Nikon

Le
Goto
Il y a une grosse différence entre le D7100 et le D5300 mis à part bien
sûr le poids des photos et le prix ?
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 4
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Jean-Pierre Roche
Le #26324289
Le 20/11/2014 14:30, Goto a écrit :
Il y a une grosse différence entre le D7100 et le D5300 mis
à part bien sûr le poids des photos et le prix ?



Le poids des photos (toutes choses égales) est identique
puisque tous les deux sont équipés d'un capteur 24
Mpixels... La grande différence se trouve dans l'ergonomie :
type amateur pour le 5300, type pro pour le 7100. Dans
l'ergonomie amateur on règle (presque) tout en passant par
l'écran arrière, dans l'ergonomie pro on utilise des
commandes matérielles avec contrôle dans le viseur ou sur un
écran LCD supérieur. C'est plus rapide à condition
d'utiliser souvent son appareil donc d'avoir les commandes
qui tombent sous la main de façon instinctive. Pour
l'amateur qui utilise son appareil de façon occasionnelle ça
devient plutôt un casse-tête.
Il y a d'autres différences mais pas essentielles.

--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...
Kiniol
Le #26324346
Le 20/11/2014 17:02, Jean-Pierre Roche a écrit :

Le poids des photos (toutes choses égales) est identique puisque tous
les deux sont équipés d'un capteur 24 Mpixels... La grande différence se
trouve dans l'ergonomie : type amateur pour le 5300, type pro pour le
7100. Dans l'ergonomie amateur on règle (presque) tout en passant par
l'écran arrière, dans l'ergonomie pro on utilise des commandes
matérielles avec contrôle dans le viseur ou sur un écran LCD supérieur.
C'est plus rapide à condition d'utiliser souvent son appareil donc
d'avoir les commandes qui tombent sous la main de façon instinctive.
Pour l'amateur qui utilise son appareil de façon occasionnelle ça
devient plutôt un casse-tête.
Il y a d'autres différences mais pas essentielles.





Le défaut que je trouve à la série D5000 c'est la redondance des accès
aux réglages. Pour un même réglage, il y très souvent 2 et parfois 3
façons de procéder. Ca complexifie inutilement l'utilisation justement
pour un amateur qui ne l'utilise pas souvent.

Par contre je me suis toujours demandé pourquoi les boîtiers pro n'ont
pas d'écran sur rotule ? Est-ce considéré comme un gadget par les pro ou
y a t-il une raison plus technique ?
Richard
Le #26324348
Par contre je me suis toujours demandé pourquoi les boîtiers pro n'ont pas
d'écran sur rotule ? Est-ce considéré comme un gadget par les pro ou y a t-il
une raison plus technique ?



Le nikon D750 à ça.
jdd
Le #26324349
Kiniol wrote:

Par contre je me suis toujours demandé pourquoi les boîtiers pro n'ont
pas d'écran sur rotule ? Est-ce considéré comme un gadget par les pro ou
y a t-il une raison plus technique ?



à mon avis c'est juste plus fragile. Avec un vrai boitier pro, on peut
planter des clous :-)

d'ailleurs en montant en gamme, j'ai bien senti la différence de poids (et
sur le haut de gamme, la semelle est incorporée, ca n'(aide pas dans cette
voie)

jdd
Jean-Pierre Roche
Le #26324362
Le 20/11/2014 21:46, Kiniol a écrit :

Le défaut que je trouve à la série D5000 c'est la redondance
des accès aux réglages. Pour un même réglage, il y très
souvent 2 et parfois 3 façons de procéder. Ca complexifie
inutilement l'utilisation justement pour un amateur qui ne
l'utilise pas souvent.



Ça ne me semble pas vraiment un problème : l'utilisation de
certaines commandes n'est pas obligatoire puisqu'on peut
quasiment tout régler sur l'écran arrière.

Par contre je me suis toujours demandé pourquoi les boîtiers
pro n'ont pas d'écran sur rotule ? Est-ce considéré comme un
gadget par les pro ou y a t-il une raison plus technique ?



Un écran qui "se promène" est forcément un point de
faiblesse mécanique dans un contexte vraiment pro où on
pense relativement peu à protéger le matériel... Surtout
que, pour la photo, un bon écran actuel a un angle de vision
très étendu qui permet le plus souvent de se passer d'un
écran orientable. Pour de la photo plus léchée et certains
usages particuliers on peut déporter totalement l'écran (sur
un smartphone ou tablette par exemple) par un transmetteur.

--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...
Ricco
Le #26324364
Jean-Pierre Roche a émis l'idée suivante :
Le 20/11/2014 21:46, Kiniol a écrit :

Le défaut que je trouve à la série D5000 c'est la redondance
des accès aux réglages. Pour un même réglage, il y très
souvent 2 et parfois 3 façons de procéder. Ca complexifie
inutilement l'utilisation justement pour un amateur qui ne
l'utilise pas souvent.



Ça ne me semble pas vraiment un problème : l'utilisation de certaines
commandes n'est pas obligatoire puisqu'on peut quasiment tout régler sur
l'écran arrière.

Par contre je me suis toujours demandé pourquoi les boîtiers
pro n'ont pas d'écran sur rotule ? Est-ce considéré comme un
gadget par les pro ou y a t-il une raison plus technique ?



Un écran qui "se promène" est forcément un point de faiblesse mécanique dans
un contexte vraiment pro où on pense relativement peu à protéger le
matériel... Surtout que, pour la photo, un bon écran actuel a un angle de
vision très étendu qui permet le plus souvent de se passer d'un écran
orientable. Pour de la photo plus léchée et certains usages particuliers on
peut déporter totalement l'écran (sur un smartphone ou tablette par exemple)
par un transmetteur.



déporter l'écran, quand ça veut bien, là, c'est une eutre paire de
manches
Nul
Le #26324363
Le jeudi 20 novembre 2014 21:46:42 UTC+1, Kiniol a écrit :
Le 20/11/2014 17:02, Jean-Pierre Roche a écrit :

> Le poids des photos (toutes choses égales) est identique puisque tous
> les deux sont équipés d'un capteur 24 Mpixels... La grande différ ence se
> trouve dans l'ergonomie : type amateur pour le 5300, type pro pour le
> 7100. Dans l'ergonomie amateur on règle (presque) tout en passant par
> l'écran arrière, dans l'ergonomie pro on utilise des commandes
> matérielles avec contrôle dans le viseur ou sur un écran LCD sup érieur.
> C'est plus rapide à condition d'utiliser souvent son appareil donc
> d'avoir les commandes qui tombent sous la main de façon instinctive.
> Pour l'amateur qui utilise son appareil de façon occasionnelle ça
> devient plutôt un casse-tête.
> Il y a d'autres différences mais pas essentielles.
>


Le défaut que je trouve à la série D5000 c'est la redondance des ac cès
aux réglages. Pour un même réglage, il y très souvent 2 et parfoi s 3
façons de procéder. Ca complexifie inutilement l'utilisation justemen t
pour un amateur qui ne l'utilise pas souvent.

Par contre je me suis toujours demandé pourquoi les boîtiers pro n'on t
pas d'écran sur rotule ? Est-ce considéré comme un gadget par les p ro ou
y a t-il une raison plus technique ?



peut être simplement parce que l'on ne regarde pas la photo que l'on vien t de prendre, pour un pro, l'écran arrière est désactivé dans la ma jorité des cas, soit par discrétion, soit pour la rapidité à passer à la prise de vue suivante, le tri se fait après.
Si l'APN est bien réglé pour l'utilisation demandée pour un travail p articulier ou autre, il n'est pas besoin de contrôler le résultat à c haque PdV via cet écran, à la rigueur, pour la première photo, aprè s, cela devient inutile voir gênant.
F#FF0000
Le #26324369
On 21/11/2014 09:20, Nul wrote:
l'écran arrière est désactivé dans la majorité des cas, soit par discrétion



Le top du top est quand même Leica avec le M60
http://en.leica-camera.com/Photography/Leica-M/Leica-M-Edition-60/Details

Seul Leica peut oser çà...
benoit
Le #26324368
Nul
peut être simplement parce que l'on ne regarde pas la photo que l'on vient
de prendre, pour un pro, l'écran arrière est désactivé dans la majorité
des cas, soit par discrétion, soit pour la rapidité à passer à la prise
de vue suivante, le tri se fait après.



Ou encore plus simplement que l'écran consomme de la batterie et
qu'on cadre dans le viseur qui présente les infos les plus importantes.
L'écran n'est utile que pour paramétrer l'appareil avant les prises de
(la balance des blancs par exemple).

En plus quand on cadre avec le viseur on ne voit que le sujet alors
qu'avec l'écran on a plein d'infos suppémentaires qui sont dans le champ
de vision et peuvent distraire.


--
"La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La
pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi.
Ici, nous avons réuni théorie et pratique : Rien ne fonctionne... et
personne ne sait pourquoi !" [ Albert Einstein ]
Goto
Le #26324372
J'ai lu que les écrans des appareils récents étaient mieux visibles aux
rayons du soleil. Publicité ou réalité ?
Publicité
Poster une réponse
Anonyme