"Nous ne voulons pas vous empêcher de faire de la politique"

Le
Taureau Assis
La cour d’appel d’Aix-en-Provence a rendu son verdict dans les procès
opposant Philippe Vardon à SOS-Racisme, au MRAP et — surtout — au
procureur de Nice, Eric de Montgolfier.

Pour un tract distribué à l’entrée d’un lycée niçois et intitulé “Ni
Voilée, ni violée” et considéré comme ” islamophobe ” :

* 5 000 euros d’amende et 4 mois de prison avec sursis pour
Philippe Vardon, coupable d’avoir rédigé le tract.
* 3 000 euros d’amende pour un lycéen, coupable d’avoir distribué
le tract.
* 3 000 euros d’amende pour un adulte, coupable d’avoir distribué
le tract.
* 5 000 euros d’amende et 4 mois de prison avec sursis pour un
adulte, coupable d’avoir distribué le tract et refusé de se faire
arracher les tracts des mains et tabasser par des “jeunes”.

Au total, 16 000 euros d’amende pour un tract.

Devant ce même tribunal, les Jeunesses Identitaires étaient poursuivies
pour le délirant motif de “reconstitution de ligue dissoute”,
considérées par le Parquet comme étant une résurgence d’Unité Radicale,
groupement dissous il y a plus de 6 ans. La cour d’appel a fait droit à
cette poursuite lancée par le procureur de la République de Nice, le
MRAP et SOS-Racisme.

La condamnation est la suivante :
30 000 euros d’amende pour les Jeunesses Identitaires, dont 10 000 pour
Philippe Vardon, au titre d’ancien président, plus 1 100 euros pour le
MRAP et SOS-Racisme. Pour faire bonne mesure et être sûre de n’avoir
rien oublié, la cour d’appel a ajouté 2 ans de privation de droits
civiques et (à nouveau) 4 mois de prison avec sursis pour Philippe
Vardon. Pour la route, comme on dit!

Au total, ce sont donc prés de 50 000 euros d’amende que la cour d’appel
d’Aix vient d’infliger à Philippe Vardon et aux Jeunesses Identitaires.
Paradoxalement, les Jeunesses Identitaires — qui ne sont nullement
dissoutes — ne peuvent continuer à s’exprimer, au risque de se voir
condamnées à chaque tract, chaque affiche, chaque autocollant.

Lors du procès, le Procureur de la République avait dit dans son
réquisitoire : ” Ne jouez pas aux victimes ! Nous ne voulons pas vous
empêcher de faire de la politique “. Ouf ! C’est sans doute la raison
pour laquelle ce magistrat n’a pas demandé la déportation de Philippe
Vardon à Cayenne !

Cette condamnation est un acte de franchise du Système : 50 000 euros
d’amende, une privation de droits civiques, de la prison avec sursis
pour un responsable politique de premier plan. Aucun mouvement politique
de gauche ou de droite n’a subi de telles condamnations depuis fort
longtemps.

Il s’agit ici de frapper au portefeuille le mouvement identitaire. Il
s’agit clairement d’empêcher Philippe Vardon de mener une liste
identitaire aux Régionales de 2010 en région PACA et d’être candidat aux
élections partielles qui auront lieu dans les mois qui viennent à Nice.
Il s’agit de réduire au silence un mouvement de résistance à
l’Islamisation de la France et de l’Europe.

“Nous ne voulons pas vous empêcher de faire de la politique” disait le
Procureur. Simplement vous assécher financièrement, vous empêcher de
participer aux élections, vous menacer d’un emprisonnement si vous osez
encore dire la vérité dans un tract ou un discours…

Mais d’ores-et-déjà, la contre-offensive s’organise. Judiciaire d’abord
: un recours devant la cour de cassation a été déposé dès vendredi. Il
vise essentiellement la pseudo “reconstitution de ligue dissoute”.

Politique et financière ensuite. Il est interdit en France de lancer un
appel pour payer des amendes. En revanche, rien n’interdit de montrer
son soutien à un homme, à un mouvement, à un courant d’idées.

Nous pourrions vous expliquer combien tout cela est injuste. Dégueulasse
même. Mais nous savons que le combat que nous avons engagé contre le
système est un combat à mort. Le système le sait également, et nous
pensons que vous en êtes tout aussi conscients. Dans ce combat, nos
ennemis ne nous attaqueront pas en respectant les règles de la chevalerie…

Face à l’injustice, soyez solidaires et soyez-le concrètement. Permettez
à Philippe Vardon de poursuivre son action. Aidez les Jeunesses
Identitaires à continuer leur combat. Ceux qui militent en première
ligne ont besoin de vous qui nous lisez. Maintenant !

Envoyez vos dons à : Soutien VARDON - 4 rue du Lycée 06 000 Nice /
chèques à l’ordre de VARDON. De nombreuses initiatives — solidarité,
soutien, riposte — auront lieu dans les jours et semaines à venir.
Répondez présents. Faites tourner ce communiqué à vos proches.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Taureau Assis
Le #17326251
Délit d’opinion : assez !

Communiqué de Louis ALIOT

Nonobstant tout ce qui nous sépare de la mouvance identitaire, je
dénonce avec la plus extrême fermeté l’extraordinaire sévérité des
condamnations qui viennent de frapper les identitaires qu’on ne peut
s’empêcher de comparer avec le laxisme quotidien dont fait preuve la
justice française à l’égard des centaines de délinquants qu’elle traite
chaque jour pour des faits beaucoup plus graves (rackets, violences en
bande, viols, etc.).

Le Front National s’inquiète de cette dérive du pouvoir qui consiste en
matière institutionnelle, comme en matière judiciaire, à museler les
opinions qui ne visent qu’à défendre l’identité française aujourd’hui
menacée par une immigration massive.


Taureau Assis a écrit :
La cour d’appel d’Aix-en-Provence a rendu son verdict dans les procès
opposant Philippe Vardon à SOS-Racisme, au MRAP et — surtout — au
procureur de Nice, Eric de Montgolfier.

Pour un tract distribué à l’entrée d’un lycée niçois et intitulé “Ni
Voilée, ni violée” et considéré comme ” islamophobe ” :

* 5 000 euros d’amende et 4 mois de prison avec sursis pour Philippe
Vardon, coupable d’avoir rédigé le tract.
* 3 000 euros d’amende pour un lycéen, coupable d’avoir distribué le
tract.
* 3 000 euros d’amende pour un adulte, coupable d’avoir distribué le
tract.
* 5 000 euros d’amende et 4 mois de prison avec sursis pour un
adulte, coupable d’avoir distribué le tract et refusé de se faire
arracher les tracts des mains et tabasser par des “jeunes”.

Au total, 16 000 euros d’amende pour un tract.

Devant ce même tribunal, les Jeunesses Identitaires étaient poursuivies
pour le délirant motif de “reconstitution de ligue dissoute”,
considérées par le Parquet comme étant une résurgence d’Unité Radicale,
groupement dissous il y a plus de 6 ans. La cour d’appel a fait droit à
cette poursuite lancée par le procureur de la République de Nice, le
MRAP et SOS-Racisme.

La condamnation est la suivante :
30 000 euros d’amende pour les Jeunesses Identitaires, dont 10 000 pour
Philippe Vardon, au titre d’ancien président, plus 1 100 euros pour le
MRAP et SOS-Racisme. Pour faire bonne mesure et être sûre de n’avoir
rien oublié, la cour d’appel a ajouté 2 ans de privation de droits
civiques et (à nouveau) 4 mois de prison avec sursis pour Philippe
Vardon. Pour la route, comme on dit!

Au total, ce sont donc prés de 50 000 euros d’amende que la cour d’appel
d’Aix vient d’infliger à Philippe Vardon et aux Jeunesses Identitaires.
Paradoxalement, les Jeunesses Identitaires — qui ne sont nullement
dissoutes — ne peuvent continuer à s’exprimer, au risque de se voir
condamnées à chaque tract, chaque affiche, chaque autocollant.

