Quand on se sert de l'écologie comme d'un business

Le
Zeldus
Bonjour,

Je sais, ce n'est pas le premier à avoir utilisé l'écologie comme un
business caché, mais on trouve de plus en plus de critiques virulantes au
sujet de Yann Arthus Bertrand sur la toile. Certains diront qu'après avoir
vendu 3 millions de livres, le succès engendre forcément la critique mais il
est clair maintenant que le phénomène "YAB" dépasse largement la seule
volonté de protéger la planète (après avoir couvert pendant 10 ans les
courses du Paris Dakar dans les années 80). L'homme se tourne maintenant
vers toutes les formes de business possibles et inimaginables des images
prises lors de ses vols en hélico (particulièrement polluant au passage).

Livres, posters, cartes postales, CD-ROM, DVD, calendriers, tous payants
bien sur. Le seul média gratuit utilisé pour sensibiliser les gens à la
cause écologique, à savoir le site Internet ne propose que des photos en
résolution 640X480 (j'exagère un peu mais pas bcp) format largement
insuffisant pour qui veut apprécier correctement les images sur un moniteur
17 pouces ou plus. Peur de voir les photos en plus grande résolution
circuler sur le web, imprimées, et faire baisser les ventes des livres et
posters ? Je ne sais pas, je trouve ça bizarre, quand on veut sensibiliser
les gens à une cause juste, on essaye de les toucher par tous les moyens
possibles, y compris gratuitement.

Quant aux critiques des photos, je laisse les pros du forum et du web donner
leur avis:

http://www.paris-art.com/art/a_editos/d_edito/Yann-Arthus-Bertrand-le-commerce-du-beau-211.html

http://www.cequilfautdetruire.org/spip.php?article1520

Bonne soirée,

Pierre
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 18
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Papy Bernard
Le #18525191
Bonjour

De Zeldus

Bonjour,

Je sais, ce n'est pas le premier à avoir utilisé l'écologie comme un
business caché, mais on trouve de plus en plus de critiques
virulantes au sujet de Yann Arthus Bertrand sur la toile. Certains
diront qu'après avoir vendu 3 millions de livres, le succès engendre
forcément la critique mais il est clair maintenant que le phénomène
"YAB" dépasse largement la seule volonté de protéger la planète
(après avoir couvert pendant 10 ans les courses du Paris Dakar dans
les années 80). L'homme se tourne maintenant vers toutes les formes
de business possibles et inimaginables des images prises lors de ses
vols en hélico (particulièrement polluant au passage).


......

YAB est autant écologiste que moi je suis évêque.

Je l'ai côtoyé quinze jours, il y a une trentaine d'années, au Kenya comme
accompagnateur d'un safari photo (sponsorisé par Canon).

Il s'y connaît en photo, sauf à mitrailler, comme en écologie, c'est à dire
pas du tout.



Désormais, il nous la fait larmoyante à chaque fois, affirmant -si je mens
je vais en enfer- la Terre est en péril en avançant des arguments repris on
ne sait où et qu'il est loin d'être capable de les expliciter.

Il fait chialer dans les chaumières.



Je pense qu'il est plus utile à sa promotion qu'à l'environnement dont il se
fout royalement mais veut l'afficher belle au travers de ses "actions" en
faveur de Dame Nature : reforestation/plantations pour compenser les TONNES
de CO2 dont il inonde la planète.



Il est né une cuiller en argent dans la bouche et le cul cousu d'or. Ça
plaît aux vieilles rombières.



Et en plus, c'est un macho de première.


--
A+
Papy Bernard
Pierre Pallier
Le #18525321
Hello, Zeldus a écrit dans
Bonjour,



Bonjour.
Ça va ?

Crosspost : fr.rec.photo.numerique,fr.rec.photo
FU2 : fr.rec.photo.numerique
--
Pierre. Les trolls sans fu2 c'est pas bien du tout.
Mes photographies : http://perso.wanadoo.fr/pierre.pallier
La FAQ de frp : http://pierre.pallier.free.fr/frp
Les news avec 40tude Dialog : http://perso.wanadoo.fr/pierre.pallier/Dialog
Gerard95
Le #18525471
Zeldus a formulé ce jeudi :
Bonjour,

Je sais, ce n'est pas le premier à avoir utilisé l'écologie comme un business
caché, mais on trouve de plus en plus de critiques virulantes au sujet de
Yann Arthus Bertrand sur la toile. Certains diront qu'après avoir vendu 3
millions de livres, le succès engendre forcément la critique mais il est
clair maintenant que le phénomène "YAB" dépasse largement la seule volonté de
protéger la planète (après avoir couvert pendant 10 ans les courses du Paris
Dakar dans les années 80). L'homme se tourne maintenant vers toutes les
formes de business possibles et inimaginables des images prises lors de ses
vols en hélico (particulièrement polluant au passage).

Livres, posters, cartes postales, CD-ROM, DVD, calendriers, tous payants bien
sur. Le seul média gratuit utilisé pour sensibiliser les gens à la cause
écologique, à savoir le site Internet ne propose que des photos en résolution
640X480 (j'exagère un peu mais pas bcp) format largement insuffisant pour qui
veut apprécier correctement les images sur un moniteur 17 pouces ou plus.
Peur de voir les photos en plus grande résolution circuler sur le web,
imprimées, et faire baisser les ventes des livres et posters ? Je ne sais
pas, je trouve ça bizarre, quand on veut sensibiliser les gens à une cause
juste, on essaye de les toucher par tous les moyens possibles, y compris
gratuitement.

Quant aux critiques des photos, je laisse les pros du forum et du web donner
leur avis:

http://www.paris-art.com/art/a_editos/d_edito/Yann-Arthus-Bertrand-le-commerce-du-beau-211.html

http://www.cequilfautdetruire.org/spip.php?article1520

Bonne soirée,

Pierre



Rien d'etonnant.
Des tas de gens font du business avec la charité, le syndicalisme, la
politique, le secourisme, l'assistance à des tas de causes (enfants, la
faim, vieillard, ...).
Et pourquoi il "donnerait" ses photos ?
delestaque
Le #18525761
Zeldus wrote:
Bonjour,

Je sais, ce n'est pas le premier à avoir utilisé l'écologie comme un
business caché, mais on trouve de plus en plus de critiques
virulantes au sujet de Yann Arthus Bertrand sur la toile. Certains
diront qu'après avoir vendu 3 millions de livres, le succès engendre
forcément la critique mais il est clair maintenant que le phénomène
"YAB" dépasse largement la seule volonté de protéger la planète
(après avoir couvert pendant 10 ans les courses du Paris Dakar dans
les années 80). L'homme se tourne maintenant vers toutes les formes
de business possibles et inimaginables des images prises lors de ses
vols en hélico (particulièrement polluant au passage).
Livres, posters, cartes postales, CD-ROM, DVD, calendriers, tous
payants bien sur. Le seul média gratuit utilisé pour sensibiliser les
gens à la cause écologique, à savoir le site Internet ne propose que
des photos en résolution 640X480 (j'exagère un peu mais pas bcp)
format largement insuffisant pour qui veut apprécier correctement les
images sur un moniteur 17 pouces ou plus. Peur de voir les photos en
plus grande résolution circuler sur le web, imprimées, et faire
baisser les ventes des livres et posters ? Je ne sais pas, je trouve
ça bizarre, quand on veut sensibiliser les gens à une cause juste, on
essaye de les toucher par tous les moyens possibles, y compris
gratuitement.
Quant aux critiques des photos, je laisse les pros du forum et du web
donner leur avis:

http://www.paris-art.com/art/a_editos/d_edito/Yann-Arthus-Bertrand-le-commerce-du-beau-211.html

http://www.cequilfautdetruire.org/spip.php?article1520

Bonne soirée,

Pierre



Curieusement, ça a été dit de nombreuses fois ici, mais bon, il semble que
ça n'ai pas été d'actualité, c'est curieux cette nouvelle attitude, je me
souviens, c'est pas JPW qui l'a connu ?

DL
delestaque
Le #18525751
Papy Bernard wrote:
Bonjour

De Zeldus

Bonjour,

Je sais, ce n'est pas le premier à avoir utilisé l'écologie comme un
business caché, mais on trouve de plus en plus de critiques
virulantes au sujet de Yann Arthus Bertrand sur la toile. Certains
diront qu'après avoir vendu 3 millions de livres, le succès engendre
forcément la critique mais il est clair maintenant que le phénomène
"YAB" dépasse largement la seule volonté de protéger la planète
(après avoir couvert pendant 10 ans les courses du Paris Dakar dans
les années 80). L'homme se tourne maintenant vers toutes les formes
de business possibles et inimaginables des images prises lors de ses
vols en hélico (particulièrement polluant au passage).


......

YAB est autant écologiste que moi je suis évêque.

Je l'ai côtoyé quinze jours, il y a une trentaine d'années, au Kenya
comme accompagnateur d'un safari photo (sponsorisé par Canon).

Il s'y connaît en photo, sauf à mitrailler, comme en écologie, c'est
à dire pas du tout.



Désormais, il nous la fait larmoyante à chaque fois, affirmant -si je
mens je vais en enfer- la Terre est en péril en avançant des
arguments repris on ne sait où et qu'il est loin d'être capable de
les expliciter.

Il fait chialer dans les chaumières.



Je pense qu'il est plus utile à sa promotion qu'à l'environnement
dont il se fout royalement mais veut l'afficher belle au travers de
ses "actions" en faveur de Dame Nature : reforestation/plantations
pour compenser les TONNES de CO2 dont il inonde la planète.



Il est né une cuiller en argent dans la bouche et le cul cousu d'or.
Ça plaît aux vieilles rombières.



Et en plus, c'est un macho de première.



bon ben c'était pas JPW , désolé

DL
anneleguennec
Le #18525741
Zeldus

Livres, posters, cartes postales, CD-ROM, DVD, calendriers, tous payants
bien sur. Le seul média gratuit utilisé pour sensibiliser les gens à la
cause écologique, à savoir le site Internet ne propose que des photos en
résolution 640X480 (j'exagère un peu mais pas bcp) format largement
insuffisant pour qui veut apprécier correctement les images sur un moniteur
17 pouces ou plus. Peur de voir les photos en plus grande résolution
circuler sur le web, imprimées, et faire baisser les ventes des livres et
posters ? Je ne sais pas, je trouve ça bizarre, quand on veut sensibiliser
les gens à une cause juste, on essaye de les toucher par tous les moyens
possibles, y compris gratuitement.



tu sais, apprendre à utiliser un site devrait t'être aussi facile que la
critique.

donc, tu fais l'effort de chager de section, pour aller vers la page des
fonds d'écran, et hop tu t'épargnes (et tu nous épargnes, c'est encore
mieux) un joli caca nerveux.
Va faire un tour à la FNAC au rayons livres photos, et reviens nous dire
combien de bouquins sur d'illustres disparus, Doisneau, entre autres,
présent sur des floppées de calemncriers, couvertures de magazines,
posters, j'en passe et des meilleures.
Zeldus
Le #18526231
"Anne" 1iubj6s.17m5mfs1wrzypaN%

donc, tu fais l'effort de chager de section, pour aller vers la page des
fonds d'écran, et hop tu t'épargnes (et tu nous épargnes, c'est encore
mieux) un joli caca nerveux.
Va faire un tour à la FNAC au rayons livres photos, et reviens nous dire
combien de bouquins sur d'illustres disparus, Doisneau, entre autres,
présent sur des floppées de calemncriers, couvertures de magazines,
posters, j'en passe et des meilleures.




Je suis allé dans la section des fonds d'écran du site justement, j'en ai
téléchargé plusieurs et j'ai trouvé les photos ridiculement petites sur mon
moniteur. Visiblement, le webmaster du site a oublié que la résolution
standard était plutot dans les formats wide du genre HD Ready ou Full HD.
Mon moniteur que j'ai payé moins de 200 euros affiche déjà 1680X1050
pixels... J'imagine pas ce que ça doit donner pour ceux qui sont en
1920X1200. Quand on sait faire un vrai site web, on est capable de s'adapter
à l'affichage des ordis qui se connectent ou alors, c'est que c'est
volontaire...

Quant aux livres payants à la FNAC, Doisneau, Depardon et autres n'ont
jamais prétendu faire des livres pour sensibiliser la population à une cause
universelle qu'est l'écologie. Ce sont des artistes qui ont exprimé leur
créativité toute leur vie par amour de la photo et n'ont pas changé leur
fusil d'épaule.

YAB a d'abord bossé pour Total (la plus écolo des entreprise), joué au
reporter dans le Paris Dakar (la plus écolo des courses) puis subitement
parcouru des centaines de milliers de kms en hélicoptère pendant 10 ans
(très écolo aussi) tout en déversant des tonnes de CO2 et en mitraillant la
planète pour la cause écologique. Maintenant que le filon est bien exploité
(10 ans, ça commence à faire beaucoup pour vendre des bouqins sur le même
thème), YAB ne parle plus d'écologie, laisse tomber la photo (pour un
photographe, c'est le comble) et se transforme en reporter vidéo pour aller
(faire) interviewer des gens du monde entier sur les sujets de la vie
(encore une cause noble, rapprocher les peuples). C'est bon, un nouveau
filon de trouvé, l'écologie peut passer à la trappe, la rencontre des
peuples vaut bien plus.

