simplement choisir dans le menu de grub.
Même pas partager les /home/ussername.
J'ai une expérience récente de tentative - sur une installation dujour,
en prenant volontairement le risque de réinstaller - de passer outre la
dévalidation du grub en cas de mise en veille prolongée, qui m'a ouvert
les yeux sur le problème que pouvait poser la partition swap.
La première tentative sera sans doute la désinstallation d'un Windows
2000 et installation d'une FreeSBIE à coté d'une Mandriva.
Je compte un peu sur l'intelligence du partitionneur du gestionnaire
d'installation, mais je voulais me renseigner avant de me lancer.
Manque de bol, je n'ai pas dû trouver les bons mots pour Google, et je
suis noyé dans le bruit de fond des multiboots Linux - Windows.

Je suis donc à la recherche d'un résumé de la démarche à suivre et des
conneries à ne pas faire.


Merci d'avance

--
Pierre Maurette
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Arol
Le #1907035
Le Mon, 19 Nov 2007 11:47:32 +0100, Pierre Maurette a écrit:

Je suis donc à la recherche d'un résumé de la démarche à suivre et des
conneries à ne pas faire.


Avec les autres linux, fais comme t'as fait avec windows.
Pour schématiser au maximum, tu découpes ton disque de la façon suivante :
partition 1 en NTFS : système windows ou tu mets tous tes programmes
windows
partition 2 en swap linux
partition 3 en ext3: /home/
partition 4 en ext3 : tout le système linux sauf le /home/
partition 5 en ext3 : tout le système d'un autre linux sauf le /home/
partition 6 en ext3 : tout le système d'encore un autre linux sauf le
/home/
etc...

Ton windows grâce au programme http://www.fs-driver.org/ lira et écrira
tes données personnelles dans /home/
Les linux se partageront le swap ainsi que le /home/
Les linux auront quelques problèmes parce qu'ils se partageront les mêmes
fichiers de config se trouvant dans le /home/
Tu peux résoudre ce problème en créant des sous répertoires dans ton /home/
par exemple pour le user1 :
/home/user1/linux1/
/home/user1/linux2/
/home/user1/linux3/

toutes tes données se trouveront dans /home/user1/ et les fichiers de conf
de chaque linux se trouveront dans /home/user1/linux1/
/home/user1/linux2/ etc...

Pierre Maurette
Le #1907034
Le Mon, 19 Nov 2007 11:47:32 +0100, Pierre Maurette a écrit:

Je suis donc à la recherche d'un résumé de la démarche à suivre et des
conneries à ne pas faire.


Avec les autres linux, fais comme t'as fait avec windows.
Pour schématiser au maximum, tu découpes ton disque de la façon suivante :
partition 1 en NTFS : système windows ou tu mets tous tes programmes
windows
partition 2 en swap linux
partition 3 en ext3: /home/
partition 4 en ext3 : tout le système linux sauf le /home/
partition 5 en ext3 : tout le système d'un autre linux sauf le /home/
partition 6 en ext3 : tout le système d'encore un autre linux sauf le
/home/
etc...

Ton windows grâce au programme http://www.fs-driver.org/ lira et écrira
tes données personnelles dans /home/
Les linux se partageront le swap ainsi que le /home/
Les linux auront quelques problèmes parce qu'ils se partageront les mêmes
fichiers de config se trouvant dans le /home/
Tu peux résoudre ce problème en créant des sous répertoires dans ton /home/
par exemple pour le user1 :
/home/user1/linux1/
/home/user1/linux2/
/home/user1/linux3/

toutes tes données se trouveront dans /home/user1/ et les fichiers de conf
de chaque linux se trouveront dans /home/user1/linux1/
/home/user1/linux2/ etc...


Je vous remercie, mais vous ne me rassurez pas...
Je n'aurais pas de Windows sur la machine. Pour le swap, c'est clair,
logique et en accord avec l'impossibilté de lancer un autre OS pendant
une veille prolongée.
Pour le /home en revanche, ce n'est pas rassurant du tout. J'ai une
Mandriva que je ne veux surtout pas casser, et dans laquelle j'ai
/home/user1 et non /home/user1/mandriva. Ce que je verrais plutôt c'est
de monter un /homebsd voire un /home/freesbie et de le déclarer comme
racine des utilisateurs, à la place de /home. Mais je ne suis pas très
compétent et je crains qu'aucun choix ne me soit proposé.
Et en plus je ne vois pas à l'avance ce qu'il va se passer pour mes
montages /, /usr, etc. Et je ne veux pas me lancer sans comprendre un
minimu ;-)
Je laisse donc le fil et mes quetions ouvertes.

