pc dos

Le
bruno
j'avais toujours cru que PC-DOS avait été crée sur la base d'un unix ,
or j'apprend que c'est plutôt du coté de CP/M qu'il viendrait. qu 'en
dites vous
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Denis Beauregard
Le #5951281
Le Tue, 11 Mar 2008 21:41:58 +0100, bruno écrivait dans fr.comp.os.linux.debats:

j'avais toujours cru que PC-DOS avait été crée sur la base d'un unix ,
or j'apprend que c'est plutôt du coté de CP/M qu'il viendrait. qu 'en
dites vous


C'est pourtant ce que tout le monde savait depuis belle lurette.

Par contre, il est certain que certains concepts de Unix se sont
retrouvés dans CP/M puis dans DOS, mais c'était presqu'évident
que cela arriverait.

Par exemple, l'héritage de Unix comprend, dans DOS puis Windows :

- l'utilisation des extensions pour décrire le type de fichier
- la hiérarchie des répertoires
- l'utilisation d'options (- dans Unix, / dans DOS) pour passer des
arguments

etc.


Denis

Stephane TOUGARD
Le #5951271
- l'utilisation des extensions pour décrire le type de fichier - la
hiérarchie des répertoires


Depuis quand Unix utilise les extensions pour definir les types de
fichiers ? que certains programmes utilisent, a raison, ce systeme pour
reconnaitre leurs petits est une chose, mais la commande file (par
exemple) se contre-fiche de l'extension. Un programme peut avoir comme il
peut ne pas avoir d'extension, ce n'est pas ce qui definit sa qualite de
programme (alors que c'est bel et bien le cas sous DOS).

Dos utilise des lettres pour reconnaitre les lecteurs physiques alors
qu'Unix a une arborescence unifiee et plus ou moins standardisee. Bref,
ca n'a rien a voir.

Denis Beauregard
Le #5951171
Le Wed, 12 Mar 2008 05:40:08 +0800, Stephane TOUGARD


- l'utilisation des extensions pour décrire le type de fichier - la
hiérarchie des répertoires


Depuis quand Unix utilise les extensions pour definir les types de
fichiers ? que certains programmes utilisent, a raison, ce systeme pour
reconnaitre leurs petits est une chose, mais la commande file (par
exemple) se contre-fiche de l'extension. Un programme peut avoir comme il
peut ne pas avoir d'extension, ce n'est pas ce qui definit sa qualite de
programme (alors que c'est bel et bien le cas sous DOS).


Euh, il y a pourtant un certain nombre de logiciels qui se fient
à l'extension pour savoir quoi faire avec un fichier. Mac n'avait
pas cette fonctionnalité : quelqu'un m'avait envoyé beaucoup d'images
à partir de son Mac vers 1998 et il n'y avait pas d'extension, donc
ce concept n'est pas nécessaire a priori (on peut inscrire le type
de fichier dans la structure au lieu d'utiliser l'extension). Et
puis, on a le droit de mentir à DOS et d'utiliser nos propres
extensions si on ne se sert pas du lanceur d'application.

Ce n'est pas parce qu'un concept n'est pas utilisé à 100% qu'il est
différent. Et l'innovateur, c'est celui qui s'en est servi le 1er
(et qui est sans doute un précurseur d'Unix dans ce cas-ci).

Dos utilise des lettres pour reconnaitre les lecteurs physiques alors
qu'Unix a une arborescence unifiee et plus ou moins standardisee. Bref,
ca n'a rien a voir.


DOS 1 n'avait pas d'arborescence. DOS 2 utilisait le et ce n'est
pas tout à fait un hasard. Vu que les / étaient utilisés pour les
arguments, on a choisi le caractère le plus près. De plus, DOS a
utilisé un certain nombre de noms virtuels. Dans Advanced MS-DOS,
qui décrit le DOS jusqu'à MS-DOS 3.2 et PC-DOS 3.2, on note qu'il y
a dans DOS :

- beaucoup de caractéristiques de type Unix, incluant une structure
de fichiers hiérarchiques, des "handles" de fichier, les
redirections d'E/S, les "pipes" et les filtres. p. 7

C'est un livre édité par Microsoft soit dit en passant.

De mémoire, on pouvait écrire : type toto >/dev/prn
pourvu qu'on change auparavant le caractère utilisé pour les
arguments (quelque chose comme SETARG=- ), ce qui avait comme
effet de remplacer

DIR /OD toto*.c

par

DIR -OD toto/*.c

Il y a tellement de différences entre Unix/Linux/BSD et DOS/Windows,
comme la réalisation interne des structures de fichier (FAT et NTFS
par rapport aux formats de Linux par exemple) qu'il me semble un peu
exagéré de dire que des concepts semblables sont différents juste
pour un petit détail minime (ici, que les extensions ne soient pas
utilisées tout le temps ou que la hiérarchie des fichiers de DOS
n'a pas emprunté à celle d'UNIX).


Denis


YBM
Le #5951161
À ce sujet, le Tanenbaum (celui sur les systèmes) contient deux
chapitres sur l'histoire de MS-DOS et d'UNIX. L'ensemble des
caractéristiques d'UNIX reprises par Microsoft dans DOS 2
et ultérieurs, alors que cette société distribuait Xenix, y
est expliquée en détail (jusqu'à certains appels systèmes).
Yugo
Le #5944371
Le Wed, 12 Mar 2008 05:40:08 +0800, Stephane TOUGARD

- l'utilisation des extensions pour décrire le type de fichier - la
hiérarchie des répertoires
Depuis quand Unix utilise les extensions pour definir les types de

fichiers ? que certains programmes utilisent, a raison, ce systeme pour
reconnaitre leurs petits est une chose, mais la commande file (par
exemple) se contre-fiche de l'extension. Un programme peut avoir comme il
peut ne pas avoir d'extension, ce n'est pas ce qui definit sa qualite de
programme (alors que c'est bel et bien le cas sous DOS).


Euh, il y a pourtant un certain nombre de logiciels qui se fient
à l'extension pour savoir quoi faire avec un fichier.


Dans Linux? Lesquels?

Euh, tu t'es encore gourré et tu continues à argumenter.



Denis Beauregard
Le #5944361
Le Wed, 12 Mar 2008 22:44:03 -0400, Yugo dans fr.comp.os.linux.debats:

Le Wed, 12 Mar 2008 05:40:08 +0800, Stephane TOUGARD

- l'utilisation des extensions pour décrire le type de fichier - la
hiérarchie des répertoires
Depuis quand Unix utilise les extensions pour definir les types de

fichiers ? que certains programmes utilisent, a raison, ce systeme pour
reconnaitre leurs petits est une chose, mais la commande file (par
exemple) se contre-fiche de l'extension. Un programme peut avoir comme il
peut ne pas avoir d'extension, ce n'est pas ce qui definit sa qualite de
programme (alors que c'est bel et bien le cas sous DOS).


Euh, il y a pourtant un certain nombre de logiciels qui se fient
à l'extension pour savoir quoi faire avec un fichier.


Dans Linux? Lesquels?


Dans le gestionnaire de fichiers. Avec kde, je lance konqueror
qui affiche la liste des fichiers et je clique par exemple sur
toto.mpg et noatun est lancé automatiquement.

Mais l'idée d'utiliser des extensions pour dire ce que contient
le fichier est très pratique en soi. Savoir qu'un fichier .cpp
ou .c++ contient du C++, ou qu'un .o est du code objet durant la
compilation, cela facilite le travail quand on veut par exemple
utiliser un makefile qui se fie sur ces extensions pour prendre
des décisions. Si tu n'as jamais programmé, c'est normal que tu
ne saches pas ce qu'est un makefile...

Un exemple de makefile

http://www.linuxdevcenter.com/pub/a/linux/2002/01/31/make_intro.html?page=2

S'il n'y avait pas d'extension, on ne pourrait pas écrire :

# 4
# Tell make how to build .o files from .c files:
%.o:%.c
$(CC) -c $+



Quand je travaillais en TSO ou avec le TI 9900, il y avait aussi des
extensions. Par instinct, je dirais que le concept des extensions
existait avant Unix.


Euh, tu t'es encore gourré et tu continues à argumenter.


Pas du tout.


Denis




Sylvain
Le #5944351
Denis Beauregard wrote on 13/03/2008 04:19:

Euh, il y a pourtant un certain nombre de logiciels qui se fient
à l'extension pour savoir quoi faire avec un fichier.
Dans Linux? Lesquels?



Dans le gestionnaire de fichiers. [...]


et oui, un gestionnaire de fichiers est une application
particulière avec son choix propres particuliers.

ce n'*est* pas linux, ça tourne sous linux.

Euh, tu t'es encore gourré et tu continues à argumenter.


Pas du tout.


ah, pas gourré mais à coté quand même.

Sylvain.



Denis Beauregard
Le #5944341
Le Thu, 13 Mar 2008 04:41:57 +0100, Sylvain dans fr.comp.os.linux.debats:

et oui, un gestionnaire de fichiers est une application
particulière avec son choix propres particuliers.

ce n'*est* pas linux, ça tourne sous linux.


À ce compte-là, rien n'est Linux ou Windows...


Denis

Yugo
Le #5944321
Le Wed, 12 Mar 2008 22:44:03 -0400, Yugo dans fr.comp.os.linux.debats:

Le Wed, 12 Mar 2008 05:40:08 +0800, Stephane TOUGARD

- l'utilisation des extensions pour décrire le type de fichier - la
hiérarchie des répertoires
Depuis quand Unix utilise les extensions pour definir les types de

fichiers ? que certains programmes utilisent, a raison, ce systeme pour
reconnaitre leurs petits est une chose, mais la commande file (par
exemple) se contre-fiche de l'extension. Un programme peut avoir comme il
peut ne pas avoir d'extension, ce n'est pas ce qui definit sa qualite de
programme (alors que c'est bel et bien le cas sous DOS).
Euh, il y a pourtant un certain nombre de logiciels qui se fient

à l'extension pour savoir quoi faire avec un fichier.
Dans Linux? Lesquels?



Dans le gestionnaire de fichiers. Avec kde, je lance konqueror
qui affiche la liste des fichiers et je clique par exemple sur
toto.mpg et noatun est lancé automatiquement.


Non, vraiment? Quelle preuve! Et si tu enlèves .mpg? Et si tu ajoutes
.txt? Idem, moi, c'ets mplayer qui se lance.

Mais l'idée d'utiliser des extensions pour dire ce que contient
le fichier est très pratique en soi. Savoir qu'un fichier .cpp
ou .c++ contient du C++, ou qu'un .o est du code objet durant la
compilation, cela facilite le travail quand on veut par exemple
utiliser un makefile


On ne parle pas du makefile, on parle des applications Linux.





Thierry B.
Le #5943971
--{ bruno a plopé ceci: }--

j'avais toujours cru que PC-DOS avait été crée sur la base d'un unix ,
or j'apprend que c'est plutôt du coté de CP/M qu'il viendrait. qu 'en
dites vous



Ni l'un, ni l'autre... Faut arreter de croire tout ce qui se
dit dans le grand Ternet mondial.




--
====== /------------------------------------------ ===== | http://la.buvette.org/POV/ex/grille.html |
====== ------------------------------------------/ ======

Publicité
Poster une réponse
Anonyme