Paris Photo 2014 - 1 Corinne Vionnet

Le
benoit
Début de compte-rendu de ce qui m'a marqué lors de cette après-midi
à Paris Photo (une après-midi au Salon de la Photo, puis le lendemain
Paris Phot on voit pas mal de choses intéressantes, mais on est
cassé :)

Pour commmencer : Corinne Vionnet

Son travail présenté à l'expo est visible sur
<http://www.galerie-photo.com/corinne-vionnet.html> où elle explique
comment elle réalise son travail (j'en connais qui vont râler :)



--
"La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La
pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi.
Ici, nous avons réuni théorie et pratique : Rien ne fonctionne et
personne ne sait pourquoi !" [ Albert Einstein ]
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 4
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Solanar
Le #26323190
Benoit a exposé le 15/11/2014 :
Début de compte-rendu de ce qui m'a marqué lors de cette après-midi
à Paris Photo (une après-midi au Salon de la Photo, puis le lendemain
Paris Phot... on voit pas mal de choses intéressantes, mais on est
cassé :)

Pour commmencer : Corinne Vionnet

Son travail présenté à l'expo est visible sur
comment elle réalise son travail (j'en connais qui vont râler :)



C'est joli mais ce n'est pas de la photo
C'est de la peinture
Des pinceaux différents, mais c'est la même approche.

pour moi. bien sur

--
Etre libre, c'est n'avoir rien à perdre
jp willm
Le #26323205
Le 15/11/2014 15:59, Benoit a écrit :
Début de compte-rendu de ce qui m'a marqué lors de cette après-midi
à Paris Photo (une après-midi au Salon de la Photo, puis le lendemain
Paris Phot... on voit pas mal de choses intéressantes, mais on est
cassé :)

Pour commmencer : Corinne Vionnet

Son travail présenté à l'expo est visible sur
comment elle réalise son travail (j'en connais qui vont râler :)



En tout cas, elle a trouvé un "truc".


--
jp willm
http://perso.orange.fr/willms/index.html
benoit
Le #26323204
Solanar
Benoit a exposé le 15/11/2014 :
> Début de compte-rendu de ce qui m'a marqué lors de cette après-midi
> à Paris Photo (une après-midi au Salon de la Photo, puis le lendemain
> Paris Phot... on voit pas mal de choses intéressantes, mais on est
> cassé :)
>
> Pour commmencer : Corinne Vionnet
>
> Son travail présenté à l'expo est visible sur
> > comment elle réalise son travail (j'en connais qui vont râler :)

C'est joli mais ce n'est pas de la photo
C'est de la peinture
Des pinceaux différents, mais c'est la même approche.

pour moi. bien sur



Je te comprends tout à fait puisqu'il y a un autre photographe, qui
fait un travail proche, que je présenterai dans les jours qui viennent
(pas plus de un/jour histoire de ne pas s'éparpiller et parler du
travail que font certains avec un appareil photo.

Sinon, pour en revenir au sujet, beaucoup de photographes ont
utilisés l'appareil photo tel un pinceau, pour reprendre ton expression
qui est parfaite. Sarah Moon, David Hamilton, George Rousse, Erwin Olaf,
Pierre & Gilles (et pour aller encore plus loin : Gilbert & Georges)...
sont tous des peintres et seuls Erwitt, Parr ou Doisneau sont des
photographes :) Et Ansel Adams ou Irving Penn ? Ils rentrent dans quelle
catégorie ?

À titre perso, l'appareil photo est un outil qui permet de faire une
image et c'est tout. Avec, certains font de superbes macros, d'autres
des portraits, d'autres encore des paysages. Comme leurs prédecesseurs
le faisaient avec un crayon ou un pinceau. Qu'apporte l'appareil ? Le
fait de pouvoir fixer l'instant ? Comme le cirque de Seurat ? Ou
l'Exécution le 3 mai 1808 de Goya ?