Désolé, ça ressemble plus à de l'opportunisme que des convictions profondes
et ceux qui l'ont cotoyé dans le forum semblent aller dans ce sens (cf le
post de Papy Bernard)


Pierre
delestaque
Le #18526371
Zeldus wrote:
"Anne" 1iubj6s.17m5mfs1wrzypaN%

donc, tu fais l'effort de chager de section, pour aller vers la page
des fonds d'écran, et hop tu t'épargnes (et tu nous épargnes, c'est
encore mieux) un joli caca nerveux.
Va faire un tour à la FNAC au rayons livres photos, et reviens nous
dire combien de bouquins sur d'illustres disparus, Doisneau, entre
autres, présent sur des floppées de calemncriers, couvertures de
magazines, posters, j'en passe et des meilleures.




Je suis allé dans la section des fonds d'écran du site justement,
j'en ai téléchargé plusieurs et j'ai trouvé les photos ridiculement
petites sur mon moniteur. Visiblement, le webmaster du site a oublié
que la résolution standard était plutot dans les formats wide du
genre HD Ready ou Full HD. Mon moniteur que j'ai payé moins de 200
euros affiche déjà 1680X1050 pixels... J'imagine pas ce que ça doit
donner pour ceux qui sont en 1920X1200. Quand on sait faire un vrai
site web, on est capable de s'adapter à l'affichage des ordis qui se
connectent ou alors, c'est que c'est volontaire...

Quant aux livres payants à la FNAC, Doisneau, Depardon et autres n'ont
jamais prétendu faire des livres pour sensibiliser la population à
une cause universelle qu'est l'écologie. Ce sont des artistes qui ont
exprimé leur créativité toute leur vie par amour de la photo et n'ont
pas changé leur fusil d'épaule.

YAB a d'abord bossé pour Total (la plus écolo des entreprise), joué au
reporter dans le Paris Dakar (la plus écolo des courses) puis
subitement parcouru des centaines de milliers de kms en hélicoptère
pendant 10 ans (très écolo aussi) tout en déversant des tonnes de CO2
et en mitraillant la planète pour la cause écologique. Maintenant que
le filon est bien exploité (10 ans, ça commence à faire beaucoup pour
vendre des bouqins sur le même thème), YAB ne parle plus d'écologie,
laisse tomber la photo (pour un photographe, c'est le comble) et se
transforme en reporter vidéo pour aller (faire) interviewer des gens
du monde entier sur les sujets de la vie (encore une cause noble,
rapprocher les peuples). C'est bon, un nouveau filon de trouvé,
l'écologie peut passer à la trappe, la rencontre des peuples vaut
bien plus.
Désolé, ça ressemble plus à de l'opportunisme que des convictions
profondes et ceux qui l'ont cotoyé dans le forum semblent aller dans
ce sens (cf le post de Papy Bernard)


Pierre



C'est marrant, j'ai déjà lu ça quelque part ?

DL
Zeldus
Le #18526361
"delestaque" 498201d4$0$10059$

C'est marrant, j'ai déjà lu ça quelque part ?




Ben c'est qu'on est plusieurs à penser ça alors... Mais bon, il suffit de
taper Yann Arthus Bertrand sur le web pour trouver plein de critiques sur le
personnage.

Je préfère encore Nicolas Hulot qui vend des gels douche, il est au moins
toujours resté dans l'écologie même si côté business, ce n'est surement pas
mieux (quoique lui a une fondation, il reverse peut être les bénéfices de
ses opérations pour la cause qu'il défend)


Pierre
filh
Le #18526511
Papy Bernard
Bonjour

De Zeldus

> Bonjour,
>
> Je sais, ce n'est pas le premier à avoir utilisé l'écologie comme un
> business caché, mais on trouve de plus en plus de critiques
> virulantes au sujet de Yann Arthus Bertrand sur la toile. Certains
> diront qu'après avoir vendu 3 millions de livres, le succès engendre
> forcément la critique mais il est clair maintenant que le phénomène
> "YAB" dépasse largement la seule volonté de protéger la planète
> (après avoir couvert pendant 10 ans les courses du Paris Dakar dans
> les années 80). L'homme se tourne maintenant vers toutes les formes
> de business possibles et inimaginables des images prises lors de ses
> vols en hélico (particulièrement polluant au passage).
......

YAB est autant écologiste que moi je suis évêque.

Je l'ai côtoyé quinze jours, il y a une trentaine d'années,



Tu veux dire qu'en trente an quelqu'un n'a pas le droit de changer ? Et
que tel que tu l'as connu il y a trente ans il est FORCÉMENT le même ?

C'est une façon de voir les choses plutôt glaçante... (voleur un jour,
voleur toujours;;;)

FiLH

--
Le fondement du constat bourgeois, c'est le bon sens, c'est-à-dire
une vérité qui s'arrête sur l'ordre arbitraire de celui qui la parle.
Roland Barthes.
http://www.filh.org
Publicité
Poster une réponse
Anonyme