Quelles ouvertures pour le portrait et la macro

Le
John Venture
Bonjour,

en general, quels sont les ouvertures les plus courrament utilisées pour
les porttraits et la macro (vegetal et insectes) ?

merci

John
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 3
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Philippe Laval
Le #1811581
Bonjour,

en general, quels sont les ouvertures les plus courrament utilisées pour
les porttraits et la macro (vegetal et insectes) ?

merci

John



Macro : jamais essayé.
Portrait : mon 85 mm f1.8 est naze à 1.8 mais correct à partir de 2.2.
Donc pas 1.8 (sauf si je peux pas faire autrement). 2.8 est un bon début.
Sinon attention à la profondeur de champs. Si tu as un groupe de
personnes, il ne faut pas trop ouvrir car apres la zone de netteté est
trop petite et ne couvre pas tout le monde.
Idem si une personne avance vers toi...

Fernand Naudin
Le #1811580
"John Venture" 4683e5f5$0$27407$
Bonjour,

en general, quels sont les ouvertures les plus courrament utilisées pour
les porttraits et la macro (vegetal et insectes) ?


en général de 1.4 à 32, selon sensibilité, vitesse et lumière.



merci

John


James
Le #1811579
Bonjour,

en general, quels sont les ouvertures les plus courrament utilisées pour
les porttraits et la macro (vegetal et insectes) ?

merci

John


Ca dépend de la taille du capteur et de la densité des photosites(en
numérique).
Sur du plein format, le portrait sera aux alentours de f/4, f/5.6 (pour
limiter la profondeur de champ, en faisant la mise au point sur l'oeil,
suivant la règle...)
Pour la macro, c'est généralement l'inverse. On cherche une profondeur
de champ maximale (et encore, maximale en macro ça fait qques mms), mais
il faut éviter la diffraction. Aux alentours de f/16.

Sur du petit capteur, c'est autre chose...
http://www.photo-lovers.org/fdof.html.fr

John Venture
Le #1811525
Rebonjour,

j'aurais peut-être du preciser, j'ai un EOS 400D (10MP et X1.6).

en obj j'ai un USM 100-300, le 18-55, un Yashica 50/1.7 et un Pentacon
135/2.8

merci

John
John Venture
Le #1811524
Merci pour ces infos..
Aux alentours de f/16.


donc trepied obligatoire pour la macro...et encore une des difficultés
c'est le vent, les fleurs ont tendance à bouger...suggestions bienvenues..

James
Le #1811496
Merci pour ces infos..
Aux alentours de f/16.


donc trepied obligatoire pour la macro...et encore une des difficultés
c'est le vent, les fleurs ont tendance à bouger...suggestions bienvenues..


Deux solutions,

a) Le flash annulaire macro. Le sigma EM-140DG n'est pas très cher, est
bon et la version Canon est compatible E-TTL. Quelques exemples ici:
http://www.photo-lovers.org/fmymat.html.fr
Chez Canon, c'est très bon, mais plus cher...

b) Solution nettement moins respectueuse de la nature: couper la fleur
et l'attacher au bout d'une petite baguette en bois fixée elle même sur
l'appareil, et aller prendre la photo à l'abri du vent...


Fernand Naudin
Le #1811494
"James"
Merci pour ces infos..
Aux alentours de f/16.


donc trepied obligatoire pour la macro...et encore une des difficultés
c'est le vent, les fleurs ont tendance à bouger...suggestions
bienvenues..


Deux solutions,

a) Le flash annulaire macro. Le sigma EM-140DG n'est pas très cher, est
bon et la version Canon est compatible E-TTL. Quelques exemples ici:
http://www.photo-lovers.org/fmymat.html.fr
Chez Canon, c'est très bon, mais plus cher...


Pourquoi annulaire, le pire, alors qu'un flash classique et un réflecteur
conviennent très bien.



James
Le #1811470
"James"
Merci pour ces infos..
Aux alentours de f/16.
donc trepied obligatoire pour la macro...et encore une des difficultés

c'est le vent, les fleurs ont tendance à bouger...suggestions
bienvenues..
Deux solutions,


a) Le flash annulaire macro. Le sigma EM-140DG n'est pas très cher, est
bon et la version Canon est compatible E-TTL. Quelques exemples ici:
http://www.photo-lovers.org/fmymat.html.fr
Chez Canon, c'est très bon, mais plus cher...


