Nikon F4, Nikon FA : fiabilité visée reflex

Le
Setup.exe
Bonjour,

Simple question : Le Nikon F4, de par son appartenance à une gamme
professionnelle, est -il beaucoup plus juste qu'un FA quant à la précision
de sa visée réflexe, en regard de ce qui s'impressionne réellement sur la
pellicule, c'est à dire au niveau des limites du cadre ? En effet, je viens
d'acquérir un F4 et me demande si j'aurais enfin exactement sur la diapo ce
que je vois au moment où je prends la photo. Je crois que le F4 annonce 99 %
de concordance entre ce qu'il montre dans le viseur et ce qu'il prend sur la
photo.

merci.

Julien
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 8
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Setup.exe
Le #19187411
"Jean-Pierre Roche" news: gsuih1$16ir$
Setup.exe a écrit :
Bonjour,

Simple question : Le Nikon F4, de par son appartenance à une gamme
professionnelle, est -il beaucoup plus juste qu'un FA quant à la
précision de sa visée réflexe, en regard de ce qui s'impressionne
réellement sur la pellicule, c'est à dire au niveau des limites du cadre
? En effet, je viens d'acquérir un F4 et me demande si j'aurais enfin
exactement sur la diapo ce que je vois au moment où je prends la photo.
Je crois que le F4 annonce 99 % de concordance entre ce qu'il montre dans
le viseur et ce qu'il prend sur la photo.



Grave question... Le F4 fait partie des modèles pros à viseur 100 %. Reste
ensuite à ne pas monter les diapos sous cache, à avoir un agrandisseur
avec passe vue vraiment 100 % ou un scanner idem...

--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...



Une bien belle réponse (car positive on dirait) ...
Pas de problèmes pour le jeu sur les caches : au contraire, je m'arrange
toujours pour avoir un poil plus, plutôt que de couper dans l'image (cadrer
trop serré) - le jeu sur les cadres diapo s'avère alors bien pratique !
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle
Le #19189071
Jean-Pierre Roche a écrit :

Grave question... Le F4 fait partie des modèles pros à viseur 100 %.
Reste ensuite à ne pas monter les diapos sous cache, à avoir un
agrandisseur avec passe vue vraiment 100 % ou un scanner idem...



Le scanner Nikon ça va au niveau taille, mais comme je n'aime pas les
bandes qui se trouvent facilement rayées par la mécanique du
passe-bande, il m'arrive de jouer du cutter dans les cache diapo.

Noëlle Adam
Delestaque
Le #19189571
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle" <"YoudontNeedThatNeither wrote:
Jean-Pierre Roche a écrit :

Grave question... Le F4 fait partie des modèles pros à viseur 100 %.
Reste ensuite à ne pas monter les diapos sous cache, à avoir un
agrandisseur avec passe vue vraiment 100 % ou un scanner idem...



Le scanner Nikon ça va au niveau taille, mais comme je n'aime pas les
bandes qui se trouvent facilement rayées par la mécanique du
passe-bande, il m'arrive de jouer du cutter dans les cache diapo.

Noëlle Adam




Le scanner Nikon et son SA 30 ne raye pas
--
G.Ricco
Sylvain SF
Le #19190671
>>
Grave question... Le F4 fait partie des modèles pros à viseur 100 %.
Reste ensuite à ne pas monter les diapos sous cache, à avoir un
agrandisseur avec passe vue vraiment 100 % ou un scanner idem...



Le scanner Nikon ça va au niveau taille, mais comme je n'aime pas les
bandes qui se trouvent facilement rayées par la mécanique du
passe-bande, il m'arrive de jouer du cutter dans les cache diapo.



Le scanner Nikon et son SA 30 ne raye pas



?!? certes qu'il est beau le *scanner* Nikon, mais le PO
s'inquiétait plus du cadrage obtenu avec son nouveau *boitier*
F4 (belle bête sortie il y a à peine 21 ans).

pas question ici de numériser ses diapos, si ?

Jean-Pierre laisse entendre que le cadrage tip-top (en ayant
comme souhaité par le PO une image strictement égal à ce qu'il
a observé dans le viseur) pourra être mangé par les caches des
diapos, je n'ai pas dans mes souvenirs de cadres diapos en carton
le fait qu'il empiétaient sur l'image du film (mais sur ses
seules bandes d'entraînement et blanc entre-vues, qu'il faut
bien découper juste au milieu ...)

des cadres qui débordent sur l'image c'est vraiment courant ?

SF.
Setup.exe
Le #19190921
"Sylvain SF" 49f363e6$0$17066$

Grave question... Le F4 fait partie des modèles pros à viseur 100 %.
Reste ensuite à ne pas monter les diapos sous cache, à avoir un
agrandisseur avec passe vue vraiment 100 % ou un scanner idem...



Le scanner Nikon ça va au niveau taille, mais comme je n'aime pas les
bandes qui se trouvent facilement rayées par la mécanique du
passe-bande, il m'arrive de jouer du cutter dans les cache diapo.



Le scanner Nikon et son SA 30 ne raye pas



?!? certes qu'il est beau le *scanner* Nikon, mais le PO
s'inquiétait plus du cadrage obtenu avec son nouveau *boitier*
F4 (belle bête sortie il y a à peine 21 ans).

pas question ici de numériser ses diapos, si ?

Jean-Pierre laisse entendre que le cadrage tip-top (en ayant
comme souhaité par le PO une image strictement égal à ce qu'il
a observé dans le viseur) pourra être mangé par les caches des
diapos, je n'ai pas dans mes souvenirs de cadres diapos en carton
le fait qu'il empiétaient sur l'image du film (mais sur ses
seules bandes d'entraînement et blanc entre-vues, qu'il faut
bien découper juste au milieu ...)

des cadres qui débordent sur l'image c'est vraiment courant ?

SF.



Extrêmement courant depuis 1990 environ, avec l'option de mise sous cache en
labo, laboratoire grand public ou laboratoire pro - avec les rayures des
machines en cadeau sur le film, dans les deux cas (dans les grands labos
style Dupon j'imagine que cela NE PEUT se produire !? )

A monter soi même, les caches en verre style Gepe Anti Newton permettent
aussi de planquer les éléments indésirables qui n'étaient pas visibles dans
le viseur. Je ne sais pas mais dans tous les cas, depuis toujours j'utilise
la marge permise par les caches. J'imagine mal un cache qui tomberait pile
tout juste sans que cela entraîne des problèmes (fuites de lumière,
diffraction, déplacements mécaniques) ... mais si vous le dites ...
Setup.exe
Le #19191251
"Setup.exe" 49f36c21$0$15007$

"Sylvain SF" 49f363e6$0$17066$

Grave question... Le F4 fait partie des modèles pros à viseur 100 %.
Reste ensuite à ne pas monter les diapos sous cache, à avoir un
agrandisseur avec passe vue vraiment 100 % ou un scanner idem...



Le scanner Nikon ça va au niveau taille, mais comme je n'aime pas les
bandes qui se trouvent facilement rayées par la mécanique du
passe-bande, il m'arrive de jouer du cutter dans les cache diapo.



Le scanner Nikon et son SA 30 ne raye pas



?!? certes qu'il est beau le *scanner* Nikon, mais le PO
s'inquiétait plus du cadrage obtenu avec son nouveau *boitier*
F4 (belle bête sortie il y a à peine 21 ans).

pas question ici de numériser ses diapos, si ?

Jean-Pierre laisse entendre que le cadrage tip-top (en ayant
comme souhaité par le PO une image strictement égal à ce qu'il
a observé dans le viseur) pourra être mangé par les caches des
diapos, je n'ai pas dans mes souvenirs de cadres diapos en carton
le fait qu'il empiétaient sur l'image du film (mais sur ses
seules bandes d'entraînement et blanc entre-vues, qu'il faut
bien découper juste au milieu ...)

des cadres qui débordent sur l'image c'est vraiment courant ?

SF.



Extrêmement courant depuis 1990 environ, avec l'option de mise sous cache
en labo, laboratoire grand public ou laboratoire pro - avec les rayures
des machines en cadeau sur le film, dans les deux cas (dans les grands
labos style Dupon j'imagine que cela NE PEUT se produire !? )

A monter soi même, les caches en verre style Gepe Anti Newton permettent
aussi de planquer les éléments indésirables qui n'étaient pas visibles
dans le viseur. Je ne sais pas mais dans tous les cas, depuis toujours
j'utilise la marge permise par les caches. J'imagine mal un cache qui
tomberait pile tout juste sans que cela entraîne des problèmes (fuites de
lumière, diffraction, déplacements mécaniques) ... mais si vous le dites
...



PS : comme je suis en train de faire ça en ce moment même, je précise qu'on
a de la marge de cache non seulement de gauche à droite, mais aussi un peu
de haut en bas - donc bien moins - mais dans les deux cas ce n'est pas
négligeable - à pertir du moment où les "erreurs" de cadrage sont
minuscules, bien entendu ...
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle
Le #19191391
Sylvain SF a écrit :

des cadres qui débordent sur l'image c'est vraiment courant ?




Oui, les caches diapos bouffent un peu.
Je suis équippée en F4s, et je cadre pile, du coup parfois je suis
fâchée d'un petit bout qui me manque et je coupe le cadre, ou je déplace
la diapo dans le cache jusqu'a lui trouver une position idéale qui ne me
fera pas de truc coupé là où je l'ai entier sur le film.

Noëlle Adam
Sylvain SF
Le #19192191
Setup.exe a écrit :

des cadres qui débordent sur l'image c'est vraiment courant ?



