Petit calcul de tva

Le
mac
Discussion avec la tenante d'un dépôt-vente:

"Si vous vendez votre objet 100 euros, il y a 20 euros de TVA. Comme je
prends 50% sur les ventes, je vous reverse 40 euros et j'en garde 40".

Bon, déjà sur un objet vendu 80 euros HT, une TVA à 20% ne fait pas 20
euros, mais supposons que ce soit le cas.

Ce n'est pas l'entreprise qui paye la TVA mais l'acheteur. La tenante va
donc se voir déduire ces 20 euros qui concernent son bénéfice ET celui du
vendeur.

Il n'y a pas embrouille ? Ne devrait-elle pas reverser davantage à son
vendeur ?

De plus, je sais bien qu'elle va payer des impôts sur son chiffre d'affaire,
mais il me semble alors que le calcul devrait être plus compliqué que cela
(sans compter qu'elle n'en a jamais fait mention).
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
benoit
Le #26378146
mac
Discussion avec la tenante d'un dépôt-vente:

"Si vous vendez votre objet 100 euros, il y a 20 euros de TVA. Comme je
prends 50% sur les ventes, je vous reverse 40 euros et j'en garde 40".

Bon, déjà sur un objet vendu 80 euros HT, une TVA à 20% ne fait pas 20
euros, mais supposons que ce soit le cas.



Alors pour faire plus simple mettons le prix à 120 dont 20 de TVA.

Ce n'est pas l'entreprise qui paye la TVA mais l'acheteur. La tenante va
donc se voir déduire ces 20 euros qui concernent son bénéfice ET celui du
vendeur.



Le client paye 120, l'entreprise verse 20 aux impôts/TVA et il lui reste
100, vous partagez en deux : tu touches 50 et elle 50.

Il n'y a pas embrouille ? Ne devrait-elle pas reverser davantage à son
vendeur ?



Sur quelle base ? Comme tu ne factures pas avec TVA, tu est réglé sans
TVA. Si tu touchais te la TVA, elle te verserais donc 60 (50 + 10 de
TVA), et tu devrais payer 10 de TVA aux impôts. Il te resterais toujours
50.

De plus, je sais bien qu'elle va payer des impôts sur son chiffre d'affaire,
mais il me semble alors que le calcul devrait être plus compliqué que cela
(sans compter qu'elle n'en a jamais fait mention).



On ne paye pas d'impôts sur le chiffre d'affaire mais sur les bénéfices.
Et les bénéfices sont ce qu'il reste une fois qu'on a payé les salaires,
edf, loyer... souvent pas grand chose.

--
"La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La
pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi.
Ici, nous avons réuni théorie et pratique : Rien ne fonctionne... et
personne ne sait pourquoi !" [ Albert Einstein ]
Droger Jean-Paul
Le #26378149
Benoit a exposé le 15/11/2015 :
mac
Discussion avec la tenante d'un dépôt-vente:

"Si vous vendez votre objet 100 euros, il y a 20 euros de TVA. Comme je
prends 50% sur les ventes, je vous reverse 40 euros et j'en garde 40".

Bon, déjà sur un objet vendu 80 euros HT, une TVA à 20% ne fait pas 20
euros, mais supposons que ce soit le cas.



Alors pour faire plus simple mettons le prix à 120 dont 20 de TVA.

Ce n'est pas l'entreprise qui paye la TVA mais l'acheteur. La tenante va
donc se voir déduire ces 20 euros qui concernent son bénéfice ET celui du
vendeur.



Le client paye 120, l'entreprise verse 20 aux impôts/TVA et il lui reste
100, vous partagez en deux : tu touches 50 et elle 50.

Il n'y a pas embrouille ? Ne devrait-elle pas reverser davantage à son
vendeur ?



Sur quelle base ? Comme tu ne factures pas avec TVA, tu est réglé sans
TVA. Si tu touchais te la TVA, elle te verserais donc 60 (50 + 10 de
TVA), et tu devrais payer 10 de TVA aux impôts. Il te resterais toujours
50.

De plus, je sais bien qu'elle va payer des impôts sur son chiffre d'affaire,
mais il me semble alors que le calcul devrait être plus compliqué que cela
(sans compter qu'elle n'en a jamais fait mention).