Lors du procès, le Procureur de la République avait dit dans son
réquisitoire : ” Ne jouez pas aux victimes ! Nous ne voulons pas vous
empêcher de faire de la politique “. Ouf ! C’est sans doute la raison
pour laquelle ce magistrat n’a pas demandé la déportation de Philippe
Vardon à Cayenne !

Cette condamnation est un acte de franchise du Système : 50 000 euros
d’amende, une privation de droits civiques, de la prison avec sursis
pour un responsable politique de premier plan. Aucun mouvement politique
de gauche ou de droite n’a subi de telles condamnations depuis fort
longtemps.

Il s’agit ici de frapper au portefeuille le mouvement identitaire. Il
s’agit clairement d’empêcher Philippe Vardon de mener une liste
identitaire aux Régionales de 2010 en région PACA et d’être candidat aux
élections partielles qui auront lieu dans les mois qui viennent à Nice.
Il s’agit de réduire au silence un mouvement de résistance à
l’Islamisation de la France et de l’Europe.

“Nous ne voulons pas vous empêcher de faire de la politique” disait le
Procureur. Simplement vous assécher financièrement, vous empêcher de
participer aux élections, vous menacer d’un emprisonnement si vous osez
encore dire la vérité dans un tract ou un discours…

Mais d’ores-et-déjà, la contre-offensive s’organise. Judiciaire d’abord
: un recours devant la cour de cassation a été déposé dès vendredi. Il
vise essentiellement la pseudo “reconstitution de ligue dissoute”.

Politique et financière ensuite. Il est interdit en France de lancer un
appel pour payer des amendes. En revanche, rien n’interdit de montrer
son soutien à un homme, à un mouvement, à un courant d’idées.

Nous pourrions vous expliquer combien tout cela est injuste. Dégueulasse
même. Mais nous savons que le combat que nous avons engagé contre le
système est un combat à mort. Le système le sait également, et nous
pensons que vous en êtes tout aussi conscients. Dans ce combat, nos
ennemis ne nous attaqueront pas en respectant les règles de la chevalerie…

Face à l’injustice, soyez solidaires et soyez-le concrètement. Permettez
à Philippe Vardon de poursuivre son action. Aidez les Jeunesses
Identitaires à continuer leur combat. Ceux qui militent en première
ligne ont besoin de vous qui nous lisez. Maintenant !

Envoyez vos dons à : Soutien VARDON - 4 rue du Lycée 06 000 Nice /
chèques à l’ordre de VARDON. De nombreuses initiatives — solidarité,
soutien, riposte — auront lieu dans les jours et semaines à venir.
Répondez présents. Faites tourner ce communiqué à vos proches.


critico
Le #17327641
On 24 sep, 15:29, Taureau Assis
Délit d’opinion : assez !

Communiqué de Louis ALIOT

Nonobstant tout ce qui nous sépare de la mouvance identitaire, je
dénonce avec la plus extrême fermeté l’extraordinaire sévérit é des
condamnations qui viennent de frapper les identitaires qu’on ne peut
s’empêcher de comparer avec le laxisme quotidien dont fait preuve la
justice française à l’égard des centaines de délinquants qu’e lle traite
chaque jour pour des faits beaucoup plus graves (rackets, violences en
bande, viols, etc.).

Le Front National s’inquiète de cette dérive du pouvoir qui consist e en
matière institutionnelle, comme en matière judiciaire, à museler le s
opinions qui ne visent qu’à défendre l’identité française auj ourd’hui
menacée par une immigration massive.

Taureau Assis a écrit :



> La cour d’appel d’Aix-en-Provence a rendu son verdict dans les proc ès
> opposant Philippe Vardon à SOS-Racisme, au MRAP et — surtout — au
> procureur de Nice, Eric de Montgolfier.

> Pour un tract distribué à l’entrée d’un lycée niçois et i ntitulé “Ni
> Voilée, ni violée” et considéré comme ” islamophobe ” :

>     * 5 000 euros d’amende et 4 mois de prison avec sursis pour P hilippe
> Vardon, coupable d’avoir rédigé le tract.
>     * 3 000 euros d’amende pour un lycéen, coupable d’avoir d istribué le
> tract.
>     * 3 000 euros d’amende pour un adulte, coupable d’avoir dis tribué le
> tract.
>     * 5 000 euros d’amende et 4 mois de prison avec sursis pour u n
> adulte, coupable d’avoir distribué le tract et refusé de se faire
> arracher les tracts des mains et tabasser par des “jeunes”.

> Au total, 16 000 euros d’amende pour un tract.

> Devant ce même tribunal, les Jeunesses Identitaires étaient poursui vies
> pour le délirant motif de “reconstitution de ligue dissoute”,
> considérées par le Parquet comme étant une résurgence d’Unit é Radicale,
> groupement dissous il y a plus de 6 ans. La cour d’appel a fait droit à
> cette poursuite lancée par le procureur de la République de Nice, l e
> MRAP et SOS-Racisme.

> La condamnation est la suivante :
> 30 000 euros d’amende pour les Jeunesses Identitaires, dont 10 000 po ur
> Philippe Vardon, au titre d’ancien président, plus 1 100 euros pour le
> MRAP et SOS-Racisme. Pour faire bonne mesure et être sûre de n’av oir
> rien oublié, la cour d’appel a ajouté 2 ans de privation de droit s
> civiques et (à nouveau) 4 mois de prison avec sursis pour Philippe
> Vardon. Pour la route, comme on dit!

> Au total, ce sont donc prés de 50 000 euros d’amende que la cour d ’appel
> d’Aix vient d’infliger à Philippe Vardon et aux Jeunesses Identit aires.
> Paradoxalement, les Jeunesses Identitaires — qui ne sont nullement
> dissoutes — ne peuvent continuer à s’exprimer, au risque de se vo ir
> condamnées à chaque tract, chaque affiche, chaque autocollant.

> Lors du procès, le Procureur de la République avait dit dans son
> réquisitoire : ” Ne jouez pas aux victimes ! Nous ne voulons pas vo us
> empêcher de faire de la politique “. Ouf ! C’est sans doute la ra ison
> pour laquelle ce magistrat n’a pas demandé la déportation de Phil ippe
> Vardon à Cayenne !

> Cette condamnation est un acte de franchise du Système : 50 000 euros
> d’amende, une privation de droits civiques, de la prison avec sursis
> pour un responsable politique de premier plan. Aucun mouvement politiqu e
> de gauche ou de droite n’a subi de telles condamnations depuis fort
> longtemps.

> Il s’agit ici de frapper au portefeuille le mouvement identitaire. Il
> s’agit clairement d’empêcher Philippe Vardon de mener une liste
> identitaire aux Régionales de 2010 en région PACA et d’être can didat aux
> élections partielles qui auront lieu dans les mois qui viennent à N ice.
> Il s’agit de réduire au silence un mouvement de résistance à
> l’Islamisation de la France et de l’Europe.

> “Nous ne voulons pas vous empêcher de faire de la politique” disa it le
> Procureur. Simplement vous assécher financièrement, vous empêcher de
> participer aux élections, vous menacer d’un emprisonnement si vous osez
> encore dire la vérité dans un tract ou un discours…

> Mais d’ores-et-déjà, la contre-offensive s’organise. Judiciaire d’abord
> : un recours devant la cour de cassation a été déposé dès ven dredi. Il
> vise essentiellement la pseudo “reconstitution de ligue dissoute”.

> Politique et financière ensuite. Il est interdit en France de lancer un
> appel pour payer des amendes. En revanche, rien n’interdit de montrer
> son soutien à un homme, à un mouvement, à un courant d’idées.

> Nous pourrions vous expliquer combien tout cela est injuste. Dégueula sse
> même. Mais nous savons que le combat que nous avons engagé contre l e
> système est un combat à mort. Le système le sait également, et nous
> pensons que vous en êtes tout aussi conscients. Dans ce combat, nos
> ennemis ne nous attaqueront pas en respectant les règles de la cheval erie…

> Face à l’injustice, soyez solidaires et soyez-le concrètement. Pe rmettez
> à Philippe Vardon de poursuivre son action. Aidez les Jeunesses
> Identitaires à continuer leur combat. Ceux qui militent en première
> ligne ont besoin de vous qui nous lisez. Maintenant !

> Envoyez vos dons à : Soutien VARDON - 4 rue du Lycée 06 000 Nice /
> chèques à l’ordre de VARDON. De nombreuses initiatives — solida rité,
> soutien, riposte — auront lieu dans les jours et semaines à venir.
> Répondez présents. Faites tourner ce communiqué à vos proches.-



- Si vous voulez n........SOS-Racisme, MRAP et compagnie, utilisez le
terme BOUGNOULE en précisant que vous entendez par là " toute
personne, quelles que soient sa religion et son origine , qui fait
passer ses convictions et pratiques avant les LOIS de notre République
laïque ".
MH
Le #17330561
Taureau Assis a écrit :
La cour d’appel d’Aix-en-Provence a rendu son verdict dans les procès
opposant Philippe Vardon à SOS-Racisme, au MRAP et — surtout — au procureur
de Nice, Eric de Montgolfier.

Pour un tract distribué à l’entrée d’un lycée niçois et intitulé “Ni Voilée,
ni violée” et considéré comme ” islamophobe ” :

* 5 000 euros d’amende et 4 mois de prison avec sursis pour Philippe
Vardon, coupable d’avoir rédigé le tract.
* 3 000 euros d’amende pour un lycéen, coupable d’avoir distribué le
tract.
* 3 000 euros d’amende pour un adulte, coupable d’avoir distribué le
tract.
* 5 000 euros d’amende et 4 mois de prison avec sursis pour un adulte,
coupable d’avoir distribué le tract et refusé de se faire arracher les tracts
des mains et tabasser par des “jeunes”.

Au total, 16 000 euros d’amende pour un tract.



Et cette cours merdique a prété serment comme quoi elle n'avait
rien à voir, ni de près ni de loin, avec une quelconque clique
politique ou loge maçonnique?... On se croirait dans les années 30.
MH
Nestor le pingouin pour la France
Le #17330551
MH a écrit:
Taureau Assis a écrit :

La cour d’appel d’Aix-en-Provence a rendu son verdict dans les procès
opposant Philippe Vardon à SOS-Racisme, au MRAP et — surtout — au
procureur de Nice, Eric de Montgolfier.

Pour un tract distribué à l’entrée d’un lycée niçois et intitulé “Ni
Voilée, ni violée” et considéré comme ” islamophobe ” :

* 5 000 euros d’amende et 4 mois de prison avec sursis pour
Philippe Vardon, coupable d’avoir rédigé le tract.
* 3 000 euros d’amende pour un lycéen, coupable d’avoir distribué
le tract.
* 3 000 euros d’amende pour un adulte, coupable d’avoir distribué
le tract.
* 5 000 euros d’amende et 4 mois de prison avec sursis pour un
adulte, coupable d’avoir distribué le tract et refusé de se faire
arracher les tracts des mains et tabasser par des “jeunes”.

Au total, 16 000 euros d’amende pour un tract.




Et cette cours merdique a prété serment comme quoi elle n'avait rien
à voir, ni de près ni de loin, avec une quelconque clique politique ou
loge maçonnique?... On se croirait dans les années 30.
MH



Faut tout vous expliquer à vous : quand on publie des caricatures de
Mahomet dans le journal danois de Monsieur Rosen ou quand c'est le
journal de Monsieur Val, alors la liberté d'expression est en jeu, ils
ont le droit, on défile, on pétitionne. Mais quand c'est Trucmuche qui
s'est fait voler trois fois sa mobylette, alors c'est streng-verboten,
parce que, eux, ce ne sont pas de fiers soldats du choc des
civilisations de M. Huntington, de la lutte contre le terrorisme et pour
la démocratie de MM. Bush, Wolfowitz et alii ni des défenseurs de la
vaillante petite démocratie qui fait pousser des oranges dans le désert.
Vous croyez que les droits sont les mêmes pour tous ? Mais vous êtes
naïf mon ami !

--
« Takogo kak Poutine »
« Sie verlassen den amerikanischen Sektor »
Traité de Lisbonne = TCE bis = forfaiture, viol de la démocratie
Il est nul et non avenu
Rafi
Le #17331621
Taureau Assis wrote:
La cour d’appel d’Aix-en-Provence a rendu son verdict dans les procès
opposant Philippe Vardon à SOS-Racisme, au MRAP et — surtout — au
procureur de Nice, Eric de Montgolfier.

Pour un tract distribué à l’entrée d’un lycée niçois et intitulé “Ni
Voilée, ni violée” et considéré comme ” islamophobe ” :

* 3 000 euros d’amende pour un lycéen, coupable d’avoir distribué
le tract.





Une idée : faire appel à des mineurs orphelins confiés aux soins de
l'assistance publique. Au moins, il n'y aura aucune famille à condamner.
Taureau Assis
Le #17339611
Hou hou, les gauchistes intolérants ? Pas de commentaires ?


Taureau Assis a écrit :
Délit d’opinion : assez !

Communiqué de Louis ALIOT

Nonobstant tout ce qui nous sépare de la mouvance identitaire, je
dénonce avec la plus extrême fermeté l’extraordinaire sévérité des
condamnations qui viennent de frapper les identitaires qu’on ne peut
s’empêcher de comparer avec le laxisme quotidien dont fait preuve la
justice française à l’égard des centaines de délinquants qu’elle traite
chaque jour pour des faits beaucoup plus graves (rackets, violences en
bande, viols, etc.).

Le Front National s’inquiète de cette dérive du pouvoir qui consiste en
matière institutionnelle, comme en matière judiciaire, à museler les
opinions qui ne visent qu’à défendre l’identité française aujourd’hui
menacée par une immigration massive.


Taureau Assis a écrit :
La cour d’appel d’Aix-en-Provence a rendu son verdict dans les procès
opposant Philippe Vardon à SOS-Racisme, au MRAP et — surtout — au
procureur de Nice, Eric de Montgolfier.

Pour un tract distribué à l’entrée d’un lycée niçois et intitulé “Ni
Voilée, ni violée” et considéré comme ” islamophobe ” :

* 5 000 euros d’amende et 4 mois de prison avec sursis pour
Philippe Vardon, coupable d’avoir rédigé le tract.
* 3 000 euros d’amende pour un lycéen, coupable d’avoir distribué
le tract.
* 3 000 euros d’amende pour un adulte, coupable d’avoir distribué
le tract.
* 5 000 euros d’amende et 4 mois de prison avec sursis pour un
adulte, coupable d’avoir distribué le tract et refusé de se faire
arracher les tracts des mains et tabasser par des “jeunes”.

Au total, 16 000 euros d’amende pour un tract.

Devant ce même tribunal, les Jeunesses Identitaires étaient
poursuivies pour le délirant motif de “reconstitution de ligue
dissoute”, considérées par le Parquet comme étant une résurgence
d’Unité Radicale, groupement dissous il y a plus de 6 ans. La cour
d’appel a fait droit à cette poursuite lancée par le procureur de la
République de Nice, le MRAP et SOS-Racisme.

La condamnation est la suivante :
30 000 euros d’amende pour les Jeunesses Identitaires, dont 10 000
pour Philippe Vardon, au titre d’ancien président, plus 1 100 euros
pour le MRAP et SOS-Racisme. Pour faire bonne mesure et être sûre de
n’avoir rien oublié, la cour d’appel a ajouté 2 ans de privation de
droits civiques et (à nouveau) 4 mois de prison avec sursis pour
Philippe Vardon. Pour la route, comme on dit!

Au total, ce sont donc prés de 50 000 euros d’amende que la cour
d’appel d’Aix vient d’infliger à Philippe Vardon et aux Jeunesses
Identitaires. Paradoxalement, les Jeunesses Identitaires — qui ne sont
nullement dissoutes — ne peuvent continuer à s’exprimer, au risque de
se voir condamnées à chaque tract, chaque affiche, chaque autocollant.