Pour tout le monde, bien sûr ;)

--
"La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La
pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi.
Ici, nous avons réuni théorie et pratique : Rien ne fonctionne... et
personne ne sait pourquoi !" [ Albert Einstein ]
efji
Le #26323203
Le 15/11/2014 17:06, jp willm a écrit :
Le 15/11/2014 15:59, Benoit a écrit :
Début de compte-rendu de ce qui m'a marqué lors de cette après-midi
à Paris Photo (une après-midi au Salon de la Photo, puis le lendemain
Paris Phot... on voit pas mal de choses intéressantes, mais on est
cassé :)

Pour commmencer : Corinne Vionnet

Son travail présenté à l'expo est visible sur
comment elle réalise son travail (j'en connais qui vont râler :)



En tout cas, elle a trouvé un "truc".





C'est pas vraiment nouveau. Il y en avait un autre qui faisait ça dans
les années 70-80, en argentique donc, avec des portraits en noir et
blanc. Il photographiait par exemple tous les flics d'un commissariat et
sortait le portrait robot du flic moyen. Impossible de retrouver son nom.

--
F.J.
efji
Le #26323202
Le 15/11/2014 17:06, jp willm a écrit :
Le 15/11/2014 15:59, Benoit a écrit :
Début de compte-rendu de ce qui m'a marqué lors de cette après-midi
à Paris Photo (une après-midi au Salon de la Photo, puis le lendemain
Paris Phot... on voit pas mal de choses intéressantes, mais on est
cassé :)

Pour commmencer : Corinne Vionnet

Son travail présenté à l'expo est visible sur
comment elle réalise son travail (j'en connais qui vont râler :)



En tout cas, elle a trouvé un "truc".





C'est même si peu nouveau qu'il y a 2 applis iphone qui font ça
automatiquement à partir de la fonction video:
http://blogues.journaldemontreal.com/photo/iphonographie/deux-applications-iphone-vraiment-differentes-pour-faire-de-la-photo/

Voilà ce que ça donne (par l'auteur des softs):
http://photos-g.ak.instagram.com/hphotos-ak-xfa1/10735594_681602231947742_419194604_n.jpg

--
F.J.
Ricco
Le #26323228
efji avait écrit le 15/11/2014 :
Le 15/11/2014 17:06, jp willm a écrit :
Le 15/11/2014 15:59, Benoit a écrit :
Début de compte-rendu de ce qui m'a marqué lors de cette après-midi
à Paris Photo (une après-midi au Salon de la Photo, puis le lendemain
Paris Phot... on voit pas mal de choses intéressantes, mais on est
cassé :)

Pour commmencer : Corinne Vionnet

Son travail présenté à l'expo est visible sur
comment elle réalise son travail (j'en connais qui vont râler :)



En tout cas, elle a trouvé un "truc".





C'est même si peu nouveau qu'il y a 2 applis iphone qui font ça
automatiquement à partir de la fonction video:
http://blogues.journaldemontreal.com/photo/iphonographie/deux-applications-iphone-vraiment-differentes-pour-faire-de-la-photo/

Voilà ce que ça donne (par l'auteur des softs):
http://photos-g.ak.instagram.com/hphotos-ak-xfa1/10735594_681602231947742_419194604_n.jpg



ah, c'est bête, je trouvais ça très original et très créatif,
probablement par le fait que ça s'apparenterait plus à de la peinture,
enfin, si on veut
lors finalement, après vous avoir lu, ce n'est pas très orginal, mais
je me demande si elle même le savait
parfois on a l'impression d'être novateur, mais quelqu'un qu'on ne
connaissait pas l'a fait avant nous.
Charles Vassallo
Le #26323232
efji a écrit :
Le 15/11/2014 17:06, jp willm a écrit :
Le 15/11/2014 15:59, Benoit a écrit :
Début de compte-rendu de ce qui m'a marqué lors de cette après-midi
à Paris Photo (une après-midi au Salon de la Photo, puis le lendemain
Paris Phot... on voit pas mal de choses intéressantes, mais on est
cassé :)

Pour commmencer : Corinne Vionnet

Son travail présenté à l'expo est visible sur
comment elle réalise son travail (j'en connais qui vont râler :)



En tout cas, elle a trouvé un "truc".



C'est pas vraiment nouveau. Il y en avait un autre qui faisait ça dans
les années 70-80, en argentique donc, avec des portraits en noir et
blanc. Il photographiait par exemple tous les flics d'un commissariat et
sortait le portrait robot du flic moyen. Impossible de retrouver son nom.



Le procédé n'a jamais que 150 ans environ. Rendons à César... non, à
Francis, ce qui lui appartient :
http://galton.org/composite.htm (Francis Galton, 1822-1911)

Presque aussitôt, on en prenait de la graine en France : Arthur Batut
(1846-1918)
http://www.espacebatut.fr/arthur-batut_2/le-portrait-type_11.htm

Bon, ces glorieux ancêtres n'avaient pas dans l'idée de faire de
l'Art... mais curieusement Corinne Vionnet non plus. Ou pas trop, elle
fait plutôt dans la sociologie touristico-photographique. Ce qui est
encore plus étonnant est qu'un hispano-américain a fait un travail
fortement similaire quasiment en même temps (2005-2010) : Pep Ventosa et
sa série The Collective Snapshot : http://tinyurl.com/mu67c67 (avec des
résultats picturaux assez différents, tout de même)

Il y a pas mal d'autres photographes qui pratiquent cette sorte de flou
de poses multiples -- je range ça dans le néo-pictorialisme, ceux qui
refusent la photo pure et dure --, et c'est ouvert à tout le monde
http://www.cjoint.com/14nv/DKptg3b8M1Y_fougere_arborescente.jpg

charles
René S
Le #26323238
Le 15/11/2014 à 19:03, Charles Vassallo a écrit :

Il y a pas mal d'autres photographes qui pratiquent cette sorte de flou
de poses multiples -- je range ça dans le néo-pictorialisme, ceux qui
refusent la photo pure et dure --, et c'est ouvert à tout le monde
http://www.cjoint.com/14nv/DKptg3b8M1Y_fougere_arborescente.jpg



Oui, la photo n'est qu'un outil. On a le droit de la détourner aussi loin
que l'on veut. L'essentiel c'est de déclencher une émotion. Pour les
photos de C. Vionnet, je n'ai pas été vraiment remué. [Trop amoureux de
Monet, sans doute]. Mais comme tu l'as dit, son approche se veut
sociologique.
Markorki
Le #26323239
jp willm a écrit :
Le 15/11/2014 15:59, Benoit a écrit :
Début de compte-rendu de ce qui m'a marqué lors de cette après-midi
à Paris Photo (une après-midi au Salon de la Photo, puis le lendemain
Paris Phot... on voit pas mal de choses intéressantes, mais on est
cassé :)

Pour commmencer : Corinne Vionnet

Son travail présenté à l'expo est visible sur
comment elle réalise son travail (j'en connais qui vont râler :)



En tout cas, elle a trouvé un "truc".




Justement, c'est pas mal une ou deux fois (je ne suis pas **que** belge ;-)

...mais ça devient un "système", et là j'aime moins.

--
Chomsky (Noam) est un (fieffé) con...
Je ne dis pas ça que pour la NSA que je shitandfucke-démasses
Charles Vassallo
Le #26323249
René S a écrit :
Le 15/11/2014 à 19:03, Charles Vassallo a écrit :

Il y a pas mal d'autres photographes qui pratiquent cette sorte de flou
de poses multiples -- je range ça dans le néo-pictorialisme, ceux qui
refusent la photo pure et dure --, et c'est ouvert à tout le monde
http://www.cjoint.com/14nv/DKptg3b8M1Y_fougere_arborescente.jpg



Oui, la photo n'est qu'un outil. On a le droit de la détourner aussi loin
que l'on veut. L'essentiel c'est de déclencher une émotion. Pour les
photos de C. Vionnet, je n'ai pas été vraiment remué. [Trop amoureux de
Monet, sans doute]. Mais comme tu l'as dit, son approche se veut
sociologique.



Ça, c'est ce qu'elle dit, mais pas ce que le public croit. Moi, j'ai vu
ses images, même en très grand format -- tout de même étonnant de partir
d'images piquées sur le web en 400x600 et de finir en panneaux d'un
mètre de base -- et, à quelques exceptions près, j'aime bien.

Mais il y a d'autres photographes qui ne se réfugient pas derrière
l'alibi sociologique et qui pratiquent les mêmes recettes. Regarde le
travail de Pep Ventosa (pas le Collective Snapshot, il y en a d'autres),
Kim Boske, Stéphanie Jung, Sabine Wild... Et ça marche, que Renoir
repose en paix, ça n'a pas grand chose à voir.

charles
Publicité
Poster une réponse
Anonyme