Question médicale...

Le
Bastan
Bonjour, j'ai une question un peu particulière, elle concerne le milieu
médical.

Je souhaiterais savoir si, un médecin généraliste,
constatant qu'une personne atteinte d'une maladie grave refuse de se
soigner,
est tenu d' informer la famille ou les proches de cette situation.
Ou bien est il dans ce cas aussi, tenu au secret médical ?

Merci de vos avis.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Cracoucass
Le #15756281
Bastan a écrit :
Bonjour, j'ai une question un peu particulière, elle concerne le milieu
médical.

Je souhaiterais savoir si, un médecin généraliste,
constatant qu'une personne atteinte d'une maladie grave refuse de se
soigner,
est tenu d' informer la famille ou les proches de cette situation.
Ou bien est il dans ce cas aussi, tenu au secret médical ?

Merci de vos avis.






Il est tenu par le secret professionnel, en France. Le non respect est
un faute déontologique et pénale.

Cela est source de débat en ce qui concerne la séropositivité VIH par
exemple, en pensant au cas où un séropositif n'en parlerait pas à son
partenaire.

Cependant certaines maladies doivent être déclarées obligatoirement aux
autorités sanitaires et peuvent même être nominatives, mais les seuls
destinataires sont les professionnels de santé.

http://basse-normandie.sante.gouv.fr/dep3/infosante/maladies.htm
Roland Garcia
Le #15756181
Bastan a écrit :
Bonjour, j'ai une question un peu particulière, elle concerne le milieu
médical.

Je souhaiterais savoir si, un médecin généraliste,
constatant qu'une personne atteinte d'une maladie grave refuse de se
soigner...



Ca va peut-être vous choquer mais s'il est majeur c'est son droit.

--
Roland Garcia
Bastan
Le #15756031
Merci de ta réponse.
Dans le cas qui me préoccupe, il ne s'agit pas d'une maladie contagieuse.


"Cracoucass" 474333ec$0$21146$

Il est tenu par le secret professionnel, en France. Le non respect est un
faute déontologique et pénale.

Cela est source de débat en ce qui concerne la séropositivité VIH par
exemple, en pensant au cas où un séropositif n'en parlerait pas à son
partenaire.

Cependant certaines maladies doivent être déclarées obligatoirement aux
autorités sanitaires et peuvent même être nominatives, mais les seuls
destinataires sont les professionnels de santé.

http://basse-normandie.sante.gouv.fr/dep3/infosante/maladies.htm



Bernard Guérin
Le #15755971
Bonjour,

"Bastan" news:474344f4$0$5078$
Merci de ta réponse.
Dans le cas qui me préoccupe, il ne s'agit pas d'une maladie contagieuse.



Dans ce cas, le patient est libre de croire ou non à l'efficacité de la
médecine, ou de considérer que les inconvénients du traitement sont
supérieurs à ceux de la maladie. Le médecin n'a rien à dire à personne
d'autre.

--
Bernard Guérin
Serge
Le #15755821
"Bastan" 474330d2$0$27397$
| Bonjour, j'ai une question un peu particulière, elle concerne le
milieu
| médical.
|
| Je souhaiterais savoir si, un médecin généraliste,
| constatant qu'une personne atteinte d'une maladie grave refuse de se
| soigner,
| est tenu d' informer la famille ou les proches de cette situation.
| Ou bien est il dans ce cas aussi, tenu au secret médical ?
|
| Merci de vos avis.
|

Bonsoir,

De quel droit se mêlerait-il d'alerter qui que ce soit ?
(en dehors des cas d'épidémie prévus par la loi !)

Tenu au secret médical bien sur !

D'ailleurs connais tu une "obligation de se soigner" ????

Serge
Cracoucass
Le #15755511
>
D'ailleurs connais tu une "obligation de se soigner" ????



juste pour chipoter : oui, un juge peut condamner quelqu'un à se soigner.
On en a du beaucoup en parler ici lors de l'affaire du petit Enis.
Coco
Le #15755491
Confonds pas l'enfant non majeur, non responsable, où la famille bloquait
tout, et l'adulte responsable qui peut dire : j'ai un cancer, je veux pâs me
soigner.

"Cracoucass" 4743d910$0$21143$


D'ailleurs connais tu une "obligation de se soigner" ????



juste pour chipoter : oui, un juge peut condamner quelqu'un à se soigner.
On en a du beaucoup en parler ici lors de l'affaire du petit Enis.


Cracoucass
Le #15755461
Coco a écrit :
Confonds pas l'enfant non majeur, non responsable, où la famille bloquait
tout, et l'adulte responsable qui peut dire : j'ai un cancer, je veux pâs me
soigner.





Je crois qu'il y a méprise.
Il s'agissait de traitement psychiatrique et chimique des pédophiles
récidivistes.

Mais en effet, je n'avais pas pensé au cas des mineurs malades dont les
parents refusent un traitement.
Laurent GARNIER
Le #15755051
Cracoucass wrote:


D'ailleurs connais tu une "obligation de se soigner" ????



juste pour chipoter : oui, un juge peut condamner quelqu'un à se soigner.



L'obbligation de soin n'a d'obligation que le nom. Le juge ne peut
contraindre "physiquement" le condamne a le faire. Le condamne reste
libre de son choix (avec les consequences eventuelles).

--
Laurent GARNIER
Harpo
Le #15755001
in Laurent GARNIER wrote :

juste pour chipoter : oui, un juge peut condamner quelqu'un à se
soigner.



L'obbligation de soin n'a d'obligation que le nom. Le juge ne peut
contraindre "physiquement" le condamne a le faire. Le condamne reste
libre de son choix (avec les consequences eventuelles).



Je crois qu'il l'enjoint de se soigner, non ? Une injonction ne pouvant
être assimilée a une condamnation.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme