Placement des enceintes

Le
Alain Brillant
Je voudrais à nouveau insister sur le positionnement des enceintes.

J'ai mes enceintes depuis 17 ans, et jusqu'à présent je n'en avais jamais
été pleinement satisfait et pensais sérieusement à en changer. Différent
changements d'électronique n'avaient que peu apporté d'amélioration,
l'écoute au casque étant par ailleurs excellente le problème ne pouvait
venir que des enceintes et/ou du local. Symptômes basses imprécises et en
retrait sur certaines fréquences, image sonore également un peu flottante,
médium un peu dur et aigu manquant de finesse. Et ce matin pour faire
plaisir à Mme qui voulait mettre une plante entre l'enceinte gauche et le
radiateur, je les ai resserrés d'environ 30 à 40 cm et légèrement plus
orientées vers l'auditeur. Et miracle, le trou dans les basses à disparu, ce
qui fait que le médium ne semble plus en avant. En même temps l'image à
gagné en précision et l'aigu est plus fin. Difficile d'analyser précisément
le pourquoi du comment, mais je pense à une rotation de phase sur une plage
de fréquences dans le grave, due à des réflexions sur les murs, provoquant
le trou dans les graves. Par effet de masque le médium qui semblait en avant
ne l'est plus. Le fait de resserrer les enceintes, conjugué à une
orientation plus marquée vers le centre a amélioré la précision de l'image
sonore et de l'aigu.

Je conseille donc à tous ceux non satisfait de leur chaîne, de commencer par
essayer tous les placements possibles de leurs enceintes avant de se lancer
dans des changements dispendieux d'électronique.

Bon dimanche
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
rgk
Le #13891061
Alain Brillant a écrit :
...couic...
Et ce matin pour faire plaisir à Mme qui voulait mettre une
plante entre l'enceinte gauche et le radiateur, je les ai resserrés
d'environ 30 à 40 cm et légèrement plus orientées vers l'auditeur. Et
miracle, le trou dans les basses à disparu, ce qui fait que le médium ne
semble plus en avant.



Depuis le temps que certains l'affirment :-)
Il faut en profiter pour remercier "Mme" !!! Peut-être un petit bouquet ;-)

Bon dimanche


itou, merci :-)
--
Gérard
ed
Le #13891051
Alain Brillant a écrit :
Je voudrais à nouveau insister sur le positionnement des enceintes.

J'ai mes enceintes depuis 17 ans, et jusqu'à présent je n'en avais
jamais été pleinement satisfait et pensais sérieusement à en changer.
Différent changements d'électronique n'avaient que peu apporté
d'amélioration, l'écoute au casque étant par ailleurs excellente le
problème ne pouvait venir que des enceintes et/ou du local. Symptômes
basses imprécises et en retrait sur certaines fréquences, image sonore
également un peu flottante, médium un peu dur et aigu manquant de
finesse. Et ce matin pour faire plaisir à Mme qui voulait mettre une
plante entre l'enceinte gauche et le radiateur, je les ai resserrés
d'environ 30 à 40 cm et légèrement plus orientées vers l'auditeur. Et
miracle, le trou dans les basses à disparu, ce qui fait que le médium ne
semble plus en avant. En même temps l'image à gagné en précision et
l'aigu est plus fin. Difficile d'analyser précisément le pourquoi du
comment, mais je pense à une rotation de phase sur une plage de
fréquences dans le grave, due à des réflexions sur les murs, provoquant
le trou dans les graves. Par effet de masque le médium qui semblait en
avant ne l'est plus. Le fait de resserrer les enceintes, conjugué à une
orientation plus marquée vers le centre a amélioré la précision de
l'image sonore et de l'aigu.

Je conseille donc à tous ceux non satisfait de leur chaîne, de commencer
par essayer tous les placements possibles de leurs enceintes avant de se
lancer dans des changements dispendieux d'électronique.



Hé bé, 17 ans pour faire cet essai ... :-)))
xcomm
Le #13891041
ed a écrit :
Hé bé, 17 ans pour faire cet essai ... :-)))



Bonjour,

Et oui, tous le monde n'a pas les moyens de changer d'enceintes tous les
4 matins, et Alain à la simplicité de rappeler l'aspect primordiale de
l'importance de la pièce et de l'enceinte face à une qualité d'écoute
homogène.

De mon côté, je sais que mon mur arrière est trop clair. Mais comme je
suis en location, je ne sais pas trop comment m'y prendre pour effectuer
le traitement de cette surface à moindre coût, et sans laisser de
traces... Dernièrement, je pensais coller un support acoustique à l'aide
de produit genre "patafix", mais j'ai peur que l'huile de ce produit ne
face des taches sur la peinture qui est un mat clair qui n'a pas l'air
résistant à l'eau... Tout ça pour dire que l'on connaît tous une partie
des points faibles de son installation, mais de là à trouver la solution
miracle, c'est toujours plus compliqué. Alain a eut la bonne idée de
faire part de sa bonne expérience.