Lors du procès, le Procureur de la République avait dit dans son
réquisitoire : ” Ne jouez pas aux victimes ! Nous ne voulons pas vous
empêcher de faire de la politique “. Ouf ! C’est sans doute la raison
pour laquelle ce magistrat n’a pas demandé la déportation de Philippe
Vardon à Cayenne !

Cette condamnation est un acte de franchise du Système : 50 000 euros
d’amende, une privation de droits civiques, de la prison avec sursis
pour un responsable politique de premier plan. Aucun mouvement
politique de gauche ou de droite n’a subi de telles condamnations
depuis fort longtemps.

Il s’agit ici de frapper au portefeuille le mouvement identitaire. Il
s’agit clairement d’empêcher Philippe Vardon de mener une liste
identitaire aux Régionales de 2010 en région PACA et d’être candidat
aux élections partielles qui auront lieu dans les mois qui viennent à
Nice. Il s’agit de réduire au silence un mouvement de résistance à
l’Islamisation de la France et de l’Europe.

“Nous ne voulons pas vous empêcher de faire de la politique” disait le
Procureur. Simplement vous assécher financièrement, vous empêcher de
participer aux élections, vous menacer d’un emprisonnement si vous
osez encore dire la vérité dans un tract ou un discours…

Mais d’ores-et-déjà, la contre-offensive s’organise. Judiciaire
d’abord : un recours devant la cour de cassation a été déposé dès
vendredi. Il vise essentiellement la pseudo “reconstitution de ligue
dissoute”.

Politique et financière ensuite. Il est interdit en France de lancer
un appel pour payer des amendes. En revanche, rien n’interdit de
montrer son soutien à un homme, à un mouvement, à un courant d’idées.

Nous pourrions vous expliquer combien tout cela est injuste.
Dégueulasse même. Mais nous savons que le combat que nous avons engagé
contre le système est un combat à mort. Le système le sait également,
et nous pensons que vous en êtes tout aussi conscients. Dans ce
combat, nos ennemis ne nous attaqueront pas en respectant les règles
de la chevalerie…

Face à l’injustice, soyez solidaires et soyez-le concrètement.
Permettez à Philippe Vardon de poursuivre son action. Aidez les
Jeunesses Identitaires à continuer leur combat. Ceux qui militent en
première ligne ont besoin de vous qui nous lisez. Maintenant !

Envoyez vos dons à : Soutien VARDON - 4 rue du Lycée 06 000 Nice /
chèques à l’ordre de VARDON. De nombreuses initiatives — solidarité,
soutien, riposte — auront lieu dans les jours et semaines à venir.
Répondez présents. Faites tourner ce communiqué à vos proches.




perec1143
Le #17340371
Le Thu, 25 Sep 2008 15:11:56 -0400, dans gbgnq7$5eg$, Taureau
Assis
Hou hou, les gauchistes intolérants ? Pas de commentaires ?


Taureau Assis a écrit :


[snip prop larmoyante]


Taureau Assis a écrit :




[snip prop larmoyante]
Répondez présents. Faites tourner ce communiqué à vos proches.








D'habitude, je ne réponds pas aux gens qui coupent la parole, mais bon...
exceptionnellement...
Gauchiste, non.
Intolérant, oui.
Entre autres vis à vis des envenimeurs de plaies ouvertes qui pratiquent
les amalgames à la crapouillot en se prenant pour de fins propagandistes
à l'humour extraordinaire alors qu'ils ont autant d'esprit qu'un CD -R.

Vardon a joué, il s'est planté. Quand il arrêtera de se prendre pour un
rebelle vengeur, il s'apercevra qu'il n'est au mieux qu'un réac planté
sur un faisceau.
--
"Les forums usenet sont des lieux de discussion et d'échanges, pas
d'affichage." Z
yl
Le #17353611
Dans l'article perec1143
"Les forums usenet sont des lieux de discussion et d'échanges, pas
d'affichage." Z



Message-Id ? Je suis tout à fait d'accord avec les propos de ce monsieur
Z, mais je ne me souviens pas les avoir proféré, a fortiori en quelles
circonstances.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme