Policier ca mouraille - danger future ?

Le
vocatus
Bonjour

Sous les 48 heures dernières au JT
on nous a présenté
une police ( municipale ? ) qui s'apparente à la police montée
.

Un éducateur chevalin policier
sorti de son dojo pour les cameras
fier comme un bar tabac sur un bourrin super lustré au polish
comme son maitre
nous a prévenu

attention si vous fuyez
on vous coursera comme à l'époque des samourailles
à savoir
( démonstration )

galop derrière le fuyard , accostage au niveau de la ventrière
puis préhension de sa tete au niveau du coup et placage
contre la jambe
****bref tout ce qu'il faut pour démettre une vertebre !!! ***
le comportement dynamique du préhensé ne pouvant être
défini par avance
n' évoquons pas non plus un objet contendant porté par
l'individu qui pourrait être perçu par le cheval
comme un coup d'éperon et provoquer un ecart latéral

Si le cavalier se casse la figure dans cette manoeuvre
qui sera responsable ?
.
.


Q : quelles lois encadrent ces polices montées *en France *
J'ai la trouille des chevaux montés en circulation publique
.
Quel comportement
citoyen en libre circulation sur le domaine public
suis-je en droit d'adopter vis à vis de ces
mammifères dangereux ( comme les toutous )
et de la démonstration samouraille pré-citée
.

Ces patrouilles créent des bouchons
on ne sait jamais comment les dépasser
ils se dégourdissent les fessiers et se retournent sans arret
comme un deux roues qui voudrait tourner à gauche
de temps en temps on ne sait pourquoi
ya un bourrin qui fait un petit saut de
coté des postérieurs et part en dérappage


.
V
Le cheval, oui
dans mon assiette.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Taureau Debout
Le #15587351
vocatus wrote:
Bonjour

Sous les 48 heures dernières au JT
on nous a présenté
une police ( municipale ? ) qui s'apparente à la police montée
.

Un éducateur chevalin policier
sorti de son dojo pour les cameras
fier comme un bar tabac sur un bourrin super lustré au polish
comme son maitre
nous a prévenu

attention si vous fuyez
on vous coursera comme à l'époque des samourailles
à savoir
( démonstration )

galop derrière le fuyard , accostage au niveau de la ventrière
puis préhension de sa tete au niveau du coup et placage
contre la jambe
****bref tout ce qu'il faut pour démettre une vertebre !!! ***
le comportement dynamique du préhensé ne pouvant être
défini par avance
n' évoquons pas non plus un objet contendant porté par
l'individu qui pourrait être perçu par le cheval
comme un coup d'éperon et provoquer un ecart latéral

Si le cavalier se casse la figure dans cette manoeuvre
qui sera responsable ?
.
.


Q : quelles lois encadrent ces polices montées *en France *
J'ai la trouille des chevaux montés en circulation publique
.
Quel comportement
citoyen en libre circulation sur le domaine public
suis-je en droit d'adopter vis à vis de ces
mammifères dangereux ( comme les toutous )
et de la démonstration samouraille pré-citée
.

Ces patrouilles créent des bouchons
on ne sait jamais comment les dépasser
ils se dégourdissent les fessiers et se retournent sans arret
comme un deux roues qui voudrait tourner à gauche
de temps en temps on ne sait pourquoi
ya un bourrin qui fait un petit saut de
coté des postérieurs et part en dérappage


.
V
Le cheval, oui
dans mon assiette.







Je te créve les sabots,fuck les flics...
capèllu
Le #15587341
Taureau Debout a écrit
vocatus wrote:
Bonjour

Sous les 48 heures dernières au JT
on nous a présenté
une police ( municipale ? ) qui s'apparente à la police montée
.

Un éducateur chevalin policier
sorti de son dojo pour les cameras
fier comme un bar tabac sur un bourrin super lustré au polish
comme son maitre
nous a prévenu

attention si vous fuyez
on vous coursera comme à l'époque des samourailles
à savoir
( démonstration )

galop derrière le fuyard , accostage au niveau de la ventrière
puis préhension de sa tete au niveau du coup et placage
contre la jambe
****bref tout ce qu'il faut pour démettre une vertebre !!! ***
le comportement dynamique du préhensé ne pouvant être
défini par avance
n' évoquons pas non plus un objet contendant porté par
l'individu qui pourrait être perçu par le cheval
comme un coup d'éperon et provoquer un ecart latéral

Si le cavalier se casse la figure dans cette manoeuvre
qui sera responsable ?
.
.

Q : quelles lois encadrent ces polices montées *en France *
J'ai la trouille des chevaux montés en circulation publique
.
Quel comportement
citoyen en libre circulation sur le domaine public
suis-je en droit d'adopter vis à vis de ces
mammifères dangereux ( comme les toutous )
et de la démonstration samouraille pré-citée
.

Ces patrouilles créent des bouchons
on ne sait jamais comment les dépasser
ils se dégourdissent les fessiers et se retournent sans arret
comme un deux roues qui voudrait tourner à gauche
de temps en temps on ne sait pourquoi
ya un bourrin qui fait un petit saut de
coté des postérieurs et part en dérappage

.
V
Le cheval, oui
dans mon assiette.



Je te créve les sabots,fuck les flics...



Konnard ©

--
;-) :-)
Les hommes juchés sur le piedestal de la gloire se croient des élus
éternels, mais au premier coup de vent, ils s'écroulent !
Dominick
Le #15586111
Moi c'est surtout le jetage par terre qui m'a "impressionne".

En gros, le cavalier pousse violemment le pieton (cense etre le
mechant et s'enfuir, mais quand meme) par terre.
Dans la simulation c'est evidemment bon enfant et le sol est du sable
mais l'intervenant de preciser que lorsque c'est fait a pleine vitesse
et sur du bitume alors la ca calme.

En gros, si le pieton (cense etre mechant et s'enfuir, mais bon...) se
fait exploser la tronche voire se paye un bon traumatisme (je ne suis
pas medecin ni chirurgien mais si on se fait projeter par terre la
tete la premiere ca risque de pas faire de bien, non ?) c'est un peu
limite non comme methode d'interpellation ?

Le reportage precisait a la fin que c'etait plutot pour des polices
municipales plutot que de la police nationale.
D'ailleurs, mis a part les gendarmes et autres gardes republicains,
est ce que cela existe dans la police nationale ?

Pas la peine de me repondre que quand un policier demande de s'arreter
alors on est cense s'arreter, je le sais bien et ce n'est pas le
propos ici.
edgar
Le #15585621
"Dominick"
Moi c'est surtout le jetage par terre qui m'a "impressionne".

En gros, le cavalier pousse violemment le pieton (cense etre le
mechant et s'enfuir, mais quand meme) par terre.
Dans la simulation c'est evidemment bon enfant et le sol est du sable
mais l'intervenant de preciser que lorsque c'est fait a pleine vitesse
et sur du bitume alors la ca calme.

En gros, si le pieton (cense etre mechant et s'enfuir, mais bon...) se
fait exploser la tronche voire se paye un bon traumatisme (je ne suis
pas medecin ni chirurgien mais si on se fait projeter par terre la
tete la premiere ca risque de pas faire de bien, non ?) c'est un peu
limite non comme methode d'interpellation ?

Le reportage precisait a la fin que c'etait plutot pour des polices
municipales plutot que de la police nationale.



tout le monde a le droit d'immobiliser un fuyard en cas de flagrant delit,
et a plus forte raison un policier municipal,mais doit doit le remettre aux
forces de polices nationales


D'ailleurs, mis a part les gendarmes et autres gardes republicains,
est ce que cela existe dans la police nationale ?

Pas la peine de me repondre que quand un policier demande de s'arreter
alors on est cense s'arreter, je le sais bien et ce n'est pas le
propos ici.





alors, d'apresvous on peut commettre un delit ou un crime, et ne pas
s'arreter sur demande d'une autorite de police.
la derniere fois que j'ai eu affaire a un policier a cheval, il m' aindique
le chemin que je lui ai demande, et devant mon indecision, il m'a dit
"suivez moi" et m'a amene a destination, trois blocks plus loin.
je dois preciser qu'il ne m'a pas jete a terre
donc, c'est bien le propos, ici
vocatus
Le #15585611
"Dominick"
Moi c'est surtout le jetage par terre qui m'a "impressionne".

En gros, le cavalier pousse violemment le pieton (cense etre le
mechant et s'enfuir, mais quand meme) par terre.
Dans la simulation c'est evidemment bon enfant et le sol est du sable
mais l'intervenant de preciser que lorsque c'est fait a pleine vitesse
et sur du bitume alors la ca calme.


.> En gros, si le pieton (cense etre mechant et s'enfuir, mais bon...) se
fait exploser la tronche voire se paye un bon traumatisme (je ne suis
pas medecin ni chirurgien mais si on se fait projeter par terre la
tete la premiere ca risque de pas faire de bien, non ?) c'est un peu
limite non comme methode d'interpellation ?


= = = = = = = =
RE :
Bonjour

oui surtout si c'est de dos
pas souvenir de cette projection au sol qui pourrait être aussi néfaste
pour le piéton par le choc des antérieurs du cheval .
.
Les polices municipales sont assurées par la Mairie , non ?
RE : ya pas un assureur dans l'assistance

Il n'existerait donc pas de réglementation spécifique pour ces polices
montées ?
Un permis de conduire de bourrin ?


Le reportage precisait a la fin que c'etait plutot pour des polices
municipales plutot que de la police nationale.
D'ailleurs, mis a part les gendarmes et autres gardes republicains,
est ce que cela existe dans la police nationale ?


RE : .;? je ne sais pas
Dans la nature , les gardes forestiers , ok
.>
Pas la peine de me repondre que quand un policier demande de s'arreter
alors on est cense s'arreter, je le sais bien et ce n'est pas le
propos ici.
RE : mais si justement


Le cavalier et sa monture feraient un tout ?
c'est le policier qui parle ou bien son cheval ? ;-)
..ca fait un raffus du tonnerre sur le bitume un cavalier lancé
Le claquement des sabots ca couvre toute voie surtout si
vous êtes de dos
Une fois cravaté vous n'avez pas intéret à vous arrtere et à bloquer des
talons
car c'est la 5ème lombaire qui va déguster en premier
Un cheval ce n'est pas un vélo ou une moto

==> Ce qui m'interpelle seulement c'est ma responsabilité éventuelle en cas
de
blessure du policier si ce monsieur rate sa cravate et se retrouve ,
le bras tendu ...etc
dans une situation qui nous est totalement interdite dans les dojo


dans la réalité je pense que ces cavaliers feraient plutot usage
de la matraque longue

Si le cheval est blessé on a le droit de l'achever avec l'arme du policier
si ce dernier est inconscient, ou doit-on attendre l'arrivée du samu
et de ses collègues






V



logement pour 12h00
Dominick
Le #15585441
Le Tue, 2 Oct 2007 10:01:41 +0200, "edgar"
tout le monde a le droit d'immobiliser un fuyard en cas de flagrant delit,
et a plus forte raison un policier municipal,mais doit doit le remettre aux
forces de polices nationales
alors, d'apresvous on peut commettre un delit ou un crime, et ne pas
s'arreter sur demande d'une autorite de police.
la derniere fois que j'ai eu affaire a un policier a cheval, il m' aindique
le chemin que je lui ai demande, et devant mon indecision, il m'a dit
"suivez moi" et m'a amene a destination, trois blocks plus loin.
je dois preciser qu'il ne m'a pas jete a terre
donc, c'est bien le propos, ici



On ne s'est pas compris.

Ou bien tu n'as pas regarde le meme reportage tele.
Cf http://jt.france2.fr/13h/index-fr.php?jt=3&start85


Je repete que je ne conteste pas le fait de se faire aprehender.
Je parlais juste de la maniere, "musclée".

Un peu comme si un gars en voiture poursuivait un pieton, l'ecrasait
et disait que ce n'etait pas grave car le but etant de l'interpeller.

Ca me rappelle les voltigeurs a moto a une epoque.
Depuis ils ont ete supprime je crois non ?
Publicité
Poster une réponse
Anonyme