On ne paye pas d'impôts sur le chiffre d'affaire mais sur les bénéfices.
Et les bénéfices sont ce qu'il reste une fois qu'on a payé les salaires,
edf, loyer... souvent pas grand chose.



à ma connaissance un "privé" ne paye pas de TVA, ou alors il est
marchand "marron"!

Tout dépend du contrat qui lie le vendeur au dépot vente! Il ne vend
pas le meuble, mais sert d'intémédiare et paie une "commission" qui
peut alors être soumise à "commission" ... et tout dépend comment est
précisé cette commission!

Si c'est 50% du prix de la chose vendue + TVA de 20% ben elle aura 50 ¤
et toi 40!!

Mais j'ai souvent vu 25% + TVA soit 30 % du total vendu ....

Mais si le contrat stipule qu'il vend le meuble àson nom (ce qui
m'étonnerait car il se doit de le garantir alors) cela devient
différent elle a 20% de TVA sur l'ensemble soit un prix HT de 100/1.2 =
83.3 ¤

Bonne soirée.

--
Pour m'envoyer un mail, remplacer anti par droger , fruit par wanadoo
et supprimer .invalid; to send me directly a mail replace anti with
droger, fruit with wanadoo and delete .invalid;

benoit
Le #26378153
Droger Jean-Paul
à ma connaissance un "privé" ne paye pas de TVA, ou alors il est
marchand "marron"!



Il n'encaisse pas de TVA, il en paye... partout. Enfin presque.

--
"La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La
pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi.
Ici, nous avons réuni théorie et pratique : Rien ne fonctionne... et
personne ne sait pourquoi !" [ Albert Einstein ]
Vrai.Ou.Faux
Le #26378154
"mac"
Discussion avec la tenante d'un dépôt-vente:

"Si vous vendez votre objet 100 euros, il y a 20 euros de TVA. Comme je
prends 50% sur les ventes, je vous reverse 40 euros et j'en garde 40".

Bon, déjà sur un objet vendu 80 euros HT, une TVA à 20% ne fait pas 20
euros, mais supposons que ce soit le cas.

Ce n'est pas l'entreprise qui paye la TVA mais l'acheteur. La tenante va
donc se voir déduire ces 20 euros qui concernent son bénéfice ET celui du
vendeur.

Il n'y a pas embrouille ? Ne devrait-elle pas reverser davantage à son
vendeur ?

De plus, je sais bien qu'elle va payer des impôts sur son chiffre d'affaire,
mais il me semble alors que le calcul devrait être plus compliqué que cela
(sans compter qu'elle n'en a jamais fait mention).



Vous êtes un particulier, donc non soumis à la TVA.

Si l'objet est vraiment en dépôt vente, il n'y a pas de tva facturée lors de la
vente de l'objet.

Donc si le marchand prend 50% du prix de vente:
Prix de vente = 100 euros
Commission du dépôt-vente = 50 euros
Votre part = 50 euros.

Que la commerçante qui gère le dépôt vente soit ou non assujettie à la TVA sur
*sa* commission n'est pas votre problème mais le sien.
Sa commission de 50% (c'est beaucoup me semble t-il) doit comprendre ses frais
annexes. Dans le cas contraire, le mieux est de changer de dépôt-vente.

--
http://vrai.ou.faux.free.fr/
En ce moment: http://vrai.ou.faux.free.fr/?article=cgv
patrick.K1600GTLcazaux
Le #26378376
Vrai.Ou.Faux
Vous êtes un particulier, donc non soumis à la TVA.



Hein ? Bien sûr que si ! Au contraire, seul le particulier paie la TVA
dans le sens où il ne la récupère pas, alors que les professionnels en
amont la collectent pour le compte de l'État.

--
Tardigradus
e^iπ=-1 c'est magnifique
Vrai.Ou.Faux
Le #26378384
(Tardigradus) écrivait:

Vrai.Ou.Faux
Vous êtes un particulier, donc non soumis à la TVA.



Hein ? Bien sûr que si !


Bien sur que non: quand un particulier *vend* un objet, c'est à titre de
particulier: il ne facture pas de TVA, d'ailleurs il ne facture pas du tout ...

Tu peux continuer à extraire une phrase d'une réponse pour essayer d'en changer
le sens ... mais tout ce que tu prouveras, c'est que tu es un trolleur ...
Publicité
Poster une réponse
Anonyme