Pourquoi annulaire, le pire, alors qu'un flash classique et un réflecteur
conviennent très bien.


Il y a quelques bonnes raisons pour que les flashes annulaires soient

appelés "flashes macros"...

Le flash avec réflecteur, même haut de gamme, crée systématiquement une
ombre du haut vers le bas qui est du plus mauvais effet. Le bas de
l'objet est sous exposé et le haut sur-exposé, et le fait est d'autant
plus marqué que l'objet est proche.
C'est acceptable pour faire de l'apprentissage, mais pas plus.

Il existe des macro-stands, comme ceux vendus par la boutique Photim,
qui permettent de faire du multi-flashes pour la macro, et donnent des
résultats intéressants, mais ce sont des dispositifs beaucoup plus
encombrants, et qui demandent un matériel spécifique pour relier les
flashes (ou des flashes sans fil haut de gamme).

Les flashes annulaires sont équipés de système d'équilibrage de la
lumière gauche/droite ou haut/bas, pour créer des effets de relief
beaucoup plus doux. Dans certains dispositifs haut de gamme, on peut
même disposer de plus de deux zones réglables séparément.




Fernand Naudin
Le #1811461
"James"
"James"
Merci pour ces infos..
Aux alentours de f/16.
donc trepied obligatoire pour la macro...et encore une des difficultés

c'est le vent, les fleurs ont tendance à bouger...suggestions
bienvenues..
Deux solutions,


a) Le flash annulaire macro. Le sigma EM-140DG n'est pas très cher, est
bon et la version Canon est compatible E-TTL. Quelques exemples ici:
http://www.photo-lovers.org/fmymat.html.fr
Chez Canon, c'est très bon, mais plus cher...


Pourquoi annulaire, le pire, alors qu'un flash classique et un réflecteur
conviennent très bien.


Il y a quelques bonnes raisons pour que les flashes annulaires soient

appelés "flashes macros"...


Excellent pour la photo dentaire et médicale, pour la poésie
vous repasserez...



Le flash avec réflecteur, même haut de gamme, crée systématiquement une
ombre du haut vers le bas qui est du plus mauvais effet.


comme le soleil...où est le problème ?


Le bas de l'objet est sous exposé et le haut sur-exposé, et le fait est
d'autant plus marqué que l'objet est proche.
C'est acceptable pour faire de l'apprentissage, mais pas plus.

Il existe des macro-stands, comme ceux vendus par la boutique Photim, qui
permettent de faire du multi-flashes pour la macro, et donnent des
résultats intéressants, mais ce sont des dispositifs beaucoup plus
encombrants, et qui demandent un matériel spécifique pour relier les
flashes (ou des flashes sans fil haut de gamme).

Les flashes annulaires sont équipés de système d'équilibrage de la lumière
gauche/droite ou haut/bas, pour créer des effets de relief beaucoup plus
doux. Dans certains dispositifs haut de gamme, on peut même disposer de
plus de deux zones réglables séparément.



vous passez sous silence la faible puissance de ces flashes
et leur prix délirant...on obtient au moins aussi bien avec un ttl
+ 1 ou 2 flashes manuels commandé électroniquement et qu'on peut
se procurer pour une bouchée de pain.





James
Le #1811409
"James"
"James"
Merci pour ces infos..
Aux alentours de f/16.
donc trepied obligatoire pour la macro...et encore une des difficultés

c'est le vent, les fleurs ont tendance à bouger...suggestions
bienvenues..
Deux solutions,


a) Le flash annulaire macro. Le sigma EM-140DG n'est pas très cher, est
bon et la version Canon est compatible E-TTL. Quelques exemples ici:
http://www.photo-lovers.org/fmymat.html.fr
Chez Canon, c'est très bon, mais plus cher...
Pourquoi annulaire, le pire, alors qu'un flash classique et un réflecteur

conviennent très bien.


Il y a quelques bonnes raisons pour que les flashes annulaires soient

appelés "flashes macros"...


Excellent pour la photo dentaire et médicale, pour la poésie
vous repasserez...


