Des quanta à Python..

Le
Salvatore
Hello la communauté,

Quand un spécialiste de mécanique quantique s'intéresse à Python cel=
a
donne 'web2py' (anciennement Gluon)
Nous avons déjà mentionné ce framework dans le fil de discussion sur
les 'app Google'.

Lorsqu'il s'agit d'installer un framework web comme
Django,Turbogears,Pylon,Appcelarator, et autres chez soi, cela ne pose
à priori aucun problèmes.
Par contre dans un environnement où seul le http est autorisé, cela
devient très contraignant.

'web2py' est constitué d'un seul package et se télécharge via http
sans aucun problème.
A la limite on peut même l'installer sur une clef usb.

Ce qui est très original dans ce framework c'est la facilité avec
laquelle on installe et on déploie des applications
'bytecoted'.
Tout ce fait à travers l'interface web.

Si Rails vous tente alors n'hésiter en aucun cas à utiliser web2py.

Si certains d'entre vous l'on testé, j'aimerais beaucoup connaître
leur point de vue

Cordialement

Salvatore
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Méta-MCI \(MVP\)
Le #3681141
[HS]

Un problème, découlant de l'informatique quantique, c'est que les qubits
peuvent avoir une infinité d'états. Donc, l'entropie (de Shannon)
quantique peut avoir n'importe quelle valeur, entre deux fois l'entropie
classique et l'infini ; mais, ces "n'importe quelle valeurs" peuvent
aussi être simultanées (superposées).
Cela est important, car si on ne peut pas copier/dupliquer un qubit, on
peut transporter son entropie. Beaucoup d'algorithmes quantiques sont
basés sur ça.

@+

Michel Claveau
William Dode
Le #3684441
On 15-04-2008, Salvatore wrote:

Ce qui est très original dans ce framework c'est la facilité avec
laquelle on installe et on déploie des applications
'bytecoted'.
Tout ce fait à travers l'interface web.


Je viens d'essayer, et effectivement c'est assez bluffant, mais je reste
dubitatif sur l'intérêt de ces frameworks qui font tout.

L'intérêt d'un framework c'est surtout quand on a soit une grosse appli
à faire soit pleins de petites. Du coup on gagne du temps sur les choses
qui se répètent. Il faut bien amortir le temps passé à apprendre le
framework.

L'inconvénient c'est que la moindre modification du framework peut
casser toutes les applis et de même les applis ne peuvent évoluer qu'en
concordance avec le framework. Ce qui fait qu'au bout d'un moment plus
rien ne peut évoluer sous peine de s'arracher les cheveux.

Du coup, paradoxalement le framework n'est intéressant que pour peu de
petites applications, c'est pour ça que les démos sont très
impressionnantes. Mais dans ce cas là, où est l'intérêt ?

En revanche, si on construit ses applis brique par brique, on passe
certe un peu plus de temps à les assembler à chaque fois, mais on
a beaucoup plus de liberté par la suite. Enfin c'est mon expérience du
moins...

--
William Dodé - http://flibuste.net
Informaticien indépendant

Salvatore
Le #3690401
Et le chat de Shrödinger alors, il est mort ou vivant :-)
Salvatore
Le #3693931
Je te remercie pour tes remarques, William.
Pour ce qui me concerne je trouve ces frameworks, et particulièrement
web2py ou Karrigell
très pratiques,dans un environemenent où tu dois déployer rapidement
des applications telles que des appli. de supervision par exemple.

web2py est très stable selon Marco, et il n'y devrait pas y avoir de
modification majeure.
Si c'est le cas, les anciennes applis. devraient tourner sans
problèmes, c'est une assurance de l'auteur.


Cordialement

Salvatore
Encolpe Degoute
Le #3693921
Et le chat de Shrödinger alors, il est mort ou vivant :-)


La boîte ne comporte pas d'aération, il est forcément mort d'asphyxie.
Il ne faut pas essayer de me faire avaler des couleuvres (faute de python).


--
Encolpe DEGOUTE
http://encolpe.degoute.free.fr/
Logiciels libres, hockey sur glace et autres activités cérébrales

Méta-MCI \(MVP\)
Le #3703601
Bonsoir !

Je suis assez d'accord avec William.

AMHA, un problème des frameworks, c'est que de nombreux choix ont déjà
été faits. Du coup, on est obligé de s'y adapter.
C'est très bien pour un débutant, mais pour des développeurs qui ont
déjà fait certains choix différents (ou ont leurs propres librairies)
cela peut être péjoratif.

Perso, pour le web, j'aime bien CherryPy, justement parce qu'il ne fait
qu'une seule chose (l'interface/serveur Web). Et, pour le reste, on
choisit les éléments que l'on veut ajouter (gestionnaires de templates,
SGBD et liaisons, logique générale, mailing, etc.)

@+
--
Michel Claveau
Salvatore DI DI0
Le #3706711
Merci Michel pour cet avis

Salvatore
William Dode
Le #3706691
On 15-04-2008, Salvatore wrote:

web2py est très stable selon Marco, et il n'y devrait pas y avoir de
modification majeure.


Quelque part, pas de modification majeure ça signifie que ça n'évoluera
pas... Autant ce n'est pas génant et même très bien quand il s'agit
d'une brique autant c'est assez génant quand ça implique que le reste ne
pourra pas évoluer.

Par exemple la brique serveur, c'est très bien qu'elle ne bouge pas, par
contre les briques interface d'admin où orm ça parait difficile de les
figer.

Ceci dit, un framework n'est finalement qu'un assemblage de briques à un
instant T (d'ailleur web2py utilise le serveur de cherrypy), et je me
régale et apprend beaucoup en les étudiant.

--
William Dodé - http://flibuste.net
Informaticien indépendant

Thierry B.
Le #3860091
--{ Salvatore a plopé ceci: }--

Et le chat de Shrödinger alors, il est mort ou vivant :-)

En fait, il a droit à 18 demi-vies....



--
Prolétaire peut être pris historiquement et étymologiquement par "celui qui
ne possède que ses enfants pour toute richesse". Statut ancien - il remonte
à la Rome antique -

Publicité
Poster une réponse
Anonyme