Question pour un .....

Le
Claude.Chataigneau
Pour le quatre à la suite ; qui suis-je, TOP 40 secondes :

Je suis une chose qui mesure en générale dans les 15 centimètres, en temps
normal je reste là inerte attentant l'action. On trouve à l'une de mes
extrémités un buisson de poils, que je porte avec arrogance. Lorsque l'on m'utilise,
c'est en m'introduisant promptement et souvent vigoureusement. Mai il y des
adeptes d'une utilisation rapide, comme ceux d'une utilisation lente, tout
dépend du tempérament et de la condition physique. Cependant, ma méthode d'emploi
est toujours la même. Des vas-et viens répétés dans une cavité chaude et
humide, qui crée une très forte excitation sur la zone concernée. Lorsque j'ai
finalement terminé mon office, je laisse dans la cavité humide une substance
blanche, moussante et un peut sucrée. On retrouvera également cette
sécrétion sur moi-même, et dans mes poils. Il faut me nettoyer pour que je
soit à nouveau propre en attendant mon prochain emploi. Une fois de retour à
l'état de repos, j'attends sagement la prochaine utilisation. On pourrait m'utiliser
2 à 3 fois par jour, mais c'est un rythme d'utilisation que peu de personnes
sont capables de soutenir.

Je suis, JE SUIS .? JE SUIS.. ?
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Frederic Bezies
Le #19427921
On 27/05/2009 19:42, Claude.Chataigneau wrote:
Pour le quatre à la suite ; qui suis-je, TOP 40 secondes :

Je suis une chose qui mesure en générale dans les 15 centimètres, en temps
normal je reste là inerte attentant l'action. On trouve à l'une de mes
extrémités un buisson de poils, que je porte avec arrogance. Lorsque l'on m'utilise,
c'est en m'introduisant promptement et souvent vigoureusement. Mai il y des
adeptes d'une utilisation rapide, comme ceux d'une utilisation lente, tout
dépend du tempérament et de la condition physique. Cependant, ma méthode d'emploi
est toujours la même. Des vas-et viens répétés dans une cavité chaude et
humide, qui crée une très forte excitation sur la zone concernée. Lorsque j'ai
finalement terminé mon office, je laisse dans la cavité humide une substance
blanche, moussante et un peut sucrée. On retrouvera également cette
sécrétion sur moi-même, et dans mes poils. Il faut me nettoyer pour que je
soit à nouveau propre en attendant mon prochain emploi. Une fois de retour à
l'état de repos, j'attends sagement la prochaine utilisation. On pourrait m'utiliser
2 à 3 fois par jour, mais c'est un rythme d'utilisation que peu de personnes
sont capables de soutenir.

Je suis, JE SUIS .? JE SUIS.. ?





Une brosse à dents. Vieux comme le jeux, cette histoire.
Claude.Chataigneau
Le #19427911
"Frederic Bezies" 4a1d7de9$0$32035$
On 27/05/2009 19:42, Claude.Chataigneau wrote:
Pour le quatre à la suite ; qui suis-je, TOP 40 secondes :

Je suis une chose qui mesure en générale dans les 15 centimètres, en
temps
normal je reste là inerte attentant l'action. On trouve à l'une de mes
extrémités un buisson de poils, que je porte avec arrogance. Lorsque l'on
m'utilise,
c'est en m'introduisant promptement et souvent vigoureusement. Mai il y
des
adeptes d'une utilisation rapide, comme ceux d'une utilisation lente,
tout
dépend du tempérament et de la condition physique. Cependant, ma méthode
d'emploi
est toujours la même. Des vas-et viens répétés dans une cavité chaude et
humide, qui crée une très forte excitation sur la zone concernée. Lorsque
j'ai
finalement terminé mon office, je laisse dans la cavité humide une
substance
blanche, moussante et un peut sucrée. On retrouvera également cette
sécrétion sur moi-même, et dans mes poils. Il faut me nettoyer pour que
je
soit à nouveau propre en attendant mon prochain emploi. Une fois de
retour à
l'état de repos, j'attends sagement la prochaine utilisation. On pourrait
m'utiliser
2 à 3 fois par jour, mais c'est un rythme d'utilisation que peu de
personnes
sont capables de soutenir.

Je suis, JE SUIS .? JE SUIS.. ?





Une brosse à dents. Vieux comme le jeux, cette histoire.



Ha OUI, OUI, OUI.
LeLapin
Le #19428341
Claude.Chataigneau se fendait de cette prose :

Pour le quatre à la suite ; qui suis-je, TOP 40 secondes :

Je suis une chose qui mesure en générale dans les 15 centimètres, en
temps normal je reste là inerte attentant l'action. On trouve à l'une
de mes extrémités un buisson de poils, que je porte avec arrogance.
Lorsque l'on m'utilise, c'est en m'introduisant promptement et souvent
vigoureusement. Mai il y des adeptes d'une utilisation rapide, comme
ceux d'une utilisation lente, tout dépend du tempérament et de la
condition physique. Cependant, ma méthode d'emploi est toujours la
même. Des vas-et viens répétés dans une cavité chaude et humide, qui
crée une très forte excitation sur la zone concernée. Lorsque j'ai
finalement terminé mon office, je laisse dans la cavité humide une
substance blanche, moussante et un peut sucrée. On retrouvera
également cette sécrétion sur moi-même, et dans mes poils. Il faut me
nettoyer pour que je soit à nouveau propre en attendant mon prochain
emploi. Une fois de retour à l'état de repos, j'attends sagement la
prochaine utilisation. On pourrait m'utiliser 2 à 3 fois par jour,
mais c'est un rythme d'utilisation que peu de personnes sont capables
de soutenir.