Le flash avec réflecteur, même haut de gamme, crée systématiquement une
ombre du haut vers le bas qui est du plus mauvais effet.


comme le soleil...où est le problème ?

Non, pas comme le soleil. Avec le soleil, on peut avoir un problème

d'ombre portée, mais l'éclairement est uniforme (la différence entre la
puissance lumineuse reçue à 150000000000m et 150000000000,05m est
négligeable).
Il n'en va pas du tout de même entre en réflecteur situé à 10cm du haut
de l'objet et à 15cm du bas. La puissance reçue variant en raison
inverse du carré de la distance (relation de Bouguer: (I cos(alpha)) /
r^2), le rapport entre les deux est de (15/10)^2, soit 2,25.
Evidemment, plus on s'éloigne de l'objet et plus la différence devient
petite (entre 25cm et 20cm, le rapport n'est plus que de 1,56 environ,
ce qui fait quand même 50% de plus).


Le bas de l'objet est sous exposé et le haut sur-exposé, et le fait est
d'autant plus marqué que l'objet est proche.
C'est acceptable pour faire de l'apprentissage, mais pas plus.

Il existe des macro-stands, comme ceux vendus par la boutique Photim, qui
permettent de faire du multi-flashes pour la macro, et donnent des
résultats intéressants, mais ce sont des dispositifs beaucoup plus
encombrants, et qui demandent un matériel spécifique pour relier les
flashes (ou des flashes sans fil haut de gamme).

Les flashes annulaires sont équipés de système d'équilibrage de la lumière
gauche/droite ou haut/bas, pour créer des effets de relief beaucoup plus
doux. Dans certains dispositifs haut de gamme, on peut même disposer de
plus de deux zones réglables séparément.



vous passez sous silence la faible puissance de ces flashes
et leur prix délirant...
On n'a pas besoin de puissance pour faire de la macro.

NG = d/O
Pour travailler à 100 ISO à 50 cms (ce qui est beaucoup pour de la
macro) et à f/16 (le max, au delà la diffraction est trop forte), un NG
de 8 est déjà largement suffisant. Le sigma 140DG à un NG de 14 à
100ISO. C'est plus que suffisant.
Quant au prix délirant, il coute environ 300€ (avec un dispositif de
balance intégré), ce qui est le prix d'un bon flash.

on obtient au moins aussi bien avec un ttl
+ 1 ou 2 flashes manuels commandé électroniquement et qu'on peut
se procurer pour une bouchée de pain.



Aussi bien (en terme de qualité de la photo), certainement. D'ailleurs,
personnellement, j'ai aussi un macro stand photim équipé de deux flashes
Metz 32Z2 et 32MZ3 commandé par un 54MZ3 fixé sur l'appareil avec
réflecteur. Mais:
a) Ca ne marche pas du tout en TTL; il faut utiliser les cellules
intégrées des flashes et régler manuellement le computer. Autant dire
que l'on peut facilement rater la première photo. La fleur ne se sauvera
pas, mais les insectes sont moins dociles...
b) Je ne connais aucun système compatible E-TTL Canon multi-flashes
disponible pour une bouchée de pain (la question venait d'un possesseur
d'un Canon 400D sauf erreur).
De toutes façons, à moins de disposer d'un système multi-flashes
ultra-évolué (et hors de prix), il est quasi-impossible dans ces
systèmes de régler séparément la fraction de puissance délivrée par
chaque flash, ce qui est la seule chose intéressante en macro.
c) Le poids de l'ensemble est tellement important, et sa mise en place
tellement longue, que je ne m'en sers jamais en extérieur; la coccinelle
ou l'araignée sont parties depuis longtemps quand mon système est installé.
Quand aux fleurs, je les trouve plus en randonnée que dans mon jardin,
et je n'ai pas un dos de de sherpa...
d) Il faut presque obligatoirement un (gros) trépied pour fixer le stand
(à bout de bras, c'est infernal). Et si on n'utilise pas de stand, il
faut un pied par flash.

Autant dire que l'intérêt du flash (qui permet justement de travailler
rapidement et sans pied à f/16) diminue considérablement...






Publicité
Poster une réponse
Anonyme