Photos aériennes

Le
Goofy
Ce matin, je me baladais dans une grande surface par chez moi et oh
surprise, je tombe nez à nez avec des présentoirs de photos extrêmement
précises de chez moi.
Pratique pour préparer un cambriolage !
Je note le site : http://www.ectm.fr/
J'avais lu au sujet de l'utilisation des drones qu'on ne pouvait pas
vendre au public les photos prises par ceux-ci. Je suis surpris. et la
vie privée ?
Cherchez votre patelin, vous pourrez avoir un aperçu (beaucoup moins
précis), chez moi, on compte les chaises de jardin.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 3
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Thierry VIGNAUD
Le #26331495
On Tue, 30 Dec 2014 14:33:54 +0100, Goofy
Ce matin, je me baladais dans une grande surface par chez moi et oh
surprise, je tombe nez à nez avec des présentoirs de photos extrêmement
précises de chez moi.
Pratique pour préparer un cambriolage !
Je note le site : http://www.ectm.fr/
J'avais lu au sujet de l'utilisation des drones qu'on ne pouvait pas
vendre au public les photos prises par ceux-ci. Je suis surpris. et la
vie privée ?
Cherchez votre patelin, vous pourrez avoir un aperçu (beaucoup moins
précis), chez moi, on compte les chaises de jardin.



J'ai l'impression que tu découvres les vues aériennes, alors qu'internet les a
mis depuis quelques années à la disposition de tous et gratuitement via Google
Earth ou Géoportail.fr pour n'en citer que deux :-)

C'est loin d'être une affaire de modernité, de drônes, d'internet.

J'ai personnellement acheté auprès de l'IGN (qui est un établissement public),
IL Y A PRES DE 25 ANS,
des vues aériennes, non pas prises de drônes ou de satellites, mais d'avions
qui sont spécialement dédiés à cette tâche et ce sont les photos qui servent à
établir les cartes. C'est un service purement commercial et ouvert à tous par
l'IGN, à l'époque je m'étais rendu sur place au siège de l'IGN pour choisir la
zone que je voulais pour faire tirer un poster. Maintenant c'est faisable via
internet http://loisirs.ign.fr/patrimoine/espace-photo.html

Nul n'est propriétaire de l'espace aérien au-dessus de chez lui. En admettant
que tu est sur une zone survolable par des aéronefs, hélicoptères,
montgolfières, ulm, je ne connais pas de réglementation française qui interdit
de regarder à leurs occupants ce qui se passe au sol (les avions ont encore
des hublots) ou de prendre des photos (hors les cas de zones protégées type
défense nationale et prévus par le code pénal).

Afin que tu prennes conscience de la dimension de l'espace aérien, revenons à
la modernité : si un satellite chinois volant à quelques centaines de km (bien
au-delà de la stratosphère et de l'espace de vol des aéronefs, prend en photo,
grâce à des objectifs hyper-puissants, ta voiture mal garée dans la rue et
vend ces photos sur un site chinois, tu t'adresses à qui pour te plaindre ?
:-)

Je dirai que pour répondre à ta remarque "et la vie privée", il est difficile
d'invoquer un trouble à la vie privée du fait que l'on voit du mobilier de
jardin dans une propriété et compte-tenu de la résolution sur des photos
s'adressant au public, il y a peu de chances qu'un individu puisse être
reconnu physiquement (sauf s'il ressemble à Schrec !). Sinon tu installes des
filets de camouflage au-dessus de ta propriété.

Il me semble que les municipalités, services fiscaux utilisent les outils
internet banaux rien que pour repérer les piscines ou constructions non
déclarées dans les propriétés.

Visiblement à Paris à l'Elysée, ils ont aussi des tables et chaises de jardin
non rentrées (grâce à Google Earth)
http://cjoint.com/?DLEt1ljxx9B

Article sur la question
http://www.numerama.com/magazine/23603-google-devrait-il-avoir-votre-autorisation-pour-montrer-votre-jardin.html

--
Thierry VIGNAUD
Emetteurs radio et TV :
http://tvignaud.pagesperso-orange.fr/
none
Le #26331507
Thierry VIGNAUD a formulé la demande :

J'ai l'impression que tu découvres les vues aériennes, alors qu'internet les
a mis depuis quelques années à la disposition de tous et gratuitement via
Google Earth ou Géoportail.fr pour n'en citer que deux :-)



Tiens au passage, si il y a un message non conforme au droit (insulte,
injure raciale, etc...) la photo peut elle faire condamner ?
Albert ARIBAUD
Le #26331521
Bonjour ,

Le Tue, 30 Dec 2014 22:05:01 +0100,

Thierry VIGNAUD a formulé la demande :

> J'ai l'impression que tu découvres les vues aériennes, alors qu'internet les
> a mis depuis quelques années à la disposition de tous et grat uitement via
> Google Earth ou Géoportail.fr pour n'en citer que deux :-)

Tiens au passage, si il y a un message non conforme au droit (insulte,
injure raciale, etc...) la photo peut elle faire condamner ?



La loi ne met pas de restriction à la façon dont le message est émis,
mais pour être exact, ce n'est pas la photo qui "fera condamner",
c'est la création du message non conforme au droit, et il faudra bien
entendu démontrer l'intention sans laquelle il n'existe pas de faute
(je pense notamment aux symboles qu'on peut "découvrir" dans une photo
aérienne et qui ont une origine accidentelle, voire une existence
subjective).

Amicalement,
--
Albert.
Goofy
Le #26331525
Thierry VIGNAUD avait prétendu :

J'ai l'impression que tu découvres les vues aériennes, alors qu'internet les
a mis depuis quelques années à la disposition de tous et gratuitement via
Google Earth ou Géoportail.fr pour n'en citer que deux :-)



Oui, je pense que je suis au courant mais j'ai vu la précision des
clichés mis en vente qui n'a rien à voir avec l'aperçu qu'on a sur le
site.

J'ai personnellement acheté auprès de l'IGN (qui est un établissement
public), IL Y A PRES DE 25 ANS,
des vues aériennes, non pas prises de drônes ou de satellites, mais d'avions
qui sont spécialement dédiés à cette tâche et ce sont les photos qui servent
à établir les cartes.



Remarque, avant la guerre de 14, il y avait déjà des cartes
d'état-major très précises.

Je dirai que pour répondre à ta remarque "et la vie privée", il est difficile
d'invoquer un trouble à la vie privée du fait que l'on voit du mobilier de
jardin dans une propriété et compte-tenu de la résolution sur des photos
s'adressant au public, il y a peu de chances qu'un individu puisse être
reconnu physiquement (sauf s'il ressemble à Schrec !). Sinon tu installes des
filets de camouflage au-dessus de ta propriété.



Il s'est vendu beaucoup de drones photographiques cette année et ça
remet en question l'atteinte à la vie privée (voir sa voisine se faire
bronzer par exemple). D'autre part, L’article D. 133-10 du code de
l’aviation civile stipule que la prise de vue aérienne dans le cadre du
loisir ou de la compétition n’est autorisée qu’à but privé. Bon, là, ce
sont des professionnels mais bientôt, on ne sera à l'abri nulle part.

Il me semble que les municipalités, services fiscaux utilisent les outils
internet banaux rien que pour repérer les piscines ou constructions non
déclarées dans les propriétés.



Oui, tout à fait mais ils n'ont pas besoin de lire le numéro de la
voiture des personnes qui étaient chez toi à la date et à l'heure de la
prise de la photo (indiquée dessus).

Bon, c'était histoire de causer. Enfin, je reste surpris quand même.

-- G.
benzo
Le #26331562
Goofy, le 31/12/2014, sur fr.misc.droit :

Il s'est vendu beaucoup de drones photographiques cette année et ça remet en
question l'atteinte à la vie privée (voir sa voisine se faire bronzer par
exemple). D'autre part, L’article D. 133-10 du code de l’aviation civile
stipule que la prise de vue aérienne dans le cadre du loisir ou de la
compétition n’est autorisée qu’à but privé. Bon, là, ce sont des
professionnels mais bientôt, on ne sera à l'abri nulle part.



Voilà. Ce qui rejoint un fil de discussion vieux de quelques semaines,
sur ce même forum. On peut deviner dès aujourd'hui que la prolifération
des drones d'amateurs va générer des nuisances. Notamment en termes
d'ateintes à l'intimité de la vie privée. Mis entre toutes les mains,
ce genre de joujou risque bien de devenir un fléau.

--
"Alors on vit chaque jour comme le dernier pa la pa paaa" (Corneille)
Serge
Le #26331577
"Goofy" a écrit dans le message de groupe de discussion :
m7u9jr$m6v$

Ce matin, je me baladais dans une grande surface par chez moi et oh
surprise, je tombe nez à nez avec des présentoirs de photos extrêmement
précises de chez moi.
Pratique pour préparer un cambriolage !
Je note le site : http://www.ectm.fr/
J'avais lu au sujet de l'utilisation des drones qu'on ne pouvait pas
vendre au public les photos prises par ceux-ci. Je suis surpris. et la
vie privée ?
Cherchez votre patelin, vous pourrez avoir un aperçu (beaucoup moins
précis), chez moi, on compte les chaises de jardin.

--------------------------------------------------------------------------------
Bonjour,

Et que fait Google Earth ??? Si ce n'est ce type de photos ???

De plus on peut aller voir les façades des bâtiments et repérer le type
de fermeture, voire de serrure !

Serge
popol
Le #26331584
Le 31/12/2014 13:19, benzo a écrit :
Goofy, le 31/12/2014, sur fr.misc.droit :

Il s'est vendu beaucoup de drones photographiques cette année et ça
remet en question l'atteinte à la vie privée (voir sa voisine se faire
bronzer par exemple). D'autre part, L’article D. 133-10 du code de
l’aviation civile stipule que la prise de vue aérienne dans le cadre
du loisir ou de la compétition n’est autorisée qu’à but privé. Bon,
là, ce sont des professionnels mais bientôt, on ne sera à l'abri nulle
part.



Voilà. Ce qui rejoint un fil de discussion vieux de quelques semaines,
sur ce même forum. On peut deviner dès aujourd'hui que la prolifération
des drones d'amateurs va générer des nuisances. Notamment en termes
d'ateintes à l'intimité de la vie privée. Mis entre toutes les mains, ce
genre de joujou risque bien de devenir un fléau.



Bonjour,

A-t-on le droit, dans son jardin, de s'entrainer au tir à l'arbalète ?
C'est sympa l'arbalète, pas très onéreux, silencieux et très efficace.
Goofy
Le #26331612
Serge avait soumis l'idée :

"Goofy" a écrit dans le message de groupe de discussion :
m7u9jr$m6v$

Ce matin, je me baladais dans une grande surface par chez moi et oh
surprise, je tombe nez à nez avec des présentoirs de photos extrêmement
précises de chez moi.



--------------------------------------------------------------------------------
Bonjour,

Et que fait Google Earth ??? Si ce n'est ce type de photos ???



DD

De plus on peut aller voir les façades des bâtiments et repérer le type de
fermeture, voire de serrure !



Oui, ça, je ne dis pas, n'importe qui a le droit de se promener dans la
rue et de regarder autour de lui et je n'ai rien contre Street View.
Mais aller voir ce qui se passe derrière la clôture, c'est autre chose.
On n'est plus dans le domaine public, là.

-- G.
.
Le #26331648
Le 31/12/2014 19:35, Goofy a écrit :
Serge avait soumis l'idée :

"Goofy" a écrit dans le message de groupe de discussion :
m7u9jr$m6v$

Ce matin, je me baladais dans une grande surface par chez moi et oh
surprise, je tombe nez à nez avec des présentoirs de photos extrêmement
précises de chez moi.



--------------------------------------------------------------------------------

Bonjour,

Et que fait Google Earth ??? Si ce n'est ce type de photos ???



DD

De plus on peut aller voir les façades des bâtiments et repérer le
type de fermeture, voire de serrure !



Oui, ça, je ne dis pas, n'importe qui a le droit de se promener dans la
rue et de regarder autour de lui





et je n'ai rien contre Street View.
Mais aller voir ce qui se passe derrière la clôture,




ben ...avec leur perche sur véhicule les gougueules ils visualisent au
dessus du niveau pieton... aussi haut
que le conducteur local de la benne à ordures ou du camion municipal
assis dans sa cabine ..


V


c'est autre chose.
On n'est plus dans le domaine public, là.

-- G.
dmkgbt
Le #26331664
popol
Le 31/12/2014 13:19, benzo a écrit :
> Goofy, le 31/12/2014, sur fr.misc.droit :
>
>> Il s'est vendu beaucoup de drones photographiques cette année et ça
>> remet en question l'atteinte à la vie privée (voir sa voisine se faire
>> bronzer par exemple). D'autre part, L'article D. 133-10 du code de
>> l'aviation civile stipule que la prise de vue aérienne dans le cadre
>> du loisir ou de la compétition n'est autorisée qu'à but privé. Bon,
>> là, ce sont des professionnels mais bientôt, on ne sera à l'abri nulle
>> part.
>
> Voilà. Ce qui rejoint un fil de discussion vieux de quelques semaines,
> sur ce même forum. On peut deviner dès aujourd'hui que la prolifération
> des drones d'amateurs va générer des nuisances. Notamment en termes
> d'ateintes à l'intimité de la vie privée. Mis entre toutes les mains, ce
> genre de joujou risque bien de devenir un fléau.
>
Bonjour,

A-t-on le droit, dans son jardin, de s'entrainer au tir à l'arbalète ?
C'est sympa l'arbalète, pas très onéreux, silencieux et très efficace.



Les arcs, arbalètes et flèches sont des armes de 6ème catégorie.
L'acquisition et la détention en sont libres et le transport et le port
sont autorisés (sauf pour l'arbalète) sous réserve de pouvoir en
justifier la légitimité : une licence d'une fédération de tir à l'arc ou
un permis de chasser sont des justifications admises.
Le tir dans les lieux non spécifiquement prévus à cet effet doit
s'accompagner de toutes les mesures de sécurité nécessaires pour éviter
les accidents.

Donc, si vous tirez à l'arbalète sur un drone égaré dans votre jardin,
c'est à vos risques et périls.

--
L'autoprotection est plus que votre droit,
c'est votre responsabilité.
L'autodéfense est la dernière frontière du féminisme.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme