Petit exercice de filtre polarisant ou de photoshop ;-)

Le
markorki
Il y a quelque temps, j'ai posté sur frp une photo de mon cerisier en
fleurs, prise en début Avril, qui n'a intéressé personne. Si j'étais
sentimental comme Ricco, j'en pleurerais, mais bon ;-)
(le fil s'appelait "J'avais le plus beau cerisier du quartier", ce
qui est vrai, bien sûr.

Ces jours-ci, les fleurs sont remplacées par des tas de trucs rouge vif,
et comme je m'apprêtais à cueillir les plus mûres, j'ai eu envie de
faire quelques images à base de bleu, vert et rouge. Je n'ai pas pris
les zones les plus prolifiques (certaines branches étaient comme gainées
de cerises sur des décimètres) mais un endroit en bordure, pour pouvoir
mettre le ciel comme fon d d'une branche.

Il est un peu plus de 10h du matin, le soleil est pratiquement juste
derrière moi, déjà haut et chaud, et je suis sur une double échelle sur
un terrain en pente et mou, ce qui explique que je suis un peu trop près
des feuilles du premier plan à gauche.

Pour montrer que le polarisant déplace le couple d'exposition, j'ai donc
pris les photos suivantes, à 200iso

http://cjoint.com/11mi/AErrWLTj2Ra.htm : 1/60 à f8, polarisant réglé
pour assombrissement maxi du ciel. Les cerises et le feuillage ne sont
pas sous-ex.

http://cjoint.com/11mi/AErrXN9IH3f.htm : 1/125 à f8, polarisant réglé
pour un max de luminosité du ciel : cerises et feuillage nettement sous-ex.

http://cjoint.com/11mi/AErrYDlZFWk.htm : flash, 1/45 à 13 (j'ai fermé
pour être sûr que tout soit net, et pour voir si malgré ma situation
inconfortable, il y aura du bougé (vent quasi nul), pola réglé pour
assombrissement min du ciel comme pour la 2.

http://cjoint.com/11mi/AErrZTldSGP.htm : flash, 1/90 à 13, même config,
mais j'ai demandé un sous-ex de 1 diaph à mon K200.

Première constatation: pas de bougé malgré ma tremblote, mais c'est un
détail.

Ma préférée est la 3ème, mais la 1 est nettement meilleure que la 2.

LA constatation:

Je souhaite bon courage aux spécialistes de la simulation pour passer
par photoshoppage simple de l'une à l'autre des 3 premières.
Pour moi, le filtre polarisant est un outil précieux.

Et oui, ya des crasses en haut à gauche (entre autres), mais ça, ça se
corrige justement très facilement ;-)
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Charles Vassallo
Le #23373051
markorki a écrit :
Pour montrer que le polarisant déplace le couple d'exposition, j'ai donc
pris les photos suivantes, à 200iso

http://cjoint.com/11mi/AErrWLTj2Ra.htm : 1/60 à f8, polarisant réglé
http://cjoint.com/11mi/AErrXN9IH3f.htm : 1/125 à f8, polarisant réglé
http://cjoint.com/11mi/AErrYDlZFWk.htm : flash, 1/45 à 13 (j'ai fermé
http://cjoint.com/11mi/AErrZTldSGP.htm : flash, 1/90 à 13, même config,

Je souhaite bon courage aux spécialistes de la simulation pour passer
par photoshoppage simple de l'une à l'autre des 3 premières.
Pour moi, le filtre polarisant est un outil précieux.



Cinq minutes et
http://cjoint.com/11mi/AEsjIKLUYJY_AErrXN9IH3f_modif.jpg
pour passer de la deuxième à la première image. On ne trouve pas
**exactement** la même chose... parce qu'il ne faut pas pousser le
bouchon trop loin. Par exemple le polarisant décale la température de
couleur appréciée par l'appareil quand on est en WB auto.

Ce n'est pas pour cela que le polarisant est vraiment utile ; on peut
pleinement avoir la maîtrise des densités dans les différentes couleurs
si on veut se donner la peine d'en apprendre assez sur le
post-traitement. Le polarisant n'est vraiment irremplaçable que pour
éteindre les reflets. Ce n'est pas toujours aussi grossier que voir à
travers une vitre ; sur une végétation éclairée de côté, la suppression
des reflets du ciel provoque bel et bien une saturation accrue, et
parfois même un changement complet de la perception des couleurs (en
fait, pas toujours heureux pour certains feuillages cendrés où cet
aspect cendré résulte bel et bien de la réflexion du ciel). Dans ton
image, cet effet n'a pas une grande importance, mais on peut néammoins
le voir à l'oeuvre ça et là sur des détails, soulignés ici:
http://cjoint.com/11mi/AEskayB39St_AErrXN9IH3f_modif2.jpg

charles
Jean-Pierre Roche
Le #23373121
Le 17/05/2011 18:28, markorki a écrit :
Il y a quelque temps, j'ai posté sur frp une photo de mon
cerisier en fleurs, prise en début Avril, qui n'a intéressé
personne. Si j'étais sentimental comme Ricco, j'en
pleurerais, mais bon ;-)
(le fil s'appelait "J'avais le plus beau cerisier du
quartier...", ce qui est vrai, bien sûr.

Ces jours-ci, les fleurs sont remplacées par des tas de
trucs rouge vif, et comme je m'apprêtais à cueillir les plus
mûres, j'ai eu envie de faire quelques images à base de
bleu, vert et rouge. Je n'ai pas pris les zones les plus
prolifiques (certaines branches étaient comme gainées de
cerises sur des décimètres) mais un endroit en bordure, pour
pouvoir mettre le ciel comme fon d d'une branche.

Il est un peu plus de 10h du matin, le soleil est
pratiquement juste derrière moi, déjà haut et chaud, et je
suis sur une double échelle sur un terrain en pente et mou,
ce qui explique que je suis un peu trop près des feuilles du
premier plan à gauche.

Pour montrer que le polarisant déplace le couple
d'exposition, j'ai donc pris les photos suivantes, à 200iso



Un polarisant amha ne doit *pas* déplacer le couple
d'exposition dans une utilisation typique en paysage (ce
dont on causait). La bonne procédure consiste à mesurer avec
l'effet polarisant minimal, mémoriser la mesure puis régler
le pola pour l'effet souhaité.

http://cjoint.com/11mi/AErrWLTj2Ra.htm : 1/60 à f8,
polarisant réglé pour assombrissement maxi du ciel. Les
cerises et le feuillage ne sont pas sous-ex.



Euh... Si c'est les couleurs que donne ton filtre
polarisant, il est urgent de s'abstenir car tes cerises
doivent avoir fait un stage à Fukushima...

http://cjoint.com/11mi/AErrXN9IH3f.htm : 1/125 à f8,
polarisant réglé pour un max de luminosité du ciel : cerises
et feuillage nettement sous-ex.



Ce n'est que le fonctionnement du système de mesure de *ton*
appareil... Il aurait suffit d'une correction pour exposer
correctement.

http://cjoint.com/11mi/AErrYDlZFWk.htm : flash, 1/45 à 13
(j'ai fermé pour être sûr que tout soit net, et pour voir si
malgré ma situation inconfortable, il y aura du bougé (vent
quasi nul), pola réglé pour assombrissement min du ciel
comme pour la 2.



Le flash c'est horrible, rien de neuf. Un éclairage et des
brillances qui n'ont rien de naturel. Que tu trouves ça beau
est pour le moins curieux.

LA constatation:

Je souhaite bon courage aux spécialistes de la simulation
pour passer par photoshoppage simple de l'une à l'autre des
3 premières.
Pour moi, le filtre polarisant est un outil précieux.



Le problème il me semble est qu'on parlait de paysage. Une
branche de cerisier en contre-jour sur le ciel est-elle un
paysage ? Je ne crois pas. Pour le reste je ne souhaite pas
faire des photos similaires à celles que tu présentes... Et
même je pense pouvoir faire aussi bien et probablement mieux
sans filtre.

--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...
markorki
Le #23373251
Charles Vassallo a écrit :
markorki a écrit :
Pour montrer que le polarisant déplace le couple d'exposition, j'ai donc
pris les photos suivantes, à 200iso

http://cjoint.com/11mi/AErrWLTj2Ra.htm : 1/60 à f8, polarisant réglé
http://cjoint.com/11mi/AErrXN9IH3f.htm : 1/125 à f8, polarisant réglé
http://cjoint.com/11mi/AErrYDlZFWk.htm : flash, 1/45 à 13 (j'ai fermé
http://cjoint.com/11mi/AErrZTldSGP.htm : flash, 1/90 à 13, même config,



Je souhaite bon courage aux spécialistes de la simulation pour passer
par photoshoppage simple de l'une à l'autre des 3 premières.
Pour moi, le filtre polarisant est un outil précieux.




Cinq minutes et
http://cjoint.com/11mi/AEsjIKLUYJY_AErrXN9IH3f_modif.jpg
pour passer de la deuxième à la première image. On ne trouve pas
**exactement** la même chose... parce qu'il ne faut pas pousser le
bouchon trop loin. Par exemple le polarisant décale la température de
couleur appréciée par l'appareil quand on est en WB auto.



Je ne renonce pas par avance au post-traitement, simplement le
polarisant (et même parfois le flash, même en paysage, en orée de bois
par exemple) permet(tent) de prendre plusieurs images éventuellement
**très** différentes dès la prise de vues.

Ce n'est pas pour cela que le polarisant est vraiment utile ;



Disons que tu t'en passes, tu préfères le post-traitement, mais dire que
ton photoshoppage donne la même chose que mon filtrage, c'est une
question d'appréciation.

on peut
pleinement avoir la maîtrise des densités dans les différentes couleurs
si on veut se donner la peine d'en apprendre assez sur le
post-traitement. Le polarisant n'est vraiment irremplaçable que pour
éteindre les reflets. Ce n'est pas toujours aussi grossier que voir à
travers une vitre ; sur une végétation éclairée de côté, la suppression
des reflets du ciel provoque bel et bien une saturation accrue, et
parfois même un changement complet de la perception des couleurs (en
fait, pas toujours heureux pour certains feuillages cendrés où cet
aspect cendré résulte bel et bien de la réflexion du ciel). Dans ton
image, cet effet n'a pas une grande importance, mais on peut néammoins
le voir à l'oeuvre ça et là sur des détails, soulignés ici:
http://cjoint.com/11mi/AEskayB39St_AErrXN9IH3f_modif2.jpg



Je dis justement que la 2 est celle que j'aime le moins, mais je me suis
donné le choix. Sur la 1, ces feuilles sont plus naturelles ;-)

Bien sûr on peut post-traiter en y allant composante par composante, par
exemple, mais ce n'est pas l'affaire de quelques secondes, quoi que tu
en dises et malgré ton expérience de photoshop, que je n'ai pas.

Tu es quand-même d'accord avec moi sur le gain de détails en paysage,
sur les forêts, par exemple, pour peu c'est vrai qu'on choisisse le bon
dosage... et qu'on ait la chance d'être bien placé, mais en pleine
lumière (soleil assez haut), on peut presque toujours faire quelque-chose.
markorki
Le #23373241
Jean-Pierre Roche a écrit :

Un polarisant amha ne doit *pas* déplacer le couple d'exposition dans
une utilisation typique en paysage (ce dont on causait). La bonne
procédure consiste à mesurer avec l'effet polarisant minimal, mémoriser
la mesure puis régler le pola pour l'effet souhaité.



"Un polarisant ne doit pas" ??? et pourquoi donc ?
J'ai déjà expliqué au contraire que c'est pour déplacer délibérément le
réglage d'expo pour rétrécir les écarts entre hautes lumières et basses
lumières, en plus de choisir mes reflets que j'utilise le polarisant. Je
suppose qu'un grand professionnel de la profession sait que sous les
tropiques, le ciel est souvent plombé et les contrastes bien plus
violents que chez nous (et en chine par exemple, le ciel est presque
toujours une brume de poussière très lumineuse mais grise). perso
j'équilibre ça au polarisant, c'est un **choix**, qui ne m'empèche pas
d'ailleurs de doubler très souvent avec des photos sans polarisant

Que tu n'aimes pas, OK, mais je ne *dois* rien du tout, seul le résultat
compte.


http://cjoint.com/11mi/AErrWLTj2Ra.htm : 1/60 à f8,
polarisant réglé pour assombrissement maxi du ciel. Les
cerises et le feuillage ne sont pas sous-ex.



Euh... Si c'est les couleurs que donne ton filtre polarisant, il est
urgent de s'abstenir car tes cerises doivent avoir fait un stage à
Fukushima...



Leur rouge est un peu déplacé vers une teinte "arbouse", certes, mais
cette année la météo fait qu'elles mûrissent presque sans virer au
pourpre (il s'agit de burlat, d'habitude ça ne mollit qu'en cours de
virage au pourpre, cette année elles molissent en restant rouges et un
peu moins sucrées, manque d'eau je suppose). Sais tu que la photo ce
n'est pas la réalité ? Toute photo est une interprétation, totalement
choisie par le photographe (rarement à mon avis), ou obtenue par un
compromis entre ce qu'il voudrait et ce qui est possible ??

Sauf trucage, on n'a par exemple jamais vu un vainqueur de 100m
olympique dans l'effort en gros plan au 28, pour apprécier sa bouche
ouverte dans l'effort, et hélas, au télé, la perspective n'est pas la
même, quel dommage !


http://cjoint.com/11mi/AErrXN9IH3f.htm : 1/125 à f8,
polarisant réglé pour un max de luminosité du ciel : cerises
et feuillage nettement sous-ex.



Ce n'est que le fonctionnement du système de mesure de *ton* appareil...
Il aurait suffit d'une correction pour exposer correctement.



Là aussi, tu refuses de voir que si j'avais réglé différemment (+0,5 ou
+1), j'aurais perdu en densité de ciel ce que je gagnais en débouchage
d'ombres. Oui, mais ça se tripote en post-traitement, je sais...


http://cjoint.com/11mi/AErrYDlZFWk.htm : flash, 1/45 à 13
(j'ai fermé pour être sûr que tout soit net, et pour voir si
malgré ma situation inconfortable, il y aura du bougé (vent
quasi nul), pola réglé pour assombrissement min du ciel
comme pour la 2.



Le flash c'est horrible, rien de neuf. Un éclairage et des brillances
qui n'ont rien de naturel. Que tu trouves ça beau est pour le moins
curieux.



Encore un dogme : "le flash c'est horrible". J'aurais dû poster cette
seule image et demander comment elle a été faite: je suis sûr que tu
n'aurais pas même envisagé qu'il y ait un flash dans la boucle, si
j'avais ôté les EXIF.

LA constatation:

Je souhaite bon courage aux spécialistes de la simulation
pour passer par photoshoppage simple de l'une à l'autre des
3 premières.
Pour moi, le filtre polarisant est un outil précieux.



Le problème il me semble est qu'on parlait de paysage. Une branche de
cerisier en contre-jour sur le ciel est-elle un paysage ? Je ne crois
pas. Pour le reste je ne souhaite pas faire des photos similaires à
celles que tu présentes... Et même je pense pouvoir faire aussi bien et
probablement mieux sans filtre.



Mon propos est juste de démontrer que le polarisant permet dans une
situation donnée, de faire n photos *différentes*, et que le flash est
un autre outil qui augmente la combinatoire possible, d'autant plus
qu'il est facile avec un reflex de doser le rapport
lumière_naturelle/flash, et donc de prendre n vues différentes si on
aime "presser" un sujet jusqu'à la moelle.
Chacune de ces photos peut d'ailleurs servir de base à du
photoshoppage, mais on peut déjà beaucoup jouer **à_la_prise_de_vue** .

Mais le polarisant reste un sujet polémique : certains ne s'en servent
pas parce qu'ils font autrement, d'autres à cause du type de leur
pratique (photo sportive, spectacle). Pour d'autres, c'est
indispensable, au moins de l'avoir toujours sous la main, même pour ne
s'en servir que de temps en temps.
Jean-Pierre Roche
Le #23373311
Le 18/05/2011 11:26, markorki a écrit :
Jean-Pierre Roche a écrit :

Un polarisant amha ne doit *pas* déplacer le couple
d'exposition dans
une utilisation typique en paysage (ce dont on causait).
La bonne
procédure consiste à mesurer avec l'effet polarisant
minimal, mémoriser
la mesure puis régler le pola pour l'effet souhaité.



"Un polarisant ne doit pas" ??? et pourquoi donc ?



Je vais te l'expliquer. En précisant qu'on parle bien de
paysage.
Prenons le cas simple d'un paysage urbain avec des bâtiments
plutôt clairs. Si tu utilises un polarisant, le but est de
foncer le ciel pour obtenir un contraste supérieur (et
éventuellement mettre en relief des nuages). La mesure avec
le pola au minimum te donne une valeur. Si tu mets ensuite
le pola au maximum, est-ce que la luminosité des bâtiments,
donc du sujet principal sera modifiée ? Non. Donc pourquoi
changer l'exposition ? Le but est de foncer le ciel donc, en
conservant la première valeur d'exposition, cet effet sera
maximal. Si tu modifies l'exposition non seulement l'effet
sera amoindri mais si le contraste est important tu
surexposeras le sujet principal... Voilà.

J'ai déjà expliqué au contraire que c'est pour déplacer
délibérément le réglage d'expo pour rétrécir les écarts
entre hautes lumières et basses lumières, en plus de choisir
mes reflets que j'utilise le polarisant. Je suppose qu'un
grand professionnel de la profession sait que sous les
tropiques, le ciel est souvent plombé et les contrastes bien
plus violents que chez nous (et en chine par exemple, le
ciel est presque toujours une brume de poussière très
lumineuse mais grise). perso j'équilibre ça au polarisant,
c'est un **choix**, qui ne m'empèche pas d'ailleurs de
doubler très souvent avec des photos sans polarisant



Ben oui mais enfin je te rappelle que le pola n'a un effet
marqué que dans certaines conditions et sous un angle donné
par rapport au soleil... Donc le post traitement reste la
solution la meilleure dans une très large majorité de cas...
Un exemple chinois avec le ciel plombé déplombé et les
ombres éclaircies.

http://www.cijoint.fr/cjlink.php?file=cj201105/cijowE6Mb7.jpg

Que tu n'aimes pas, OK, mais je ne *dois* rien du tout, seul
le résultat compte.



Justement ton résultat n'est pas convainquant...

Sais tu que la
photo ce n'est pas la réalité ? Toute photo est une
interprétation, totalement choisie par le photographe
(rarement à mon avis), ou obtenue par un compromis entre ce
qu'il voudrait et ce qui est possible ??



Ben oui mais tes cerises n'ont pas de couleurs réalistes or
si tu montres une photo de cerises il est quand même mieux
qu'elles ressemblent à des cerises...

http://cjoint.com/11mi/AErrYDlZFWk.htm : flash, 1/45 à 13
(j'ai fermé pour être sûr que tout soit net, et pour voir si
malgré ma situation inconfortable, il y aura du bougé (vent
quasi nul), pola réglé pour assombrissement min du ciel
comme pour la 2.



Le flash c'est horrible, rien de neuf. Un éclairage et des
brillances
qui n'ont rien de naturel. Que tu trouves ça beau est pour
le moins
curieux.



Encore un dogme : "le flash c'est horrible". J'aurais dû
poster cette seule image et demander comment elle a été
faite: je suis sûr que tu n'aurais pas même envisagé qu'il y
ait un flash dans la boucle, si j'avais ôté les EXIF.



Pas besoin d'exif pour voir des brillances qui ne peuvent
être dues à la lumière naturelle ni le coté "plat" de
l'éclairage d'un flash... C'est pas un dogme c'est un goût
esthétique.

Mon propos est juste de démontrer que le polarisant permet
dans une situation donnée, de faire n photos *différentes*,
et que le flash est un autre outil qui augmente la
combinatoire possible, d'autant plus qu'il est facile avec
un reflex de doser le rapport lumière_naturelle/flash, et
donc de prendre n vues différentes si on aime "presser" un
sujet jusqu'à la moelle.



On parlait de paysage et le flash pour le paysage...


--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...
markorki
Le #23373391
Jean-Pierre Roche a écrit :

Que tu n'aimes pas, OK, mais je ne *dois* rien du tout, seul
le résultat compte.



Justement ton résultat n'est pas convainquant...



J'aurais dû écrire "seul le résultat **et_mes_envies** comptent: c'est
**mes** photos. si à l'arrivée, le résultat est proche de ce que je
cherche, c'est suffisant.


Sais tu que la
photo ce n'est pas la réalité ? Toute photo est une
interprétation, totalement choisie par le photographe
(rarement à mon avis), ou obtenue par un compromis entre ce
qu'il voudrait et ce qui est possible ??



Ben oui mais tes cerises n'ont pas de couleurs réalistes or si tu
montres une photo de cerises il est quand même mieux qu'elles
ressemblent à des cerises...



Pour moi elles y ressemblent, et j'ai la prétention d'être qualifié pour
estimer cela : je vois mon cerisier tous les jours dès le petit dejà,
par la fenêtre de la cuisine ;-)

Et si je mets un titre d'artiste ?
Je propose :"Ceci n'est pas une branche de cerisier" , et si je rappelle
que je suis moitié belge, ça va ??
Cer mo but n'est pas de faire la photo qu'aurait faite JPR.


http://cjoint.com/11mi/AErrYDlZFWk.htm : flash, 1/45 à 13
(j'ai fermé pour être sûr que tout soit net, et pour voir si
malgré ma situation inconfortable, il y aura du bougé (vent
quasi nul), pola réglé pour assombrissement min du ciel
comme pour la 2.



Le flash c'est horrible, rien de neuf. Un éclairage et des
brillances
qui n'ont rien de naturel. Que tu trouves ça beau est pour
le moins
curieux.



Encore un dogme : "le flash c'est horrible". J'aurais dû
poster cette seule image et demander comment elle a été
faite: je suis sûr que tu n'aurais pas même envisagé qu'il y
ait un flash dans la boucle, si j'avais ôté les EXIF.



Pas besoin d'exif pour voir des brillances qui ne peuvent être dues à la
lumière naturelle ni le coté "plat" de l'éclairage d'un flash... C'est
pas un dogme c'est un goût esthétique.

Mon propos est juste de démontrer que le polarisant permet
dans une situation donnée, de faire n photos *différentes*,
et que le flash est un autre outil qui augmente la
combinatoire possible, d'autant plus qu'il est facile avec
un reflex de doser le rapport lumière_naturelle/flash, et
donc de prendre n vues différentes si on aime "presser" un
sujet jusqu'à la moelle.



On parlait de paysage et le flash pour le paysage...



Tu veux que je creuse ? Pas le temps. Un paysage a souvent un premier
et un second plan. Je fais souvent du paysage au flash en montagne: en
rando on a souvent un premier plan en contrejour avec un paysage
derrière, et je n'exclus jamais le couple pola + flash. La "platitude"
de l'éclairage obtenu est parfaitement dosable, et probablement
imperceptible sans les exif, quoi que tu es dises.
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle
Le #23373591
Le 18/05/11 10:24, Jean-Pierre Roche a écrit :

Euh... Si c'est les couleurs que donne ton filtre polarisant, il est
urgent de s'abstenir car tes cerises doivent avoir fait un stage à
Fukushima...



Avec ou sans pola en ce moment la lumière intense fait claquer les
couleurs, moi qui aime la douceur j'ai du mal. Et pourtant je jure que
je laisse en mode standard, et pas de pola ; mais pas un nuage en vue,
et les roses rouges, le vert des feuilles, ça pète la saturation un
maximum.

Noëlle Adam
Publicité
Poster une réponse
Anonyme