OpenBSD : des backdoors du FBI dans le code source ?

Le
sgel
Source :
http://www.generation-nt.com/openbsd-fbi-backdoor-actualite-1130421.html


Souvent mis en avant pour son aspect sécurité, le système d'exploitation
OpenBSD embarquerait dans son code des portes dérobées mises en place
sous la houlette du FBI il y a une dizaine d'années.

OpenBSD 4.0 (117x106)Des rumeurs ont longtemps été relayées à propos de
la présence d'une backdoor gouvernementale dans le système
d'exploitation Windows. Stupeur, c'est aujourd'hui un système
d'exploitation Open Source qui fait l'objet de tels soupçons, et en
l'occurrence OpenBSD loué pour être un OS très sécurisé avec
cryptographie intégrée.

Le créateur du système d'exploitation libre de type UNIX, Theo de Raadt,
a rendu public un e-mail qui lui a adressé Gregory Perry, une vieille
connaissance. Actuellement PDG de la société GoVirtual Education,
Gregory Perry a été auparavant le directeur technique de NETSEC et a
contribué au framework cryptographique d'OpenBSD.

C'est au sein de NETSEC que l'homme a effectué un travail de consultant
pour le compte d'une branche du FBI ( Federal Bureau of Investigations
). Il affirme qu'il y a maintenant dix ans, le FBI a rémunéré des
développeurs afin qu'ils installent des backdoors dans la pile réseau
IPSEC d'OpenBSD. Ces portes dérobées et autres mécanismes auraient pour
but de surveiller le système de chiffrement lors de connexions VPN entre
des sites.

Il avance que c'est pourquoi des personnes proches du FBI sont
aujourd'hui devenues des avocats de l'utilisation d'OpenBSD dans des
environnements virtualisés pour des implémentations VPN. Ces soudaines
révélations paraissent étranges, mais si Gregory Perry a attendu près de
dix ans avant de " passer aux aveux ", c'est parce qu'il précise que
son accord de non-divulgation avec le FBI vient d'expirer.

Theo de Raadt refuse de souscrire à une théorie du complot mais fait
preuve d'une grande transparence en rendant public le message de Gregory
Perry. Il pousse ainsi à un audit du code concerné par les personnes qui
l'utilisent. Un audit qui ne sera pas une mince affaire. Par ailleurs,
il donne l'opportunité aux développeurs OpenBSD cités par Gregory Perry
de se défendre.

Pour Theo de Raadt, même si les backdoors existent, le code de IPSEC a
beaucoup évolué depuis dix ans. Difficile donc selon lui d'évaluer
l'impact des allégations de Gregory Perry. Il souligne néanmoins que la
pile IPSEC était gratuite et qu'une large partie de son code se retrouve
dans beaucoup d'autres projets et produits qu'OpenBSD.


--

on est quand même rassuré par la conclusion de l'article , le code
aurait beaucoup évolué et les backdoors seraient passés à la trappe ?
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Vivien MOREAU
Le #22927531
On 2010-12-15, sgel wrote:

on est quand même rassuré par la conclusion de l'article , le code
aurait beaucoup évolué et les backdoors seraient passés à la trappe ?



Personne n'a encore vu de portes dérobées, alors de là à dire
qu'elles seraient passées à la trappe...

Attendons de voir.

--
Message envoyé depuis mon iMug
Pascal
Le #22927901
Le 15/12/2010 15:37, Vivien MOREAU a écrit :
On 2010-12-15, sgel wrote:

on est quand même rassuré par la conclusion de l'article , le code
aurait beaucoup évolué et les backdoors seraient passés à la trappe ?



Personne n'a encore vu de portes dérobées, alors de là à dire
qu'elles seraient passées à la trappe...

Attendons de voir.



une trappe dérobée ?
Tonton Th
Le #22929341
On 12/15/2010 02:11 PM, sgel wrote:

http://www.generation-nt.com/XXXXXXX



generation-nt, c'est bien les gens qui pillent Usenet pour remplir
leurs pseudo-forums de merde ? Alors bon, démarrer un troll avec
cette merde, déja t'es mal parti pour être crédible.

Même ça : http://thread.gmane.org/gmane.os.openbsd.tech/22557 on
sait pas trop quoi en penser...

--
Ma coiffeuse est formidable - http://sonia.buvette.org/
Publicité
Poster une réponse
Anonyme