Quid du cable ethernet cat.7 classe F et CEM ?

Le
Eric Belhomme
Bonjour,

Toujours pour relier mes 2 étages (cf. thread précédent), on me propose
de passer en cuivre plutôt qu'en fibre optique.

En gros le coût en, câblage serait à peu près identique, en revanche,
les équipements actifs sont nettement moins cher en 10Gbit cuivre par
rapport au 10Gbit fibre.

Le point qui m'inquiète, et pour lequel je n'ai pas réussi à obtenir de
réponse claire, c'est la fiabilité du 10Gbit cuivre, et notamment sa
tolérance au rayonnement provoqué entre autre par le réseau EDF, sachant
qu'il y a de gros risques que le chemin de cable data se trouve à
proximité (au moins sur 1 un 2 metres) de cables EDF qui passent jusqu'à
60A en tri-phasé. La longueur totale du lien ne doit pas dépasser les 30
mètres.

Les prestataires avec lesquels je travaille me préconisent du cable
cat.7 classe F ISO/IEC TR-24750, ou du cat 6 classe E TSB-155

S'il y a ici des utilisateur de réseau 10Gbit cuivre qui se trouvent
dans cette configuration, je suis intéressé par leur retour d'expérience.

Merci,

--
Rico
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
DAPL
Le #19683311
Eric Belhomme a écrit :

Le point qui m'inquiète, et pour lequel je n'ai pas réussi à obtenir de
réponse claire, c'est la fiabilité du 10Gbit cuivre, et notamment sa
tolérance au rayonnement provoqué entre autre par le réseau EDF, sachant
qu'il y a de gros risques que le chemin de cable data se trouve à
proximité (au moins sur 1 un 2 metres) de cables EDF qui passent jusqu'à
60A en tri-phasé. La longueur totale du lien ne doit pas dépasser les 30
mètres.



Les câbles cat7 S/FTP ont une bonne immunité "C.E.M". Sur la distance
que tu évoques, cela devrait fonctionner.
Néanmoins, dans un environnement difficile, la FO est un investissement
à ne pas négliger. Il y a pas mal d'équipements actifs qui proposent 1
ou 2 ports GBIC permettant de brancher des roccades FO à peu de frais.
Eric Belhomme
Le #19684751
DAPL a écrit :

Les câbles cat7 S/FTP ont une bonne immunité "C.E.M". Sur la distance
que tu évoques, cela devrait fonctionner.
Néanmoins, dans un environnement difficile, la FO est un investissement
à ne pas négliger. Il y a pas mal d'équipements actifs qui proposent 1
ou 2 ports GBIC permettant de brancher des roccades FO à peu de frais.



Merci pour ces percisions. Donc pour un surcoût un peu supérieur, la
fibre est à privilégier sur le cuivre.

--
Rico
Zythum
Le #19684741
Eric Belhomme a écrit :
Bonjour,



Le point qui m'inquiète, et pour lequel je n'ai pas réussi à obtenir de
réponse claire, c'est la fiabilité du 10Gbit cuivre, et notamment sa
tolérance au rayonnement provoqué entre autre par le réseau EDF, sachant
qu'il y a de gros risques que le chemin de cable data se trouve à
proximité (au moins sur 1 un 2 metres) de cables EDF qui passent jusqu'à
60A en tri-phasé. La longueur totale du lien ne doit pas dépasser les 30
mètres.



Fréquence de travail du secteur : 50 Hz
Fréquence de travail en 10 Gbit/s : plus de 600 MHz

Bref avec un tel gap de fréquence, il y a bien longtemps que le
rayonnement du secteur à une influence quasi nulle sur le signal.

L'ennemi numéro 1 est la perturbation entre paires d'un même câble (=>
l'écrantage par paire) ainsi que les perturbations entre les différents
câbles.

Cependant j'opterais pour la fibre pour avoir une isolation galvanique
entre les deux baies en cas de défaut de mise à la terre d'une des deux
baies (ce qui outre les avantages en terme de portée est un gros intérêt
de la fibre).


--
Zythum
Eric Belhomme
Le #19685931
Zythum a écrit :

Bref avec un tel gap de fréquence, il y a bien longtemps que le
rayonnement du secteur à une influence quasi nulle sur le signal.



ok, c'est bon à savoir !

L'ennemi numéro 1 est la perturbation entre paires d'un même câble (=>
l'écrantage par paire) ainsi que les perturbations entre les différents
câbles.



Je ne comprends pas : le cable cat.7 dispose bien d'un blindage par
paire non ? dans ce cas, où intervient la perturbation ? au niveau des
connecteurs ?

Cependant j'opterais pour la fibre pour avoir une isolation galvanique
entre les deux baies en cas de défaut de mise à la terre d'une des deux
baies (ce qui outre les avantages en terme de portée est un gros intérêt
de la fibre).



Ca c'est un point auquel je n'avais pas pensé ! J'attends encore mes
devis mais vous avez fini de me convaincre de l'intéret de la fibre par
rapport au cuivre.

--
Rico
Pascal Hambourg
Le #19687091
Salut,

Zythum a écrit :
Eric Belhomme a écrit :

Le point qui m'inquiète, et pour lequel je n'ai pas réussi à obtenir
de réponse claire, c'est la fiabilité du 10Gbit cuivre, et notamment
sa tolérance au rayonnement provoqué entre autre par le réseau EDF



Fréquence de travail du secteur : 50 Hz
Fréquence de travail en 10 Gbit/s : plus de 600 MHz

Bref avec un tel gap de fréquence, il y a bien longtemps que le
rayonnement du secteur à une influence quasi nulle sur le signal.



Sans être spécialiste du câblage ethernet, j'ai quelques observations
sur ce raisonnement.

1) 50 Hz est la fréquence fondamentale du secteur. Il ne faut pas
oublier les harmoniques à n*50 Hz causés par les charges non linéaires,
et les parasites de tous ordres, notamment les parasites impulsionnels
dont le specte peut être très étendu.


2) 600 MHz (ou plus, peu importe) est la bande passante du 10GBase-T. Le
"Base" dans le nom signifie que c'est une transmission en bande de base,
donc susceptible d'utiliser toute l'étendue des fréquences de 0 à 600
MHz. Ce n'est pas de la bande étroite autour d'une porteuse à 600 MHz.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme