les outils en or dur...

Le
_Pat_ #;))
bonsoir,

quels sont les recours rapides et efficaces (et légaux ?) dans le cas
d'un commande par correspondance encaissée mais partiellement livrée en
plusieurs cols et pour laquelle le vendeur (VPC CAMION OUTIR)
considère la commande soldée et fait la sourde oreille au courrier, aux
formulaires postés sur son site, et pour lequel le standard téléphonique
est un répondeur qui boucle et fini par vous dire de rappeler plus tard ???
Le différend porte sur 99.99 €

merci
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Moisse
Le #15390921
D'une plume alerte, dans le message
4655e975$0$27971$,
_Pat_ #;))
bonsoir,

quels sont les recours rapides et efficaces (et légaux ?) dans le cas
d'un commande par correspondance encaissée mais partiellement livrée
en plusieurs cols et pour laquelle le vendeur (VPC CAMION OUTI...R)
considère la commande soldée et fait la sourde oreille au courrier,
aux formulaires postés sur son site, et pour lequel le standard
téléphonique est un répondeur qui boucle et fini par vous dire de
rappeler plus tard ??? Le différend porte sur 99.99 €

merci



Les recours existent, mais je les crains peu efficaces.
Outiror est en état de cessation de paiement depuis quelques semaines.
Dixit un conducteur/vendeur d'un camion, il n'y a plus personne dans les
bureaux pour répondre, de sorte que les appels aboutissent
systématiquement sur un encombrement de lignes, ou une occupation du
personnel concerné. Je ne sais pas s'il s'agit d'une Hot Line
externalisée.
En fait il n'y aurait personne.
J'aimais bien dans mon petit patelin de retraite le camion, j'ai
moi-même un problème de SAV et je sais que je vais m'asseoir dessus.
Je ne suis pas en mesure de vous indiquer la bonne démarche, compte tenu
de la probable nomination d'un administrateur judiciaire, de la
nécessité eventuellement de produire...
Bon courage.
A+

--
_Pat_ #;))
Le #15672151
Moisse a écrit :
D'une plume alerte, dans le message 4655e975$0$27971$,
_Pat_ #;))
bonsoir,

quels sont les recours rapides et efficaces (et légaux ?) dans le cas
d'un commande par correspondance encaissée mais partiellement livrée
en plusieurs cols et pour laquelle le vendeur (VPC CAMION OUTI...R)
considère la commande soldée et fait la sourde oreille au courrier,
aux formulaires postés sur son site, et pour lequel le standard
téléphonique est un répondeur qui boucle et fini par vous dire de
rappeler plus tard ??? Le différend porte sur 99.99 €

merci



Les recours existent, mais je les crains peu efficaces.
Outiror est en état de cessation de paiement depuis quelques semaines.
Dixit un conducteur/vendeur d'un camion, il n'y a plus personne dans les
bureaux pour répondre, de sorte que les appels aboutissent
systématiquement sur un encombrement de lignes, ou une occupation du
personnel concerné. Je ne sais pas s'il s'agit d'une Hot Line externalisée.
En fait il n'y aurait personne.
J'aimais bien dans mon petit patelin de retraite le camion, j'ai
moi-même un problème de SAV et je sais que je vais m'asseoir dessus.
Je ne suis pas en mesure de vous indiquer la bonne démarche, compte tenu
de la probable nomination d'un administrateur judiciaire, de la
nécessité eventuellement de produire...
Bon courage.
A+

--


_Pat_ #;))
Le #15672121
Moisse a écrit :
D'une plume alerte, dans le message 4655e975$0$27971$,
_Pat_ #;))
bonsoir,

quels sont les recours rapides et efficaces (et légaux ?) dans le cas
d'un commande par correspondance encaissée mais partiellement livrée
en plusieurs cols et pour laquelle le vendeur (VPC CAMION OUTI...R)
considère la commande soldée et fait la sourde oreille au courrier,
aux formulaires postés sur son site, et pour lequel le standard
téléphonique est un répondeur qui boucle et fini par vous dire de
rappeler plus tard ??? Le différend porte sur 99.99 €

merci



Les recours existent, mais je les crains peu efficaces.
Outiror est en état de cessation de paiement depuis quelques semaines.
Dixit un conducteur/vendeur d'un camion, il n'y a plus personne dans les
bureaux pour répondre, de sorte que les appels aboutissent
systématiquement sur un encombrement de lignes, ou une occupation du
personnel concerné. Je ne sais pas s'il s'agit d'une Hot Line externalisée.
En fait il n'y aurait personne.
J'aimais bien dans mon petit patelin de retraite le camion, j'ai
moi-même un problème de SAV et je sais que je vais m'asseoir dessus.
Je ne suis pas en mesure de vous indiquer la bonne démarche, compte tenu
de la probable nomination d'un administrateur judiciaire, de la
nécessité eventuellement de produire...
Bon courage.
A+

--


clauchar
Le #15393261
On 25 mai, 22:53, "_Pat_ #;))"
Moisse a écrit :





> D'une plume alerte, dans le message 4655e975$0$27971$ .fr,
> _Pat_ #;)) >> bonsoir,

>> quels sont les recours rapides et efficaces (et légaux ?) dans le c as
>> d'un commande par correspondance encaissée mais partiellement livr ée
>> en plusieurs cols et pour laquelle le vendeur (VPC CAMION OUTI...R)
>> considère la commande soldée et fait la sourde oreille au courrier,
>> aux formulaires postés sur son site, et pour lequel le standard
>> téléphonique est un répondeur qui boucle et fini par vous dire de
>> rappeler plus tard ??? Le différend porte sur 99.99 €

>> merci

> Les recours existent, mais je les crains peu efficaces.
> Outiror est en état de cessation de paiement depuis quelques semaines.
> Dixit un conducteur/vendeur d'un camion, il n'y a plus personne dans les
> bureaux pour répondre, de sorte que les appels aboutissent
> systématiquement sur un encombrement de lignes, ou une occupation du
> personnel concerné. Je ne sais pas s'il s'agit d'une Hot Line externa lisée.
> En fait il n'y aurait personne.
> J'aimais bien dans mon petit patelin de retraite le camion, j'ai
> moi-même un problème de SAV et je sais que je vais m'asseoir dessus.
> Je ne suis pas en mesure de vous indiquer la bonne démarche, compte t enu
> de la probable nomination d'un administrateur judiciaire, de la
> nécessité eventuellement de produire...
> Bon courage.
> A+

> --
> Moisse
> Nospam : sans doute
>





j'ai trouvé ca :http://www.lesechos.fr/info/distri/4572742.htm
a ma connaissance on paye d'abord les créanciers puis ensuite les
clients (s'il reste quelque chose..).- Masquer le texte des messages pr écédents -

- Afficher le texte des messages précédents -



j'avais commande début février des clés. après plusieurs réclamat ions
et délais repoussés de 2 semaines en 2 semaines, j'ai annulé ma
commande le 12 avril 2007 par téléphone et je devais avoir un
remboursement sous 10 jours.
j'ai fait un courrier recommandé avec accusé réception confirmant mon
mécontentement et demandant le remboursement rapidement.
Le 25 mai 2007, je n'avais toujours par mon remboursement de 31.99 € ,
ni retour de l'accusé réception de mon courrier.
J'essaie de téléphoner; en vain , je tombais sur un répondeur en
boucle.
Le 28 mai 2007, sur la Nouvelle République du Centre Ouest, je vois le
redressement judiciaire d'OUTIROR.
Je regarde sur leur site s'il y a un passage de camion sur un rayon de
50 km et il y en avait un a 20 km le 9 mai 2007 où je me suis
présenté.
J'ai demandé au vendeur s'il avait telle marchandise en stock (c'est à
dire mes clés en question) ; il m'a répondu "oui" et je lui ai
présenté mon dossier (commande, accusé réception de commande et let tre
recommandée) en lui disant " Alors, comment fait-on ?"
Il a appelé sa société au téléphone ; ce qu'ils se sont dit je n' en
sais rien , mais je suis reparti avec mes clés.
Donc peut-être solution à conseiller

Bon courage
_Pat_ #;))
Le #15561671
a écrit :

j'avais commande début février des clés. après plusieurs réclamations
et délais repoussés de 2 semaines en 2 semaines, j'ai annulé ma
commande le 12 avril 2007 par téléphone et je devais avoir un
remboursement sous 10 jours.
j'ai fait un courrier recommandé avec accusé réception confirmant mon
mécontentement et demandant le remboursement rapidement.
Le 25 mai 2007, je n'avais toujours par mon remboursement de 31.99 € ,
ni retour de l'accusé réception de mon courrier.
J'essaie de téléphoner; en vain , je tombais sur un répondeur en
boucle.
Le 28 mai 2007, sur la Nouvelle République du Centre Ouest, je vois le
redressement judiciaire d'OUTIROR.
Je regarde sur leur site s'il y a un passage de camion sur un rayon de
50 km et il y en avait un a 20 km le 9 mai 2007 où je me suis
présenté.
J'ai demandé au vendeur s'il avait telle marchandise en stock (c'est à
dire mes clés en question) ; il m'a répondu "oui" et je lui ai
présenté mon dossier (commande, accusé réception de commande et lettre
recommandée) en lui disant " Alors, comment fait-on ?"
Il a appelé sa société au téléphone ; ce qu'ils se sont dit je n'en
sais rien , mais je suis reparti avec mes clés.
Donc peut-être solution à conseiller

Bon courage




bonne idée, jvais regardé sur le site a l'epoque et rein vu, mais ce
jour je vois un passage a 30 km de chez moi le 18/08... je vais donc m'y
rendre avec mes justificatifs...

a+ pour des infos...
Publicité
Poster une réponse
Anonyme