Réaction du CSA concernant des émetteurs pirates

Le
Thierry VIGNAUD
J'ai posté un message hier dans le newsgroup fr.rec.tv.terrestre concernant la
réaction du CSA vis à vis des émetteurs TV pirates. Mais je pense qu'il peut
intéresser ceux qui ne le lisent pas. C'est amusant de voir la réaction du CSA
qui a l'air de se moquer totalement de ces émissions pirates alors que des
radios se font remonter les bretelles pour absence d'émissions, site non
autorisé, déviation ou puissance excessives, etc

Autrement dit si vous montez une TV pirate avec soutien des collectivités
territoriales, émetteurs gérés par TDF, vous pouvez y aller, vous ne risquez
rien :-)

-
Lors de la conférence donnée hier par le CSA sur les chaînes locales en
numérique, à la fin, une intervenante se prévalant d'une chaîne de langue
basque émettant d'Espagne, mais diffusant à l'aide d'une quarantaine
d'émetteurs illégaux situés en France, gérés par TDF, d'après elle, et
financés par les collectivités s'inquitète de sa diffusion "officielle" et de
son passage en numérique.

Amusement parmi les conseillers du CSA dont l'un dit qu'après les émetteurs
pirates il existe maintenant des émetteurs "corsaires" qui ne semblent pas
particulièrement émus par ces émissions pirates qui disent à mots couverts
qu'ils en existe dans d'autres régions. C'est effectivement le cas en région
sud-est pour nombre de relais pirates de TMC et d'autres chaînes autorisées
comme ARTE/France 5 et M6.

J'ai eu nombre de signalement de ce type d'émetteurs pirates par des
internautes dans la galerie de photos de mon site web, voici deux cas :
http://pagesperso-orange.fr/tvignaud/galerie/tv-fm/06villeneuve_loubet.htm
http://pagesperso-orange.fr/tvignaud/galerie/fr-galerie.htm

Voir la séquence sur le site web du CSA à 2H18 du début
http://www.csa.fr/actualite/decisions/flux_video.php
-

thierry.vignaud@NO-SPAM_laposte.net
Emetteurs radio et TV :
http://pagesperso-orange.fr/tvignaud
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
avour
Le #13468421
Dans son message précédent, Thierry VIGNAUD a écrit :
J'ai posté un message hier dans le newsgroup fr.rec.tv.terrestre
concernant la réaction du CSA vis à vis des émetteurs TV pirates.
Mais je pense qu'il peut intéresser ceux qui ne le lisent pas. C'est
amusant de voir la réaction du CSA qui a l'air de se moquer
totalement de ces émissions pirates alors que des radios se font
remonter les bretelles pour absence d'émissions, site non autorisé,
déviation ou puissance excessives, etc...

Autrement dit si vous montez une TV pirate avec soutien des
collectivités territoriales, émetteurs gérés par TDF, vous pouvez y
aller, vous ne risquez rien :-)

----------------------------
Lors de la conférence donnée hier par le CSA sur les chaînes locales
en numérique, à la fin, une intervenante se prévalant d'une chaîne de
langue basque émettant d'Espagne, mais diffusant à l'aide d'une
quarantaine d'émetteurs illégaux situés en France, gérés par TDF,
d'après elle, et financés par les collectivités s'inquitète de sa
diffusion "officielle" et de son passage en numérique.

Amusement parmi les conseillers du CSA dont l'un dit qu'après les
émetteurs pirates il existe maintenant des émetteurs "corsaires" qui
ne semblent pas particulièrement émus par ces émissions pirates qui
disent à mots couverts qu'ils en existe dans d'autres régions. C'est
effectivement le cas en région sud-est pour nombre de relais pirates
de TMC et d'autres chaînes autorisées comme ARTE/France 5 et M6.

J'ai eu nombre de signalement de ce type d'émetteurs pirates par des
internautes dans la galerie de photos de mon site web, voici deux cas
:
http://pagesperso-orange.fr/tvignaud/galerie/tv-fm/06villeneuve_loubet.htm
http://pagesperso-orange.fr/tvignaud/galerie/fr-galerie.htm

Voir la séquence sur le site web du CSA à 2H18 du début
http://www.csa.fr/actualite/decisions/flux_video.php
----------------------------------


Emetteurs radio et TV :
http://pagesperso-orange.fr/tvignaud



mais il est aussi dit que ces fréquences analogiques utilisées ne sont
pas répertoriées pour la planification TNT donc au moment oportum ces
diverses et exotiques fréquences pourront être brouillées par une
émission numérique TNT sans plus de commentaire vous l'accorde, une
manière de battre en repli sur une situation antérieure pas trop
assumée par la nouvelle présidence du CSA :/

--
Merci de vos futures réponses.
Thierry VIGNAUD
Le #13468411
On Sat, 15 Dec 2007 17:11:21 +0100, avour

mais il est aussi dit que ces fréquences analogiques utilisées ne sont
pas répertoriées pour la planification TNT



Manquerai plus que ça !

donc au moment oportum ces
diverses et exotiques fréquences pourront être brouillées par une
émission numérique TNT sans plus de commentaire vous l'accorde, une
manière de battre en repli sur une situation antérieure pas trop
assumée par la nouvelle présidence du CSA :/



J'ai posté ce message, car il appartient au CSA de saisir les procureurs de la
république pour faire cesser ces émissions non autorisées. C'est une de ses
missions.

