Principe du contradictoire et juge

Le
PBS & PXP
Bonsoir,

Le code de procédure civile prévoit le respect du principe du contradictoire
(échange de pièces avant audience etc.). Ce respect semble s'imposer au
juge.

Dans une procédure orale (prud'hommes, tribunal des affaires de sécurité
sociale), le juge peut-il d'office opposer à l'une des parties
l'irrecevabilité de sa demande reconventionnelle, au motif qu'elle n'a pas
su apporter la preuve que l'autre partie, demanderesse initiale mais non
comparante, avait bien reçu ses conclusions? Plus précisémment encore, le
juge n'a pas posé la question au comparant, de savoir s'il avait bien touché
l'autre partie avec ses conclusions, mais l'a d'office indiqué dans le
délibéré du jugement (double irrecevabilité des demandes), sans que la
question ne soit donc débattue.

Il me semble que dans une procédure orale, c'est étrange (le juge reproche
donc que des conclusions écrites ne sont pas adressées), voire même que le
juge lui-même ne respecte guère ce principe

La procédure civile n'est guère ma tasse de thé, donc votre opinion
m'intéresse!

Merci.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
www.juristprudence.c.la
Le #18974281
"PBS & PXP"
Dans une procédure orale (prud'hommes, tribunal des affaires de sécurité
sociale), le juge peut-il d'office opposer / ... /



oui, mais !
si le juge peut " d'office " soulever un point de droit, il DOIT le faire en
présence des parties (pas dans son délibéré secret, pas dans ses
motiviations écrites) ET il doit les inviter à exposer leurs moyens
juridiques face à la question alors abordée ;
en fonction de la nature de cette question, un renvoi peut être justifié
pour réouverture des débats


à l'une des parties l'irrecevabilité de sa demande reconventionnelle, au
motif qu'elle n'a pas su apporter la preuve que l'autre partie,
demanderesse initiale mais non comparante, avait bien reçu ses
conclusions?



autrement dit, le juge semble (en l'état de votre narration) avoir indiqué
que, devenant reconventionnellement le demandeur sur un nouveau chef de
demande, il vous appartenait, comme à tout demandeur initial, de prouver
(sans que le juge le demande explicitement à l'audience) votre respect du
principe du contradictoire " en temps utile " et je pressens qu'il a fait
alors application de l'article 472 du NCPC


La procédure civile n'est guère ma tasse de thé, donc votre opinion
m'intéresse!



lire en complément le point 3 D (en bas de page) du lien ci-dessous
http://juristprudence.online.fr/conseil.htm
svbeev
Le #18988021
"www.juristprudence.c.la" de news: 49c9df66$0$12945$
"PBS & PXP"
Dans une procédure orale (prud'hommes, tribunal des affaires de sécurité
sociale), le juge peut-il d'office opposer / ... /



oui, mais !
si le juge peut " d'office " soulever un point de droit, il DOIT le faire
en présence des parties (pas dans son délibéré secret, pas dans ses
motiviations écrites) ET il doit les inviter à exposer leurs moyens
juridiques face à la question alors abordée ;
en fonction de la nature de cette question, un renvoi peut être justifié
pour réouverture des débats


à l'une des parties l'irrecevabilité de sa demande reconventionnelle, au
motif qu'elle n'a pas su apporter la preuve que l'autre partie,
demanderesse initiale mais non comparante, avait bien reçu ses
conclusions?



autrement dit, le juge semble (en l'état de votre narration) avoir indiqué
que, devenant reconventionnellement le demandeur sur un nouveau chef de
demande, il vous appartenait, comme à tout demandeur initial, de prouver
(sans que le juge le demande explicitement à l'audience) votre respect du
principe du contradictoire " en temps utile " et je pressens qu'il a fait
alors application de l'article 472 du NCPC


La procédure civile n'est guère ma tasse de thé, donc votre opinion
m'intéresse!



lire en complément le point 3 D (en bas de page) du lien ci-dessous
http://juristprudence.online.fr/conseil.htm




Ah !! L'article 472 du CPC et l'office du juge ...en voilà un beau sujet qui
ouvre des développements quasi infinis....
Publicité
Poster une réponse
Anonyme