--
Pierre Maurette


Nina Popravka
Le #1907031
On Mon, 19 Nov 2007 11:47:32 +0100, Pierre Maurette

installation d'une FreeSBIE à coté d'une Mandriva.
Je compte un peu sur l'intelligence du partitionneur du gestionnaire
d'installation, mais je voulais me renseigner avant de me lancer.


Heu... FreeSBIE est un BSD (et un live cd qui ne s'installe pas sur
disque), et l'organisation des disques sous BSD n'a strictement rien à
voir avec celle de Linux...
Pour partager un home entre les deux, je pense que c'est limite
mission impossible...
--
Nina

Pierre Maurette
Le #1907030
On Mon, 19 Nov 2007 11:47:32 +0100, Pierre Maurette

installation d'une FreeSBIE à coté d'une Mandriva.
Je compte un peu sur l'intelligence du partitionneur du gestionnaire
d'installation, mais je voulais me renseigner avant de me lancer.


Heu... FreeSBIE est un BSD (et un live cd qui ne s'installe pas sur
disque),


Effectivement, je n'avais pas réalisé qu'il n'y a même pas
d'"installer" dans la version (2.0.1) que j'ai lancé. Si j'ai bien
compris, il faut installer FreeBSB.

et l'organisation des disques sous BSD n'a strictement rien à
voir avec celle de Linux...


OK, merci.

Pour partager un home entre les deux, je pense que c'est limite
mission impossible...


Justement, je ne veux PAS partager le /home ...

--
Pierre Maurette


yves aloin
Le #1907029
Bonjour,

J'ai plusieurs machines en multiboot. Jusqu'à maintenant j'avais un seul
Linux sur chaque bécane, et je maîtrisais à peu près le multiboot
Windows et grub.
Je vais avoir, après la phase des laive-cd, à installer plusieurs Linux
sur la même machine.
Pour le multiboot entre plusieurs linux on peut

soit faire confiance à l'installateur (certaines distribs savent le
configurer automatiquement).
Soit installer le menu grub de l'un des linux dans le mbr et celui de
l'autre sur sa partition / (avec un timeout de 0)
ensuite il faut rajouter dans le fichier de configuration du grub qui
est installé sur le mbr, une entrée pour booter sur la partition de l'autre:

title Linux_2
root (hdx,y)
boot

En gros ce sont les même lignes que pour un windows, il faud juste
préciser les valeurs de x et y:
x=n° du disque dur (0 si c'est le premier)
y= n° de la partition (0,1,2 ...)

En cas d'erreur on peut restaurer grub à partir d'un live-cd:
http://doc.ubuntu-fr.org/installation/recup_ubuntu_apres_win?s=grub#avec_un_livecd

ce lien est tiré du wiki ubuntu, mais ça doit marcher aussi avec
mandriva one ou tout autre live-cd linux incluant grub.

La première tentative sera sans doute la désinstallation d'un Windows
2000 et installation d'une FreeSBIE à coté d'une Mandriva.
Freesbie est un BSD, je ne connais pas bien bsd mais si on installe le

chargeur de démarrage de bsd dans le secteur de boot de sa partition
racine, la méthode précédente fonctionnera pareil.

Yaël Chéenne
Le #1906980
Bonjour,

J'ai plusieurs machines en multiboot. Jusqu'à maintenant j'avais un seul
Linux sur chaque bécane, et je maîtrisais à peu près le multiboot
Windows et grub.
Je vais avoir, après la phase des laive-cd, à installer plusieurs Linux
sur la même machine. Je ne souhaite pas à priori de trucs compliqués à
base de chroot par exemple. Simplement choisir dans le menu de grub.
Même pas partager les /home/ussername.
J'ai une expérience récente de tentative - sur une installation dujour,
en prenant volontairement le risque de réinstaller - de passer outre la
dévalidation du grub en cas de mise en veille prolongée, qui m'a ouvert
les yeux sur le problème que pouvait poser la partition swap.
La première tentative sera sans doute la désinstallation d'un Windows
2000 et installation d'une FreeSBIE à coté d'une Mandriva.
Je compte un peu sur l'intelligence du partitionneur du gestionnaire
d'installation, mais je voulais me renseigner avant de me lancer. Manque
de bol, je n'ai pas dû trouver les bons mots pour Google, et je suis
noyé dans le bruit de fond des multiboots Linux - Windows.

Je suis donc à la recherche d'un résumé de la démarche à suivre et des
conneries à ne pas faire.


Merci d'avance...

======================================================================== Bonjour Pierre,


Je m'étais posé la même question il y a déjà quelques mois, sur cette
même liste ... au vu des réponses proposée et par rapport à mon besoin,
j'ai décidé de passer autrement. N'oublie pas qu'installer des OSs
divers et variés sur une même machine n'invite pas à la stabilité.

J'ai donc choisi de passer par des machines virtuelles (1 pour tel type
de BSD, 1 autre pour tel ou tel Linux ou MacOSx, ...).

Sur un portable, cela fonctionne très bien. C'est juste un peu moins
rapide, mais au moins je suis tranquille quand je teste, dev ou autre.

De plus, les environnements virtuels sont complets et faciles d'accès.
Certains sont payants (VMWare), d'autre sont Open ou libres (Xen,
VirtualBox, Linux VServer, etc...)

Ne pas oublier une chose : même si l'on est en virtel, les données sont
toujours accessibles ou transférables. Il suffit de lire les docs et de
ne pas faire des installations de base de manière stupide.

Bref cela n'engage que moi et mes propres opinions, mais jusque-là, cela
m'a toujours réussi.

Cordialement,
YCH

sebas22
Le #1906978
On Mon, 19 Nov 2007 13:11:47 +0100, Pierre Maurette

Avec les autres linux, fais comme t'as fait avec windows.
Pour schématiser au maximum, tu découpes ton disque de la façon suivante :
partition 1 en NTFS : système windows ou tu mets tous tes programmes
windows
partition 2 en swap linux
partition 3 en ext3: /home/
partition 4 en ext3 : tout le système linux sauf le /home/
partition 5 en ext3 : tout le système d'un autre linux sauf le /home/
partition 6 en ext3 : tout le système d'encore un autre linux sauf le
/home/
etc...



Je suis d'accord avec cette organisation, c'est comme ça que j'ai tjrs
fait et ça m'a tjrs reussi

Ton windows grâce au programme http://www.fs-driver.org/ lira et écrira
tes données personnelles dans /home/



mmm..., j'ai une partition D: pour les données de windows, j'aime pas
trop l'dée de mélanger les torchons et les serviettes :-))
D'ailleurs Pierre n'aura pas de Windows, donc le pb ne se pose pas
pour lui.

Les linux se partageront le swap ainsi que le /home/
Les linux auront quelques problèmes parce qu'ils se partageront les mêmes
fichiers de config se trouvant dans le /home/
Tu peux résoudre ce problème en créant des sous répertoires dans ton /home/
par exemple pour le user1 :
/home/user1/linux1/
/home/user1/linux2/
/home/user1/linux3/


Je vous remercie, mais vous ne me rassurez pas...


Pourquoi ?
Choisis simplement le nom des users suivant la distro, par ex. :

mandriva :
/home/user1
/home/user2

Suse :
/home/s_user1
/home/s_user2
....

BSD :
/home/b_user1
....

Et en plus je ne vois pas à l'avance ce qu'il va se passer pour mes
montages /, /usr, etc. Et je ne veux pas me lancer sans comprendre un
minimu ;-)


Ben chaque distro aura sa propre partition, donc les /usr /etc ... de
chaque distro seront bien separés de ceux des autres. Je te garantis
que ça marche très bien :-)

Pour ton grub : sauve le fichier /boot/grub/menu.lst de ton mandriva.
Installe ta nouvelle distro.
Si elle n'a pas reconnu l'autre linux (depuis peu, certaines distros,
dont Mdv et Suse arrivent à trouver les entrées pour les autres
linux), va ds le /boot/grub/menu.lst de ton nv linux et inspire toi de
l'ancien menu.lst pour y rajouter manuellement (et en tant que root)
l'entrée ou les entrées qui manquent. C'est simple, en fait.

Ou alors, installe un boot manager une fois pour toute (sur le mbr),
puis installe les grubs de chq distro sur la partition de ladite
distro, et non plus sur le mbr. Ça fera encore moin de manips si tu
compte installer et reinstaller regulierement

Bonne chance

--
Salut
Sebas


sebas22
Le #1906977
On Wed, 21 Nov 2007 11:00:14 +0000, sebas22
Je vous remercie, mais vous ne me rassurez pas...


Pourquoi ?
Choisis simplement le nom des users suivant la distro, par ex. :


Ah, twès twès important : N'oublie pas de choisir "ne pas formater" qd
tu definiras la partition home, lors de l'install.
Une petite croix en trop,
Et des nuits de sanglots :-)

De toute façon, j'imagine que tes données sont sauvegardées avant de
commencer l'install, non ? (ceci dit, c'est un truc que moi j'oublie
tjrs de faire, j'ai trop confience en gparted :-)

--
Salut
Sebas


Pierre Maurette
Le #1906976
Bonjour Pierre,


Bonjour,

Je m'étais posé la même question il y a déjà quelques mois, sur cette même
liste ... au vu des réponses proposée et par rapport à mon besoin,
j'ai décidé de passer autrement. N'oublie pas qu'installer des OSs divers
et variés sur une même machine n'invite pas à la stabilité.

J'ai donc choisi de passer par des machines virtuelles (1 pour tel type de
BSD, 1 autre pour tel ou tel Linux ou MacOSx, ...).

Sur un portable, cela fonctionne très bien. C'est juste un peu moins
rapide, mais au moins je suis tranquille quand je teste, dev ou autre.

De plus, les environnements virtuels sont complets et faciles d'accès.
Certains sont payants (VMWare), d'autre sont Open ou libres (Xen,
VirtualBox, Linux VServer, etc...)

Ne pas oublier une chose : même si l'on est en virtel, les données sont
toujours accessibles ou transférables. Il suffit de lire les docs et de ne
pas faire des installations de base de manière stupide.

Bref cela n'engage que moi et mes propres opinions, mais jusque-là, cela
m'a toujours réussi.


Merci de donner votre avis, nous sommes sur la même longueur d'onde. Ou
plus exactement, je considère que je ne maîtrise pas assez pour
l'instant, et puisqu'il n'y a pas nécessité d'installer cet autre
Linux, en tout cas pas dans l'urgence...
Pour les machines virtuelles, ça me botte mais je botte en touche pour
l'instant. Bien que ça excite ma curiosité. La machine en question est
pauvre en mémoire. Et puis c'est le genre de truc pour retraité, ça,
bien dans l'optique Linux "la machine à perdre du temps" ;-)
Et en définitive, il me semble bien que Linux n'est pas vraiment fait
pour ça, au moins au départ, déjà parce qu'il est à la base prévu pour
tourner 24/24 7/7.
J'avais une Ubuntu 7.04 sur cette machine. J'ai cédé à la proposition
de mettre directement à jour en Gutsy 7.10, la calamiteuse. Le
"système" avait l'air sûr de lui, j'ai fait confiance sans avoir fait
des tests qui m'auraient permi de constater que le live CD de cette
7.10 ne bootait pas. Tout ça pour une mise à jour cosmétique - des
fenêtres chewing-gum - sans avancée réelle. Il me semble bien qu'après
une quinzaine d'années de mauvaise foi, une partie du monde Linux file
du mauvais coton.
Je m'égare. Tout ça pour dire que j'ai en définitive installé une
Mandriva, et que maintenant je "redescends" en runlevel 3 (+ Webmin),
pour lancer le reste à la demande.

Bonne journée...

--
Pierre Maurette

sebas22
Le #1906955
On Mon, 19 Nov 2007 11:47:32 +0100, Pierre Maurette

Je suis donc à la recherche d'un résumé de la démarche à suivre et des
conneries à ne pas faire.


Un bon résumé sur :
http://www.novell.com/coolsolutions/feature/11802.html

--
Regards,
Sebas

Publicité
Poster une réponse
Anonyme