Extrêmement courant depuis 1990 environ [...]



ok, il en existe certains pires que d'autres, c'était assuré en fait.
un débordement de (disons) 1/10 mm pourrait exister sans que cela
me paraisse dramatique. on parle de cet ordre de grandeur ou de
bien pire ?

[...] J'imagine mal un cache qui tomberait pile tout juste sans que
cela entraîne des problèmes (fuites de lumière, diffraction,
déplacements mécaniques) ... mais si vous le dites ...



je ne dis rien, je demandais.

parmi les pbs potentiels listés les "fuites de lumière", ie l'éclairage
direct de la source de projection (projecteur diapo, numériseur ou ...)
serait un pb grave, et donc un cadre qui déborde un peu est moins pire
qu'un cadre à fenêtre trop grande, toutefois la collimation précise de
l'éclairage pourrait aussi être utilisé pour "cadrer" son image.

concernant une diffraction, je ne vois pas trop, l'espace laissé par
un cadre trop petit serait (sauf hasard improbable) bien trop large
pour créer une fente de diffraction.
pour les déplacements, j'espère que la colle tient, ou que les butées
du cache jouent leur rôle, même si certes on a tous l'expérience d'une
diapo mécaniquement abîmée par un projecteur chargeant de travers.

SF.
Delestaque
Le #19193951
Sylvain SF wrote:
Setup.exe a écrit :

des cadres qui débordent sur l'image c'est vraiment courant ?



Extrêmement courant depuis 1990 environ [...]



ok, il en existe certains pires que d'autres, c'était assuré en fait.
un débordement de (disons) 1/10 mm pourrait exister sans que cela
me paraisse dramatique. on parle de cet ordre de grandeur ou de
bien pire ?

[...] J'imagine mal un cache qui tomberait pile tout juste sans que
cela entraîne des problèmes (fuites de lumière, diffraction,
déplacements mécaniques) ... mais si vous le dites ...



je ne dis rien, je demandais.

parmi les pbs potentiels listés les "fuites de lumière", ie
l'éclairage direct de la source de projection (projecteur diapo,
numériseur ou ...) serait un pb grave, et donc un cadre qui déborde
un peu est moins pire qu'un cadre à fenêtre trop grande, toutefois la
collimation précise de l'éclairage pourrait aussi être utilisé pour
"cadrer" son image.
concernant une diffraction, je ne vois pas trop, l'espace laissé par
un cadre trop petit serait (sauf hasard improbable) bien trop large
pour créer une fente de diffraction.
pour les déplacements, j'espère que la colle tient, ou que les butées
du cache jouent leur rôle, même si certes on a tous l'expérience d'une
diapo mécaniquement abîmée par un projecteur chargeant de travers.

SF.




Il faut voir une machine à monter sous caches, j'avais ce qui ce fait de
très bien dans le domaine, une monteuse Geimuplast,ça fonctionne très vite
et très bien, les caches ne s'ouvrent pas facilement, ils sont légers, ont
un coefficient de friction très faible, il est inimaginable en production
artisanale, labo pro, ou façonniers d'envisager une autre solution,la seule
solution qui convient aux spécialistes du cadrage micrométrique est le
montage manuel, on en vient au filet noir en diapo somme toutes.
Entre les agrandissements géants à observer au compte fil et les caches
diapo, ça vaut vraiment le coup d'entendre ces préoccupations " amateurs "et
là, je le dis clairement , tribulations d'amateurs qui cherchent toujours la
petite bête, qui nous réinventent le cache diapo ( on devrait dire le cadre
normalement, mais bon...)
On a toujours su en photo professionnelle que dans tous les cas il fallait
laisser une zone perdue, ( en cadrant un peu moins serré ) on savait qu'un
passe vue mange un peu d'image et qu'un cache diapo aussi , mais bon,
certains amateurs sont plus forts, on le sait bien.
Grâce au ciel ils n'ont pas souhaité chandger de profession, ils n'auraient
pas fait long feu dans un contexte professionnel.
Bon comme le fond d'Ekta ou dia est noir, on ne risque pas de fuites de
lumières, parce ce noir d'Ekta est à D 2.5 minimum , on est tranquille.
--
G.Ricco

mais , on le sait bien Kodak volait les meilleurs Kodachromes de ses
clients....
jean-daniel dodin
Le #19194321
Delestaque a écrit :

Bon comme le fond d'Ekta ou dia est noir, on ne risque pas de fuites de
lumières, parce ce noir d'Ekta est à D 2.5 minimum , on est tranquille.



surement pas :-)

par contre plein cadre, on voit le bord du film et la forme du cache
film sur l'appareil, pas toujours très propre sur les matériels bas de
gamme, donc pas flatteur - idem, d'ailleurs pour le néga, souvent tiré
avec un bord énorme (faut regarder le négatif pour voir tout ce qui
est perdu sur le papier)

jdd

--
http://www.dodin.net
Le wiki des forums son-image français:
http://new.dodin.org/frsv/
http://valerie.dodin.org
Publicité
Poster une réponse
Anonyme