Le CSA le rappelle encore régulièrement lors de mises en place des nouveaux
plans de fréquence

Quand j'ai vu la réaction, ou plutôt leur absence de réaction des conseillers
du CSA, j'ai cru halluciner.

En allant plus loin on peut essayer de s'imaginer pourquoi perdurents depuis
les débuts de la télévision en France des relais non autorisés (j'ai déjà fait
état, il y a quelques temps, ici, d'une circulaire du ministère de l'intérieur
du début des années 60 demandant aux préfets de faire procéder aux saisies des
relais pirates).

Ils sont généralement installés par les municipalités et relaient des chaînes
déjà autorisées, notamment C+, ARTE/France 5, M6, TMC et donc quelques canaux
locaux qui peuvent déjà exister sur des réseaux câblés. Donc on peut
s'imaginer que le CSA est en difficile position s'il s'agissait de saisir ces
relais. Cela ferait beaucoup plus de malheureux que s'il s'agissait de radios.


Emetteurs radio et TV :
http://pagesperso-orange.fr/tvignaud
avour
Le #13468401
Thierry VIGNAUD a écrit :
On Sat, 15 Dec 2007 17:11:21 +0100, avour wrote:


mais il est aussi dit que ces fréquences analogiques utilisées ne
sont pas répertoriées pour la planification TNT



Manquerai plus que ça !

donc au moment oportum ces
diverses et exotiques fréquences pourront être brouillées par une
émission numérique TNT sans plus de commentaire vous l'accorde, une
manière de battre en repli sur une situation antérieure pas trop
assumée par la nouvelle présidence du CSA :/



J'ai posté ce message, car il appartient au CSA de saisir les
procureurs de la république pour faire cesser ces émissions non
autorisées. C'est une de ses missions.

Le CSA le rappelle encore régulièrement lors de mises en place des
nouveaux plans de fréquence

Quand j'ai vu la réaction, ou plutôt leur absence de réaction des
conseillers du CSA, j'ai cru halluciner.

En allant plus loin on peut essayer de s'imaginer pourquoi perdurents
depuis les débuts de la télévision en France des relais non autorisés
(j'ai déjà fait état, il y a quelques temps, ici, d'une circulaire du
ministère de l'intérieur du début des années 60 demandant aux préfets
de faire procéder aux saisies des relais pirates).

Ils sont généralement installés par les municipalités et relaient des
chaînes déjà autorisées, notamment C+, ARTE/France 5, M6, TMC et donc
quelques canaux locaux qui peuvent déjà exister sur des réseaux
câblés. Donc on peut s'imaginer que le CSA est en difficile position
s'il s'agissait de saisir ces relais. Cela ferait beaucoup plus de
malheureux que s'il s'agissait de radios.


Emetteurs radio et TV :
http://pagesperso-orange.fr/tvignaud



oui très bizarre comme réaction mais le jeu politique locale doit jouer
actuellement et comme tu le monde peut le comprendre la télévision a
une bien plus grde portée chez les citoyens locaux d'ou ce flou sur le
devenir de ces émissions non autorisées par les anciennes équipes du
CSA qui là ont vraiment manqué de courage désicionnaire :/

--
Merci de vos futures réponses.
mpx958
Le #13468391
L'expérience montre que pour les radios, le CSA fait semblant de ne
pas voir certaines choses tant qu'il n'y a pas de plainte.

Qu'il s'agisse d'émissions pirates ou non conformes aux autorisations,
ou de non-respects de conventions, ce sont souvent des plaintes
d'opérateurs brouillés par les émissions pirates, ou fachés que
d'autres ne respectent pas les règles du jeu, qui font en sorte que le
CSA agisse...

Certains CTR font cependant preuve d'un peu plus de zèle...
F1TAY
Le #13468301
Peut etre se souviennent t'il des émeutes à la Réunion il y a une
dizaine d'année suite à la saisie d'une télé non autorisée !
Pour mémoire il y a eu plusieurs morts...
Daniel

Le 15/12/2007, mpx958 a supposé :
L'expérience montre que pour les radios, le CSA fait semblant de ne
pas voir certaines choses tant qu'il n'y a pas de plainte.

Qu'il s'agisse d'émissions pirates ou non conformes aux autorisations,
ou de non-respects de conventions, ce sont souvent des plaintes
d'opérateurs brouillés par les émissions pirates, ou fachés que
d'autres ne respectent pas les règles du jeu, qui font en sorte que le
CSA agisse...

Certains CTR font cependant preuve d'un peu plus de zèle...


Saint Esprit
Le #13468291
> L'expérience montre que pour les radios, le CSA fait semblant de ne
pas voir certaines choses tant qu'il n'y a pas de plainte.



Si les transmissions pirates ne gênent personne (pas d'interférences avec
des transmissions autorisées; par exemple) et si l'opérateur ne présente pas
une menace pour l'ordre public, ce statu quo convient finalement à tout le
monde : l'opérateur, son public, le CSA qui ne se fatigue pas, les forces de
l'ordre qui ont mieux à faire, la justice idem... Fermer les yeux, parfois,
ça repose.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme