"On ne traumatise pas les enfants en leur faisant le cadeau de la mémoire d'un pays"

Le
Juden.Hasst
Quel "pays" ? Israël serait-il devenu un "pays" ? et dont la mémoire
toute particulière, car tissée de mensonges délibérés et
d'exagérations outrancières, serait devenue, dans l'esprit du nabot,
un "cadeau" pour tout écolier français ?

Car ce pays, ce n'est évidemment pas la France ! Quelques rappels
historiques :

"victimes françaises" (source : Fils et filles des déportés juifs de
France, 1985)
"75.721 juifs, dont près de 11.000 enfants, ont été déportés de Fr=
ance
de mars 1942 à août 1944, la plupart vers le camp d'Auschwitz"
Les nationalités étaient les suivantes :
- Polonais : 26.000
- Allemands : 7.000
- Russes : 4.500
- Roumains : 3.500
- Autrichiens : 2.500
- Grecs : 1.500
- Turcs : 1.300
- Hongrois : 1.200
- enfants nés en France de parents de nationalité étrangère : 7.000
- TOTAL : 54.500

Et voici un autre encore de mes précédents messages :

Le message de "Camille" du 6 mars 21:59 en porte le symptôme :
beaucoup de Français sont probablement aujourd'hui à ce point victimes
de la propagande judaïque constamment martelée (encore deux soirées
spéciales à la gloire de la juiverie ces jours-ci sur Arte !) pour
s'imaginer que des millions de "juifs français" ont été déportés a=
vant
d'être gazés il y a maintenant plus de soixante ans. Qu'on sache au
moins qu'il existe une statistique précise, constituée au camp de
Drancy par un interné chargé de ce travail par les autorités, un
certain Georges Etlin, qui l'a lui-même remise au Centre de
Documentation Juive Contemporaine le 16 mars 1945, où elle porte
depuis la cote DXLVI-13. On peut ainsi vérifier sur pièces que
seulement 342 juifs de nationalité française ont été déportés de=

Drancy (contre 14.459 juifs polonais, 6.222 juifs allemands, 2.217
juifs autrichiens, 2.718 juifs roumains ou 3.290 juifs réfugiés
russes, etc. etc.). Qu'en outre, sur 67.693 déportés recensés, un
pourcentage non négligeable, soient 5.124 d'entre eux étaient "de
nationalités inconnues" (plus 2.698 "apatrides" et 154 de nationalité
"à déterminer" ; total : 7.976 juifs). Là, on peut toucher du doigt
une réalité encore bien actuelle pour tous les services de police
spécialisés : vers quel pays doit-on expulser celui-ci, dont les
papiers d'identité ne sont visiblement que des faux grossiers, qui
fait tout pour rester sur le territoire, dont on ignore le lieu exact
de naissance, et ainsi la véritable nationalité ? Alors, où sont tous
ces "juifs français" déportés ? Ne seraient-ce pas plutôt tous ces
juifs étrangers qui seraient rétrospectivement devenus des "juifs
français" par le seul privilège d'avoir été déportés de France ?=
Et
aujourd'hui que beaucoup sont revenus reconquérir des positions de
pouvoir bien plus enviables encore que toutes celles qu'ils occupaient
avant guerre, on devrait encore continuer à les honorer comme s'ils
étaient toujours des victimes ? [posté le 07.03.2007]
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
N B C
Le #15892181
On Feb 16, 9:01 am, "Juden.Hasst"
Quel "pays" ? Israël serait-il devenu un "pays" ? et dont la mémoire
toute particulière, car tissée de mensonges délibérés et
d'exagérations outrancières, serait devenue, dans l'esprit du nabot,
un "cadeau" pour tout écolier français ?

Car ce pays, ce n'est évidemment pas la France ! Quelques rappels
historiques :

"victimes françaises" (source : Fils et filles des déportés juifs de
France, 1985)
"75.721 juifs, dont près de 11.000 enfants, ont été déportés de France
de mars 1942 à août 1944, la plupart vers le camp d'Auschwitz"
Les nationalités étaient les suivantes :
- Polonais : 26.000
- Allemands : 7.000
- Russes : 4.500
- Roumains : 3.500
- Autrichiens : 2.500
- Grecs : 1.500
- Turcs : 1.300
- Hongrois : 1.200
- enfants nés en France de parents de nationalité étrangère : 7.00 0
- TOTAL : 54.500

Et voici un autre encore de mes précédents messages :

Le message de "Camille" du 6 mars 21:59 en porte le symptôme :
beaucoup de Français sont probablement aujourd'hui à ce point victimes
de la propagande judaïque constamment martelée (encore deux soirées
spéciales à la gloire de la juiverie ces jours-ci sur Arte !) pour
s'imaginer que des millions de "juifs français" ont été déportés avant
d'être gazés il y a maintenant plus de soixante ans. Qu'on sache au
moins qu'il existe une statistique précise, constituée au camp de
Drancy par un interné chargé de ce travail par les autorités, un
certain Georges Etlin, qui l'a lui-même remise au Centre de
Documentation Juive Contemporaine le 16 mars 1945, où elle porte
depuis la cote DXLVI-13. On peut ainsi vérifier sur pièces que
seulement 342 juifs de nationalité française ont été déportés de
Drancy (contre 14.459 juifs polonais, 6.222 juifs allemands, 2.217
juifs autrichiens, 2.718 juifs roumains ou 3.290 juifs réfugiés
russes, etc. etc.). Qu'en outre, sur 67.693 déportés recensés, un
pourcentage non négligeable, soient 5.124 d'entre eux étaient "de
nationalités inconnues" (plus 2.698 "apatrides" et 154 de nationalité
"à déterminer" ; total : 7.976 juifs). Là, on peut toucher du doigt
une réalité encore bien actuelle pour tous les services de police
spécialisés : vers quel pays doit-on expulser celui-ci, dont les
papiers d'identité ne sont visiblement que des faux grossiers, qui
fait tout pour rester sur le territoire, dont on ignore le lieu exact
de naissance, et ainsi la véritable nationalité ? Alors, où sont tou s
ces "juifs français" déportés ? Ne seraient-ce pas plutôt tous ces
juifs étrangers qui seraient rétrospectivement devenus des "juifs
français" par le seul privilège d'avoir été déportés de France ? Et
aujourd'hui que beaucoup sont revenus reconquérir des positions de
pouvoir bien plus enviables encore que toutes celles qu'ils occupaient
avant guerre, on devrait encore continuer à les honorer comme s'ils
étaient toujours des victimes ? [posté le 07.03.2007]




La religieuse devise du juif est : "mentez, mentez, mentez ....... il
en restera toujours quelque chose !"
Dave Neve
Le #15892171
On Feb 16, 9:01 am, "Juden.Hasst"
Quel "pays" ? Israël serait-il devenu un "pays" ? et dont la mémoire
toute particulière, car tissée de mensonges délibérés et
d'exagérations outrancières, serait devenue, dans l'esprit du nabot,
un "cadeau" pour tout écolier français ?

Car ce pays, ce n'est évidemment pas la France ! Quelques rappels
historiques :

"victimes françaises" (source : Fils et filles des déportés juifs de
France, 1985)
"75.721 juifs, dont près de 11.000 enfants, ont été déportés de France
de mars 1942 à août 1944, la plupart vers le camp d'Auschwitz"
Les nationalités étaient les suivantes :
- Polonais : 26.000
- Allemands : 7.000
- Russes : 4.500
- Roumains : 3.500
- Autrichiens : 2.500
- Grecs : 1.500
- Turcs : 1.300
- Hongrois : 1.200
- enfants nés en France de parents de nationalité étrangère : 7.00 0
- TOTAL : 54.500

Et voici un autre encore de mes précédents messages :

Le message de "Camille" du 6 mars 21:59 en porte le symptôme :
beaucoup de Français sont probablement aujourd'hui à ce point victimes
de la propagande judaïque constamment martelée (encore deux soirées
spéciales à la gloire de la juiverie ces jours-ci sur Arte !) pour
s'imaginer que des millions de "juifs français" ont été déportés avant
d'être gazés il y a maintenant plus de soixante ans. Qu'on sache au
moins qu'il existe une statistique précise, constituée au camp de
Drancy par un interné chargé de ce travail par les autorités, un
certain Georges Etlin, qui l'a lui-même remise au Centre de
Documentation Juive Contemporaine le 16 mars 1945, où elle porte
depuis la cote DXLVI-13. On peut ainsi vérifier sur pièces que
seulement 342 juifs de nationalité française ont été déportés de
Drancy (contre 14.459 juifs polonais, 6.222 juifs allemands, 2.217
juifs autrichiens, 2.718 juifs roumains ou 3.290 juifs réfugiés
russes, etc. etc.). Qu'en outre, sur 67.693 déportés recensés, un
pourcentage non négligeable, soient 5.124 d'entre eux étaient "de
nationalités inconnues" (plus 2.698 "apatrides" et 154 de nationalité
"à déterminer" ; total : 7.976 juifs). Là, on peut toucher du doigt
une réalité encore bien actuelle pour tous les services de police
spécialisés : vers quel pays doit-on expulser celui-ci, dont les
papiers d'identité ne sont visiblement que des faux grossiers, qui
fait tout pour rester sur le territoire, dont on ignore le lieu exact
de naissance, et ainsi la véritable nationalité ? Alors, où sont tou s
ces "juifs français" déportés ? Ne seraient-ce pas plutôt tous ces
juifs étrangers qui seraient rétrospectivement devenus des "juifs
français" par le seul privilège d'avoir été déportés de France ? Et
aujourd'hui que beaucoup sont revenus reconquérir des positions de
pouvoir bien plus enviables encore que toutes celles qu'ils occupaient
avant guerre, on devrait encore continuer à les honorer comme s'ils
étaient toujours des victimes ? [posté le 07.03.2007]



Salut

De ce que j'ai compris dans les commentaires que j'ai lu des gens dans
les journaux en lignes, nous avons tous plein le c*l avec ces
histoires de juifs.

Ils sont loins d'être le seul peuple d'être victime des crimes contre
l'humanité.

Pourquoi limiter des cours de sensibilisation (lavage de cervelle des
enfants) aux juifs.

L'humanité, par définition, ne connait pas des frontières des pays.

Alors, peu importe si les crimes étaient commis ici en France ou
ailleurs

Et ce serait très gaie pour un petit CM2 de se voir 'jumelé' avec un
enfant mort dans un camp de concentration

Sans doute, Spielberg pourra tourner un film autour de ceci dans
quelques années.

Il nous manque que ça!!!

Voici l'essai jusqu'au présent le plus pathétique de Sarkosy de
remonter dans les sondages.

Cordialement

Dave Neve
Mara Jade Skywalker
Le #15892131
Juden.Hasst nous a concocté:

Quel "pays" ? Israël serait-il devenu un "pays" ?



Oui

--
Jacqueline "Jade" Devereaux - http://jacquie-devereaux.blogspot.com/
http://www.starwars.com/databank/character/marajadeskywalker/eu.html
Archives de l'Alliance: http://www.archives-alliance.com/index.php
Battlestar Galactica: http://www.battlestargalactica-online.com/
D'Iberville, "Saviez-vous que...": http://diberville.blogspot.com/
N B C
Le #15892121
On Feb 16, 11:05 am, "Mara Jade Skywalker"

> Quel "pays" ? Israël serait-il devenu un "pays" ?

Oui

--
Jacqueline "Jade" Devereaux -http://jacquie-




N O N !

Les juifs ont partout et toujours eu un comportement tellement
malsain, inhumain, asocial, qu'ils ont perdu tout droit à l'existence
en tant que groupe humain.
Comme leurs fréres sémites "arabo-musulmans", cette engeance est
nuisible pour l'Humanité ......
jceven
Le #15892111
"N B C"
On Feb 16, 11:05 am, "Mara Jade Skywalker"

> Quel "pays" ? Israël serait-il devenu un "pays" ?

Oui

--
Jacqueline "Jade" Devereaux -http://jacquie-




N O N !

SI ! Et depuis 1948, sauf erreur de ma part !





Les juifs ont partout et toujours eu un comportement tellement
malsain, inhumain, asocial, qu'ils ont perdu tout droit à l'existence
en tant que groupe humain.

Apparemment il n'y a pas qu'eux qui ont un comportement malsain!





Comme leurs fréres sémites "arabo-musulmans", cette engeance est
nuisible pour l'Humanité ......

Discours déja martelé dans les années 30 dans un pays voisin!
Les "amis", il faudrait vous renouveler ( :- )
JCE





PS: Je ne suis pas juijf, ni d'origine, ni de religion!




diegel
Le #15891861
Tiens, n'est-ce pas là un des potes à FDA, le vieux gonze de
l'anarcho-droite extrême fondamentaliste ? Un peu rustique, non ? FDA, lui,
il mettait les formes, cryptait, émoticônait, citait d'obscurs racialistes,
ce qui lui permettait, sans risque de se prendre un @buse, de dire à peu
près la même chose que ce nazillon devant sa cour de neuneus face à laquelle
il jubilait de
faire monticule !
diegel
Le #15891841
En voilà encore un qui va devoir changer de fournisseur d'accès avant de
passer par la case tribunal ...
N B C
Le #15891631
On Feb 16, 2:58 pm, "diegel"
En voilà encore un qui va devoir changer de fournisseur d'accès avant de
passer par la case tribunal ...




Mon pauvre ami, ceux qui bientôt sans avoir à passer devant des
tribunaux seront jugés coupables et décapités sans autre forme de
procès ce sont les "sémitophiles" .....

Quant aux fournisseurs d'accés Internet s'ils devaient interdire
l'accés de "la toile" à tous ceux qui vomissent sur les psychopathes
racistes que sont les sémites ils appauvriraient massivement et
qualitativement le nombre des internautes !
Il faudrait interdire Voltaire, Kant, Heidegger, Pascal, et les
meilleurs parmi les nôtres ....... naturellement, cela laisserait la
place libre à toutes les larves et à tous les invétérés minables !
diegel
Le #15891331
En voilà encore un qui va devoir changer de fournisseur d'accès avant de
passer par la case tribunal ...
philippus
Le #15890901
L'histoire au travers des textes dits sacrés prouve effectivement que
les juifs, de même que les chrétiens et les musulmans, se sont perdus
depuis les messages des messies, des prophètes, ceci est clair en
lisant la Bible, les Evangiles ou le Coran. Tous les savants de ces
livres vous le dirons quelque soit leur origine culturelle. Ce qui est
nuisible à l'homme en général est contre le sens profond de ces
textes, qu'il faudrait certainement inviter à lire ou à relire, sans
pour autant prendre partie ou défense d'une communauté ou d'une autre.
L'objectivité de l'histoire est souvent percue comme de l'attaque ou
de la défense. Maintenant le bien ou le mal n'est pas à généraliser
par une communauté, pour rappel l'origine de la naissance ne fait pas
pour autant d'un homme ce qui est en lui. La généralisation est une
erreur que nous lisons souvent. Dénonçons les religions et les
pouvoirs dans le faux mais pas la vérité commune présente aussi dans
ces mêmes écrits.
Philippus.


On 16 fév, 10:10, N B C
Les juifs ont partout et toujours eu un comportement tellement
malsain, inhumain, asocial, qu'ils ont perdu tout droit à l'existence
en tant que groupe humain.
Comme leurs fréres sémites "arabo-musulmans", cette engeance est
nuisible pour l'Humanité ......


Publicité
Poster une réponse
Anonyme