Je suis très content pour lui, et lui souhaite de très bonnes écoutes.

A+, Xavier
Alain Brillant
Le #13891021
"ed"
Hé bé, 17 ans pour faire cet essai ... :-)))



En 17 ans mes enceintes ont fait le tour de la pièce, mais je n'avais pas eu
le chance de tomber sur le bon emplacement. D'ailleurs, curieusement sur le
mur opposé j'avais l'effet opposé, une énorme bosse aux alentours de 125 Hz.
Je n'y croyais plus, mais la je ne touche plus à rien :-)
Alain Brillant
Le #13891011
"xcomm"
De mon côté, je sais que mon mur arrière est trop clair. Mais comme je
suis en location, je ne sais pas trop comment m'y prendre pour effectuer
le traitement de cette surface à moindre coût, et sans laisser de
traces...



Mur arrière trop clair, trop réverbérant, j'ai connu aussi. J'avais bien
corrigé le problème en mettant comme revetement mural du tissu sur mousse.

Je suis très content pour lui, et lui souhaite de très bonnes écoutes.



Merci :o)
ed
Le #13891001
xcomm a écrit :
ed a écrit :

Hé bé, 17 ans pour faire cet essai ... :-)))



Bonjour,

Et oui, tous le monde n'a pas les moyens de changer d'enceintes tous les
4 matins, et Alain à la simplicité de rappeler l'aspect primordiale de
l'importance de la pièce et de l'enceinte face à une qualité d'écoute
homogène.



On n'a pas parlé de changer d'enceintes, mais de changer la position des
enceintes !!!!!!!!!!!!!!!!!!
D'où ma petite remarque ironique, m'enfin ....
xcomm
Le #13890991
Alain Brillant a écrit :
"xcomm"
De mon côté, je sais que mon mur arrière est trop clair. Mais comme je
suis en location, je ne sais pas trop comment m'y prendre pour
effectuer le traitement de cette surface à moindre coût, et sans
laisser de traces...



Mur arrière trop clair, trop réverbérant, j'ai connu aussi. J'avais bien
corrigé le problème en mettant comme revetement mural du tissu sur mousse.

Je suis très content pour lui, et lui souhaite de très bonnes écoutes.



Merci :o)


Bonsoir Alain,

La tissus sur mousse doit être une bonne solution. De ce que j'avais lu,
il faut faire attention au type de mousse. Entre une mousse à cellules
ouvertes, et une autre à cellules fermées, les résultats peuvent être
très différents. Certains mousses seraient même réfléchissantes...

Mais bon, pas évident à mettre en place de manière non définitive...

Merci pour l'idée.

A+, Xavier
xcomm
Le #13890981
Alain Brillant a écrit :
"ed"
Hé bé, 17 ans pour faire cet essai ... :-)))



En 17 ans mes enceintes ont fait le tour de la pièce, mais je n'avais
pas eu le chance de tomber sur le bon emplacement. D'ailleurs,
curieusement sur le mur opposé j'avais l'effet opposé, une énorme bosse
aux alentours de 125 Hz. Je n'y croyais plus, mais la je ne touche plus
à rien :-)


Bonsoir,

Je ne doute pas un instant que tu aies testé de nombreuses combinaisons.
A moins d'avoir une pièce totalement absorbante, il y a toujours des
réflexions existantes, et des noeuds de rencontre où certaines
fréquences sont plus excitées que d'autres...

En Hi-Fi, j'avais lu qu'un traitement de base pour les surfaces
parallèles opposées, pouvait passer par un concept d'une seul des deux
surface traitée en absorbant. Par ex : un tapis sur le sol, mais rien au
plafond, et idem pour les côtés de la pièce, les mur //.

Bonne soirée.
Xavier
Alain Brillant
Le #13890971
"xcomm"
Mais bon, pas évident à mettre en place de manière non définitive...



C'était du collé tendu, je n'avais de la colle que dans les angles des murs
et du plafond ainsi qu'au dessus de la plinthe sur 10 cm pas plus. Donc
assez facile à décoller avec une spatule.
Alain Brillant
Le #13890961
"xcomm"
En Hi-Fi, j'avais lu qu'un traitement de base pour les surfaces parallèles
opposées, pouvait passer par un concept d'une seul des deux surface
traitée en absorbant. Par ex : un tapis sur le sol, mais rien au plafond,
et idem pour les côtés de la pièce, les mur //.



Ca me semble correct, le but étant de casser les ondes stationnaires, de
supprimer les résonances et réverbérations trop marquées, mais un excès
d'amortissement peut être aussi néfaste qu'un excès de réverbération. La
solution se trouve souvent de façon empirique et un peu par hasard. La
preuve grâce à la plante ;-)
Publicité
Poster une réponse
Anonyme