problèmes de bruit

Le
pitchounett
bonjour, je suis étudiante et je loue un studio dans un immeuble avec syndic
où tous les résidents sont propriétaires.
mon logement n'a donc qu'une piéce, et c'est l'ancienne loge du concierge. à
droite du logement y'a la porte d'entrée de la résidence (sécurisée), à
gauche le parking des résidents fermé par une demi barrière, en face la loge
du concierge et toutes les voitures qui entrent ou sortent passent devant ma
porte puisque ma porte d'entrée donne sur le sas qui aboutit d'un coté à la
rue et de l'autre au parking.ma fenêtre donne donc sur une place de parking
privé.

bien sur l'agence immo m'a juré que l'immeuble était trés calme mais je ne
peux pas travailler car il y a du bruit tout le temps. le concierge passe le
plus clair de son temps à papoter dans le sas, et donc devant ma porte, avec
sa collégue ou amie, ou alors avec les résidents; ca résonne et en plus ils
parlent fort.
souvent les voitures passent avec la radio à fond, s'arrêtent à la barriére
ou laissent le moteur allumé dans le sas pour aller chercher quelque chose à
l'étage ou discuter ou téléphoner sur leur portable. là encore ça résonne et
en plus l'odeur des pots d'échappement me fait suffoquer je dois ouvrir la
fenêtre quel que soit le temps.
les gens arrivent ou partent à n'importe quelle heure et donc même la nuit.
bref vous voyez le topo.on dirait que personne ne s'inquiète de mon logement
comme si je n'existais pas car ils parlent fort même en pleine nuit.

j'ai tenté d'en parler au syndic (à l'agence où je loue), la femme m'a
répondu que je n'étais qu'une locataire et que je n'avais donc aucune
exigence à avoir.

je voudrais savoir si j'ai un recours juridique ou si je n'ai plus qu'à
trouver un autre logement ?. car avec ce bruit c'est réellement impossible
de se concentrer sur mes cours et je ne parviens plus à être assidue.

merci d'avance pour vos réponses.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Kloug
Le #16752621
je voudrais savoir si j'ai un recours juridique ou si je n'ai plus qu'à
trouver un autre logement ?.

Ca rappelle le film ou on loue une maison à coté d'un aéroport
en la faisant visiter un jour de grève !
Seule solution partir et vite...
koumac
Le #16752761
"Kloug" 48c4f89e$0$954$
je voudrais savoir si j'ai un recours juridique ou si je n'ai plus qu'à
trouver un autre logement ?.

Ca rappelle le film ou on loue une maison à coté d'un aéroport

Je crois qu'il la vende la maison .sinon pourquoi faudraitt'il que le fils
fassent vendre ces lingos d'or à sa mére.

en la faisant visiter un jour de grève !
Seule solution partir et vite...
leplouc
Le #16754431
pitchounett
j'ai tenté d'en parler au syndic (à l'agence où je loue), la femme m'a
répondu que je n'étais qu'une locataire et que je n'avais donc aucune
exigence à avoir.



Une seule solution, partir... car il n'y a aucune solution possible à
votre problème côté vie sociale, vous ne pourrez jamais interdire aux
personnes de sortir du garage à l'heure ou ils le souhaitent, parler
moins fort, avoir une voiture propre, sans odeurs, etc...
Emma
Le #16754421
pitchounett a écrit :
bonjour, je suis étudiante et je loue un studio dans un immeuble avec syndic
où tous les résidents sont propriétaires.
mon logement n'a donc qu'une piéce, et c'est l'ancienne loge du concierge. à
droite du logement y'a la porte d'entrée de la résidence (sécurisée), à
gauche le parking des résidents fermé par une demi barrière, en face la loge
du concierge et toutes les voitures qui entrent ou sortent passent devant ma
porte puisque ma porte d'entrée donne sur le sas qui aboutit d'un coté à la
rue et de l'autre au parking.ma fenêtre donne donc sur une place de parking
privé.

bien sur l'agence immo m'a juré que l'immeuble était trés calme mais je ne
peux pas travailler car il y a du bruit tout le temps. le concierge passe le
plus clair de son temps à papoter dans le sas, et donc devant ma porte, avec
sa collégue ou amie, ou alors avec les résidents; ca résonne et en plus ils
parlent fort.



ça ne peut pas se résoudre en parlant avec ces gens ?
Ils ne se rendent pas compte de la gêne pour la plupart...
Mettre un mot sur votre porte, avec un dessin humoristique ?
Mais je suis consciente que ces habitudes étant bien ancrées, ce sera
difficile de revenir en arrière;

souvent les voitures passent avec la radio à fond, s'arrêtent à la barriére
ou laissent le moteur allumé dans le sas pour aller chercher quelque chose à
l'étage ou discuter ou téléphoner sur leur portable.



prendre les clefs des voitures qui stationnent ainsi ?
nan ! je plaisante mais ça me démangerait furieusement ...

là encore ça résonne et
en plus l'odeur des pots d'échappement me fait suffoquer je dois ouvrir la
fenêtre quel que soit le temps.
les gens arrivent ou partent à n'importe quelle heure et donc même la nuit.



c'est leur droit.

bref vous voyez le topo.on dirait que personne ne s'inquiète de mon logement
comme si je n'existais pas car ils parlent fort même en pleine nuit.



pfff!! dans le XVIème ou le VIIIème , à Paris ?

j'ai tenté d'en parler au syndic (à l'agence où je loue), la femme m'a
répondu que je n'étais qu'une locataire et que je n'avais donc aucune
exigence à avoir.



faux ! en temps que propriétaire ou représentant du propriétaire , elle
doit tout faire pour que vous puissiez avoir la possibilité d'habiter
dans des conditions normales dans cette location.

je voudrais savoir si j'ai un recours juridique ou si je n'ai plus qu'à
trouver un autre logement ?. car avec ce bruit c'est réellement impossible
de se concentrer sur mes cours et je ne parviens plus à être assidue.



faire constater les choses au moment le plus problématique : par un
huissier : payant.
Porter plainte mais contre qui ?
je ne sais pas si une "injection de faire" est possible dans votre cas.
(gratuit)
Attendre d'autres avis de contributeurs à ce forum (quoiqu'il soit
délaissé par les plus avisés)

Emma

--
(répondre en direct : virer le lezard qui sommeille dans mon adresse)
Emma
Le #16754561
Le Plouc a écrit :
pitchounett
j'ai tenté d'en parler au syndic (à l'agence où je loue), la femme m'a
répondu que je n'étais qu'une locataire et que je n'avais donc aucune
exigence à avoir.



Une seule solution, partir... car il n'y a aucune solution possible à
votre problème côté vie sociale, vous ne pourrez jamais interdire aux
personnes de sortir du garage à l'heure ou ils le souhaitent, parler
moins fort, avoir une voiture propre, sans odeurs, etc...



Mais l'agence qui loue ce taudis* a une reponsabilité.
Ne pourrait-elle pas avoir des DI , en intentant une action, qui lui
permettaient de faire face aux frais de relogement.

Emma

* par taudis, jentend une locatin où l'on ne peut habiter correctement.

--
(répondre en direct : virer le lezard qui sommeille dans mon adresse)
bahn po
Le #16756581
Emma a formulé la demande :
.

Mais l'agence qui loue ce taudis* a une reponsabilité.
Ne pourrait-elle pas avoir des DI , en intentant une action, qui lui
permettaient de faire face aux frais de relogement.

Emma

* par taudis, jentend une locatin où l'on ne peut habiter correctement.



De toute manière, tu ne dois pas ignorer les délais autour des
procédures juridiques, qu'un citoyen seul ne pourrait entamer et qu'en
plus ceci implique un investissement financier conséquent (et du temps)
au résultat incertain. Partir et faire de la mauvaise publicité à
l'agence immobilière sembre être la solution la plus avantageuse.
JCL
Le #16759371
"pitchounett" 48c4ee3b$0$868$

j'ai tenté d'en parler au syndic (à l'agence où je loue), la femme m'a
répondu que je n'étais qu'une locataire et que je n'avais donc aucune
exigence à avoir.



Bonjour.

De mémoire, le propriétaire vous doit une "jouissance paisible". Regardez si
vous pouvez en user. En tout cas, il est inexact de dire qu'un locataire n'a
aucune exigeance à avoir. Par ailleurs, reprenez contact avec l'agence et
s'ils vous rerépondent que vous n'avez pas d'exigence à avoir, parlez-leur
de la "jouissance paisible".

D'autre part, pour les émissions de fumées et autres, pourquoi ne pas en
parler à la DDASS?

Enfin, tout ça ne sont que des pistes...


Cordialement,

--
Jean-Claude
La photo numérique pour débutants et futurs débutants
http://www.jcl.new.fr
JCL
Le #16759361
"Emma" 48c530ec$0$951$

(quoiqu'il soit délaissé par les plus avisés)



Euh, oui. Avec les réflexions qu'ils récoltent ou se sont récoltées, ça se
comprend...

--
Jean-Claude
La photo numérique pour débutants et futurs débutants
http://www.jcl.new.fr
deltaplan
Le #16759531
JCL
> j'ai tenté d'en parler au syndic (à l'agence où je loue), la femme m'a
> répondu que je n'étais qu'une locataire et que je n'avais donc aucune
> exigence à avoir.

Bonjour.

De mémoire, le propriétaire vous doit une "jouissance paisible". Regardez si
vous pouvez en user. En tout cas, il est inexact de dire qu'un locataire n'a
aucune exigeance à avoir. Par ailleurs, reprenez contact avec l'agence et
s'ils vous rerépondent que vous n'avez pas d'exigence à avoir, parlez-leur
de la "jouissance paisible".



Cela ne semble pas si simple :

Article 1725 du Code Civil :

Le bailleur n'est pas tenu de garantir le preneur du trouble que des
tiers apportent par voies de fait à sa jouissance, sans prétendre
d'ailleurs aucun droit sur la choses louée ; sauf au preneur à les
poursuivre en son nom personnel.



"Si votre voisin est propriétaire
Votre bailleur n'est pas responsable des troubles que les tiers causent
à son locataire. Si vous subissez un trouble dû au bruit de la part d'un
autre copropriétaire, votre bailleur n'est donc pas tenu de vous
indemniser, ni d'intervenir directement étant donné que le
copropriétaire est considéré comme un tiers, il n'a aucun lien avec
votre bailleur. Autrement dit, la résolution du problème doit se trouver
entre vous et ce voisin."

<http://www.bruit.fr/FR/info/Lois/et/decrets/Rapports/entre/particuliers
/26/01010400>
pitchounett
Le #16761171
merci de vos réponses je pense en effet que le seul moyen est de chercher un
autre logement, ça va être dur en étant étudiant !
Publicité
Poster une réponse
Anonyme