Pourquoi pas des machines à voter mécaniques ?

Le
A. Caspis
On reproche aux systèmes de vote électronique de ne pas
être suffisamment intelligibles pour que tous les votants
puissent être convaincus de la légitimité des résultats:
Les machines à compter électroniques sont trop opaques,
et les systèmes purement cryptographiques sont
incompréhensibles pour 95% de la population.

Dans ce cas, pourquoi ne pas revenir aux machines à voter
mécaniques utilisées entre 1900 et 1990 ?

On pourrait imaginer une machine à leviers et compteurs
relativement simple, que l'on pourrait démonter, inspecter,
remonter et tester en présence des électeurs avant le scrutin.

La principale faille documentée est qu'une analyse fine des
bruits émis par le mécanisme permet d'identifier le choix de
chaque votant. Les machines électroniques posent d'ailleurs
le même problème (émissions radio). Mais il ne doit pas être
si difficile de brouiller ces signaux indésirables.

L'exemple des machines mécaniques ne suggère t-il pas qu'il
devrait être possible de concevoir un système de vote
cryptographique (ou en tout cas, dont la sécurité ne repose
pas sur l'intégrité des machines) sans faire appel à des
concepts trop sophistiqués ?

Le système proposé par David Chaum est probablement un pas
dans cette direction (http://en.wikipedia.org/wiki/Punchscan).
A-t-on fait plus simple depuis ?

AC
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
J
Le #18388621
Le Wed, 14 Jan 2009 17:29:41 +0100, A. Caspis a écrit :



Le système proposé par David Chaum est probablement un pas dans cette
direction (http://en.wikipedia.org/wiki/Punchscan). A-t-on fait plus
simple depuis ?




C'est également du zero knowledge ...

a +.

--
Jérôme Benoit aka fraggle
La Météo du Net - http://grenouille.com
OpenPGP Key ID : 9FE9161D
Key fingerprint : 9CA4 0249 AF57 A35B 34B3 AC15 FAA0 CB50 9FE9 161D
Publicité
Poster une réponse
Anonyme