Je suis, JE SUIS .? JE SUIS.. ?



Le service militaire.

--
LeLapin
Pierre Maurette
Le #19428961
Claude.Chataigneau, le 27/05/2009 a écrit :

[Pffff...]

Qu'est-ce que Napoléon avait de chaud, dur et poilu entre ses jambes ?

Qu'est-ce qui est blanc, qui a le bout rouge, et qui sent le pipi ?

--
Pierre Maurette
trallala
Le #19429431
un peu sucrée ?

le diabète guette................


"Pierre Maurette" news:
Claude.Chataigneau, le 27/05/2009 a écrit :

[Pffff...]

Qu'est-ce que Napoléon avait de chaud, dur et poilu entre ses jambes ?

Qu'est-ce qui est blanc, qui a le bout rouge, et qui sent le pipi ?

--
Pierre Maurette




plimplam
Le #19429601
"Claude.Chataigneau" de news: 4a1d7b95$0$17093$
Pour le quatre à la suite ; qui suis-je, TOP 40 secondes :

Je suis une chose qui mesure en générale dans les 15 centimètres, en temps
normal je reste là inerte attentant l'action. On trouve à l'une de mes
extrémités un buisson de poils, que je porte avec arrogance. Lorsque l'on
m'utilise, c'est en m'introduisant promptement et souvent vigoureusement.
Mai il y des adeptes d'une utilisation rapide, comme ceux d'une
utilisation lente, tout dépend du tempérament et de la condition physique.
Cependant, ma méthode d'emploi est toujours la même. Des vas-et viens
répétés dans une cavité chaude et humide, qui crée une très forte
excitation sur la zone concernée. Lorsque j'ai finalement terminé mon
office, je laisse dans la cavité humide une substance blanche, moussante
et un peut sucrée. On retrouvera également cette sécrétion sur moi-même,
et dans mes poils. Il faut me nettoyer pour que je soit à nouveau propre
en attendant mon prochain emploi. Une fois de retour à l'état de repos,
j'attends sagement la prochaine utilisation. On pourrait m'utiliser 2 à 3
fois par jour, mais c'est un rythme d'utilisation que peu de personnes
sont capables de soutenir.

Je suis, JE SUIS .? JE SUIS.. ?




C'est bête, mais le "un peu sucrée" casse tout, vu qu'en général c'est salé.
LeLapin
Le #19430621
Pierre Maurette se fendait de cette prose :

Qu'est-ce qui est blanc, qui a le bout rouge, et qui sent le pipi ?



Ta langue ?

--
LeLapin
LeLapin
Le #19430611
plimplam se fendait de cette prose :

"Claude.Chataigneau" message de news: 4a1d7b95$0$17093$
Pour le quatre à la suite ; qui suis-je, TOP 40 secondes :

Je suis une chose qui mesure en générale dans les 15 centimètres, en
temps normal je reste là inerte attentant l'action. On trouve à l'une
de mes extrémités un buisson de poils, que je porte avec arrogance.
Lorsque l'on m'utilise, c'est en m'introduisant promptement et
souvent vigoureusement. Mai il y des adeptes d'une utilisation
rapide, comme ceux d'une utilisation lente, tout dépend du
tempérament et de la condition physique. Cependant, ma méthode
d'emploi est toujours la même. Des vas-et viens répétés dans une
cavité chaude et humide, qui crée une très forte excitation sur la
zone concernée. Lorsque j'ai finalement terminé mon office, je laisse
dans la cavité humide une substance blanche, moussante et un peut
sucrée. On retrouvera également cette sécrétion sur moi-même, et dans
mes poils. Il faut me nettoyer pour que je soit à nouveau propre en
attendant mon prochain emploi. Une fois de retour à l'état de repos,
j'attends sagement la prochaine utilisation. On pourrait m'utiliser 2
à 3 fois par jour, mais c'est un rythme d'utilisation que peu de
personnes sont capables de soutenir.

Je suis, JE SUIS .? JE SUIS.. ?




C'est bête, mais le "un peu sucrée" casse tout, vu qu'en général c'est
salé.



T'as dû en boire des litres !

--
LeLapin
.-*°*¤o Véro o¤*°*-.
Le #19438211
"Pierre Maurette" groupe de discussion :

Qu'est-ce que Napoléon avait de chaud, dur et poilu entre ses jambes ?



Son cheval ?
--
.-*°*¤o Véro o¤*°*-.
"Le chocolat est un ingrédient
essentiel à mon processus cognitif"
Barbara
Le #19438191
"Pierre Maurette" news:

Qu'est-ce qui est blanc, qui a le bout rouge, et qui sent le pipi ?



Une borne kilométrique.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme