PowerEdge 1950 install

Le
vera.mickael
Bonjour,

Je viens d'effectuer une installation de etch AMD64 à partir du CD business card
sur un PowerEdge 1950 avec une carte raid PERC 5/i. Tout se passe très bien
pendant l'installation (il faut choisir la seconde carte réseau) jusqu'au reboot
où le système ne trouve pas les partitions à monter.

Pendant l'install les disques sont reconnus comme /dev/sdbx, au boot du système
installé ils sont reconnus comme /dev/sdax. J'ai trouvé dans les forums les
informations suffisantes pour corriger le problème :

Redémarrer sur le CD d'install et aller jusqu'au partionnement. Alors revenir en
arrière et changer de console "Ctrl + Alt + F2" et taper les commandes
suivantes:

#mkdir /target
#mount -t ext3 /dev/sdb1 /target
#cd /target/etc/
#nano fstab

Remplacer sdb par sda

#cd /target/boot/grub
#nano menu.lst

Remplacer sdb par sda

#reboot

Et tout fonctionne. J'espère que cela pourra être utile à quelqun.

Maintenant j'ai deux questions, est-il normal que je n'aie pas trouvé d'éditeur
lorsque j'ai pu me connecter au système via busybox (il faut être patient mais
le système finit par se débloquer) ? Si oui je n'aurais pas eu à rebooter sur le
CD d'installation. Et comment peut-on passer à un clavier français sous busybox?

Est-ce qu'il y a d'autres manipulations à faire pour que les prochaines upgrade
se passent bien. J'ai eu des soucis de changement de noms de devices lors d'un
passage de sarge à etch et à chaque upgrade du noyeau il fallait que je réédite
le fichier menu.lst qui était mis à jour mais avec les mauvais noms de device. Y
a-t-il un fichier source utilisé pour générer menu.lst ? Ou alors mon install
est-elle maintenant clean et je ne vais plus entendre parler de ces problèmes de
devices ?

Mickaël


--
Lisez la FAQ de la liste avant de poser une question :
http://wiki.debian.net/?DebianFrench
Vous pouvez aussi ajouter le mot ``spam'' dans vos champs "From" et
"Reply-To:"

To UNSUBSCRIBE, email to debian-user-french-REQUEST@lists.debian.org
with a subject of "unsubscribe". Trouble? Contact listmaster@lists.debian.org
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Hugues LARRIVE
Le #9728351
This is an OpenPGP/MIME signed message (RFC 2440 and 3156)
--------------enig7FDC8C58FCA58FE756153613
Content-Type: text/plain; charset=ISO-8859-1
Content-Transfer-Encoding: quoted-printable

a écrit :
Bonjour,





Bonjour,
Maintenant j'ai deux questions, est-il normal que je n'aie pas trouvé d'éditeur
lorsque j'ai pu me connecter au système via busybox (il faut être p atient mais
le système finit par se débloquer) ?


Non, busybox fournit vi.
Si oui je n'aurais pas eu à rebooter sur le
CD d'installation. Et comment peut-on passer à un clavier français sous busybox?




Oui, avec loadkmap, encore faut-il disposer du fichier de traduction...

man busybox te donnera toute les commandes disponibles dans busybox.
Est-ce qu'il y a d'autres manipulations à faire pour que les prochain es upgrade
se passent bien. J'ai eu des soucis de changement de noms de devices lo rs d'un
passage de sarge à etch et à chaque upgrade du noyeau il fallait qu e je réédite
le fichier menu.lst qui était mis à jour mais avec les mauvais noms de device. Y
a-t-il un fichier source utilisé pour générer menu.lst ?


Oui, il est contenu dans le menu.lst lui-même entre "## ## Start Defaul t
Options ##" et "## ## End Default Options ##"
les commentaires sont précédés par ##, les directives de configurat ions
sont précédés par #.

Il faut donc remplacer sdb par sda dans la lign commençant par "#
kopt=root=/dev/sdb"
Ou alors mon install
est-elle maintenant clean et je ne vais plus entendre parler de ces pro blèmes de
devices ?



Pour ne plus entendre parler de ces problèmes de devices tu peux
utiliser les labels au lieu des noms de périphérique vu que c'est dev enu
le bazar...
Mickaël








--------------enig7FDC8C58FCA58FE756153613
Content-Type: application/pgp-signature; name="signature.asc"
Content-Description: OpenPGP digital signature
Content-Disposition: attachment; filename="signature.asc"

-----BEGIN PGP SIGNATURE-----
Version: GnuPG v1.4.6 (GNU/Linux)

iD8DBQFHg/PZNdTZuHWpgVIRAlVuAJ4+RPvbrRqb6uRm0g5qfoIizZPOywCcCC+R
qSe/HZiqhZq9sFEkMImObVQ =YMVj
-----END PGP SIGNATURE-----

--------------enig7FDC8C58FCA58FE756153613--


--
Lisez la FAQ de la liste avant de poser une question :
http://wiki.debian.net/?DebianFrench
Vous pouvez aussi ajouter le mot ``spam'' dans vos champs "From" et
"Reply-To:"

To UNSUBSCRIBE, email to
with a subject of "unsubscribe". Trouble? Contact
Vera Mickael
Le #9728301
> Pour ne plus entendre parler de ces problèmes de devices tu peux
utiliser les labels au lieu des noms de périphérique vu que c'est devenu
le bazar...



Qu'entends-tu par labels ? Tu veux parler d'udev ?

Merci,
Mickaël


--
Lisez la FAQ de la liste avant de poser une question :
http://wiki.debian.net/?DebianFrench
Vous pouvez aussi ajouter le mot ``spam'' dans vos champs "From" et
"Reply-To:"

To UNSUBSCRIBE, email to
with a subject of "unsubscribe". Trouble? Contact
Hugues LARRIVE
Le #9728271
This is an OpenPGP/MIME signed message (RFC 2440 and 3156)
--------------enig9E026114E3FB6B05BB89C0B8
Content-Type: text/plain; charset=ISO-8859-1
Content-Transfer-Encoding: quoted-printable

Vera Mickael a écrit :
Pour ne plus entendre parler de ces problèmes de devices tu peux
utiliser les labels au lieu des noms de périphérique vu que c'est devenu
le bazar...



Qu'entends-tu par labels ? Tu veux parler d'udev ?


Oui, c'est ça. Il faut nommer les différents volumes avec une métho de /
des outils variables en fonction du système de fichier. On obtient ce
genre de chose :
ls -l /dev/disk/by-label/
total 0
lrwxrwxrwx 1 root root 10 2008-01-09 11:40 Data -> ../../hda8
lrwxrwxrwx 1 root root 10 2008-01-09 11:40 Debian -> ../../hda5
lrwxrwxrwx 1 root root 10 2008-01-09 11:40 Grub -> ../../hda2
lrwxrwxrwx 1 root root 10 2008-01-09 11:40 Swap -> ../../hda6
lrwxrwxrwx 1 root root 10 2008-01-09 11:40 Ubuntu -> ../../hda7
lrwxrwxrwx 1 root root 10 2008-01-09 11:40 Windows -> ../../hda1

# /etc/fstab: static file system information.
#
# <file system> <mount point> <type>
<options> <dump> <pass>
proc /proc proc
defaults 0 0
LABELÞbian / reiserfs
notail 0 1
LABEL=Windows /media/Windows ntfs
defaults,umask7,gidF 0 1
LABEL=Ubuntu /media/Ubuntu reiserfs
defaults 0 2
LABEL=Swap none swap
sw 0 0
/dev/hdb /media/cdrom0 udf,iso9660
user,noauto,exec 0 0
/dev/fd0 /media/floppy0 auto
rw,user,noauto,exec 0 0
altair:/home /home nfs
nosuid,intr,hard 0 0
LABEL=Grub /media/Grub vfat
rw 0 1
LABELÚta /media/Data ntfs
defaults,umask7,gidF 0 1


Dans menu.lst
# kopt=root=LABELÞbian ro
puis une petit update-grub

Après ça on est tranquille, les noms de périphériques peuvent cha nger
tant qu'ils veulent ! C'est pratique aussi dans le cas ou on crée un
décalage en rajoutant ou en supprimant un lecteur logique au début de la
partition étendue, pour s'y retrouver avec des clés usb identiques pa s
toujours branchées dans le même ordre, etc.

Merci,
Mickaël







--------------enig9E026114E3FB6B05BB89C0B8
Content-Type: application/pgp-signature; name="signature.asc"
Content-Description: OpenPGP digital signature
Content-Disposition: attachment; filename="signature.asc"

-----BEGIN PGP SIGNATURE-----
Version: GnuPG v1.4.6 (GNU/Linux)

iD8DBQFHhJkZNdTZuHWpgVIRAh0uAJ4tCQUsmcT7oBGgIrbjxCSiDaV1ywCcCO4E
5OJEvlOIN9lWLZZROVKGjj0 =awhR
-----END PGP SIGNATURE-----

--------------enig9E026114E3FB6B05BB89C0B8--


--
Lisez la FAQ de la liste avant de poser une question :
http://wiki.debian.net/?DebianFrench
Vous pouvez aussi ajouter le mot ``spam'' dans vos champs "From" et
"Reply-To:"

To UNSUBSCRIBE, email to
with a subject of "unsubscribe". Trouble? Contact
Sylvain Sauvage
Le #9728261
Hugues LARRIVE, mercredi 9 janvier 2008, 10:51:17 CET

Vera Mickael a écrit :
>> Pour ne plus entendre parler de ces problèmes de devices tu
>> peux utiliser les labels au lieu des noms de périphérique
>> vu que c'est devenu le bazar...
>
> Qu'entends-tu par labels ? Tu veux parler d'udev ?
Oui, c'est ça.



Pas vraiment udev, c’est interne aux systèmes de fichiers.

Il faut nommer les différents volumes avec une
méthode / des outils variables en fonction du système de
fichier.



L’outil est :
— tune2fs -L ou e2label pour ext2 et ext3 ;
— reiserfstune pour reiserfs ;
— mkswap -L pour le swap ;
— pour vfat, c’est changeable en clicodrome sous Windows,
peut-être aussi avec les gestionnaires de fichiers sous Linux,
sinon mkdosfs -n ;
— ntfslabel pour ntfs ;
— pour les autres (jfs, xfs…), voir les pages de man†¦

Note : éviter le / au début du nom (ou même dans le nom), sinon
ça coince pour les liens dans /dev/disk/by-label/ (ce qui n’est
pas vraiment gênant mais ça peut faire bizarre de ne pas trouver
toutes ses partitions dans ce répertoire (utile ne serait-ce que
pour avoir la liste des étiquettes qu’on a donné :o)).

On obtient ce genre de chose :
ls -l /dev/disk/by-label/
total 0
lrwxrwxrwx 1 root root 10 2008-01-09 11:40 Data -> ../../hda8
lrwxrwxrwx 1 root root 10 2008-01-09 11:40 Debian -> ../../hda5
lrwxrwxrwx 1 root root 10 2008-01-09 11:40 Grub -> ../../hda2
lrwxrwxrwx 1 root root 10 2008-01-09 11:40 Swap -> ../../hda6
lrwxrwxrwx 1 root root 10 2008-01-09 11:40 Ubuntu -> ../../hda7
lrwxrwxrwx 1 root root 10 2008-01-09 11:40 Windows
-> ../../hda1



Là, c’est bien le fait d’udev…

# /etc/fstab: static file system information.
[…]
LABELÞbian / reiserfs notail 0 1



Là, c’est l’usage direct de l’étiquette (label). Si on
utilisait udev, ce serait /dev/disk/by-label/Debian (ce qu’on
pourrait aussi avoir), pas LABELÞbian.

[…]



--
Sylvain Sauvage
Vera Mickael
Le #9728241
Merci beaucoup pour ces précisions, je pense avoir compris
la différence entre les labels et udev.

J'avais utilisé les labels pour que nautilus m'affiche
correctement les partitions dans le volet de gauche et
j'avais utilisé udev pour m'y retrouver dans mes clefs USB
en précisant les noms de device à utiliser.

Mickaël

Sylvain Sauvage a écrit :
Hugues LARRIVE, mercredi 9 janvier 2008, 10:51:17 CET
Vera Mickael a écrit :
Pour ne plus entendre parler de ces problèmes de devices tu
peux utiliser les labels au lieu des noms de périphérique
vu que c'est devenu le bazar...


Qu'entends-tu par labels ? Tu veux parler d'udev ?


Oui, c'est ça.



Pas vraiment udev, c’est interne aux systèmes de fichiers.

Il faut nommer les différents volumes avec une
méthode / des outils variables en fonction du système de
fichier.



L’outil est :
— tune2fs -L ou e2label pour ext2 et ext3 ;
— reiserfstune pour reiserfs ;
— mkswap -L pour le swap ;
— pour vfat, c’est changeable en clicodrome sous Windows,
peut-être aussi avec les gestionnaires de fichiers sous Linux,
sinon mkdosfs -n ;
— ntfslabel pour ntfs ;
— pour les autres (jfs, xfs…), voir les pages de man…

Note : éviter le / au début du nom (ou même dans le nom), sinon
ça coince pour les liens dans /dev/disk/by-label/ (ce qui n’est
pas vraiment gênant mais ça peut faire bizarre de ne pas trouver
toutes ses partitions dans ce répertoire (utile ne serait-ce que
pour avoir la liste des étiquettes qu’on a donné :o)).

On obtient ce genre de chose :
ls -l /dev/disk/by-label/
total 0
lrwxrwxrwx 1 root root 10 2008-01-09 11:40 Data -> ../../hda8
lrwxrwxrwx 1 root root 10 2008-01-09 11:40 Debian -> ../../hda5
lrwxrwxrwx 1 root root 10 2008-01-09 11:40 Grub -> ../../hda2
lrwxrwxrwx 1 root root 10 2008-01-09 11:40 Swap -> ../../hda6
lrwxrwxrwx 1 root root 10 2008-01-09 11:40 Ubuntu -> ../../hda7
lrwxrwxrwx 1 root root 10 2008-01-09 11:40 Windows
-> ../../hda1



Là, c’est bien le fait d’udev…

# /etc/fstab: static file system information.
[…]
LABELÞbian / reiserfs notail 0 1



Là, c’est l’usage direct de l’étiquette (label). Si on
utilisait udev, ce serait /dev/disk/by-label/Debian (ce qu’on
pourrait aussi avoir), pas LABELÞbian.

[…]







--
Lisez la FAQ de la liste avant de poser une question :
http://wiki.debian.net/?DebianFrench
Vous pouvez aussi ajouter le mot ``spam'' dans vos champs "From" et
"Reply-To:"

To UNSUBSCRIBE, email to
with a subject of "unsubscribe". Trouble? Contact
Vincent Bernat
Le #9645661
OoO En cette soirée bien amorcée du mardi 08 janvier 2008, vers 22:37,
disait:

Je viens d'effectuer une installation de etch AMD64 à partir du CD business card
sur un PowerEdge 1950 avec une carte raid PERC 5/i. Tout se passe très bien
pendant l'installation (il faut choisir la seconde carte réseau) jusqu'au reboot
où le système ne trouve pas les partitions à monter.



Pendant l'install les disques sont reconnus comme /dev/sdbx, au boot du système
installé ils sont reconnus comme /dev/sdax. J'ai trouvé dans les forums les
informations suffisantes pour corriger le problème :



Redémarrer sur le CD d'install et aller jusqu'au partionnement. Alors revenir en
arrière et changer de console "Ctrl + Alt + F2" et taper les commandes
suivantes:



#mkdir /target
#mount -t ext3 /dev/sdb1 /target
#cd /target/etc/
#nano fstab



Remplacer sdb par sda



#cd /target/boot/grub
#nano menu.lst



Remplacer sdb par sda



#reboot



Et tout fonctionne. J'espère que cela pourra être utile à quelqun.



Personnellement, j'ai eu le même problème. Je suppose que c'est dû à
l'utilisation des médias virtuels dans DRAC. Personnellement, je
recommande plutôt de faire comme ça :
- installer en utilisant LVM
- e2label /dev/sdb1 boot (si /dev/sdb1 est bien la partition /boot)
- modifier /etc/fstab pour avoir LABEL=boot au lieu de /dev/sdb1

LVM effectue la découverte des volumes tout seul, quel que soit
l'emplacement des disques. Il ne reste que la partition /boot à
gérer. Lui coller un label permet d'éviter de futures surprises (par
exemple si /dev/sda redevient /dev/sdb).

Est-ce qu'il y a d'autres manipulations à faire pour que les prochaines upgrade
se passent bien. J'ai eu des soucis de changement de noms de devices lors d'un
passage de sarge à etch et à chaque upgrade du noyeau il fallait que je réédite
le fichier menu.lst qui était mis à jour mais avec les mauvais noms de device. Y
a-t-il un fichier source utilisé pour générer menu.lst ? Ou alors mon install
est-elle maintenant clean et je ne vais plus entendre parler de ces problèmes de
devices ?



Lit les instructions en haut du menu.lst. Elles expliquent qu'il faut en
fait modifier les entrées commentées puis utiliser update-grub pour
regénérer le fichier.

Le noyau supporte les labels, tu peux donc mettre des labels à tes
partitions avec e2label puis au lieu de spécifier /dev/sda2, tu peux
mettre LABEL=root.
--
BOFH excuse #363:
Out of cards on drive D:


--
Lisez la FAQ de la liste avant de poser une question :
http://wiki.debian.net/?DebianFrench
Vous pouvez aussi ajouter le mot ``spam'' dans vos champs "From" et
"Reply-To:"

To UNSUBSCRIBE, email to
with a subject of "unsubscribe". Trouble? Contact
Publicité
Poster une réponse
Anonyme