Question d'un devoirs de cours formation à distance diffusé sur un forum - Besoin de votre avis

Le
SecondSight
Bonjour !

Un membre de mon site a publié sur notre forum une question qui lui a été
posée dans un devoir proposé par un organisme de cours par correspondance.

Cette question est la suivante :
"La romanisation débute-t-elle dès le début de la conquête en -125 ou avec
la conquête complète de la Gaule en -52 ?"

Ce membre explique bien que cette question vient d'un devoir de cours par
correspondance et qu'il souhaite obtenir la réponse sur notre site.
Cependant, d'autres personnes, ayant également acheté les cours par
correspondance sont furieux et sont allés se plaindre à la direction de
l'organisme en question

Cette question, je l'ai écrite ici, et j'aurais pu la poser moi-même. Les
membres auraient pu la trouver également ailleurs sur le web, je pense.
Par contre, le fait qu'il est précisé que cette question vient d'un devoir
de l'organisme de formation me dérange

Je me demande donc si je peux la laisser sur mon forum Qu'en est-il
exactement, selon vous ?

Merci pour votre aide ! :)
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Laurent GARNIER
Le #14331611
SecondSight wrote:

Je me demande donc si je peux la laisser sur mon forum... Qu'en est-il
exactement, selon vous ?



Qu'a moins de dispositions contractuelles specifiques, je vois mal ce
qu'on peut reprocher legalement a l'eleve. On ne peut geurre dire que la
contribution soit attentatoire aux marques ou a l'honneur de l'ecole...

Ca montre que l'on sait se servir des outils a sa disposition ;-) SI en
plus les contributeurs jouent le jeux (c'est a dire donner des
references et donner un avis sans pour autant construire la reponse),
c'est plutot constructif...

--
Laurent GARNIER
Patrick V
Le #14331601
On 27 nov, 10:34, Laurent GARNIER
Qu'a moins de dispositions contractuelles specifiques, je vois mal ce
qu'on peut reprocher legalement a l'eleve. On ne peut geurre dire que la
contribution soit attentatoire aux marques ou a l'honneur de l'ecole...



Par contre, on peut estimer qu'il y a violation de propriété
intellectuelle...
Laurent GARNIER
Le #14331591
Patrick V wrote:
On 27 nov, 10:34, Laurent GARNIER
Qu'a moins de dispositions contractuelles specifiques, je vois mal ce
qu'on peut reprocher legalement a l'eleve. On ne peut geurre dire que la
contribution soit attentatoire aux marques ou a l'honneur de l'ecole...



Par contre, on peut estimer qu'il y a violation de propriété
intellectuelle...



Pour une question d'un devoir ? Pourquoi pas... Mais on pourra
eventuellement faire jouer en retour la possibilite de citation...

--
Laurent GARNIER
Patrick V
Le #14331581
On 27 nov, 10:59, Laurent GARNIER wrote:
Patrick V wrote:
> Par contre, on peut estimer qu'il y a violation de propriété
> intellectuelle...

Pour une question d'un devoir ? Pourquoi pas...



Ben oui, une question de devoir est une création de l'esprit, avec un
vrai travail.

Mais on pourra eventuellement faire jouer en retour la possibilite de cita tion...



Non, car le contexte ne le permet pas.
Laurent GARNIER
Le #14331571
Patrick V wrote:
On 27 nov, 10:59, Laurent GARNIER wrote:
Patrick V wrote:
Par contre, on peut estimer qu'il y a violation de propriété
intellectuelle...


Pour une question d'un devoir ? Pourquoi pas...



Ben oui, une question de devoir est une création de l'esprit, avec un
vrai travail.

Mais on pourra eventuellement faire jouer en retour la possibilite de citation...



Non, car le contexte ne le permet pas.



Il faut un contexte particulier ?

--
Laurent GARNIER
Séb.
Le #14331561
Laurent GARNIER a écrit :
Patrick V wrote:
On 27 nov, 10:59, Laurent GARNIER wrote:
Patrick V wrote:
Par contre, on peut estimer qu'il y a violation de propriété
intellectuelle...


Pour une question d'un devoir ? Pourquoi pas...



Ben oui, une question de devoir est une création de l'esprit, avec u n
vrai travail.

Mais on pourra eventuellement faire jouer en retour la possibilite de
citation...



Non, car le contexte ne le permet pas.



Il faut un contexte particulier ?




en même temps secondsight dit : un élève a publié une question qu i lui a été
posé, rien ne dit si l'élève a bêtement recopié la question du devoir où
s'il l'a simplifiée ou formulée autrement avec un raccourci
Patrick V
Le #14331551
On 27 nov, 11:31, Laurent GARNIER wrote:
>> Mais on pourra eventuellement faire jouer en retour la possibilite de c itation...

> Non, car le contexte ne le permet pas.

Il faut un contexte particulier ?



Tout à fait...

Article L122-5

Lorsque l'oeuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire :
[...]
3º Sous réserve que soient indiqués clairement le nom de l'auteur et
la source :
a) Les analyses et courtes citations justifiées par le caractère
critique, polémique, pédagogique, scientifique ou d'information de
l'oeuvre à laquelle elles sont incorporées ;
[...]

Là, il n'y a rien de pédagogique ou autre puisque le but est
uniquement d'avoir la réponse à la question...
Patrick V
Le #14331541
On 27 nov, 11:36, "Séb."
en même temps secondsight dit : un élève a publié une question qui lui a été
posé, rien ne dit si l'élève a bêtement recopié la question du d evoir où
s'il l'a simplifiée ou formulée autrement avec un raccourci




Hum, on parie ?

;-)
Séb.
Le #14331531
Patrick V a écrit :
On 27 nov, 11:36, "Séb."
en même temps secondsight dit : un élève a publié une question qui lui a été
posé, rien ne dit si l'élève a bêtement recopié la question du devoir où
s'il l'a simplifiée ou formulée autrement avec un raccourci




Hum, on parie ?

;-)



suis joueur mais pas assez :-p
SecondSight
Le #14331431
Merci à tous. :)
Publicité
Poster une réponse
Anonyme